Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221127209
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Version BETA - Tome 1

Alice DELARBRE (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 29/11/2012

Dans un monde qui ne tolère que la perfection, le moindre défaut est impossible à cacher.
Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide dépourvue d’âme.
La mission d’Elysia : servir les habitants...

Dans un monde qui ne tolère que la perfection, le moindre défaut est impossible à cacher.
Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide dépourvue d’âme.
La mission d’Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L’air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l’île sont immunisés.
Mais lorsqu’elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur… amour.
Si quelqu’un s’aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l’oubli de sa passion naissante pour un jeune officier…

« Un roman à la fois séduisant et effrayant, un formidable page-turner ! » Melissa de la Cruz, auteur de la saga Les Vampires de Manhattan.

Tome 1 d’une tétralogie bientôt adapté par le réalisateur de Twilight II – Tentation.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221127209
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ninoulol81 Posté le 26 Juillet 2018
    Attention risque de spoil. Une vraie découverte ce roman. L'histoire est complètement différente de ce que je lis d'habitude. Une histoire passionnante, avec beaucoup de sentiments et d'humanisme. Elyssia, seize ans est un clone qui va vivre chez des personnes fortunées et devra faire tout ce qu'ils lui demandent. Un clone adolescent est très rare car ils deviennent "ingérables" ou " défaillant" contrairement aux adultes clones. Clonée du corps d'Astrid, elle est comme elle mais sans âme. Pour les parents d'Astrid, leur fille est partie étudier ailleurs car elle en avait marre d'avoir ses parents sur le dos et Elyssia la "remplace". Au fil des mois Elyssia va voir son quotidien changé. Elle va se rendre compte qu'elle a des sentiments, qu'elle aime le chocolat et d'autres aliments, ce qui n'est pas censé se produire, tout le monde pense que c'est parce qu'elle est un clone adolescent. Mais sa vie va vraiment changer quand elle confiera son secret au fils e la famille. Le personnage d'Elyssia m'a fait penser à un robot au début mais au fil des pages le lecteur se rend compte qu'elle s'humanise, récent des sentiments, pense, etc. Elle va vite voir qu'elle est plus forte que ce qu'elle pense et qu'elle est unique... Attention risque de spoil. Une vraie découverte ce roman. L'histoire est complètement différente de ce que je lis d'habitude. Une histoire passionnante, avec beaucoup de sentiments et d'humanisme. Elyssia, seize ans est un clone qui va vivre chez des personnes fortunées et devra faire tout ce qu'ils lui demandent. Un clone adolescent est très rare car ils deviennent "ingérables" ou " défaillant" contrairement aux adultes clones. Clonée du corps d'Astrid, elle est comme elle mais sans âme. Pour les parents d'Astrid, leur fille est partie étudier ailleurs car elle en avait marre d'avoir ses parents sur le dos et Elyssia la "remplace". Au fil des mois Elyssia va voir son quotidien changé. Elle va se rendre compte qu'elle a des sentiments, qu'elle aime le chocolat et d'autres aliments, ce qui n'est pas censé se produire, tout le monde pense que c'est parce qu'elle est un clone adolescent. Mais sa vie va vraiment changer quand elle confiera son secret au fils e la famille. Le personnage d'Elyssia m'a fait penser à un robot au début mais au fil des pages le lecteur se rend compte qu'elle s'humanise, récent des sentiments, pense, etc. Elle va vite voir qu'elle est plus forte que ce qu'elle pense et qu'elle est unique avec sa propre âme. Ivan, le fils de la famille, est accro à une drogue qu'il fabrique lui-même pour améliorer ses compétences et son corps pour rentrer chez les militaires. Les parents Bratton, donc celui qui ont acheté Elyssia est un couple qui fait face devant les gens mais à la maison c'est une tout autre histoire. Quant à la bande d'amis d'Iva,, ils sont us différents. Démence qui n'est qu'un surnom vous l'aurez compris, s'appelle Démettra mais tout le monde l'appelle par son surnom car elle est souvent à l'ouest et on a l'impression qu'elle est démente. Tahir, l'ex d'Astrid est le fils à papa et maman. Greer, qui elle est la plus normale de la bande et un personnage invisible. On s'attache aux personnages par leurs différences mais aussi parce que l'on peut s'identifier à eux. J'ai été déçue de la tournure qu'a prise Ivan car je pensais qu'il resterait un gentil gars mais l'auteur à voulut pimenter la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annelodie Posté le 8 Juillet 2017
    out d’abord, je tiens à signaler que la couverture irrisée est magnifique ! C’est la première chose qui m’a attirée vers ce roman. Ensuite, j’ai particulièrement aimé le résumé de l’histoire car jusqu’à présent, je n’ai pas lu beaucoup de romans parlant de clones. On suit donc Elysia qui est une version Beta, c’est-à-dire un test d’un nouveau genre de clone. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de son personnage et le fait que le roman soit à la première personne m’a beaucoup plus. En effet, j’ai particulièrement apprécié connaître son point de vue sur ce qui l’entourre, surtout au début du roman où elle essaye de comprendre les humains (plusieurs réflexions intérieures m’ont beaucoup fait rire !). Je trouve cependant que son personnage n’évolue pas assez vite et provoque des longueurs dans le roman. Néanmoins, j’ai apprécié son histoire et la fin de ce tome 1 me pousse à lire la suite ! Les autres personnages sont également très intéressant. Xanthe, un autre clone des Bratton, est également intriguant. Tahir, le fils des gens les plus riches de l’île est également fascinant même s’il est parfois difficile à cerner. J’ai beaucoup aimé les « amies » de Mme Bratton qui viennent... out d’abord, je tiens à signaler que la couverture irrisée est magnifique ! C’est la première chose qui m’a attirée vers ce roman. Ensuite, j’ai particulièrement aimé le résumé de l’histoire car jusqu’à présent, je n’ai pas lu beaucoup de romans parlant de clones. On suit donc Elysia qui est une version Beta, c’est-à-dire un test d’un nouveau genre de clone. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de son personnage et le fait que le roman soit à la première personne m’a beaucoup plus. En effet, j’ai particulièrement apprécié connaître son point de vue sur ce qui l’entourre, surtout au début du roman où elle essaye de comprendre les humains (plusieurs réflexions intérieures m’ont beaucoup fait rire !). Je trouve cependant que son personnage n’évolue pas assez vite et provoque des longueurs dans le roman. Néanmoins, j’ai apprécié son histoire et la fin de ce tome 1 me pousse à lire la suite ! Les autres personnages sont également très intéressant. Xanthe, un autre clone des Bratton, est également intriguant. Tahir, le fils des gens les plus riches de l’île est également fascinant même s’il est parfois difficile à cerner. J’ai beaucoup aimé les « amies » de Mme Bratton qui viennent souvent prendre le thé et dont Elysia prend un malin plaisir à se moquer ! L’île de Demesne à l’air fascinante mais je suis restée sur ma fin quant à sa découverte. Au final, peu de lieux sont décrits alors que je pense que d’autres lieux fantastiques auraient pu être découverts. Mais j’ai aimé suivre ces adolescents, décadents pour la plupart, qui prouvent que rien ne peut jamais être parfait même quand les conditions sont réunies ! En bref, j’ai aimé le pitch de l’histoire ainsi que son déroulé. Mais j’aurais aimé avoir plus de détails sur Demesne et quelques longueurs m’ont posé problème au milieu du roman. Néanmoins, je vais très certainement lire la suite même si celle si ne sera pas traduite en français.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MissPerle Posté le 9 Avril 2017
    Reçu à mon anniversaire il y a deux ans, Version Beta avait tout pour me plaire avec un résumé alléchant et une couverture très jolie ! Je l'ai laissé dormir dans ma pile à lire jusqu'à ce qu'une envie subite se déclare il y a quelques semaines... L'île Demesne est un lieu paradisiaque superbement bien décrit : une végétation luxuriante, des maisons construites avec des matériaux "naturels" pour se fondre dans le paysage, un sable fin et des vagues bleues violettes, un air adoucissant,... Un rêve qui devient réalité, mais seulement pour les personnes riches, extrêmement riches devrais-je dire. En effet, cette île située comme hors du temps est seulement habitée par les plus grandes fortunes de la planète... et par des clones ! Car l'air modifiée sur l'île rend ses habitants oisifs, et quoi de meilleur que la création de clones qui ne ressentent rien ? Mais n'oublions pas que la perfection n'existe pas, ce que certaines personnes n'avaient guère conscience ou ont décidé d'oublier... On débute notre lecture avec Elysia, un clone qui vient de "naître" ! Un excellent point puisqu'on découvre cette île en même temps que le personnages principal. Je ne me suis pas sentie perdue, on apprend... Reçu à mon anniversaire il y a deux ans, Version Beta avait tout pour me plaire avec un résumé alléchant et une couverture très jolie ! Je l'ai laissé dormir dans ma pile à lire jusqu'à ce qu'une envie subite se déclare il y a quelques semaines... L'île Demesne est un lieu paradisiaque superbement bien décrit : une végétation luxuriante, des maisons construites avec des matériaux "naturels" pour se fondre dans le paysage, un sable fin et des vagues bleues violettes, un air adoucissant,... Un rêve qui devient réalité, mais seulement pour les personnes riches, extrêmement riches devrais-je dire. En effet, cette île située comme hors du temps est seulement habitée par les plus grandes fortunes de la planète... et par des clones ! Car l'air modifiée sur l'île rend ses habitants oisifs, et quoi de meilleur que la création de clones qui ne ressentent rien ? Mais n'oublions pas que la perfection n'existe pas, ce que certaines personnes n'avaient guère conscience ou ont décidé d'oublier... On débute notre lecture avec Elysia, un clone qui vient de "naître" ! Un excellent point puisqu'on découvre cette île en même temps que le personnages principal. Je ne me suis pas sentie perdue, on apprend à connaître Elysia peu à peu avec sa curiosité qui nous est assez utile pour comprendre ce monde. Le début est assez lent, mais je pense qu'il est nécessaire pour poser les bases ! Puis j'ai trouvé le récit captivant avec une écriture assez simple, je tournais les pages sans difficulté... L'histoire est assez prévisible, et si vous voulez la lire, je vous conseille de survoler le résumé car celui-ci en dévoile trop à mon goût... J'étais plus ou moins étonnée par ce qu'il se passait, mais j'ai quand même passé un bon moment de détente ! Puis Elysia est attachante du fait qu'on connaisse ses pensées et qu'elle ne soit au final pas qu'un clone dénudé de sentiments... Du coup, lorsque les gens de Demesne la traitaient comme un objet, c'était choquant ! Après, j'ai été déçue au niveau des sentiments des personnages que je n'éprouvais pas forcément... C'est important dans une lecture d'avoir de la compassion, de la peine, de la joie pour eux ! Il y a des personnages que je n'ai pas aimé durant cette lecture, mais pour Elysia et surtout à la fin, ce n'était pas ça... J'étais intriguée par ce qu'elle vivait, mais c'est tout... Pour parler de la fin, j'avoue avoir été assez blasée. Ce qui arrive à Elysia m'a rappelée d'autres histoires young adult et je n'ai donc pas été convaincue... Puis je n'ai pas compris le choix d'Elysia concernant un personnage, sa décision m'a parue un peu absurde. Après, si la suite sort en français, je la lirai mais ce ne sera pas une priorité ! Pour finir, mon avis sonne mitigé mais je garde un bon souvenir de ma lecture ! Le cadre est bien décrit, l'histoire est sympa à suivre,... Des petits points m'ont déplue mais si vous cherchez une dystopie prenante et qui se lit vite, Version Beta pourra vous plaire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lesbouquinsdeChloe Posté le 23 Janvier 2017
    https://lesbouquinsdechloe.wordpress.com/2017/01/23/annex-tome-1-version-beta-de-rachel-cohn/ Cela faisait pas mal de temps que je possédais ce roman dans ma bibliothèque, je me suis donc lancer dans sa lecture sans avoir lu le résumé pour un grand mystère. Je me suis rendu compte que Version bêta est du vu et revu, certains aspects du roman me font d’ailleurs penser à Delirium ou à Uglies. On retrouve Elysia, le personnage principal qui est adolescente qui a été créé en laboratoire à partir de son Originale et qui est donc un clone ! Elle fait partie d’une expérience visant à créer pour la première fois des clones adolescents. Mais quel que soit leur âge les clones ne sont pas faits pour ressentir et par-dessus tout ils ne sont pas censés avoir des souvenirs de leur Originals. Elysia, va donc être acheté par un riche couple de Demesne et devenir leur dame de compagnie, afin de les divertir etc. C’est un livre dans lequel l’action met énormément de temps à arriver voir est quasiment inexistante et dans lequel nous avons plus de questions que de réponse durant une grande partie du roman. Cependant, ce fut une bonne lecture pour moi sans prise de tête, il faut simplement être patiente. D’ailleurs je voulais... https://lesbouquinsdechloe.wordpress.com/2017/01/23/annex-tome-1-version-beta-de-rachel-cohn/ Cela faisait pas mal de temps que je possédais ce roman dans ma bibliothèque, je me suis donc lancer dans sa lecture sans avoir lu le résumé pour un grand mystère. Je me suis rendu compte que Version bêta est du vu et revu, certains aspects du roman me font d’ailleurs penser à Delirium ou à Uglies. On retrouve Elysia, le personnage principal qui est adolescente qui a été créé en laboratoire à partir de son Originale et qui est donc un clone ! Elle fait partie d’une expérience visant à créer pour la première fois des clones adolescents. Mais quel que soit leur âge les clones ne sont pas faits pour ressentir et par-dessus tout ils ne sont pas censés avoir des souvenirs de leur Originals. Elysia, va donc être acheté par un riche couple de Demesne et devenir leur dame de compagnie, afin de les divertir etc. C’est un livre dans lequel l’action met énormément de temps à arriver voir est quasiment inexistante et dans lequel nous avons plus de questions que de réponse durant une grande partie du roman. Cependant, ce fut une bonne lecture pour moi sans prise de tête, il faut simplement être patiente. D’ailleurs je voulais tellement en apprendre davantage que je ne pouvais lâcher ce roman. J’ai bien aimé le fait de me retrouver dans la peau d’un clone qui doit tout faire pour qu’on ne remarque pas qu’elle peut avoir des sentiments tels que la colère, la haine, la joie ou même l’amour. Les clones ne sont pas censés avoir toutes ces émotions et donc Elysia va tout faire pour être comme la société l’exige d’elle car elle risque d’être éliminée. La fin m’a quand même quelque peu déçu. C’est-à-dire que pour moi, elle aurait dû être le milieu du roman. Au lieu de quoi il faut attendre le second tome pour une quelconque rébellion. Durant les trois quarts du roman, l’auteur a développé certains aspects du livre, qui pour moi n’ont laissé que plus de questions que de réponses, et qui auraient très bien pu tenir dans quelques chapitres seulement. Je ne sais pas si je lirai la suite, j’y réfléchit. En conclusion, une bonne lecture avec laquelle j’ai passer un bon moment mais dans laquelle ne subsiste que des questions sans réponses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dreamworld Posté le 2 Septembre 2016
    Cela fait plusieurs années (deux ans ?) que j'ai lu ce roman et je me souviens encore que ça avait été un petit coup de coeur. J'adore les romans comme celui-ci, avec de la science-fiction, un peu dystopique, des sentiments, une petite réflexion (vraiment petite). Elysia, une versions BETA d'un clone, habite sur une île paradisiaque et elle a été créée pour servir. Adoptée par une famille, elle essaye de remplir au mieux sa mission lorsqu'elle commence à avoir quelques bugs. On la voit donc s'adapter à sa nouvelle vie, les interactions qu'elle a avec les membres de la famille, et son problèmes : les sentiments qu'elle ne devrait pas ressentir. Mes souvenirs sont trop flous pour vous dire ce qui m'a réellement plu dans ce roman ; un peu tout je suppose. L'histoire est écrite à la première personne du singulier, ce qui est toujours pour moi un point positif. La fin est surprenante et donne envie de savoir la suite ! Mon seul petit regret est que j'ai attendu longtemps la sortie du tome 2 que je n'ai toujours pas lu. Sortira-t-il un jour en français ?
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)