Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218495
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Dans la cave

Odile DEMANGE (Traducteur)
Date de parution : 01/03/2018
Méfiez-vous du monstre que vous avez créé.

En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence,...

En apparence, une famille bourgeoise sans histoire, émigrée en Angleterre depuis un pays africain : la mère, le père et les deux fils. Mais les Songoli cachent un secret : Muna, quatorze ans, orpheline. Elle dort à la cave, vit recluse, sans que personne de l’extérieur ne soupçonne son existence, et sert d’esclave à toute la famille.
Puis un jour, le plus jeune des deux fils ne revient pas de l’école. Scotland Yard investit la maison afin d’enquêter sur sa disparition. Face à la police, le couple Songoli est obligé de donner le change et de traiter Muna comme sa fille. Mais ce que ses tortionnaires n’ont pas deviné, c’est que Muna est extrêmement intelligente… Manipulatrice de génie, elle organise méticuleusement sa vengeance.
Une plongée oppressante dans la psyché d’une adolescente criminelle. Si vraisemblable, si proche de ce qu’on peut lire à la page des faits-divers, qu’on ne peut s’en détacher, fasciné.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218495
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elliedenormandie Posté le 17 Septembre 2021
    Acheté comme ça pour liquider une carte cadeau, j'ai été attiré par la quatrième de couverture. Soit dit en passant, ne vos attendez pas à du suspense, de l'intrigue car la quatrième de couverture dévoile tout de l'histoire ! Certains passages sont assez difficiles à lire, peut-être suis-je trop sensible ?! Je ne sais pas si les descriptions des tortures physiques sont plus horribles que les tortures psychologiques. Dans les deux cas, j'étais mal à l'aise lors de la lecture. La perversité de l'humain est sans limite. J'ai mis du temps à lire le roman alors qu'il est court, je ne suis pas fan.
  • isah62 Posté le 4 Septembre 2021
    La famille Songoli s'est installée en Angleterre avec les 2 fils et Muna, jeune fille adoptée dès son plus jeune âge, qui sert d'esclave, et qu'aucun voisin n'a jamais vu. Muna vit dans la cave quand elle n'est pas au service de la famille. Elle voit son existence changée le jour où le plus jeune des fils disparaît. Face aux enquêteurs la famille fait bonne figure et Muna et présentée comme "leur fille chérie". Même si la jeune fille n'a reçu aucune éducation, elle est cependant fine manipulatrice, et va profiter de cette faille dans la famille pour préparer sa vengeance de façon sournoise. Un roman qui montre toute la cruauté dont peuvent être capables certaines personnes envers leurs semblables. J'ai cependant eu du mal avec le personnage de Muna, pas assez travaillé, des situations un peu tirées par les cheveux. Des situations auxquelles on a un peu de mal à croire parfois. Une belle idée de départ, une belle intrigue, mais un manque de vie dans les personnages, un manque de descriptions, de travail psychologique. Malgré un récit assez court, j'ai trouvé le temps long pour arriver au bout de ce thriller et j'avais l'impression d'y croire de moins en moins.
  • petitepom Posté le 20 Juillet 2021
    dans ce roman, on est dans huis clos très prenant, la petite Muna vit dans la cave, dans une famille où elle sert d'esclave. Mais un jour, le plus jeune fils disparait, la police vient, Muna doit passer pour un des enfants. A partir de là, la vie de Muna va changer peu à peu, car elle a le Diable dans la cave qui l'aide.... C'est très prenant, et addictifs, on est entrainé dans ce huis clos épouvantable.
  • lalyM Posté le 25 Juin 2021
    Terriblement efficace cette petite Muna ... Personnage redoutable ! Le diable en rigole ... Et elle est la seule à l'entendre ! J'ai beaucoup aimé cette lecture qui je dois le dire m'a sorti de ma panne de lecture ! Toutefois certains détails m'ont un peu dérangés mais au final c'est bien passé 😉 Ce livre est composé de 4 parties : les 4 saisons et se termine par 2 finales ... Minette Walters, lors de la première édition avait imaginé une autre chute et les éditions Robert Laffont nous offrent les deux ! J'ai trouvé cela fort intéressant !
  • loeilnoir Posté le 13 Février 2020
    Muna, quatorze ans, n’est pas une adolescente comme les autres. Orpheline, élevée dans un couvent, elle en est tirée à l’âge de huit ans par Yetunde Songoli, qui en fait son esclave et son souffre-douleur. Dans la famille Songoli, en apparence très respectable, vit le père Ebuka qui la viole, les deux-fils Abiola et Olubayo qui se défoulent sur elle… Enfermée dans la cave, elle n’en sort que pour accomplir les tâches ménagères. Jusqu’au jour où Abiola, le plus jeune des fils, disparaît au retour de l’école: pour faire face aux questions de la police, Yetunde n’a d’autre choix que d’intégrer Muna à la famille en la faisant passer pour sa propre fille, déficiente mentale… Un jeu d’enfant en apparence pour Yetunde qui pense que Muna ne parle pas anglais, mais uniquement le haoussa. Or, ce que la famille ignore, c’est que Muna est extrêmement intelligente et va savoir les manipuler à sa guise… Elle prépare avec froideur et détermination sa vengeance, montant le couple Songoli l’un contre l’autre… Cette histoire se passe en huis-clos, et si quelques intervenants extérieurs font leur apparition au fil de l’intrigue, le lecteur assiste à un règlement de compte oppressant. Aucun des personnages de ce... Muna, quatorze ans, n’est pas une adolescente comme les autres. Orpheline, élevée dans un couvent, elle en est tirée à l’âge de huit ans par Yetunde Songoli, qui en fait son esclave et son souffre-douleur. Dans la famille Songoli, en apparence très respectable, vit le père Ebuka qui la viole, les deux-fils Abiola et Olubayo qui se défoulent sur elle… Enfermée dans la cave, elle n’en sort que pour accomplir les tâches ménagères. Jusqu’au jour où Abiola, le plus jeune des fils, disparaît au retour de l’école: pour faire face aux questions de la police, Yetunde n’a d’autre choix que d’intégrer Muna à la famille en la faisant passer pour sa propre fille, déficiente mentale… Un jeu d’enfant en apparence pour Yetunde qui pense que Muna ne parle pas anglais, mais uniquement le haoussa. Or, ce que la famille ignore, c’est que Muna est extrêmement intelligente et va savoir les manipuler à sa guise… Elle prépare avec froideur et détermination sa vengeance, montant le couple Songoli l’un contre l’autre… Cette histoire se passe en huis-clos, et si quelques intervenants extérieurs font leur apparition au fil de l’intrigue, le lecteur assiste à un règlement de compte oppressant. Aucun des personnages de ce livre n’est attachant, ils sont plus horribles les uns que les autres, y compris Muna, et à tour de rôle passeront de bourreau à victime et inversement. L’intelligence dont fait preuve Muna force toutefois l’admiration… Si elle ne croit ni en Dieu, ni en la bonté humaine… Que reste-t-il ? Le Diable peut-être… « Dans la cave » est ma première lecture de Minette Walters, mais à en croire les avis partagés, ce n’est pas son meilleur roman… Sans être très emballée, j’en garde cependant une assez bonne impression.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.