En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Femme à la fenêtre

        Presses de la cité
        EAN : 9782258150713
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        La Femme à la fenêtre

        Isabelle MAILLET (Traducteur)
        Date de parution : 08/02/2018
        Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?
        Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell – un père, une... Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?
        « La Femme à la fenêtre appartient à ce type de livres singulier qu’il est impossible de lâcher. » Stephen King
        « Stupéfiant. Palpitant. Finn nous offre un thriller digne de ce nouveau millénaire. » Gillian Flynn
        « 10/10 sur l’échelle du twist ! » Val McDermid
        « Une oeuvre sombre au dénouement époustouflant. » Ruth Ware
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258150713
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        Presses de la cité
        14.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Pietro38 Posté le 8 Octobre 2018
          La femme à la fenêtre est une desperate housewife qui vit dans une grande maison au bord d'une rue résidentielle américaine qui pourrait sans problème s'appeler Wisteria Lane. Oui Anna Fox a tout d'une femme au foyer désespérée, elle est dépressive, alcoolique et agoraphobe, rien que ça. Une trentenaire qui reste donc toute la journée enfermée dans sa grande demeure, et qui passe son temps à boire du vin, à prendre des anti-dépresseurs, à regarder des vieux films policiers en noir et blanc, et à jouer aux échecs et dialoguer avec des amis virtuels. Et surtout Anna Fox espionne ses voisins. Un soir, elle est témoin d'un crime. Problème de taille: personne ne la croit. Il faut dire que mélanger alcool et cachetons peut provoquer des hallucinations. Pourtant, Anna n'a pas toujours été désespérée, elle avait même une vie avant, un métier - psychologue - et une famille - un mari et une petite fille. Alors Anna est-elle vraiment folle ? Vous le saurez en dévorant ce fulgurant thriller, LE suspense psychologique de cette année 2018. Avec ce premier roman riche en suspense et en rebondissements, l'américain A.J. Finn frappe fort, très fort. Ce jeune auteur place la barre très haut,... La femme à la fenêtre est une desperate housewife qui vit dans une grande maison au bord d'une rue résidentielle américaine qui pourrait sans problème s'appeler Wisteria Lane. Oui Anna Fox a tout d'une femme au foyer désespérée, elle est dépressive, alcoolique et agoraphobe, rien que ça. Une trentenaire qui reste donc toute la journée enfermée dans sa grande demeure, et qui passe son temps à boire du vin, à prendre des anti-dépresseurs, à regarder des vieux films policiers en noir et blanc, et à jouer aux échecs et dialoguer avec des amis virtuels. Et surtout Anna Fox espionne ses voisins. Un soir, elle est témoin d'un crime. Problème de taille: personne ne la croit. Il faut dire que mélanger alcool et cachetons peut provoquer des hallucinations. Pourtant, Anna n'a pas toujours été désespérée, elle avait même une vie avant, un métier - psychologue - et une famille - un mari et une petite fille. Alors Anna est-elle vraiment folle ? Vous le saurez en dévorant ce fulgurant thriller, LE suspense psychologique de cette année 2018. Avec ce premier roman riche en suspense et en rebondissements, l'américain A.J. Finn frappe fort, très fort. Ce jeune auteur place la barre très haut, et nous emmène loin, très loin dans les méandres tortueux de la psyché de son personnage principal Anna Fox. Vous avez aimé La fille du train de Paula Hawkins, La fille d'avant de JP Delaney, ou Avant d'aller dormir de S.J. Watson, vous adorerez La femme à la fenêtre. Un hommage à ces grands thrillers américains du siècle dernier Blow out, Body Double et Fenêtre sur cour. Oui, on peut le dire, A.J. Finn signe un véritable suspense "hitchcockien" au final haletant. Sur la forme, c'est un sans-faute: un style d'écriture simple et limpide, alerte et percutant, au service d'un récit fluide composé de chapitres courts qui ne laissent aucun répit au lecteur. La femme à la fenêtre appartient à ce genre de livre qui se déguste d'une traite. Un furieux page turner impossible à poser avant la toute dernière page. Du grand spectacle, j'ai adoré.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Tiff_Any Posté le 20 Septembre 2018
          Si l'histoire est bien menée, j'ai trouvé trop de longueur dans ce livre… C'est dommage car les personnages sont attachants et on a envie de connaître le dénouement final…!!!
        • Claireandthebooks Posté le 11 Septembre 2018
          L'histoire met un certain temps à se mettre en place et il faut aimer les intrigues qui prennent leur temps, les descriptions de journées paresseuses qui nous en apprennent de plus en plus sur Anna. Au fur et à mesure, l'histoire s'accélère, le doute s'épaissit, Anna dit-elle la vérité ? Nous qui sommes dans sa tête avons même du mal à y croire parfois. Les cent dernières pages sont passionnantes, intrigantes, et on les tourne à toute vitesse pour enfin connaître le dénouement, épatant. L'auteur nous entraîne dans une sorte de cluedo, l'univers se réduit à deux maisons, un bout de rue, une poignée de personnages, et cela suffit. Qui trouvera le colonel moutarde avec le chandelier dans le salon sera cette fois bien malin. Personnellement je n'ai pas trouvé
        • titiseb77 Posté le 31 Août 2018
          Les premiers mots qui me viennent pour parler de ce livre, c'est intrigant mais long, trop long même. L'auteur a voulu rajouter du suspense au suspense, puisque l'héroïne de ce livre, souffre d'agoraphobie, suite à un traumatisme qui ne nous sera dévoiler que très tardivement dans le livre. Anna ne peut donc plus sortir de chez elle, elle est suivie par un médecin qui vient la voir toutes les semaines, elle se fait livrer ses courses et c'est son locataire qui lui sort ses poubelles, que fait-elle donc de ses journées ? Et bien, elle joue aux échecs sur internet, elle discute sur des forums, elle épie ses voisins et elle boit de façon excessive. Le jour où, elle est témoin d'un meurtre dans la maison de ses voisins, elle appelle la police, mais bien entendu, la police ne veut pas la croire, n'est-elle pas une dépressive alcoolique ? Elle essaye d'en parler autour d'elle, mais personne ne prête attention à ses propos, la faisant même douter d'elle-même. Dans ce thriller psychologique, il va bien évidemment y avoir une issue à cette histoire, on va également finir par savoir ce qui lui est arrivé, mais patience, il faudra tourner plusieurs pages... Les premiers mots qui me viennent pour parler de ce livre, c'est intrigant mais long, trop long même. L'auteur a voulu rajouter du suspense au suspense, puisque l'héroïne de ce livre, souffre d'agoraphobie, suite à un traumatisme qui ne nous sera dévoiler que très tardivement dans le livre. Anna ne peut donc plus sortir de chez elle, elle est suivie par un médecin qui vient la voir toutes les semaines, elle se fait livrer ses courses et c'est son locataire qui lui sort ses poubelles, que fait-elle donc de ses journées ? Et bien, elle joue aux échecs sur internet, elle discute sur des forums, elle épie ses voisins et elle boit de façon excessive. Le jour où, elle est témoin d'un meurtre dans la maison de ses voisins, elle appelle la police, mais bien entendu, la police ne veut pas la croire, n'est-elle pas une dépressive alcoolique ? Elle essaye d'en parler autour d'elle, mais personne ne prête attention à ses propos, la faisant même douter d'elle-même. Dans ce thriller psychologique, il va bien évidemment y avoir une issue à cette histoire, on va également finir par savoir ce qui lui est arrivé, mais patience, il faudra tourner plusieurs pages avant. J'aime les livres qui nous tiennent en haleine, mais je n'ai pas été assez sensible à l'intrigue de ce livre pour être impatiente d'en connaître la fin.
          Lire la suite
          En lire moins
        • mstronock Posté le 21 Août 2018
          Excellent ! On ne peut pas le raconter Chapitres très courts J’ai adoré
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !