Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749123721
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
De coeur inconnu
Gérard Helft (préface de)
Date de parution : 29/09/2011
Éditeurs :
Cherche midi

De coeur inconnu

,

Gérard Helft (préface de)
Date de parution : 29/09/2011

Charlotte Valandrey témoigne de l'intérieur au « cœur » de la question de l'existence ou non d'une mémoire cellulaire...

En 2005, Charlotte Valandrey révèle dans L’Amour dans le sang sa séropositivité depuis l’âge de 17 ans et sa greffe cardiaque récente, le remplacement de son cœur passionné, éreinté :...

En 2005, Charlotte Valandrey révèle dans L’Amour dans le sang sa séropositivité depuis l’âge de 17 ans et sa greffe cardiaque récente, le remplacement de son cœur passionné, éreinté : « C’est l’histoire d’une femme qui aima tellement qu’elle eut besoin d’un autre cœur… »



Un mois après la parution de...

En 2005, Charlotte Valandrey révèle dans L’Amour dans le sang sa séropositivité depuis l’âge de 17 ans et sa greffe cardiaque récente, le remplacement de son cœur passionné, éreinté : « C’est l’histoire d’une femme qui aima tellement qu’elle eut besoin d’un autre cœur… »



Un mois après la parution de ce livre, Charlotte reçoit une lettre anonyme : « Je connais le cœur qui bat en vous, je l’aimais… »



Ces mots, qui pourraient sembler fous, la bouleversent alors qu’elle est en proie à des cauchemars récurrents, des sensations impérieuses de déjà-vu et des changements intérieurs surprenants. C’est le début d’un étrange parcours pour Charlotte qui veut comprendre pour se libérer d’une présence qu’elle ressent intimement. Y a-t-il vraiment une autre vie en elle ?



Un voyant troublant, un cardiologue amant, une psychanalyste rationnelle et un professeur figé dans le secret médical vont tenter de lui répondre.



En quête de vérité, Charlotte, mère battante, femme joyeuse qui connaît le prix de la vie, nous entraîne avec elle dans un voyage initiatique captivant qui, des mystères de la mémoire cellulaire aux errances du cœur, la mènera peut-être vers ce port lumineux, but ultime de sa vie, l’amour rêvé, l’amour immense.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749123721
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • suavela Posté le 28 Février 2022
    C'est la 1ère fois que je lis une autobiographie, le témoignage de Charlotte Valandrey, actrice et autrice. Suite à la révélation de sa séropositivité dans "L'amour dans le sang" en 2005, ainsi que de sa récente greffe cardiaque, elle reçoit des lettres, dont une, anonyme, qui dit connaître le coeur qui bat en elle... J'ai été énormément touchée par cette histoire vraie. Charlotte nous parle de sa vie après cette greffe, de la mémoire cellulaire (dont tout le monde ne croit pas). Elle trouvera des réponses, grâce à un voyant, un cardiologue amant et une amie fidèle. Il faut beaucoup de courage et de force pour vivre tout ce qu'elle a vécu. A travers ce livre, je me suis interrogée sur les dons d'organes, la mémoire cellulaire, la vie tout simplement.
  • Mumubenham Posté le 26 Juillet 2021
    #9829;️Bonjour à tous amis booksta#9829;️ En ce dimanche je vous parle d’un livre que j’ai dévoré et qui m’a particulièrement émue et bouleversée . Je connaissais Charlotte Valandrey comme beaucoup d’entre nous en tant qu’actrice et bien sûr j’avais suivi sa bataille face à ses problèmes de santé . Mais je n’avais jamais lu ses livres . La semaine dernière lors du festival du livre des stars , j’ai eu l’immense plaisir et honneur de la rencontrer et de partager un moment avec elle . Quelle femme douce et incroyable, souriante et altruiste. J’ai acheté un de ses livres et je suis rentrée chez moi impatiente de le découvrir. ✨ De cœur inconnu Dans son livre , Charlotte nous parle de son histoire mais pas que … l’étrangeté des relations qui peuvent exister entre le greffon d’un donneur et le patient transplanté. De l’émotion, beaucoup , du suspense aussi et tellement d’amour . Charlotte nous parle de son parcours sans jamais tomber dans le mélo dramatique. C’est une femme entière et authentique et son histoire , malgré la douleur est un rayon de soleil et apporte amour et l’espoir . Merci Charlotte pour cette belle leçon de vie
  • GPascal31 Posté le 22 Février 2021
    Un livre impressionnant, que j’ai partagé et re-partagé avec des ami(e)s plus ou moins sceptiques. Que l’on croit ou pas au ressenti qu’elle nous livre ici, on ne peut qu’être ému et impressionné par le parcours de vie de Charlotte Valandray. Son courage incroyable force le respect , la sincérité de son écriture mérite d’être applaudie. Bravo et merci pour témoignage extraordinaire.
  • nilebeh Posté le 1 Mars 2020
    A 17 ans, lors d'une liaison avec un rocker drogué dont elle tait le nom, Charlotte contracte le virus du sida, la voilà « séropo », devenue subitement une paria alors qu'elle commençait une carrière de comédienne après son succès dans le film « Rouge baiser ». En 2005, elle raconte son parcours (sida, greffe du cœur) dans son livre L'Amour dans le sang (qui donnera lieu à un téléfilm). Avec pudeur mais sans cacher ses difficultés, elle raconte la solitude, la carrière interrompue, l'abandon par le « milieu » (faisant référence aux propos bouleversants d'Annie Girardot lors de la remise de son César), le tri qu'on fait quand on est gravement malade : important/pas important, ami vrai même récent/ ami de pacotille malgré les années communes, à fréquenter/à fuir comme toxique ou égocentré : expérience vécue.et encore d'actualité. L'impossible va se produire : ce cœur qui bat en elle lui « parle », elle semble recevoir des informations, sensations, émotions, de cet organe. Et sa quête lui devient essentielle : identifier son donneur, malgré les interdits, malgré l'omerta légale du milieu médical. Que penser de la « mémoire cellulaire » ? Les scientifiques ricanent. D'autres chercheurs s'intéressent (ex : ARC, analyse et réinitialisation cellulaire, une médecine révolutionnaire) Et soudain se produit, un coup de théâtre : des lettres sur... A 17 ans, lors d'une liaison avec un rocker drogué dont elle tait le nom, Charlotte contracte le virus du sida, la voilà « séropo », devenue subitement une paria alors qu'elle commençait une carrière de comédienne après son succès dans le film « Rouge baiser ». En 2005, elle raconte son parcours (sida, greffe du cœur) dans son livre L'Amour dans le sang (qui donnera lieu à un téléfilm). Avec pudeur mais sans cacher ses difficultés, elle raconte la solitude, la carrière interrompue, l'abandon par le « milieu » (faisant référence aux propos bouleversants d'Annie Girardot lors de la remise de son César), le tri qu'on fait quand on est gravement malade : important/pas important, ami vrai même récent/ ami de pacotille malgré les années communes, à fréquenter/à fuir comme toxique ou égocentré : expérience vécue.et encore d'actualité. L'impossible va se produire : ce cœur qui bat en elle lui « parle », elle semble recevoir des informations, sensations, émotions, de cet organe. Et sa quête lui devient essentielle : identifier son donneur, malgré les interdits, malgré l'omerta légale du milieu médical. Que penser de la « mémoire cellulaire » ? Les scientifiques ricanent. D'autres chercheurs s'intéressent (ex : ARC, analyse et réinitialisation cellulaire, une médecine révolutionnaire) Et soudain se produit, un coup de théâtre : des lettres sur papier de luxe arrivent qui lui disent qu'elle porte un cœur aimé, le cœur de l'épouse chérie, perdue un soir place de la Nation lors d'une collision de voitures. Les événements s'enchaînent, vrais ou à peine vraisemblables, on ne sait pas très bien puisque ce livre paraît sous la rubrique « témoignages ». Qu'importe. Ce qui compte, c'est la richesse de ce cœur changé, la ferveur des sentiments, la vérité des mots et des émotions décrites. Charlotte Valandrey met tant d'énergie dans son combat, dans son récit, qu'on y croit, qu'on a envie de réussir avec elle, pour elle, un chemin semblable. Même si on a un petit sourire sceptique mais envieux quand elle raconte son « devin Pierre », on lui envie Claire, sa psy, ultra-professionnelle et réconfortante mais surtout Lili, son amie sa sœur, et Tara, sa fille, la perle de ses jours. Charlotte Valendrey, quasi absente des écrans, d'une présence impressionnante sur le papier. Bravo, mademoiselle !
    Lire la suite
    En lire moins
  • marc_tlse Posté le 4 Mai 2019
    Il y a d'abord Charlotte Valandray que je me souviens d'avoir admirée sur les écrans il y a de nombreuses années et par laquelle j'étais attirée comme son cardiologue dans le roman. Difficile dans ses conditions de ne pas avoir envie aujourd'hui de la protéger, de l'entourer en étant toujours sous le charme. On s'intéresse donc à elle, à ce qu'elle vit, on compatit ou on s'exalte avec elle. Mais au fil du livre il m'a été difficile de ne pas être un peu agacé par son attitude de petite fille, parfois naïve, parfois capricieuse. Mais j'ai tellement envie de lui "pardonner". J'aurais aimé en savoir plus sur la mémoire cellulaire et sur ses manifestations si spectaculaires et déstabilisantes. Est-ce que ce phénomène est à l'origine de son idylle avec le mari de sa donneuse ? Après tout ce n’est pas si important s'ils sont tous les deux heureux.
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !