Lisez! icon: Search engine

Voyages en absurdie

Plon
EAN : 9782259222464
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 132 x 201 mm
Voyages en absurdie
Chroniques

Date de parution : 07/11/2013

Stéphane De Groodt propose un recueil de ses meilleures chroniques. Sur un ton très décalé, il joue avec les mots avec une absurdité revendiquée et s’inscrit dans la droite ligne de Raymond Devos. Humoriste à la notoriété grandissante, ce recueil est son premier ouvrage publié.

« Vous le sachez peut-être, oui bon je dis ce que je veux… et si vous le savez pas je vais vous le dire quand même, parce qu’un homme averti en vaut deux et qu’une femme avertie en vaut la peine, mais ces chroniques, du latin chronicum et du franco-grec...

« Vous le sachez peut-être, oui bon je dis ce que je veux… et si vous le savez pas je vais vous le dire quand même, parce qu’un homme averti en vaut deux et qu’une femme avertie en vaut la peine, mais ces chroniques, du latin chronicum et du franco-grec chroNikos, m’auront permis deconduire ma plume à Londres de moi-même, aux six côtés de l’Hexagone, aux plus hauts sommets des profondeurs, dans les régions les plus reculées, avancées, assises, debout, couchées des quatre coins du monde pour des rencontres aussi sûres que réalistes, aussi curieuses que rieuses.

D’une simple touche sur mon clavier à spirale j’ai rencontré Reza Pahlavi, le fils de feu le Shah et de la chatte, ai vu danser Régine le twist à gaine, me suis transporté de la baraque d’Obama au jacuzzi de Silvio, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai fait marcher Delon en large, ai été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt… »

Stéphane De Groodt

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259222464
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 132 x 201 mm

Ils en parlent

Stéphane de Groodt fait cap sur l'absurdie dans La Nouvelle Edition sur Canal Plus.

Canal Plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lyoko Posté le 1 Juillet 2019
    Avec ce type de livre il faut aimer la contrepèterie et les jeux de mots. J'adore les entendre et les lire, mais je suis extrêmement mauvaise pour les faire. Il faut reconnaître que l'auteur a du talent pour cela…. et quand on lit tout haut c'est encore mieux… un exercice de style dont je raffole. Et puis c'est aussi tout le côté humoristique qui vaut la peine. Mais il faut reconnaitre que ces petites histoires sont a picorer, doucement de peur de froler l'overdose. Pour faire simple lisez le billet de mon ami David.. il saura vous convaincre comme il l'a fait avec moi.
  • DavidG75 Posté le 16 Juin 2019
    Voilà un livre qui fait du bien ! Dans ses Voyages en Absurdie, qu'on ne peut que conseiller à Michel Sardou lorsqu'il s'ennuie, Stéphane de Groodt imagine sans complexe ! Même qu'un matin il changeait... Oui bon... Vous m'avez compris :0) L'ami Stéphane sait vraiment manier avec émoi le mot et avec verve le verbe et l’adjectif. Epithète que vous le savez déjà, mais si vous le savez pas encore, Patrick Bruel vous le dira quand même sur la Place des Grands Hommes. Car Oui ! Il a tout d'un GrandT Homme, ce De GroodT ! Mais avec un grand D devant, un très grand même, pas un petit, parce qu'il se la pète vraiment pas notre homme. Dans ses chroniques, il sait piquer là où ça fait mal. Mais toujours avec un humour très flin. Il sait toucher au coeur. Et quand il touche, il abat alors Le Jeu sur la table, carreau poker, qu'il pratique avec Bruel, Brel, Barbara, Brassens et tous les copains d'alors, il sait prendre les mots un à un dans sa main, il les mélange, les retourne, les habille, les met à nu, les déshabille avec émoi et avec Greco et Brio (non ce ne sont pas deux... Voilà un livre qui fait du bien ! Dans ses Voyages en Absurdie, qu'on ne peut que conseiller à Michel Sardou lorsqu'il s'ennuie, Stéphane de Groodt imagine sans complexe ! Même qu'un matin il changeait... Oui bon... Vous m'avez compris :0) L'ami Stéphane sait vraiment manier avec émoi le mot et avec verve le verbe et l’adjectif. Epithète que vous le savez déjà, mais si vous le savez pas encore, Patrick Bruel vous le dira quand même sur la Place des Grands Hommes. Car Oui ! Il a tout d'un GrandT Homme, ce De GroodT ! Mais avec un grand D devant, un très grand même, pas un petit, parce qu'il se la pète vraiment pas notre homme. Dans ses chroniques, il sait piquer là où ça fait mal. Mais toujours avec un humour très flin. Il sait toucher au coeur. Et quand il touche, il abat alors Le Jeu sur la table, carreau poker, qu'il pratique avec Bruel, Brel, Barbara, Brassens et tous les copains d'alors, il sait prendre les mots un à un dans sa main, il les mélange, les retourne, les habille, les met à nu, les déshabille avec émoi et avec Greco et Brio (non ce ne sont pas deux des Marx Brothers... je vous laisse y réfléchir) et vous sert ensuite une quinte flush. Royal ! Stéphane De Groodt est belge, et si vous n'êtes pas encore au courant, surréaliste ! C'est un vrai ketchup de Bruxelles. Il a la frite et avec lui la mayonnaise prend très vite. Il vous embarquette dans son monde (ou vous encornette si vous les préférez à l'ancienne comme moi, ou vous encroquette de crevettes si vous préférez la Mer du Nord), il vous sert ses billets avec ses mots-tôt, ses mots-tard, ses mots-l-hier aussi, chauds et salés comme il faut, avec une petite sauce poivre ou aigre-douce mais toujours succulente à souhait, et même une sauce samouraï dont on a rizière et dont on rira encore demain ! Comme avec Nabila... de pickels est retrouvée à sa table pour cette chronique épique épique, et sur Instagram comme à la télé (je vous mets le lien plus bas, à voir absolument), je suis amoureux de l'ami Stéphane ! Mais quel boulet liégeois cette Nabila... Un beau morceau de chocolat pour certains, une empotée liégeoise pour d'autres (dont je fais partie car il n'y a pas que le speculoos dans la vie, y'a l'esprit aussi, n'en déplaise à Francky Vincent). Mijotée comme une carbonnade flamande par ce diable de Stéphane, ce Saint d'esprit, elle a vécu l'enfer sans même le savoir. C'est un Must, un Best, à revoir en live comme en Off. Stéphane, si tu me lis, j'te kiffe grave !! Tu m’es cher. Grâce à toi ce matin, j’ai déjeuné en paix avec moi-même ! Merci à toi !
    Lire la suite
    En lire moins
  • SophieYvon Posté le 28 Mai 2019
    Naturellement il faut aimer l'auteur et la manière; mais pour moi c'est un excellent livre comme les autres œuvres du même auteur. D'une finesse et d'un humour à vous faire chauffer le cerveau !
  • mondesfuturs Posté le 13 Janvier 2019
    Un véritable condensé de calembours et jeux de mots. Forme d'humour souvent méprisé mais que S.De Groodt sait rendre noble. Il était indispensable de faire un recueil des chroniques de S.De Groodt sur canal+ pour voir écrits ces textes. Chacune des phrases peut contenir deux ou trois jeux de mots imbriqués les uns dans les autres et il est parfois nécessaire de relire plusieurs fois une phrase pour comprendre tous les secrets qu'elle cache. De Groodt parvient dans un même texte à la fois à faire preuve de subtilité et de "grosse-bourinerie", de passer à la fois pour un imbécile et un érudit. Les jeux de mots érigés à ce niveau, ce n'est peut-être plus seulement du talent mais du génie !
  • Cindol Posté le 20 Décembre 2017
    Après cette lecture, je suis partagé entre une semi-deception et un réel enthousiasme mais pour être objectif avec moi-même, je crois que je ne l'ai pas lu de la bonne manière. En fait, j'étais tellement enjoué à l'idée de découvrir ce livre que j'ai voulu le lire comme un roman dans un premier temps et c'est de là que vient mon erreur à mon avis. Dans un premier temps, son effet a été jouissif, faut dire que le 1er "sketch" est le célèbre passage sur Canal avec Nabilla et rien que pour ca, l'achat de ce livre en vaut le coup. C'est surréaliste. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à vous précipiter sur la toile pour au moins découvrir ça car c'est indescriptible et vous mettrez des images concrètes sur les mots que vous lirez.... Préparez vos mouchoirs parce que vous risquez de chialer de rire... Pour en revenir à nos moutons, plus j'avançais dans ma lecture et plus mon enthousiasme s'amenuisait, j'ai trouvé que l'humour tournait en rond et que l'on retrouvait beaucoup les mêmes formules. Certes, elles font leur effet car Stéphane de Groot manie les mots de la langue française comme pouvait le... Après cette lecture, je suis partagé entre une semi-deception et un réel enthousiasme mais pour être objectif avec moi-même, je crois que je ne l'ai pas lu de la bonne manière. En fait, j'étais tellement enjoué à l'idée de découvrir ce livre que j'ai voulu le lire comme un roman dans un premier temps et c'est de là que vient mon erreur à mon avis. Dans un premier temps, son effet a été jouissif, faut dire que le 1er "sketch" est le célèbre passage sur Canal avec Nabilla et rien que pour ca, l'achat de ce livre en vaut le coup. C'est surréaliste. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à vous précipiter sur la toile pour au moins découvrir ça car c'est indescriptible et vous mettrez des images concrètes sur les mots que vous lirez.... Préparez vos mouchoirs parce que vous risquez de chialer de rire... Pour en revenir à nos moutons, plus j'avançais dans ma lecture et plus mon enthousiasme s'amenuisait, j'ai trouvé que l'humour tournait en rond et que l'on retrouvait beaucoup les mêmes formules. Certes, elles font leur effet car Stéphane de Groot manie les mots de la langue française comme pouvait le faire les plus grands humoristes d'un autre temps mais à force.... Non, ce livre doit se lire en plusieurs étapes et il est bon de digérer ce qu'on a lu avant d'en reprendre une bouchée Si on veut le savourer. Je ne serais pas étonné que tout le monde n'adhère pas à sa plume, car il va vite, très vite, et forcément ca merite une ou plusieurs relecture pour capter tout les sens de son humour. J'avoue que je ne doute pas que pour moi, plusieurs vannes sont tombées à l'eau (......🤔😳😂 ok, je sors) du à mon manque de culture générale dans certains domaines. Il n'empêche que ce livre est une petite perle dans son genre et qu'il plaira forcément à tous les amoureux d'humour et de la joute verbale dont cet homme là est un virtuose moderne. Franchement, c'est à découvrir
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…