Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258118669
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le doute

Isabelle MAILLET (Traducteur)
Date de parution : 01/09/2015
L’une des filles jumelles de Sarah est morte. Mais laquelle ?
Un an après le décès accidentel de Lydia, l’une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s’installent sur une petite île écossaise, qu’ils ont héritée de la grand-mère d’Angus, au large de Skye.
Mais l’emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu....
Un an après le décès accidentel de Lydia, l’une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s’installent sur une petite île écossaise, qu’ils ont héritée de la grand-mère d’Angus, au large de Skye.
Mais l’emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu. Le comportement de Kirstie, leur fille survivante, devient étrange : elle se met à affirmer qu’elle est en réalité Lydia. Alors qu’un brouillard glacial enveloppe l’île, l’angoisse va grandissant… Que s’est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l’une des deux sœurs a trouvé la mort ?
S. K. Tremayne signe un thriller psychologique à vous glacer le sang, avec le thème fascinant de la gémellité, et prend le temps d'installer un cadre hostile et intrigant à la fois. Alors que l'intrigue se resserre, la nature se fait de plus en plus menaçante...
 
« Si vous pensiez que Les Apparences était un bon roman, vous serez époustouflé par celui-ci. » The Times

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258118669
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Emysbook Posté le 13 Mars 2020
    Ce roman m'a fait un pincement au cœur. Le doute ? Douter de quoi ? Douter de quelqu'un ? D'un enfant ? C'est tellement difficile, des sœurs, comment pourrait-on douter d'un enfant selon vous ? Tout d'abord il faut savoir que ce roman nous laisse vraiment le doute jusqu'aux derniers chapitres. Pas moyen de savoir ou de comprendre avant la fin. Pourtant les éléments, les détails et le travail de l'auteure pourraient nous donner des informations, des indications mais ce n'est pas du tout le cas ! C'est vraiment ce que j'ai adoré dans ce roman. Concernant les personnages je trouve qu'il est très intéressant de voir la personnalité et la psychologie de chacun pour comprendre les faits qui nous sont exposés ! Parfois j'ai eu l'impression d'être emmêlée dans plusieurs vagues et plusieurs éléments mais c'était un très bon jeu voulu je pense qui m'a vraiment bluffé ! Pour ma part c'est presque un coup de cœur.
  • Meli_melo_de_mots Posté le 11 Mars 2020
    Angus et Sarah avaient tout pour être heureux : un métier plaisant, un niveau de vie satisfaisant, un joli pavillon où élever leurs deux magnifiques jumelles, Kirstie et Lydia. Deux petites têtes blondes si semblables qu'il leur est même difficile de les distinguer. Tout leur souriait jusqu'à ce qu'un tragique accident leur arrache l'une des deux jumelles : Lydia. A moins que ce ne soit Kirstie ? Car depuis quelques jours, cette dernière prétend être sa soeur ! Le doute s'installe alors : et s'ils avaient enterré la mauvaise enfant ? J'ai plutôt apprécié la lecture de ce thriller psychologique qui soulève la question de la culpabilité, du poids des secrets et de l'identité. Le récit est fait alternativement par Angus et Sarah, dans une atmosphère pesante et dérangeante. Cette sensation d'oppression est encore plus palpable quand Sarah et Angus quittent Londres pour Torran, une petite île isolée dont Angus a hérité. Un moyen de reconstruire une vie brisée. En apparence unis dans cette épreuve, Angus et Sarah cachent en leur coeur colère et rancunes. Des sentiments exacerbés par l'hostilité de cette île qu'ils ont choisi comme un refuge et qui se révélera moins salvatrice que ce qu'ils avaient espéré. Un... Angus et Sarah avaient tout pour être heureux : un métier plaisant, un niveau de vie satisfaisant, un joli pavillon où élever leurs deux magnifiques jumelles, Kirstie et Lydia. Deux petites têtes blondes si semblables qu'il leur est même difficile de les distinguer. Tout leur souriait jusqu'à ce qu'un tragique accident leur arrache l'une des deux jumelles : Lydia. A moins que ce ne soit Kirstie ? Car depuis quelques jours, cette dernière prétend être sa soeur ! Le doute s'installe alors : et s'ils avaient enterré la mauvaise enfant ? J'ai plutôt apprécié la lecture de ce thriller psychologique qui soulève la question de la culpabilité, du poids des secrets et de l'identité. Le récit est fait alternativement par Angus et Sarah, dans une atmosphère pesante et dérangeante. Cette sensation d'oppression est encore plus palpable quand Sarah et Angus quittent Londres pour Torran, une petite île isolée dont Angus a hérité. Un moyen de reconstruire une vie brisée. En apparence unis dans cette épreuve, Angus et Sarah cachent en leur coeur colère et rancunes. Des sentiments exacerbés par l'hostilité de cette île qu'ils ont choisi comme un refuge et qui se révélera moins salvatrice que ce qu'ils avaient espéré. Un huit clos qui sème le doute dans l'esprit du lecteur et qui tient en haleine jusqu'à ce que le mystère qui entoure ce couple et la mort de leur enfant se dévoile enfin... Quelques petits détails qui m'ont dérangée mais qui n'ont pas entaché ma lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Litteratureandco Posté le 4 Mars 2020
    Angus et Sarah avaient tout pour vivre heureux, un bel appartement londonien, un chien et de magnifiques jumelles, Lydia et Kirstie. Blondes, le regard bleu perçant, la peau pâle, nées le jour le plus froid de l’année; des jumelles de glace. Ça, c’était avant que leur vie ne bascule. Un accident, et c’est le cœur meurtri que les parents font face à la perte tragique de Lydia. Un héritage leur donne l’occasion de s’échapper de leur quotidien. C’est décidé, ils partent vivre sur l’île écossaise d’Eilean Torran. Mais le changement d’air peut-il faire disparaître tous les problèmes? Bientôt, Kirstie affirme qu’elle est en réalité Lydia. C’est alors que le doute s’installe. L’auteur nous fait réellement douter, qui est-elle? Pourquoi agit-elle si étrangement? L’auteur nous transporte dans une atmosphère angoissante. L’ambiance est pesante et les questions affluent. J’ai aimé le personnage de Sarah, celui d’Angus m’a irritée, mais c’est leur fille qui m’a le plus touchée. L’histoire est intéressante, le lien entre les jumeaux est toujours synonyme de mystère, et il est bien abordé par l’auteur. Très bonne lecture!!
  • Catwowo Posté le 12 Novembre 2019
    Alors que je quitte Torran Islands, je me demande s'il n'est pas plus prudent que je me laisse du temps avant de commenter cette lecture. Non, parce qu'elle m'a plu. Mais pas tout à fait non plus. Je me suis indéniablement laissée prendre au jeu de ces jumelles de "glace", aussi innocentes que diaboliques. Je me suis laissée convaincre par cette île soumise, laquelle cristallise tous les espoirs d'une famille brisée qui cherche à se reconstruire. Je crois, dans l'ensemble, avoir donné beaucoup de crédit à chaque élément, décor ou personnage. Mais voilà, j'ai fini par me lasser de ce suspens surjoué alors que le psychisme bancal de la jumelle survivante, dans tout ce qu'il supposait, était déjà bien terrifiant et se suffisait à lui-même. Inutile alors d'ajouter pléthore de portes grinçantes, de miroirs hantés et d'éléments surnaturels qui ne livreront finalement jamais leur secret. Le Doute reste toutefois un thriller très agréable à lire, qu'il est difficile de lâcher tant la confusion sur l'identité de la jumelle restante est entretenue jusqu'au bout, de même que les circonstances de la mort de l'autre, loin d'être aussi simples que ce l'on croit.
  • Melieetleslivres Posté le 10 Novembre 2019
    Mini chronique pour un thriller. J'ai acheté d'un coup une dizaine de ces livres pour me détendre. D'aucuns auraient choisi de la littérature "feel good". Mais moi je déteste ça, ces romans qui "font du bien"; avant ça s'appelait tout simplement des romans "à l'eau de rose". Happy ends à foison. Ou alors les livres de développement personnel. J'en ai lu, il y a des décennies. Et Bridget Jones l'a prouvé : ça ne sert à rien. Donc détente pour moi = Chick-litt haut de gamme ( Sophie Kinsella), ou thrillers. J'avais lu la 4e de couverture, il y a l'écosse et une histoire horrible, cool, donc. Résumé éditeur : " À Londres, un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft décident de tout recommencer en changeant d'environnement. Ils rejoignent alors une petite île écossaise qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus. Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu ; Kirstie, leur fille survivante, se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant…" Mon gros souci c'est que dès le début, l'auteur montre déjà des indices sur des possibilités de "trompage" entre... Mini chronique pour un thriller. J'ai acheté d'un coup une dizaine de ces livres pour me détendre. D'aucuns auraient choisi de la littérature "feel good". Mais moi je déteste ça, ces romans qui "font du bien"; avant ça s'appelait tout simplement des romans "à l'eau de rose". Happy ends à foison. Ou alors les livres de développement personnel. J'en ai lu, il y a des décennies. Et Bridget Jones l'a prouvé : ça ne sert à rien. Donc détente pour moi = Chick-litt haut de gamme ( Sophie Kinsella), ou thrillers. J'avais lu la 4e de couverture, il y a l'écosse et une histoire horrible, cool, donc. Résumé éditeur : " À Londres, un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft décident de tout recommencer en changeant d'environnement. Ils rejoignent alors une petite île écossaise qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus. Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu ; Kirstie, leur fille survivante, se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant…" Mon gros souci c'est que dès le début, l'auteur montre déjà des indices sur des possibilités de "trompage" entre les jumelles, on voit gros comme une maison qu'on parle déjà du dénouement. Ensuite, les personnages. La mère, le père, on sait ce que la mère pense mais on n'a aucune description, on ne s'installe pas, on ne s'attache pas aux personnages du tout. Surtout que le noeud du problème, c'est que les parents ont un doute quant à la jumelle qui est morte ! Hé oui, depuis le début, les deux parents ne savent pas distinguer leurs filles. Depuis la naissance jusqu'à leurs sept ans, ils ne peuvent les reconnaitre que par la couleur de leurs vêtements ! ALLO quoi, l'auteur ne va pas bien ! Même des étrangers trouvent des points de différences physiques au bout de quelques heures. De plus, la mère "préférait" Lydia, celle qui est morte. Les parents ne sont pas du tout affectueux, et c'est glaçant. Le pire c'est que l'auteur ne le fait visiblement pas exprès. Le bouquin est bourré d'invraisemblances. Ceci dit, il y a des rebondissements, on veut aller au bout pour savoir le fin mot de l'histoire. Niveau suspense, c'est donc bon, le style également, c'est fluide, on a beau penser à chaque "secret" dévoilé "tout ça pour ça !" , mais le suspense tient le coup. Donc ma note : 3 parce que le suspense tient, et deux points de moins pour les invraisemblances et les grosses ficelles trop visibles. C'est cousu de fil blanc. Le doute - S. K. Tremayne - Presses de la ciré 2015, Pocket 2016, 382 pages. (le nom de l'auteur est un des pseudonymes d'un écrivain "connu" parait-il)
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.