En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Un rapport

        Cherche midi
        EAN : 9782749153803
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 220 mm
        Un rapport

        Sabine PORTE (Traducteur)
        Collection : Lot 49
        Date de parution : 05/01/2017
        Evenson ou l'ambassadeur du cauchemar nous offre un nouveau chef-d'oeuvre littéraire.
        Capable de l’humour le plus noir, plongeant ses personnages dans l’acide de situations extrêmes, Brian Evenson revient aujourd’hui avec ces textes forts et dérangeants, où l’absurde cache souvent une logique instable ou une terrible vérité.
        Qu’il s’agisse du cœur d’un bébé qui bat dans la poitrine de son ours en peluche,...
        Capable de l’humour le plus noir, plongeant ses personnages dans l’acide de situations extrêmes, Brian Evenson revient aujourd’hui avec ces textes forts et dérangeants, où l’absurde cache souvent une logique instable ou une terrible vérité.
        Qu’il s’agisse du cœur d’un bébé qui bat dans la poitrine de son ours en peluche, d’un homme qui perd son bras, ou de la puissance dévastatrice de la poussière sur une autre planète, ce sont, toujours, le corps humain et sa psyché fragile qu’Evenson explore, grâce à son écriture à la fois épurée et tranchante.
        Distillant le doute, jouant avec le suspense et l’incompréhension, il réussit à créer des ambiances aussi tangibles qu’irréelles, avec, en perpétuelle ligne de mire, la chute sans cesse recommencée de l’homme. Avec Evenson, le cauchemar a trouvé son ambassadeur.

        Ce que la presse a dit :

        « Une terrible puissance combinée à un humour ravageur. » Le Monde

        « Un univers dont on ressort sidéré mais admiratif. » L’Obs

        « Une œuvre obsédante et vertigineuse. » Télérama
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749153803
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        19.80 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • greg320i Posté le 22 Janvier 2018
          Un rapport ? Ok, d'accord , alors voici le mien, qui tient et tiendra ce qu'il en advienne . Pourvu que ma sévérité n'en fasse pas des siennes... Quoi, -ha pardon , 'comment' voulez-je dire :- je suis déjà en train de me plaindre, quitte à adjoindre malgré ça son quota d'étoiles à ce bouquin. -Mais alors, était-il bien ,, ou bien ? Mi-figue,mi-raisin répondrai-je , comme une poire d'espoir pris entre deux fromages . Dommage que l'auteur soit ,,fou ! -Wouh, il y va pas de main morte le greg. -Hé , mais ce n'est qu'après tout un simple constat , juste résultat de ces nouvelles lues comme autant de cauchemars vécus. - A ce point là ? -Disons que l'esprit dérangé de Brian Evenson a crée autant de situations complexe à vivre que compliqué à comprendre . S'en ajoute tout un tas de problèmes psychologique récurrent dans les différents récits , -volontaire mis je précise! - . il faut donc avouer qu'il y va fort dans l’ambiguïté notre intéressé. Brian, Ô Brian, pourquoi est-tu si dingue, pourquoi tant d'effort à mettre tes personnages à mal ,leur faire subir le pire des sévices moral. Que chacun... Un rapport ? Ok, d'accord , alors voici le mien, qui tient et tiendra ce qu'il en advienne . Pourvu que ma sévérité n'en fasse pas des siennes... Quoi, -ha pardon , 'comment' voulez-je dire :- je suis déjà en train de me plaindre, quitte à adjoindre malgré ça son quota d'étoiles à ce bouquin. -Mais alors, était-il bien ,, ou bien ? Mi-figue,mi-raisin répondrai-je , comme une poire d'espoir pris entre deux fromages . Dommage que l'auteur soit ,,fou ! -Wouh, il y va pas de main morte le greg. -Hé , mais ce n'est qu'après tout un simple constat , juste résultat de ces nouvelles lues comme autant de cauchemars vécus. - A ce point là ? -Disons que l'esprit dérangé de Brian Evenson a crée autant de situations complexe à vivre que compliqué à comprendre . S'en ajoute tout un tas de problèmes psychologique récurrent dans les différents récits , -volontaire mis je précise! - . il faut donc avouer qu'il y va fort dans l’ambiguïté notre intéressé. Brian, Ô Brian, pourquoi est-tu si dingue, pourquoi tant d'effort à mettre tes personnages à mal ,leur faire subir le pire des sévices moral. Que chacun d'eux se sente oppressés, coincés,si pris et tiraillés entre deux feu de l'intranquilité ; Que chaque histoire se termine avec l'impression que la fin n'en soit jamais une . La faute peut-être au format court , un art toujours délicat qui reste l’apanage particulier de certains ( Bradbury, Matheson; Robert Bloch et autre génies de la novella ) quand tant d'autres y cherche désespérément à y prospérer . Difficile d'aimer donc ces petites sonnettes qui hésite entre sornette ( l'humour ? vite entraperçu.. sans +) et réalité de mettre le lecteur dans la peau tendue de ces protagonistes trop (trop ! ) alarmiste . Soyons clair -du moins essayons ^^ - " Un Rapport " peut se comparer à ,, disons ' Minuit ' de Stephen King . Pas le meilleur pour débuter la connaissance avec l'auteur ( ses romans sont bien supérieur ) , mais un exercice de style qui plaira à ceux qui voudrons connaitre l'offensive massive d'une plume qui adore vous titiller là où ça déplaît. L'esprit ? Oui l'esprit; lire ce " Rapport " sera comme une finalité à l'insécurité , l'aiguille dans la botte de foin : où il faudra hardiment rester calme en cherchant le pourquoi-du-comment-de-ce-qu'il-faut-retenir à ces textes. Prétexte à l'effroi , moralité que le mental est bien faible face l'impensable ? Peut-être.. Nous dirons donc : Indispensable ? Ô que non. Curiosité ? A vous d'en juger . Ps : Sinon,pour une vraie piste de lecture vers cet écrivain, son véritable tremplin de terreur, le génial et mémorable " La Confrérie des Mutilés " .
          Lire la suite
          En lire moins
        • Charybde2 Posté le 17 Février 2017
          Un sommet de l’art de la nouvelle inquiétante et paradoxale. Sur mon blog : https://charybde2.wordpress.com/2017/02/17/note-de-lecture-un-rapport-brian-evenson/
        • LeaTouchBook Posté le 14 Février 2017
          Un rapport est un recueil de nouvelles perturbant, dur et sombre... On ne peut nier le talent de l'auteur : il s'approprie complètement le genre entre horreur et folie. C'est un très grand recueil pour ceux qui aiment être effrayés. C'est une lecture vraiment dérangeante, une expérience unique qui peut mettre mal à l'aise, terrifier : c'est presque malsain... L'écrivain ne va pas dans le spectaculaire, il va au fur et à mesure amener, plonger le lecteur dans son univers. Le sujet principal est celui de la démence, de la folie... C'est une thématique qui déjà en soi n'a rien de commun et en voulant jouer sur les codes entre réalité, science-fiction et fantastique, Brian Evenson ne nous lâche pas. Chaque histoire aborde ce sujet avec originalité : différentes façons de voir, d'être et de ressentir, la lecture de ce recueil se vit comme une hallucination littéraire. Si je reconnais que ce livre est parfaitement maîtrisé et unique, je dois avouer que je ne pense pas réitérer l'expérience. D'une part j'ai parfois ressenti un profond malaise (qui est en parfait accord avec le genre et qui plaira donc aux amoureux du style) et d'autre part je ne crois pas qu'il soit fait... Un rapport est un recueil de nouvelles perturbant, dur et sombre... On ne peut nier le talent de l'auteur : il s'approprie complètement le genre entre horreur et folie. C'est un très grand recueil pour ceux qui aiment être effrayés. C'est une lecture vraiment dérangeante, une expérience unique qui peut mettre mal à l'aise, terrifier : c'est presque malsain... L'écrivain ne va pas dans le spectaculaire, il va au fur et à mesure amener, plonger le lecteur dans son univers. Le sujet principal est celui de la démence, de la folie... C'est une thématique qui déjà en soi n'a rien de commun et en voulant jouer sur les codes entre réalité, science-fiction et fantastique, Brian Evenson ne nous lâche pas. Chaque histoire aborde ce sujet avec originalité : différentes façons de voir, d'être et de ressentir, la lecture de ce recueil se vit comme une hallucination littéraire. Si je reconnais que ce livre est parfaitement maîtrisé et unique, je dois avouer que je ne pense pas réitérer l'expérience. D'une part j'ai parfois ressenti un profond malaise (qui est en parfait accord avec le genre et qui plaira donc aux amoureux du style) et d'autre part je ne crois pas qu'il soit fait pour moi. Après je sais que si vous cherchez de l'étrange, une lecture qui fait vraiment peur car elle touche à ce qui nous fait intrinsèquement trembler : ce livre est pour vous ! En définitive, une lecture très forte et surprenante : à ne pas mettre entre toutes les mains !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Les histoires de Brian Evenson sont des métaphores qu'il serait vain de vouloir déchiffrer; leur incongruité poétique est en effet constitutive du sens."
        Le Monde
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com