Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258119062
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'Aliéniste

René BALDY (Traducteur), Jacques MARTINACHE (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 21/05/2015
La réédition d’un roman culte !
 
John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le... John Moore Schuyler, jeune chroniqueur criminel au New York Times, est appelé d’urgence par Laszlo Kreizler. Ce dernier, précurseur brillant de ce qui est aujourd’hui appelé la psychologie - un aliéniste selon le vocabulaire de l’époque -, a découvert le corps horriblement mutilé d’un jeune garçon. Il n’est pas le premier et ne sera pas le dernier…
Quel genre d'être humain est capable de commettre de tels crimes, et pour quelle raison ? Ayant obtenu le soutien de Theodore Roosevelt, le futur président des Etats-Unis, alors préfet de la police de New York et une vieille connaissance de Kreizler et de Moore, les deux amis ouvrent leur enquête. Leur approche est inhabituelle, pour le moins : en étudiant ces crimes, ils pensent pouvoir brosser le portrait psychologique de l'assassin pour le devancer dans ses projets meurtriers. En cela, ils sont assistés par deux détectives juifs, spécialistes de méthodes révolutionnaires comme la dactyloscopie et l'anthropométrie judiciaire, et par une jeune femme ambitieuse qui rêve d'être la première femme officier de police. La petite équipe incongrue suscite l'intérêt, et, très rapidement, la réaction violente d'un groupe de personnes qui entendent utiliser à leurs fins la série de meurtres. Le tueur frappera de nouveau. Une course de vitesse s'engage, où se confondent chasseur et proie…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258119062
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • blackdesire Posté le 25 Avril 2021
    Caleb Carr nous livre un bon roman sur la vie dans les Etats Unis de la fin du 19èmè siècle. Une enquête qui nous emmène dans un New York soumis à la corruption policière et où les femmes n' avaient pas leur place dans la Police. Un Pays à l' aube de son épanouissement mondiale. Nous y découvrons une Police peut enclin aux nouvelles méthodes et aux autorités très conservatrices. C' est dans ce contexte que nous évoluons avec nos personnages afin de découvrir une succession de meurtres atroces commis sur des adolescents. Et dans l' indifférence la plus complète de la population. Nous déambulons dans les basfonds de New York. Et nous sommes aux prémices de la police scientifique. Et Les autorités policières ne parlent pas encore de serial killer. A lire absolument!!!
  • Quiachoisicelivre Posté le 13 Avril 2021
    L'Aliéniste de Caleb Carr. Quel incroyable voyage à été ce livre ! Une histoire noir et morbide, remplie de lumière. C'est une histoire qui m'a dérange un peu mais que, au même temps m'a attrapé et ne m'a pas laissé jusqu'à la fin. J'ai énormément apprécié la façon dont les personnages font la quête pour trouver le tueur. Je trouve que la manier donc le récit fait petit à petit la reconstruction psychologique du tueur est juste magistral, le tout est très bien décrit et j'ai eu l'impression de faire partie à tout moment de l'enquête. La façon, bien entendu dont tout le récit est écrit, est très léger, je ne trouve pas de lourdeur, pour le contraire, je trouve le récit très captivant. Les personnages sont attachants et bien développés, assez complexes. On découvre à fur et mesure chaque personnage et les différentes situations nous les révèlent plus d'avantages. Les méthodes dont on parle, pour trouver l'homme en question que dans l'actualité on utilise en criminologie sont à titre expérimental dans l'histoire, ça a été sympa de voir aussi un peu l'évolution de ces techniques et réaliser que fin 1800 début 1900 ce n'était vraiment pas courant utiliser tout ce que maintenant aide à trouver les... L'Aliéniste de Caleb Carr. Quel incroyable voyage à été ce livre ! Une histoire noir et morbide, remplie de lumière. C'est une histoire qui m'a dérange un peu mais que, au même temps m'a attrapé et ne m'a pas laissé jusqu'à la fin. J'ai énormément apprécié la façon dont les personnages font la quête pour trouver le tueur. Je trouve que la manier donc le récit fait petit à petit la reconstruction psychologique du tueur est juste magistral, le tout est très bien décrit et j'ai eu l'impression de faire partie à tout moment de l'enquête. La façon, bien entendu dont tout le récit est écrit, est très léger, je ne trouve pas de lourdeur, pour le contraire, je trouve le récit très captivant. Les personnages sont attachants et bien développés, assez complexes. On découvre à fur et mesure chaque personnage et les différentes situations nous les révèlent plus d'avantages. Les méthodes dont on parle, pour trouver l'homme en question que dans l'actualité on utilise en criminologie sont à titre expérimental dans l'histoire, ça a été sympa de voir aussi un peu l'évolution de ces techniques et réaliser que fin 1800 début 1900 ce n'était vraiment pas courant utiliser tout ce que maintenant aide à trouver les personnes. Le contexte de l'histoire est aussi intéressant, je trouve que c'est justement ce que a faut que j'aime plus ou vraiment l'histoire, le contexte historique fait énormément dans cette histoire et la ville de New York dans cet époque et aussi un point fort. En fin, c'était une lecture vraiment différente que m'a sortie de ma zone de confort et que j'ai vraiment aimé. Un coup de cœur pour ce livre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Liseronpipou Posté le 9 Mars 2021
    New-York, 1896. La délicieuse nuit de sommeil du chroniqueur criminel du Times John S. Moore prend brutalement fin avant l’heure lorsqu’un individu mystérieux tambourine à sa porte en lui demandant de ramener ses fesses en vitesse jusqu’au Williamsburg Bridge. Sur place, notre narrateur trouvera l’horreur : un très jeune homme tout ce qu’il y a de plus mort, attaché, yeux arrachés et appareil génital fourré dans la bouche. Dommage, c’était bientôt l’heure du petit déj’. L’enquête sur l’identité du gamin révélera qu’il était transsexuel et faisait le tapin dans un bordel mal famé de la ville. À l’époque il s’agit précisément du genre de dossier à classer rapidement, qui n’intéresse ni la police, ni les journaux. Mais c’est sans compter sur Roosevelt (celui-là même qui deviendra President of the United States of America) alors préfet de police qui mandate une équipe de l’ombre ultra secrète pour courir après le meurtrier. Sont de la partie Moore, une secrétaire de la police pleine d’ambition, deux frères de la maison et… un aliéniste. Un quoi ? UN ALIÉNISTE !!! L’ancêtre du psychiatre si vous préférez. Celui qui sait analyser l’esprit du tueur, détecter ses failles, deviner son but, découvrir si sa mère l’obligeait à porter une cagoule quand il était... New-York, 1896. La délicieuse nuit de sommeil du chroniqueur criminel du Times John S. Moore prend brutalement fin avant l’heure lorsqu’un individu mystérieux tambourine à sa porte en lui demandant de ramener ses fesses en vitesse jusqu’au Williamsburg Bridge. Sur place, notre narrateur trouvera l’horreur : un très jeune homme tout ce qu’il y a de plus mort, attaché, yeux arrachés et appareil génital fourré dans la bouche. Dommage, c’était bientôt l’heure du petit déj’. L’enquête sur l’identité du gamin révélera qu’il était transsexuel et faisait le tapin dans un bordel mal famé de la ville. À l’époque il s’agit précisément du genre de dossier à classer rapidement, qui n’intéresse ni la police, ni les journaux. Mais c’est sans compter sur Roosevelt (celui-là même qui deviendra President of the United States of America) alors préfet de police qui mandate une équipe de l’ombre ultra secrète pour courir après le meurtrier. Sont de la partie Moore, une secrétaire de la police pleine d’ambition, deux frères de la maison et… un aliéniste. Un quoi ? UN ALIÉNISTE !!! L’ancêtre du psychiatre si vous préférez. Celui qui sait analyser l’esprit du tueur, détecter ses failles, deviner son but, découvrir si sa mère l’obligeait à porter une cagoule quand il était petit… Notre équipe pluridisciplinaire emmenée par l’aliéniste va mettre les bouchées doubles pour tirer tous les fils d’une histoire très bien ficelée, bien qu’un peu longuette. Si vous n’aimez que les « page turner » passez votre chemin car ici on prend le temps. On tâtonne, on se trompe, on teste une nouvelle technique d’investigation, on brain-storme à fond. On est dans le polar de qualité, à la fois instructif et divertissant, qui célèbre la réflexion, l’esprit d’équipe, l’ouverture d’esprit et qui mêle habilement l’ancien monde à la Sherlock Holmes et le nouveau à la sauce « Esprits Criminels », en plongeant dans les milieux interlopes de la grande ville qui ne dort jamais. À lire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Iliade Posté le 7 Mars 2021
    Un roman policier dont l’originalité réside principalement dans l’époque à laquelle l’intrigue se déroule: la fin du XIXème siècle aux Etats-Unis. Cette époque est synonymes de découvertes et d’expériences en matière d’enquête: la criminologie connaît ses débuts et de nouvelles techniques d’investigation font leur apparition. C’est là le principal attrait de l’intrigue: découvrir comment était menées les enquêtes quelques siècles plus tôt et quelle a été l’influence des progrès scientifiques sur le travail de la police.
  • Cricri08 Posté le 23 Février 2021
    Un très bon thriller qui nous plonge dans le New York de la fin du XIXème siècle. L'enquête est sordide puisqu'elle vise à démasquer l'assassin de jeunes garçons prostitués, mutilés et abandonnés près de points d'eau. Malgré tous ces détails horrifiants, l'auteur y ajoute une description du développement de la ville à cette époque : ses quartiers, zones plus ou moins fréquentables, ses édifices en construction ... Il nous offre aussi une présentation de ses habitants : le grand écart entre les 400 familles les plus riches et les immigrants pauvres qui s'entassent dans des taudis. On y ajoute les rivalités entre religions et la naissance de la psychologie (encore très décriée) et on obtient donc un roman que l'on dévore!
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.