Lisez! icon: Search engine
L'enfant étoile
Catherine Renaud (traduit par)
Date de parution : 07/01/2021
Éditeurs :
12-21
En savoir plus

L'enfant étoile

Catherine Renaud (traduit par)
Date de parution : 07/01/2021
« Quel fantastique premier roman ! » Camilla Läckberg
En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés... En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble... En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
 
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
 
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823879865
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
12-21
En savoir plus
EAN : 9782823879865
Code sériel : 99999
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Noemetleslivres 26/10/2022
    A Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée sauvagement assassinée dans son appartement, son visage étrangement scarifié. Jeppe Korner et sa coéquipière Anette Werner, chargés de l'affaire, découvre rapidement le passé trouble et secret de la victime. L'enquête se corse lorsqu'ils découvrent que la voisine de l'étudiante écrit un livre dans lequelle elle décrit le déroulement du meurtre avec beaucoup de détails. Est-ce une coïncidence ou un complot ? Les enquêteurs vont alors se rendre compte que les apparences sont trompeuses. L'intrigue se déroule dans la capitale danoise, on découvre ainsi quelques us et coutumes de ce pays. Le duo d'inspecteurs, qui s'entendent comme chien et chat, à cause de leurs personnalités totalement différentes, fonctionne étonnamment bien. Jeppe Korner, mis plus en avant dans ce tome, alterne entre ses propres fantômes et ceux de l'enquête. Les personnages de l'enquête ont tous des personnalités affirmées, ce qui les rend soit adorables, soit détestables. L'écriture de l'auteure, nous plonge dans une enquête avec beaucoup de rebondissements et de questionnements. On est surpris par l'identité de l'assassin et on soupçonne beaucoup de monde avant d'arriver à la fin. Le petit bémol du roman vient du fait qu'il y a quelques longueurs tout au long... A Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée sauvagement assassinée dans son appartement, son visage étrangement scarifié. Jeppe Korner et sa coéquipière Anette Werner, chargés de l'affaire, découvre rapidement le passé trouble et secret de la victime. L'enquête se corse lorsqu'ils découvrent que la voisine de l'étudiante écrit un livre dans lequelle elle décrit le déroulement du meurtre avec beaucoup de détails. Est-ce une coïncidence ou un complot ? Les enquêteurs vont alors se rendre compte que les apparences sont trompeuses. L'intrigue se déroule dans la capitale danoise, on découvre ainsi quelques us et coutumes de ce pays. Le duo d'inspecteurs, qui s'entendent comme chien et chat, à cause de leurs personnalités totalement différentes, fonctionne étonnamment bien. Jeppe Korner, mis plus en avant dans ce tome, alterne entre ses propres fantômes et ceux de l'enquête. Les personnages de l'enquête ont tous des personnalités affirmées, ce qui les rend soit adorables, soit détestables. L'écriture de l'auteure, nous plonge dans une enquête avec beaucoup de rebondissements et de questionnements. On est surpris par l'identité de l'assassin et on soupçonne beaucoup de monde avant d'arriver à la fin. Le petit bémol du roman vient du fait qu'il y a quelques longueurs tout au long de l'intrigue. Par contre, de mon point de vue, ce n'est pas du tout un polar de style nordique, ce qui peut surprendre ou décevoir si vous êtes un adepte de ce genre là.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Goupilpm 16/10/2022
    Un octogénaire qui descendait ses poubelles voit la porte de l'appartement de ses jeunes voisines du dessous ouverte. Il entre et voit des traces de sang partout, et le corps de l'une d'entre elles, il fait un infarctus. La victime a été affreusement tailladée et un morceau de la peau du visage a été prélevé comme le constate les inspecteurs Jeppe Korner et Anette Werner. L'autopsie révèle que la victime a été tuée d'un coup sur la tempe et que l'assassin a veillé à ne pas faire éclaté la peau. Une scène de crime en tous points conforme à celle décrite quelques semaines plus tôt par la propriétaire de l’immeuble qui écrit un roman policier. L'enquête est bien maîtrisée et se révèle complexe avec de fausses pistes dans un récit fluide où le suspense est maintenu du début à la fin. Mais une fois de plus on a un policier en pleine dépression depuis la mort de son père et son divorce, mais toutefois l'auteure ne s'épanche pas trop sur le sujet. On en sait moins sur sa collègue qui peut parfois se révéler un tantinet énervante par son manque de tact. Il est intéressant de découvrir Copenhague sous la plume de l'auteure même... Un octogénaire qui descendait ses poubelles voit la porte de l'appartement de ses jeunes voisines du dessous ouverte. Il entre et voit des traces de sang partout, et le corps de l'une d'entre elles, il fait un infarctus. La victime a été affreusement tailladée et un morceau de la peau du visage a été prélevé comme le constate les inspecteurs Jeppe Korner et Anette Werner. L'autopsie révèle que la victime a été tuée d'un coup sur la tempe et que l'assassin a veillé à ne pas faire éclaté la peau. Une scène de crime en tous points conforme à celle décrite quelques semaines plus tôt par la propriétaire de l’immeuble qui écrit un roman policier. L'enquête est bien maîtrisée et se révèle complexe avec de fausses pistes dans un récit fluide où le suspense est maintenu du début à la fin. Mais une fois de plus on a un policier en pleine dépression depuis la mort de son père et son divorce, mais toutefois l'auteure ne s'épanche pas trop sur le sujet. On en sait moins sur sa collègue qui peut parfois se révéler un tantinet énervante par son manque de tact. Il est intéressant de découvrir Copenhague sous la plume de l'auteure même si elle en dresse un portrait plutôt sombre. Malgré un rythme assez lent comme il est de coutume dans les policiers nordiques, l'auteure nous offre un bon premier roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • passionlectrice 27/09/2022
    Une scène de crime horrible. Une enquête palpitante aux nombreux rebondissements. Un polar qui ne nous laisse pas tranquille, qui maintient en éveil ma curiosité, mon intérêt de lectrice. Le fait d'inscrire les dates, détaillant ainsi le déroulement de l'enquête, nous plonge totalement dans cette histoire où les secrets cachent une emprise délétère des uns sur les autres. En lisant le livre, j'ai pensé que Katrine Engberg voulait jouer avec nous, en nous amenant petit à petit vers le final de ce roman. Un vrai bonheur de lecture !
  • YvonS 22/09/2022
    Copenhague, un vieil homme découvre dans l'appartement au-dessous du sien le cadavre mutilé de Julie, une jeune étudiante. Le meurtre a été hyperviolent, il y a du sang partout et le visage de la jeune femme a été entaillé de son vivant selon un motif complexe. Là où les choses deviennent encore plus effrayantes, c'est qu'Esther (la propriétaire de l'immeuble qui vit au 3e étage) a précisément décrit les détails de ce meurtre trois semaines auparavant dans le manuscrit du polar qu'elle est en train d'écrire... L'inspecteur Jeppe Kørner et sa coéquipière Anette Werner vont avoir affaire à un assassin particulièrement retors. Qui est-il et comment a-t-il fait ? Est-ce Kristoffer le petit ami quasi autiste de Julie ? Le père hystérique de celle-ci? L' écrivain avec lequel Esther partage ses écrits ? Un amoureux éconduit ? Le nouvel amour de l'étudiante ?  Effrayant. D'autant qu'Esther entame une très dangereuse correspondance... Entre les problèmes psychosomatiques de Jeppe et les rivalités au sein de son équipe, les provocations du tueur et l'impossibilité de trouver un mobile,  la solution ne se dévoilera qu'à la toute fin du roman. Et vous vous rendrez compte (même si vous avez deviné qui) que le pourquoi et le... Copenhague, un vieil homme découvre dans l'appartement au-dessous du sien le cadavre mutilé de Julie, une jeune étudiante. Le meurtre a été hyperviolent, il y a du sang partout et le visage de la jeune femme a été entaillé de son vivant selon un motif complexe. Là où les choses deviennent encore plus effrayantes, c'est qu'Esther (la propriétaire de l'immeuble qui vit au 3e étage) a précisément décrit les détails de ce meurtre trois semaines auparavant dans le manuscrit du polar qu'elle est en train d'écrire... L'inspecteur Jeppe Kørner et sa coéquipière Anette Werner vont avoir affaire à un assassin particulièrement retors. Qui est-il et comment a-t-il fait ? Est-ce Kristoffer le petit ami quasi autiste de Julie ? Le père hystérique de celle-ci? L' écrivain avec lequel Esther partage ses écrits ? Un amoureux éconduit ? Le nouvel amour de l'étudiante ?  Effrayant. D'autant qu'Esther entame une très dangereuse correspondance... Entre les problèmes psychosomatiques de Jeppe et les rivalités au sein de son équipe, les provocations du tueur et l'impossibilité de trouver un mobile,  la solution ne se dévoilera qu'à la toute fin du roman. Et vous vous rendrez compte (même si vous avez deviné qui) que le pourquoi et le comment sont particulièrement compliqués. C'est là le défaut de cette histoire. On se dit "tout ça pour ça". Certes Jeppe est un personnage très complet et très riche psychologiquement parlant, certes la galerie de personnages secondaires est fournie et bien caractérisée, mais le vrai mobile qui ne se dévoile que progressivement, bien après le nom du coupable, est particulièrement enchevêtré. La fin à tiroirs, violente et atroce, est suivie d'une série de "portes qu'on referme" : qui survit, dans quel état, qui s'en remettra ou pas... elle laisse toutefois un peu perplexe. Un premier roman plutôt réussi mais où les jeux de masques sont inutilement nombreux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aliceinwonderlivre 14/09/2022
    L’auteur nous livre un polar avec une intrigue originale, un poile tordue d’ailleurs. J’ai trouvé le début un peu long, mais finalement, une fois plongée dans l’histoire, lorsque l’on commence à soupçonner tout le monde, il est difficile de lâcher le livre. Toutefois, j’ai eu du mal à retenir les noms scandinaves. J’ai beaucoup aimé la fin, à laquelle je ne m’attendais pas. On voit le travail de recherches que l’auteure a pu faire pour mener à bien son histoire et c’est très agréable. Ce n’est malheureusement pas un coup de cœur pour moi.
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !