En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Tuez-les tous mais pas ici

        Plon
        EAN : 9782259259705
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 468
        Format : 132 x 201 mm
        Tuez-les tous mais pas ici

        Collection : Sang Neuf
        Date de parution : 18/01/2018
        Julie Loubriac a disparu. Âgée de 17 ans, ce n'est pas la première fois qu'elle se volatilise. Ses parents sont pourtant persuadés qu'il ne s'agit pas d'une simple fugue. Divorcés, ils vont unir leurs forces pour découvrir ce qui a pu arriver à leur fille. Une enquête qui va les mener de Quimper à Istanbul, en passant par la Syrie. Entre drame familial et manipulation des services de renseignements, ils vont se retrouver au coeur d'un secret d'Etat, sur fond de guerre contre le terrorisme...
        Julie Loubriac a disparu. Âgée de 17 ans, ce n'est pas la première fois qu'elle se volatilise. Ses parents sont pourtant persuadés qu'il ne s'agit pas d'une simple fugue. Divorcés, ils vont unir leurs forces pour découvrir ce qui a pu arriver à leur fille, qui préparait le bac. 
        Face à...
        Julie Loubriac a disparu. Âgée de 17 ans, ce n'est pas la première fois qu'elle se volatilise. Ses parents sont pourtant persuadés qu'il ne s'agit pas d'une simple fugue. Divorcés, ils vont unir leurs forces pour découvrir ce qui a pu arriver à leur fille, qui préparait le bac. 
        Face à l'immobilisme de la police, Martine et Louis Loubriac vont se lancer à sa recherche. Elle tient un magasin de vêtements plutôt haut de gamme. Quant à Louis, il a presque près tout râté dans sa vie. Ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... Parfois, il parvient à être père de famille. Il lui reste cependant une chose, sa guitare pour jouer du blues dans le bar de sa nouvelle compagne, Jeniifer.
        Même s'il n'a pas été un grand flic, il garde quelques réflexes de l'époque.Et il va tout faire pour découvrir ce qui est arrivé à sa fille. L'affaire se corse quand il est approché par un agent de la DGSI, qui le met sur une piste surprenante...
        Une enquête qui va mener le couple Loubriac de Quimper à Istanbul, en passant par la Syrie. Entre drame familial et manipulation des services de renseignements, il va se retrouver au coeur d'un secret d'Etat, sur fond de guerre contre le terrorisme...
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782259259705
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 468
        Format : 132 x 201 mm
        Plon
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • RomansNoirsEtPlus Posté le 27 Juin 2018
          Je dois avouer que j’ai été littéralement bluffé par ce roman dont l’histoire vous happe instantanément et vous entraîne à un rythme de folie durant plus de 450 pages . Julie , 17 ans , la fille de Martine et Louis Loubriac a disparu . Alors que la police locale quimpéroise est persuadée qu’il s’agit d’une simple fugue , eux sont convaincus que c’est beaucoup plus grave . Alors Louis , l’ex - flic , l’ex- journaliste va prendre à son compte l’enquête que ses anciens collègues ont bâclé , pour ne pas dire pas complètement occulté. Avec l’aide de son ex- femme , Martine , le soutien improbable de sa nouvelle compagne Jenifer et d’anciens contacts toujours prêts à aider un vieil ami , il va remonter toutes les pistes qui vont rapidement le mener vers les réseaux islamistes et les candidats au Jihad , partis vers la Syrie où l’Irak prêter mains fortes aux soldats du Califat .Sa route va croiser différents membres de la DGSI dont le jeu trouble va malgré tout lui permettre d’embarquer, sur les traces de sa fille , pour Istanbul et la Turquie où il va laisser derrière lui quelques empreintes... Je dois avouer que j’ai été littéralement bluffé par ce roman dont l’histoire vous happe instantanément et vous entraîne à un rythme de folie durant plus de 450 pages . Julie , 17 ans , la fille de Martine et Louis Loubriac a disparu . Alors que la police locale quimpéroise est persuadée qu’il s’agit d’une simple fugue , eux sont convaincus que c’est beaucoup plus grave . Alors Louis , l’ex - flic , l’ex- journaliste va prendre à son compte l’enquête que ses anciens collègues ont bâclé , pour ne pas dire pas complètement occulté. Avec l’aide de son ex- femme , Martine , le soutien improbable de sa nouvelle compagne Jenifer et d’anciens contacts toujours prêts à aider un vieil ami , il va remonter toutes les pistes qui vont rapidement le mener vers les réseaux islamistes et les candidats au Jihad , partis vers la Syrie où l’Irak prêter mains fortes aux soldats du Califat .Sa route va croiser différents membres de la DGSI dont le jeu trouble va malgré tout lui permettre d’embarquer, sur les traces de sa fille , pour Istanbul et la Turquie où il va laisser derrière lui quelques empreintes sanglantes . Ce qu’ignore Louis c’est qu’en coulisse une bande de barbouzes proches du pouvoir français est la manœuvre pour , à leur manière , se débarrasser des futurs apprentis terroristes .. Pierre Pouchairet nous régale en nous faisant suivre l’équipée sauvage et désespérée de ce loser , guitariste émérite et alcoolique frénétique. Un type dont la fibre paternelle fait des miracles mais pas de quartiers quand il met la main sur quelques salopards professionnels. C’est rythmé , bourré de péripéties qui vous laissent , comme à Louis, peu de temps pour reprendre votre souffle . Au delà du récit central l’auteur sait habilement nous montrer les rouages complexes du terrorisme islamiste dont les germes sont semés profondément dans le terreau occidental et tout naturellement dans certaines zones défavorisées où le potentiel en jeunes pousses est plus favorable qu’ailleurs. Quant à la fin . Elle vous laissera sans voix , totalement pris au dépourvu . Un ouvrage à se procurer d’urgence !
          Lire la suite
          En lire moins
        • troumoulou Posté le 24 Mai 2018
          Pierre Pouchairet donne une lecture de la société qui glace le sang tant la fiction semble s'approcher de la réalité. voici un récit en prise avec l'actualité dans ce qu’elle a de plus sombre. Un roman qui fait froid dans le dos quand on sait que Pierre Pouchairet n’hésite pas à introduire des faits réels dont il a été le témoin ou le confident. Aujourd’hui alors que se pose le problème de l’éventuel retour de jeunes djihadistes français sur le territoire national, l’auteur laisse entendre que certains parmi eux auraient disparu avant même d’avoir pu combattre ou simplement avoir rejoint le sol de la Syrie. Une disparition programmée et organisée par de hauts responsables et grands commis de l’état. Pierre Pourchairet nous plonge au coeur d'une intrigue aussi crédible qu'effrayante puisque l'on est dans le cadre de l'embrigadement de la jeunesse par les filières djihadistes.  Il est difficile de faire la limite entre le vrai et le faux. On croise les doigts pour que ce roman ne soit qu'une fiction.
        • Apoapo Posté le 1 Mai 2018
          Voici un polar sur les filiales djihadistes françaises d'acheminement de jeunes radicalisés vers la Syrie. À travers le personnage principal, Louis Loubriac, « ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... », guitariste blues quasi alcoolique, qui croit mener une enquête, entre la Bretagne et la Turquie, pour retrouver sa fille disparue, l'intrigue est construite autour d'une manipulation ourdie depuis les plus hautes sphères du pouvoir bureaucratico-policier de la République. Si le style laisse à désirer et le titre semble d'emblée trop explicite, un brin moralisateur également, la construction romanesque, qui paraît au départ tout aussi attendue, se complexifie progressivement jusqu'à ce qu'elle s'avère au final très prenante. [Le ch. 49 est cependant décidément redondant]. La multiplication des personnages et surtout leurs morts violentes y sont pour beaucoup. Mais le mérite du roman, au-delà de la vraisemblance de la thèse qui l'inspire et de sa valeur littéraire, réside indiscutablement dans un autre critère propre au genre : le réalisme des descriptions des rouages des appareils de police, des dispositifs sécuritaires français, des caractères des protagonistes. L'expérience professionnelle de l'auteur, « ancien commandant de police, spécialiste de la lutte contre le crime organisé, [qui] a été en poste en Turquie, en Afghanistan et en Cisjordanie », compense les lacunes stylistiques-littéraires et récompense... Voici un polar sur les filiales djihadistes françaises d'acheminement de jeunes radicalisés vers la Syrie. À travers le personnage principal, Louis Loubriac, « ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... », guitariste blues quasi alcoolique, qui croit mener une enquête, entre la Bretagne et la Turquie, pour retrouver sa fille disparue, l'intrigue est construite autour d'une manipulation ourdie depuis les plus hautes sphères du pouvoir bureaucratico-policier de la République. Si le style laisse à désirer et le titre semble d'emblée trop explicite, un brin moralisateur également, la construction romanesque, qui paraît au départ tout aussi attendue, se complexifie progressivement jusqu'à ce qu'elle s'avère au final très prenante. [Le ch. 49 est cependant décidément redondant]. La multiplication des personnages et surtout leurs morts violentes y sont pour beaucoup. Mais le mérite du roman, au-delà de la vraisemblance de la thèse qui l'inspire et de sa valeur littéraire, réside indiscutablement dans un autre critère propre au genre : le réalisme des descriptions des rouages des appareils de police, des dispositifs sécuritaires français, des caractères des protagonistes. L'expérience professionnelle de l'auteur, « ancien commandant de police, spécialiste de la lutte contre le crime organisé, [qui] a été en poste en Turquie, en Afghanistan et en Cisjordanie », compense les lacunes stylistiques-littéraires et récompense le lecteur par une satisfaction documentaire certaine.
          Lire la suite
          En lire moins
        • yv1 Posté le 2 Mars 2018
          Si jusqu'ici la collection Sang neuf de Plon ne m'avait pas totalement convaincu (sauf Justice soit-elle, de Marie Vindy), je dois dire que ce dernier polar m'a tenu en haleine voire éveillé jusqu'à ses ultimes lignes et que jamais je n'ai eu l'envie de le refermer, ce qu'il a pourtant bien fallu faire à contre-cœur, car je n'ai pas trouvé la possibilité de lire 460 pages d'une traite ! Entre Quimper et l'île Tudy où habitent les Loubriac (et le lieu d'écriture du roman) et la Turquie et la Syrie, Pierre Pouchairet nous fait voyager dans des conditions éprouvantes et angoissantes. Très documenté, ce polar est habilement construit, le lecteur en sait plus que les parents de Julie mais se pose beaucoup de questions sur les rôles de tous les protagonistes. Entre vengeance, manipulations des services de renseignements, pontes qui tirent des ficelles ensanglantées et qui ne craignent pas quelques morts en plus, secrets d'état et guerre contre le terrorisme, l'intrigue est touffue, dense à tel point que je me suis demandé comment le romancier allait pouvoir nous l'expliquer aisément. Pierre Pouchairet, ex-flic, qui a publié pas mal chez Jigal -dont La prophétie de Langley- s'en sort haut la... Si jusqu'ici la collection Sang neuf de Plon ne m'avait pas totalement convaincu (sauf Justice soit-elle, de Marie Vindy), je dois dire que ce dernier polar m'a tenu en haleine voire éveillé jusqu'à ses ultimes lignes et que jamais je n'ai eu l'envie de le refermer, ce qu'il a pourtant bien fallu faire à contre-cœur, car je n'ai pas trouvé la possibilité de lire 460 pages d'une traite ! Entre Quimper et l'île Tudy où habitent les Loubriac (et le lieu d'écriture du roman) et la Turquie et la Syrie, Pierre Pouchairet nous fait voyager dans des conditions éprouvantes et angoissantes. Très documenté, ce polar est habilement construit, le lecteur en sait plus que les parents de Julie mais se pose beaucoup de questions sur les rôles de tous les protagonistes. Entre vengeance, manipulations des services de renseignements, pontes qui tirent des ficelles ensanglantées et qui ne craignent pas quelques morts en plus, secrets d'état et guerre contre le terrorisme, l'intrigue est touffue, dense à tel point que je me suis demandé comment le romancier allait pouvoir nous l'expliquer aisément. Pierre Pouchairet, ex-flic, qui a publié pas mal chez Jigal -dont La prophétie de Langley- s'en sort haut la main et tout est limpide malgré un nombre d'intervenants important, des connexions entre certains que je n'imaginais pas et des enjeux lourds et graves. Bluffé, je l'ai été tout au long du livre. Je me suis laissé embarquer dans la fiction construite par l'auteur et la partie "réelle", celle de l'extrémisme et des réseaux permettant à des jeunes radicalisés de partir en Syrie est passionnante. Tout est plus compliqué que les journaux papiers ou radio et télé veulent -et peuvent- nous l'expliquer -enfin, pour ceux qui les regardent ou les lisent-, même si évidemment, je mesure bien que Pierre Pouchairet construit une oeuvre de fiction et que toute ressemblance de ses personnages et situations avec des personnages ou situations existantes ne saurait être que fortuite. Ce roman noir sorti mi-janvier est excellent, passer à côté serait une erreur monumentale.
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Chargement en cours...

        Ils en parlent

        « Un must par un boss du polar, ne passez pas à côté ! »
        Quatre sans quatre
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !