Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144163
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Un matin ordinaire

Date de parution : 09/01/2020
"Ce roman est saisissant." Sandrine Dantard, Fnac Grenoble

"Ce roman est formidable car Marjorie Tixier aborde avec beaucoup de justesse la psychologie de Laurence, de chaque membre de sa famille mais aussi de tous les autres personnages face à ce terrible événement [...un] superbe roman qui malgré un sujet difficile nous...
"Ce roman est saisissant." Sandrine Dantard, Fnac Grenoble

"Ce roman est formidable car Marjorie Tixier aborde avec beaucoup de justesse la psychologie de Laurence, de chaque membre de sa famille mais aussi de tous les autres personnages face à ce terrible événement [...un] superbe roman qui malgré un sujet difficile nous emporte et nous fait passer par toutes sortes d’émotions." Virginie Platel, librairie La Pléiade, Cagnes-sur-Mer

"Un roman fort, basé sur un amour dont les racines sont profondes." Lydie Zannini, librairie du théâtre Zannini, Bourg-en-Bresse

"Quelle claque ! Quel talent !" Le blog de Charlie Steser

"Ce roman est sans aucun doute LA RÉVÉLATION de cette rentrée littéraire de janvier." Coco Demilune


Le vendredi matin est un moment spécial pour Laurence. Un moment de liberté volé à son quotidien, entre son travail d’infirmière, l’éducation de ses filles, l’attention qu’elle porte à son père malade et à Edmond, son mari. Chaque vendredi, Laurence s’en va courir dans la forêt, et rêve aux voyages qu’elle n’a pas encore entrepris, aux mots qu’elle devrait dire à son mari pour qu’il la regarde à nouveau. Mais ce jour-là, Thérèse, sa commère de voisine, ne voit pas Laurence
revenir de sa course. Les minutes passent... Paniquée, Thérèse prévient Edmond qui appelle la police. La disparition de Laurence n’est pas jugée préoccupante. Avec une heure de retard, elle finit par réapparaître. Mais elle n’est plus la même, sa vie a basculé. Puisant au fond d’elle-même, Laurence va devoir réapprendre à faire confiance aux autres. Pour enfin croire à un nouveau matin.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144163
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FabDef95 Posté le 26 Février 2020
    Un matin ordinaire est le premier roman de Marjorie Tixier. D'abord auto-édité sur la plateforme Librinova, ce roman est maintenant disponible chez Fleuve Éditions, voilà qui n'est pas ordinaire ! Le vendredi matin est un moment spécial pour Laurence. Un moment de liberté volé à son quotidien, entre son travail d'infirmière, l'éducation de ses filles, l'attention qu'elle porte à son père malade et à Edmond, son mari. Chaque vendredi, Laurence part courir en forêt, et rêve aux voyages qu'elle n'a pas encore entrepris, aux mots qu'elle devrait dire à son mari pour qu'il la regarde à nouveau. Mais ce jour-là, Thérèse, sa commère de voisine, ne voit pas Laurence revenir de sa course. Les minutes passent. Paniquée, Thérèse prévient Edmond qui appelle la police. La disparition de Laurence n'est pas jugée préoccupante. Avec une heure de retard, elle finit par réapparaître. Mais elle n'est plus la même, sa vie a basculé. Puisant au fond d'elle-même, Laurence va devoir réapprendre à faire confiance aux autres. Pour enfin croire à un nouveau matin. Un matin ordinaire est un roman polyphonique. Chaque membre qui compose la cellule familiale de Laurence s’exprime tour à tour sur leurs états d’âme. S’ajoute à leur voix, celle de la... Un matin ordinaire est le premier roman de Marjorie Tixier. D'abord auto-édité sur la plateforme Librinova, ce roman est maintenant disponible chez Fleuve Éditions, voilà qui n'est pas ordinaire ! Le vendredi matin est un moment spécial pour Laurence. Un moment de liberté volé à son quotidien, entre son travail d'infirmière, l'éducation de ses filles, l'attention qu'elle porte à son père malade et à Edmond, son mari. Chaque vendredi, Laurence part courir en forêt, et rêve aux voyages qu'elle n'a pas encore entrepris, aux mots qu'elle devrait dire à son mari pour qu'il la regarde à nouveau. Mais ce jour-là, Thérèse, sa commère de voisine, ne voit pas Laurence revenir de sa course. Les minutes passent. Paniquée, Thérèse prévient Edmond qui appelle la police. La disparition de Laurence n'est pas jugée préoccupante. Avec une heure de retard, elle finit par réapparaître. Mais elle n'est plus la même, sa vie a basculé. Puisant au fond d'elle-même, Laurence va devoir réapprendre à faire confiance aux autres. Pour enfin croire à un nouveau matin. Un matin ordinaire est un roman polyphonique. Chaque membre qui compose la cellule familiale de Laurence s’exprime tour à tour sur leurs états d’âme. S’ajoute à leur voix, celle de la voisine. Puis lorsque l’innommable se produit, celle de celui qui fera basculer la vie bien rangée de Laurence et celle du policier viendront compléter ce tour d’horizon. Chacun analyse la situation, confie ses sentiments, ses peurs, ses angoisses, ses espoirs. Les jours, les semaines, les mois s’écoulent. Chaque personnage évolue, leur vision de la vie également. Ils cheminent et le lecteur assiste à cette mutation jusqu'à la résilience. Un matin ordinaire est un roman très psychologique, parfaitement construit. Il est proche du thriller. Majorie Tixier parvient à accrocher le lecteur dès les premières pages en le faisant entrer dans l’intimité de chacun des personnages. L’auteure prend le temps de nous imprégner de la psychologie de chacun d’entre eux, puis laisse entrevoir que tout peut basculer lorsque l’innommable se produit. Elle nous plonge au cœur des réflexions de chacun. Les points de vue s’enchaînent, nous font prendre conscience de la répercussion qu’un tel drame peut avoir sur une cellule familiale, l’entourage. Les repères volent en éclats. Les uns et les autres sont dévastés. Puis le temps fait son œuvre. Et vient celui de la résilience. Un matin ordinaire est parfaitement ficelé. La plume de Marjorie Tixier est fluide, agréable sans être exceptionnelle. De plus et en dépit de la gravité du sujet abordé, Un matin ordinaire est un premier roman agréable à lire, et très instructif quant à la possibilité de vaincre des situations traumatiques.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mathie36 Posté le 24 Février 2020
    "Un Matin ordinaire" est une belle découverte. L'auteur prend le parti très intéressant de décrire un drame à travers l'œil de plusieurs personnages, c'est d'ailleurs la force de ce roman. On tourne autour de Laurence d'abord à travers son regard puis de chacun de ses proches, sa voisine, le flic ou encore l'auteur du délit. Nous allons la suivre pendant sa chute, l'acceptation que sa vie ne sera plus du tout ce qu'elle a été puis sa reconstruction, lentement nécessaire. J'ai adoré cette construction apportant une dimension et un dynamisme très intéressant, l'auteur nous permet de confronter les points de vue de chacun et on voit les choses de manière différente à chaque fois. Surtout qu'il s'agit d'un récit dur qui nous prend aux tripes et bouleverse. Il peut être limite supportable pour certain(e)s, je pense. Les décisions prisent par Laurence peuvent soit surprendre et peut être, nous révolter, elle est malheureusement un aspect terriblement juste et fondé de ce qui se passe dans la réalité. Une lecture que je vous invite à faire et une auteure à suivre !
  • sab02 Posté le 20 Février 2020
    Tout d'abord, merci à Babelio et aux éditions Fleuve pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une opération masse critique. Laurence est une femme comme beaucoup d'autres, investie dans son travail et dans sa vie de famille. Mais pour rien au monde, elle renoncerait à cette heure de liberté durant laquelle elle va courir et libérer son esprit de tous les tracas du quotidien. Mais ce matin-là, pourtant semblable à tous les autres, un évènement va bouleverser sa vie et les gens qui l'entourent. Je n'ai eu aucun mal à entrer dans l'histoire car la construction du récit est très agréable. C'est en effet un roman choral et l'histoire est donc racontée du point de vue de chacun des personnages. C'est cet élément qui fait la force de ce livre. Cela accentue le côté intrigant et mystérieux de l'histoire. Car en effet, en ce qui concerne l'histoire à proprement parlé, après quelques interrogations dans les 50 premières pages du roman concernant ce fameux évènement qui a touché le personnage principal, Laurence, j'ai vite deviné de quoi il retournait. Cela n'enlève en rien le côté bouleversant du récit mais je m'attendais à autre chose. L'écriture est fluide et agréable et c'est très... Tout d'abord, merci à Babelio et aux éditions Fleuve pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une opération masse critique. Laurence est une femme comme beaucoup d'autres, investie dans son travail et dans sa vie de famille. Mais pour rien au monde, elle renoncerait à cette heure de liberté durant laquelle elle va courir et libérer son esprit de tous les tracas du quotidien. Mais ce matin-là, pourtant semblable à tous les autres, un évènement va bouleverser sa vie et les gens qui l'entourent. Je n'ai eu aucun mal à entrer dans l'histoire car la construction du récit est très agréable. C'est en effet un roman choral et l'histoire est donc racontée du point de vue de chacun des personnages. C'est cet élément qui fait la force de ce livre. Cela accentue le côté intrigant et mystérieux de l'histoire. Car en effet, en ce qui concerne l'histoire à proprement parlé, après quelques interrogations dans les 50 premières pages du roman concernant ce fameux évènement qui a touché le personnage principal, Laurence, j'ai vite deviné de quoi il retournait. Cela n'enlève en rien le côté bouleversant du récit mais je m'attendais à autre chose. L'écriture est fluide et agréable et c'est très prometteur pour la suite quand on sait que c'est le premier roman de l'auteure. A suivre donc.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Manika Posté le 17 Février 2020
    Laurence s'accorde une fois par semaine un moment pour elle. Après avoir déposé ses filles à l'école elle se prépare pour aller courir, tee shirt petit short casque sur les oreilles, c'est qu'elle est jolie Laurence ! Elle part à heure précise, connait parfaitement le parcours, toujours le même et revient aussi à heure précise. Elle avertit son mari dès qu'elle rentre à la maison et la voisine guette aussi son retour. Alors forcément le jour où elle a un peu de retard tout s'emballe, la voisine avertit le mari qui panique et lance une alerte à la police. J'ai bien aimé la construction de ce roman en faisant parlé les personnages les uns après les autres, on entre dans leur vie, dans leur tête , on fait connaissance et on prend conscience de la part que peut prendre un évènement suivant qu'on est touché de plus ou moins près. Le drame se construit peu à peu et on le sent monter un peu trop lourdement avec ces petites phrases sur la tenue de Laurence pour aller courir, le fait qu'elle le fasse dans la forêt (ne va dans la forêt petite fille ...) qu'elle soit seule ... Comme... Laurence s'accorde une fois par semaine un moment pour elle. Après avoir déposé ses filles à l'école elle se prépare pour aller courir, tee shirt petit short casque sur les oreilles, c'est qu'elle est jolie Laurence ! Elle part à heure précise, connait parfaitement le parcours, toujours le même et revient aussi à heure précise. Elle avertit son mari dès qu'elle rentre à la maison et la voisine guette aussi son retour. Alors forcément le jour où elle a un peu de retard tout s'emballe, la voisine avertit le mari qui panique et lance une alerte à la police. J'ai bien aimé la construction de ce roman en faisant parlé les personnages les uns après les autres, on entre dans leur vie, dans leur tête , on fait connaissance et on prend conscience de la part que peut prendre un évènement suivant qu'on est touché de plus ou moins près. Le drame se construit peu à peu et on le sent monter un peu trop lourdement avec ces petites phrases sur la tenue de Laurence pour aller courir, le fait qu'elle le fasse dans la forêt (ne va dans la forêt petite fille ...) qu'elle soit seule ... Comme si elle l'avait cherché, elle finit par être agressée : dégringolade poubelle qui perd toute sa confiance, incompréhension de son mari qui cherche à l'aider au mieux mais se sent démuni, interrogation de la voisine qui ne sait réellement ce qui s'est passé, travail de la police mais aussi ce qui s espace dans la tête de 'agresseur de sa femme ou le père de la victime. On voit que la vie continue là où une autre semble s'être arrêtée, on sent le long cheminement de Laurence pour remonter à la surface. Mais voilà on lit exactement ce qu'on a envie d'entendre sur ce genre d'événement, ce que l'on trouve dans la presse féminine et ce que nous chante les médias. Tout celà m'a mis bien mal à l'aise.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Linou26 Posté le 9 Février 2020
    Ce roman de Marjorie Tixier est bouleversant ! Je n'avais pas lu le résumé et ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Après la frustration des premiers chapitres, j'ai pris une claque d'émotions tellement ce roman est dans la justesse. Laurence rêve d'aller à Valparaiso. Maman de 2 enfants, mariée depuis de nombreuses années, infirmière, elle mène une vie simple où son petit plaisir est son jogging dans les bois malgré que cela inquiète son mari. Un matin, alors qu'elle procède à sa routine habituelle, sous les yeux de sa voisine, les choses ne vont pas se dérouler comme habituellement... Laurence ne revient pas de son jogging. Que s'est-il passé ? Qui a-t-elle rencontrée lors de son jogging ? Un événement, une rencontre, quelques minutes qui vont bouleverser sa vie et celle de ses proches à tout jamais... Marjorie Tixier traite d'un sujet que l'on ne connait malheureusement que trop bien lorsque l'on regarde les informations : les agressions sexuelles. Le sujet est traité avec une telle justesse que s'en est irrémédiablement bouleversant. Pas de fioritures, pas d'apitoiement, pas de larmoiement, juste les mots d'une femme, d'un mari, d'une voisine, d'une fille, d'un père, d'une femme de coupable... Bien que frustrée au... Ce roman de Marjorie Tixier est bouleversant ! Je n'avais pas lu le résumé et ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Après la frustration des premiers chapitres, j'ai pris une claque d'émotions tellement ce roman est dans la justesse. Laurence rêve d'aller à Valparaiso. Maman de 2 enfants, mariée depuis de nombreuses années, infirmière, elle mène une vie simple où son petit plaisir est son jogging dans les bois malgré que cela inquiète son mari. Un matin, alors qu'elle procède à sa routine habituelle, sous les yeux de sa voisine, les choses ne vont pas se dérouler comme habituellement... Laurence ne revient pas de son jogging. Que s'est-il passé ? Qui a-t-elle rencontrée lors de son jogging ? Un événement, une rencontre, quelques minutes qui vont bouleverser sa vie et celle de ses proches à tout jamais... Marjorie Tixier traite d'un sujet que l'on ne connait malheureusement que trop bien lorsque l'on regarde les informations : les agressions sexuelles. Le sujet est traité avec une telle justesse que s'en est irrémédiablement bouleversant. Pas de fioritures, pas d'apitoiement, pas de larmoiement, juste les mots d'une femme, d'un mari, d'une voisine, d'une fille, d'un père, d'une femme de coupable... Bien que frustrée au début - l'intrigue étant révélée au travers du regard de chaque personnage, on doit attendre plusieurs chapitres avant de savoir de quoi il retourne - c'est finalement ce choix de roman chorale qui fait la réussite de ce roman. Une lecture qui ne peut pas laisser insensible...
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.