Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749157962
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm

Toute la ville en parle

Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 07/02/2019
Plus qu’un roman : un appel au bonheur !
L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs... L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c’est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d’un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l’autre, si d’inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté.
 
On retrouve dans ce roman revigorant en diable, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres, toute la tendresse, le charme fou et la philosophie heureuse de Fannie Flagg.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749157962
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CSBlitaussi Posté le 1 Novembre 2019
    Un avis assez mitigé quant à la lecture de ce livre. A un côté j'ai apprécié sa lecture et puis de l'autre côté je l'ai trouvée assez niaise. Je vais expliquer pourquoi mon avis est mitigé Cinq raisons pourquoi j'ai aimé Toute la Ville en parle : - le style est fluide - les chapitres sont courts - l'humour et le bien-être y sont présents - les personnages sont sympas - l'idée qu'il y a une vie après la mort me plaît Cinq raisons pourquoi je n'ai pas aimé Toute la Ville en parle: - le style est niais / cucul la praline - les personnages ne sont pas assez développés - les événements s'enchaînent trop rapidement - un peu trop de personnages à mon goût, on s'y perd presque - je trouve que l'histoire est bâclée, lé déroulement est trop prévisible et convenu. Un livre qui se lit vite, malgré un peu plus de 500 pages, et qui s'oublie aussi vite. Néanmoins, il me permet de valider plusieurs items de plusieurs challenges auxquels je participe :-). Challenge Multi-défis 2019 Challenge ABC Challenge Pavés Challenge USA
  • fred37 Posté le 9 Octobre 2019
    Un roman qui s'étale sur plusieurs générations et revisite l'histoire américaine en s'attachant aux relations humaines entre les membres d'une communauté du Missouri. J'ai apprécié de voir l'évolution des premiers colons jusqu'à leurs descendants de nos jours, mais j'ai regretté que le contexte historique reste lointain.
  • Snoopythecat Posté le 16 Septembre 2019
    Un début agréable aux airs de "Petite maison dans la prairie". Pas facile de décrire la vie d'une petite ville et de ses habitants sur une période de plus d'un siècle. Certaines périodes, certains événements et certains personnages sont mis en avant, ce qui permet de se plonger dans ce qui est décrit. Par contre, d'autres événements et personnages sont parfois survolés, et semblent alors inutiles. Ce déséquilibre nuit à la lecture et à la compréhension des liens entre personnages. Choix initial de l'auteure ou coupes imposées par l'éditeur ? Pour ma part j'ai bien aimé l'idée des morts "en attente" au cimetière et qui se recréent une petite communauté sympathique.
  • Ladoryquilit Posté le 1 Juillet 2019
    Elmwood Springs dans le Missouri est un petit village créé en 1889. Depuis sa création les bonheurs, les rencontres, mais aussi les drames, l'ont façonné. La population d'Elmwood Springs a fait évoluer ce village au fil du temps jusqu'à nos jours. Et alors qu'on pense qu'au cimetière tout y est terminé, et bien là-bas l'histoire continue puisque les défunts s'y retrouvent et continuent leur existence d'une façon bien particulière... Toute la ville en parle est le dernier roman paru de Fannie Flagg. J'ai déjà lu quelques titres de l'auteure, appréciant à chaque fois en général ses histoires, voyons donc si ce fut de nouveau la même chose avec ce titre... Toute la ville en parle est un roman chorale. Dans ce roman, nous découvrons toute la vie d'une petite ville depuis sa création à travers de multiples personnages. Ces personnages y vivent ou y ont vécu, y sont depuis le début ou s'y sont installés au fil des ans, et chacun apporte alors son propre regard sur la ville, sa communauté. La première chose qu'on peut retenir de ce titre, ce sont les multiples personnages. Autant vous le dire, j'ai mis un peu de temps à réussir à re situer chacun et à... Elmwood Springs dans le Missouri est un petit village créé en 1889. Depuis sa création les bonheurs, les rencontres, mais aussi les drames, l'ont façonné. La population d'Elmwood Springs a fait évoluer ce village au fil du temps jusqu'à nos jours. Et alors qu'on pense qu'au cimetière tout y est terminé, et bien là-bas l'histoire continue puisque les défunts s'y retrouvent et continuent leur existence d'une façon bien particulière... Toute la ville en parle est le dernier roman paru de Fannie Flagg. J'ai déjà lu quelques titres de l'auteure, appréciant à chaque fois en général ses histoires, voyons donc si ce fut de nouveau la même chose avec ce titre... Toute la ville en parle est un roman chorale. Dans ce roman, nous découvrons toute la vie d'une petite ville depuis sa création à travers de multiples personnages. Ces personnages y vivent ou y ont vécu, y sont depuis le début ou s'y sont installés au fil des ans, et chacun apporte alors son propre regard sur la ville, sa communauté. La première chose qu'on peut retenir de ce titre, ce sont les multiples personnages. Autant vous le dire, j'ai mis un peu de temps à réussir à re situer chacun et à bien cerner les liens qui unissent les uns aux autres. Peut-être même y en a-t-il trop, parce que plus d'une fois, j'ai perdu pied. Après, c'est aussi ce qui apporte une richesse à ce titre, c'est diversifié, et c'est même amusant quand ceux-ci passent du côté du cimetière. Roman amusant et tendre, Toute la ville en parle est un roman divertissant. L'histoire est originale et quelque peu passionnante même. Suivre la création d'un village à travers le temps et les siècles et particulièrement intéressant. J'ai beaucoup aimé suivre cela, suivre les évolutions jusqu'à nos jours et constater qu'au fil du temps, Elmwood Springs garde son âme. Fannie Flagg comme toujours, livre une histoire pleine de bons sentiments, une histoire portée par une écriture douce et tendre. J'ai vraiment eu l'impression ici qu'elle nous livrait comme des amis et qu'elle nous confiait la tâche d'en prendre soin, ce qu'on fait finalement en les découvrant, les appréciant et les accompagnant au fil des pages. Toute la ville en parle est un roman que j'ai apprécié, même s'il n'est pas mon préféré de l'auteure à ce jour. J'ai vraiment beaucoup apprécié passer du temps à Elmwood Springs avec ses habitants. Alors à vous maintenant d'aller y faire un tour et d'y poser vos bagages pour quelques heures... Toute la ville en parle de Fannie Flagg est disponible aux Éditions Le Cherche Midi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAPATOU Posté le 29 Juin 2019
    Fannie Flagg fait partie des auteures que j’apprécie car elle sait nous parler de la vie, souvent à travers le regard des femmes. Comment ne pas se souvenir du magnifique » Beignets de tomates vertes » ? Dans » Toute la ville en parle », elle nous raconte l’histoire d’Elmwood Springs qui était au départ un tout petit village du Missouri, créé en 1889 par la volonté d’une poignée de migrants suédois, jusqu’à nos jours. Décennies après décennies, nous suivons les vies des familles qui viennent s’installer et s’agrandissent. Nous y trouvons parfois les traces furtives de personnages rencontrés dans ses précédents romans, notamment « La dernière réunion des filles de la station service » et « Nous irons tous au paradis ». Le temps passant, les fondateurs d’Elmwood Springs se retrouvent dans le cimetière de Still Meadows qu’ils ont installé sur la colline surplombant le village. Chaque nouveau défunt est chaleureusement accueilli par les Anciens car la vie continue de l’autre côté. Quoi de mieux que d’avoir des nouvelles de ses descendants ? Ce roman, dont la lecture nous fait du bien, est idéal pour les vacances.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !