Lisez! icon: Search engine
Par First Editions, publié le 24/09/2020

DME, réflexe de protrusion, néophobie : les mots de la diversification alimentaire de bébé

Vous avez découvert la joie de devenir parent, votre bébé grandit vite et son alimentation doit s’adapter à ses nouveaux besoins… L’étape de la diversification alimentaire arrive ! Et si vous n'y comprenez rien, pas de panique, on vous décrypte tous ces mots nouveaux.

Vous avez découvert la joie de devenir parent, votre bébé grandit vite et son alimentation doit s’adapter à ses nouveaux besoins… L’étape de la diversification alimentaire arrive ! 

Dans notre collection Ma P’tite Famille, Caroline Bach publie La diversification alimentaire pour vous guider dans ce challenge : des conseils, des astuces, des recettes et des fiches pratiques pour répondre à toutes vos questions.

La diversification alimentaire - de 4 à 36 mois
Qu'est-ce que la diversification alimentaire exactement ? Jusqu'à quel âge la pratique-t-on ? 
Les apports journaliers et besoins alimentaires de votre bébé durant sa première année de vie sont souvent bien connus et expliqués. En revanche, à partir de ses 12 mois, les besoins de votre enfant changent et ses goûts s'affinent et ce, jusqu'à ses 3-4 ans. C'est tout un monde de saveurs, de textures à découvrir ! 
Ce livre explique, de manière claire et précise, les besoins de l'enfant et les aliments à introduire selon son âge ; il rassure aussi le lecteur en répondant aux questions que se posent tous les parents ; il propose enfin des recettes (par mois, par saison, par repas) et suggère des menus à la semaine pour aider dans la découverte, essentielle, du goût et de l'alimentation. 

Mais, avant de commencer, connaissez-vous le vocabulaire pour accompagner votre enfant dans son exploration au goût et sa découverte de l’alimentation ?

 

Diversification alimentaire : le vocabulaire pour tout comprendre ! 

 

Pas facile d’entrer dans ce nouvel univers qu’est la diversification alimentaire… C’est tout un nouveau monde pour le bébé mais aussi un nouveau vocabulaire pour les parents. Alors, afin de vous aider à vous y retrouver, voici quelques mots incontournables à connaître !

 

Diversification alimentaire : la diversification alimentaire, c’est le passage d’une alimentation exclusivement lactée (que ce soit du lait maternelle ou du lait artificiel) à une alimentation variée. L’enfant va peu à peu découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures pour l’aider, en douceur, à aller vers une alimentation “solide”. Celle-ci assurera son bon développement. Elle commence entre quatre et six mois révolus, selon le rythme de l’enfant, et se fait en complément du lait (l’allaitement maternel étant recommandé - pour ceux qui peuvent - par l’OMS, en complément de l’introduction de nouveaux aliments, jusqu’à deux ans).

 

Réflexe de protrusion : vous allez découvrir la question “a-t-il perdu son réflexe de protrusion ?” Mais qu’est-ce que c’est ? Ce réflexe est présent les premiers mois de la vie de votre bébé : les mouvements sa langue vont repousser les corps étrangers pour amener le recrachement des aliments solides et éviter l'étouffement. La perte de ce réflexe est un signe que votre bébé est prêt pour de nouvelles découvertes culinaires !

 

Mastication : la mastication fait appel aux muscles de la mâchoire ! C’est l'action qui permet de couper, de déchirer et de broyer les aliments de manière à en favoriser la déglutition et la digestion. Si votre enfant commence à faire des mouvements de mastication, s’il fait osciller sa mâchoire de droite à gauche, c’est encore un signe qu’il a envie de tester de nouvelles sensations. 

 

DME : la DME est la Diversification Menée par l’Enfant. Elle a pour principe de faire découvrir aux enfants la nourriture solide et saine sous forme de morceaux. On le laisse manger seul, à son rythme. Pas de purée ou de compotes, l’enfant découvre les morceaux dès le début. Les adultes à ses côtés restent vigilants et font attention aux fausses routes, mais n’aident pas l’enfant : il porte seul les aliments à sa bouche. La DME doit s’appliquer partout pour être comprise et mise en place par votre petit : chez les parents, les grands-parents, la nounou, ou encore à la crèche. Il faut veiller à ce que tout le monde accepte et respecte ce choix avant de vous lancer.

 

Réflexe nauséeux : Présent pendant la DME, le réflexe nauséeux (aussi appelé réflexe GAG) permet à l’enfant d’expulser les morceaux trop gros de sa bouche en toussant et les recrachant. Il peut devenir rouge, pleurer, bouger énergétiquement la tête et faire des bruits étranges, sans risquer de s’étouffer. Même si cela peut-être vraiment impressionnant, il est important de laisser gérer seul car vous risquez de compliquer la situation...

 

Néophobie alimentaire : entre deux et six ans, l’enfant passe par une étape difficile : la néophobie alimentaire (littéralement : la peur de la nouveauté). Cette peur se traduit par la réticence à goûter de nouveaux aliments ou par le fait de n’aimer aucune des nouvelles saveurs goûtées. Elle peut se manifester différemment : le tri des aliments mélangés, l’examen de chaque aliment, le fait de recracher, le refus de manger, … Votre enfant n’est ni difficile, ni capricieux, il passe simplement par une étape normale du développement du goût. Cette phase s'atténue avec le temps et il existe plusieurs astuces pour faciliter cette transition.

 

Vous voilà prêt à entrer pleinement dans cette phase d’exploration alimentaire ! Retrouvez tous les conseils de Caroline Bach dans La diversification alimentaire, afin d’accompagner sereinement votre bébé dans cette nouvelle phase de son développement !



First Editions
First Editions
L'éditeur optimiste !