Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258098978
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

La Cuisinière

Françoise PERTAT (Traducteur)
Date de parution : 06/02/2014

L'incroyable destin de celle que l'on surnomma « La femme la plus dangereuse d'Amérique ». 
 

L'incroyable destin de celle que l'on surnomma « La femme la plus dangereuse d'Amérique ». 

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons...

L'incroyable destin de celle que l'on surnomma « La femme la plus dangereuse d'Amérique ». 

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s'intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu'on l'observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu'elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l'envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258098978
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jeunejane Posté le 11 Février 2020
    Début 20ème siècle à New-York, Mary Mallon arrive d'Irlande chez sa tante et désire devenir cuisinière. Elle se fait engager dans différentes familles mais chaque fois plusieurs personnes sont atteintes de la fièvre typhoïde. Mary est en parfaite santé, croit-elle... elle soigne même avec beaucoup de dévouement les enfants et les personnes atteintes de la maladie. C'est un patron de Mary qui fait appel aux autorités sanitaires. Elle est suspectée d'être un porteur sain de la maladie. Les médecins veulent lui enlever la vésicule biliaire, siège des bactéries mais elle refuse. Elle est envoyée en quarantaine sur une île au large de Manhattan où on lui construit un pavillon en attendant son procès. Le roman biographique ne tombe pas dans la morosité, l'auteure repart dans le passé proche de Mary où on constate qu'elle est une personne tournée vers la vie, l'amitié, l'amour avec un compagnon un peu lourd. Je ne vais pas tout révéler sur la suite du procès, le sort réservé à Mary mais quelle lecture agréable avec des détails intéressants sur la vie pratique et quotidienne à cette époque. Je me suis renseignée sur Mary Mallon appelée Mary Typhoïde au début du 20ème aux USA. Mary Beth Keane a retracé très... Début 20ème siècle à New-York, Mary Mallon arrive d'Irlande chez sa tante et désire devenir cuisinière. Elle se fait engager dans différentes familles mais chaque fois plusieurs personnes sont atteintes de la fièvre typhoïde. Mary est en parfaite santé, croit-elle... elle soigne même avec beaucoup de dévouement les enfants et les personnes atteintes de la maladie. C'est un patron de Mary qui fait appel aux autorités sanitaires. Elle est suspectée d'être un porteur sain de la maladie. Les médecins veulent lui enlever la vésicule biliaire, siège des bactéries mais elle refuse. Elle est envoyée en quarantaine sur une île au large de Manhattan où on lui construit un pavillon en attendant son procès. Le roman biographique ne tombe pas dans la morosité, l'auteure repart dans le passé proche de Mary où on constate qu'elle est une personne tournée vers la vie, l'amitié, l'amour avec un compagnon un peu lourd. Je ne vais pas tout révéler sur la suite du procès, le sort réservé à Mary mais quelle lecture agréable avec des détails intéressants sur la vie pratique et quotidienne à cette époque. Je me suis renseignée sur Mary Mallon appelée Mary Typhoïde au début du 20ème aux USA. Mary Beth Keane a retracé très fidèlement les évènements d'une écriture très agréable traduite de l'anglais par Françoise Pertat. Le roman a été écrit en 2013 aux USA, paru sous le titre de "Fever" bien différent du titre français sans que cela soit un défaut pour moi, plutôt un étonnement. Le titre français est bien choisi si l'on fait référence à la volonté de Mary d'exercer sa profession à tout prix. Challenge plumes féminines
    Lire la suite
    En lire moins
  • TCHITAT92 Posté le 30 Janvier 2020
    Bonne pioche pour moi que ce roman, qui m'a fait découvrir à la fois toute une époque, les Etats-Unis des années vingt, et plus particulièrement la "Grosse Pomme" new-yorkaise et son quotidien, ses coutumes, son économie, sa population, et m'a fait faire connaissance avec la fameuse Mary Typhoïde, malheureuse héroïne de faits divers. Le rythme est soutenu, la personnalité de Mary fort bien construite, crédible. Une excellente lecture de vacances, instructive et passionnante. L'écriture n'est pas transcendante, on sent que c'est le contenu qui prime avant tout, mais les mots coulent de soi, fluides, efficaces. Un bon moment de culture générale.
  • becottaalain Posté le 26 Janvier 2020
    Livre intéressant qui se lit un peu comme un roman policier. Belle évocation historique Personnages touchants qui ont fait les Etats-Unis. New-York n'était pas la ville que nous connaissons aujourd'hui. Quel courage avaient les immigrés de cette époque !!!
  • LourseLit Posté le 20 Janvier 2020
    Voici un livre que je m’étais fixé pour objectif de lire cette année, il dormait dans ma PAL depuis au moins 2 ans… Je savais qu’il était question d’une cuisinière (redoutable déduction !) mais n’avait aucune idée de plus sur l’histoire et comme d’habitude, je me suis bien gardé de lire le résumé avant de débuter ma lecture. Et en réalité, cette lecture est intéressante car elle retrace l’histoire vraie de Mary Mallon. Née en Irlande, elle immigra aux Etats Unis où elle devint une cuisinière fort appréciée des familles aisées. Sa vie jusque là tranquille se compliqua lorsqu’elle fut accusée de transmettre la typhoïde autour d’elle. Les analyses prouvèrent en effet qu’elle était porteur sain de la maladie qu’elle transmettait sans le vouloir à travers ses plats. Les autorités sanitaires finirent par remonter à elle suite à de nombreux cas dans son entourage. La maladie et ses modes de transmission étant alors méconnus, Mary fut placée en quarantaine. Elle se battra contre ceux qui l’accusent, persuadée de ne pas être porteuse de la maladie et d’être accusée à tort. Il m’a manqué au cours de ma lecture une vraie documentation sur la maladie, du point de vue des connaissances que l’on a... Voici un livre que je m’étais fixé pour objectif de lire cette année, il dormait dans ma PAL depuis au moins 2 ans… Je savais qu’il était question d’une cuisinière (redoutable déduction !) mais n’avait aucune idée de plus sur l’histoire et comme d’habitude, je me suis bien gardé de lire le résumé avant de débuter ma lecture. Et en réalité, cette lecture est intéressante car elle retrace l’histoire vraie de Mary Mallon. Née en Irlande, elle immigra aux Etats Unis où elle devint une cuisinière fort appréciée des familles aisées. Sa vie jusque là tranquille se compliqua lorsqu’elle fut accusée de transmettre la typhoïde autour d’elle. Les analyses prouvèrent en effet qu’elle était porteur sain de la maladie qu’elle transmettait sans le vouloir à travers ses plats. Les autorités sanitaires finirent par remonter à elle suite à de nombreux cas dans son entourage. La maladie et ses modes de transmission étant alors méconnus, Mary fut placée en quarantaine. Elle se battra contre ceux qui l’accusent, persuadée de ne pas être porteuse de la maladie et d’être accusée à tort. Il m’a manqué au cours de ma lecture une vraie documentation sur la maladie, du point de vue des connaissances que l’on a aujourd’hui. Je n’ai pas compris comment elle a été transmise par Mary ni ce qu’il aurait fallu que Mary fasse pour être porteur sain sans mettre en danger les personnes avec qui elle serait en contact. Notamment, elle n’a jamais contaminé son compagnon avec qui elle a vécu pendant des dizaines d’années ou d’autres personnes avec qui elle a vécu parfois plusieurs mois, leur faisant également à manger. Et on ne sait pas pourquoi ? Est-ce qu’eux mêmes étaient immunisés ? C’est intéressant de découvrir l’histoire de Mary, la façon dont elle a été traitée à l’époque, tout le monde la considérant comme le pire fléau alors qu’elle même a toujours nié une quelconque responsabilité dans tout ça. Mais ça reste un roman très long, 450 pages et je l’aurai apprécié plus court. Ce n’est pas un style si plaisant à lire, longs chapitres, peu de dialogues, beaucoup de détails sur toute la vie de Mary, d’Alfred son conjoint, des allers retours dans le temps… Je crois que j’aurais tout autant apprécié de m’instruire sur Mary Mallon via un reportage TV d’une heure plutôt que par ce pavé longuet.
    Lire la suite
    En lire moins
  • camelooz Posté le 1 Décembre 2019
    L'histoire d'une femme forte. Bien écrit. Mais il m'a fallu quasiment un an par intermittence pour le lire. Je ne sais pas pourquoi... ce sont des choses qui arrivent. En tout cas j'y suis toujours revenue. Et je l'ai beaucoup aimé.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.