Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823872644
Code sériel : 13827
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

La cathédrale de la mer

Anne PLANTAGENET (Traducteur)
Date de parution : 06/06/2019

Barcelone, XIVe siècle. La cité catalane s’enorgueillit d’un nouveau fleuron gothique : Santa Maria del Mar, la cathédrale de la mer, qui s’élève, pierre à pierre, vers un ciel sans nuages.
Du haut de ses huit ans, le jeune Arnau Estanyol contemple le chantier. À l’image de ce chef-d’œuvre en devenir,...

Barcelone, XIVe siècle. La cité catalane s’enorgueillit d’un nouveau fleuron gothique : Santa Maria del Mar, la cathédrale de la mer, qui s’élève, pierre à pierre, vers un ciel sans nuages.
Du haut de ses huit ans, le jeune Arnau Estanyol contemple le chantier. À l’image de ce chef-d’œuvre en devenir, l’ascension de ce fils de paysan exilé, parti de rien, sera fulgurante. Devenu consul et proche du roi, humaniste et philanthrope, il n’oubliera jamais que son destin est placé, depuis sa naissance, sous le signe des tragédies : l’ombre de la Sainte Inquisition plane sur ses ambitions, et la Grande Peste s’apprête à fondre sur le Nord de l'Espagne…

« Fureur et lumière, violences et amours, trahisons et rédemptions : le roman du Moyen Âge catalan mélange avec talent tous les ingrédients des grands récits picaresques. » La Vie

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823872644
Code sériel : 13827
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TheWind Posté le 5 Mai 2021
    Quel destin que celui d'Arnau ! Tel un Ben Hur des temps moyenâgeux, notre héros navigue entre disgrâce et bonne fortune. Cette fresque historique a largement de quoi tenir en haleine. Amour et passion, asservissement et cruauté, amitié et trahison, ascension sociale et dégringolade...tout y est ! J'ai appris à travers ce beau roman un pan de l'histoire de Barcelone : celui des Bastaixos, hommes forts et courageux qui transportaient sur leur dos les pierres énormes destinées à ériger la basilique Santa Maria del Mar, l'église du peuple. J'ai également découvert l'univers des cambistes et parallèlement à ce sujet, déploré le sort réservé aux juifs. C'est d'ailleurs cela qui fait du héros de ce livre un héros magnifique. Malgré ses failles et ses déconvenues, il aura toujours à coeur de défendre les opprimés. Cela faisait longtemps que ce roman m'attendait dans ma Pal ! Je suis bien heureuse de l'avoir enfin lu et pour ne pas quitter tous ces personnages attachants de suite, je vais me précipiter sur la série !
  • klimt4 Posté le 28 Avril 2021
    Coucou mes amis lecteurs ! Je tiens à vous remercier de vos conseils de lecture. J'ai lu , il y a peu , Un monde sans fin de Ken Follett et me voici à déguster La cathédrale de la mer de Falconnes. Je me suis régalée. Nous sommes au XVème siècle , nous célébrons le mariage de Francesca et de Bernaut. C'est le début de l'histoire, mais le personnage que nous allons suivre c'est Arnau. Nous allons vivre toutes les étapes de la vie mais aussi toutes les choses d'une vie. Nous serons ébahis devant tant d'humanité mais aussi devant tant de violences entre hommes. Falconnes méticuleux , ne laisse rien au hasard , tout est si bien expliqué. Il nous démontre , en parfait connaisseur , les grandes causes de cette époque : construction d'une cathédrale , les différents métiers , la Peste , l'Inquisition .. Tout est parfaitement orchestré: les femmes ont une place importante: leur rôle , leur place , leurs obligations . C'est un roman à découvrir . Je suis preneuse de vos conseils comme celui-ci ! MERCI !
  • Hermiande Posté le 18 Avril 2021
    Je viens de le finir. J'ai adoré ! Barcelone, XIVe siècle. Santa Maria del Mar, cathédrale gothique, s'élève pierre par pierre vers le ciel sous les yeux émerveillés d'un jeune garçon qui participe à sa construction. Devenu adulte, il devient consul. Riche et respecté, il n'oublie cependant pas d'où il vient. La peste puis l'inquisition vont bouleverser son existence. Un superbe roman de qualité égale à celle de Ken Follett dans le cycle des piliers de la terre.
  • krisk Posté le 8 Mars 2021
    La cathédrale de la mer aborde ici la cathédrale Santa Maria del Mar et sa construction. Il s’agit ici d’un livre historique qui se déroule en Espagne, plus précisément Barcelone au 14e siècle. On retrouve l’histoire de la famille Estanyol et également ce qu’il se passe à cette époque-là à Barcelone. Faits réels et fiction se mêlent, pour une immersion totale dans le passé. J’ai pris ce livre parce qu’il se rapprochait très fort des ‘Piliers de la terre’ de Ken Follett et que j’avais retrouvé pas mal de bonnes critiques. Dès le début, je me suis laissée emportée par cette histoire en comparant avec les piliers de la terre, ce qui fut une erreur, parce que les piliers de la terre n’est pas comparable, c’est un livre que j’ai beaucoup aimé donc il est difficile de retrouver exactement la même chose avec un autre livre. De plus les piliers se laissait facilement lire. En revanche dans ‘La cathédrale de la mer’ il y a eu des passages ou l’on m’a complètement perdue (sans doute trop technique pour mon petit cerveau) et ou j’ai eu une envie d’abandonner, mais comme je déteste abandonner un livre, j’ai finalement persévéré pour me retrouver happé par... La cathédrale de la mer aborde ici la cathédrale Santa Maria del Mar et sa construction. Il s’agit ici d’un livre historique qui se déroule en Espagne, plus précisément Barcelone au 14e siècle. On retrouve l’histoire de la famille Estanyol et également ce qu’il se passe à cette époque-là à Barcelone. Faits réels et fiction se mêlent, pour une immersion totale dans le passé. J’ai pris ce livre parce qu’il se rapprochait très fort des ‘Piliers de la terre’ de Ken Follett et que j’avais retrouvé pas mal de bonnes critiques. Dès le début, je me suis laissée emportée par cette histoire en comparant avec les piliers de la terre, ce qui fut une erreur, parce que les piliers de la terre n’est pas comparable, c’est un livre que j’ai beaucoup aimé donc il est difficile de retrouver exactement la même chose avec un autre livre. De plus les piliers se laissait facilement lire. En revanche dans ‘La cathédrale de la mer’ il y a eu des passages ou l’on m’a complètement perdue (sans doute trop technique pour mon petit cerveau) et ou j’ai eu une envie d’abandonner, mais comme je déteste abandonner un livre, j’ai finalement persévéré pour me retrouver happé par le personnage d’Arnau et son histoire. J’ai beaucoup plus aimé la fin du livre que son début. Et comme déjà dit, je me suis beaucoup attaché au personnage d’Arnau, comment ne pas s’y attacher d’ailleurs ! Finalement un très bon livre pour moi, je pense qu’il y a une suite, donc ce sera avec plaisir que je replongerai dans cette histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Slava Posté le 28 Février 2021
    Dans l'Espagne du XIVeme siècle, un homme se rend à Barcelone avec un bébé dans les bras, fuyant un seigneur vengeur et cruel. Le bambin, Arnau, est élevé d'abord par la famille de l'homme qui finit pour de basses raisons puis perdant son père, grandit chez un curé avant de faire son apprentissage chez les bâtisseurs d'une nouvelle cathédrale, la Sainte-Marie-de-la-Mer. Devenu à son tour un "porteur de pierre", il connaît les tourments de l'amour, de la guerre et de la peste noire avant de s'enrichir et de gravir l'échelon sociale mais continue d'affronter des obstacles qui vont le mettre tout aussi en rude épreuve, en parallèle avec la cathédrale qui est menacée aussi... La Cathédrale de la Mer est le premier roman de l'hispanique Ildefonso Falcones que j'ai connu notamment par sa sympathique et jolie adaptation télévisuelle sur Netflix, série passionnante quoique très mélodramatique et aux intrigues sentimentales mièvres. Cet ouvrage qui s'inscrit dans l'Espagne médiévale et qui fait vivre des destins poignants près de la ville de Barcelone et surtout de la cathédrale vaut toutefois le détour, tant il offre une belle fresque historique jouxtant les soixante années de construction de cet édifice barcelonais que la contemporaine Sagrada... Dans l'Espagne du XIVeme siècle, un homme se rend à Barcelone avec un bébé dans les bras, fuyant un seigneur vengeur et cruel. Le bambin, Arnau, est élevé d'abord par la famille de l'homme qui finit pour de basses raisons puis perdant son père, grandit chez un curé avant de faire son apprentissage chez les bâtisseurs d'une nouvelle cathédrale, la Sainte-Marie-de-la-Mer. Devenu à son tour un "porteur de pierre", il connaît les tourments de l'amour, de la guerre et de la peste noire avant de s'enrichir et de gravir l'échelon sociale mais continue d'affronter des obstacles qui vont le mettre tout aussi en rude épreuve, en parallèle avec la cathédrale qui est menacée aussi... La Cathédrale de la Mer est le premier roman de l'hispanique Ildefonso Falcones que j'ai connu notamment par sa sympathique et jolie adaptation télévisuelle sur Netflix, série passionnante quoique très mélodramatique et aux intrigues sentimentales mièvres. Cet ouvrage qui s'inscrit dans l'Espagne médiévale et qui fait vivre des destins poignants près de la ville de Barcelone et surtout de la cathédrale vaut toutefois le détour, tant il offre une belle fresque historique jouxtant les soixante années de construction de cet édifice barcelonais que la contemporaine Sagrada Familia a reléguée dans l'ombre. En tout cas, l'Espagne à ce temps-là correspond bel et bien au Moyen-Age stéréotypé qu'on se le représente, les riches et autres puissants qui abusent de leurs droits, la guerre est omniprésente avec tous ces petites monarchies qui se bagarrent constamment, le droit de cuissage (qui est ici une réalité bien que je doute comme l'affirme l'auteur qu'elle aurait été systématique ! ), les femmes maltraitées et vus comme inférieure et l'Inquisition qui traque implacablement les hérétiques (n'oublions pas que c'est dans l'Hispanie que se développera la terrible Inquisition Espagnole qui mérite bien sa réputation). Il y a de la violence, des drames, des trahisons, des viols, des coups du sort désespérants et plusieurs fois notre Arnau tout comme son entourage vont souffrir pour oser ne serait-ce que sortir de leur rang et défier l'injustice. Il y aussi la persécution des Juifs qui vient mettre fin à la douce entente qui y régnait entre eux et les chrétiens et qui préfigurent la triste gueroush Sefarad où comme le disent si bien les séfarades l'expulsion des Juifs à la fin du XVeme siècle sur l'ensemble du territoire espagnol. Si le mal semble présent et dominant, le bien subsiste rien qu'avec Arnau qui se veut réparateur de tous les torts dont il tient cela de son paternel et qui bien qu'ayant bien des défauts, est un homme bon et juste, au regard humain, qui a comme amis les réprouvés de la société et les juifs, le gentil curé altruiste où encore sa protégée Mar femme courageuse et aimante qui traverse bien des épreuves. Il y a là aussi la solidarité des baixtos, les bâtisseurs qui se soutiennent les uns des autres unis face à l'adversité et pour construire l'église à la Vierge, la mère spirituelle pour Arnau qui se confie souvent à elle. Les personnages sont souvent bien caricaturaux et manichéens, les gentils étant très très gentils et les méchants très très gentils mais quelques-uns offrent plus de complexité comme Joanet le frère adoptif d'Arnau, homme aimable mais qui ne parvient à se libérer de ses propres traumatises et devenu homme de foi se fanatise et rejoint la noire Inquisition. Aussi l'autre défaut que j'ai envers ce livre est l'écriture qui si elle est efficace n'est guère mémorable et parfois trop brève à mes yeux pour décrire des événements et lieux. Mais on sent dans les mots l'érudition et le panache de l'auteur à nous raconter une histoire qui se mêle avec la Grande. En tout cas la Cathédrale de la Mer est un roman à passer un bon moment et se renseigner historiquement sur une la période médiévale d'un pays voisin. J'y ai pris du plaisir et j'espère que vous l'aurez avec ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !