Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221121658
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'esprit des Lumières

Date de parution : 03/03/2011

Quel est l'esprit des Lumières et leur signification pour nous ?
Dans un va-et-vient constant entre passé et présent, Tzvetan Todorov dégage les grandes lignes de cette pensée, sans détacher son regard de notre époque.

Après la mort de Dieu, après l'effondrement des utopies, en quoi croyons-nous ? De quel cadre conceptuel peuvent se réclamer nos actes de citoyens et d'individus ? Pour répondre à ces questions, Tzvetan Todorov a interrogé un courant de pensée et de sensibilité qu'on pourrait décrire comme le versant humaniste des Lumières. Non...

Après la mort de Dieu, après l'effondrement des utopies, en quoi croyons-nous ? De quel cadre conceptuel peuvent se réclamer nos actes de citoyens et d'individus ? Pour répondre à ces questions, Tzvetan Todorov a interrogé un courant de pensée et de sensibilité qu'on pourrait décrire comme le versant humaniste des Lumières. Non que les auteurs du xviiie siècle aient trouvé les solutions aux problèmes qui ont surgi depuis et nous troublent chaque jour. Mais cette époque, ces trois-quarts de siècle situés à peu près entre 1715 et 1789, a vu se produire un grand basculement dont nous sommes tous les héritiers. Mieux comprendre cette transformation peut nous aider à mieux vivre aujourd'hui.
Quel était le projet des Lumières ? Quelles idées fondamentales se trouvent à leur source ? Autonomie, humanité, universalité… Que faut-il entendre par là ? Au-delà du rejet ou de l'invocation, qu'en est-il exactement des répercussions des Lumières sur le déroulement de l'Histoire ? Quelles clefs ce mouvement nous offre-t-il pour trouver des solutions aux problèmes politiques d'aujourd'hui ? Dans l'esprit du Nouveau désordre mondial, Tzvetan Todorov écrit un livre de réflexion, aussi synthétique que brillant, à mi-chemin entre philosophie politique et actualité.
En mars 2006, Tzvetan Todorov est le commissaire de l'exposition " Lumières ! Un héritage pour demain ", à la Bibliothèque nationale de France.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221121658
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Unvola Posté le 23 Août 2020
    Tzvetan Todorov nous narre l’origine des Lumières au 18ème siècle. Il nous détaille tout au long de l’ouvrage, les fondamentaux dont-elles sont constituées, tels que : – Le droit essentiel de tout être humain à la vie ; – La démocratie et la laïcité ; – La tolérance ; – Le respect de la liberté individuelle de conscience et d’esprit critique par l’éloge de la Connaissance ; – L’égalité Universelle des droits des hommes et des femmes entre eux et face à la loi ; – L’égalité entre les Peuples ; – Etc.. L’auteur dénonce les dérives et détournements de l’Esprit des Lumières à des fins dogmatiques, idéologiques, utopiques par certains individus, pays, régimes politiques, religions… En effet, Tzvetan Todorov nous démontre, par exemple, que le Colonialisme aux 19ème et 20ème siècles, est une de ces dérives, pages 29 et 30 : « L’un des reproches habituels qu’on adresse aux Lumières est qu’elles ont fourni les fondements idéologiques du colonialisme européen du XIXe et de la première moitié du XXe siècle. Le raisonnement est le suivant : Les Lumières affirment l’unité du genre humain, donc l’universalité des valeurs. Les Etats européens, convaincus d’être porteurs de valeurs supérieures, se sont cru autorisés à apporter leur civilisation aux moins favorisés qu’eux ;... Tzvetan Todorov nous narre l’origine des Lumières au 18ème siècle. Il nous détaille tout au long de l’ouvrage, les fondamentaux dont-elles sont constituées, tels que : – Le droit essentiel de tout être humain à la vie ; – La démocratie et la laïcité ; – La tolérance ; – Le respect de la liberté individuelle de conscience et d’esprit critique par l’éloge de la Connaissance ; – L’égalité Universelle des droits des hommes et des femmes entre eux et face à la loi ; – L’égalité entre les Peuples ; – Etc.. L’auteur dénonce les dérives et détournements de l’Esprit des Lumières à des fins dogmatiques, idéologiques, utopiques par certains individus, pays, régimes politiques, religions… En effet, Tzvetan Todorov nous démontre, par exemple, que le Colonialisme aux 19ème et 20ème siècles, est une de ces dérives, pages 29 et 30 : « L’un des reproches habituels qu’on adresse aux Lumières est qu’elles ont fourni les fondements idéologiques du colonialisme européen du XIXe et de la première moitié du XXe siècle. Le raisonnement est le suivant : Les Lumières affirment l’unité du genre humain, donc l’universalité des valeurs. Les Etats européens, convaincus d’être porteurs de valeurs supérieures, se sont cru autorisés à apporter leur civilisation aux moins favorisés qu’eux ; pour s’assurer de la réussite de leur entreprise, ils ont dû occuper les territoires où habitaient ces populations… » L’autre dérive concerne bien évidemment, les deux grands régimes Totalitaires du 20ème siècle : le Communisme et le Nazisme, page 33 : « Un autre reproche particulièrement grave adressé à l’esprit des Lumières est d’avoir produit, quoique involontairement, les totalitarismes du XXe siècle, avec leur cortège d’exterminations, d’emprisonnements, de souffrances infligées à des millions de personnes. L’argument se formule ici à peu près en ces termes : ayant rejeté Dieu, les hommes choisissent eux-mêmes les critères du bien et du mal. Enivrés par leur capacité de comprendre le monde, ils cherchent à le remodeler pour le rendre conforme à leur idéal ; ce faisant, ils n’hésitent pas à éliminer ou à réduire en esclavage des portions importantes de la population du globe. » En conclusion, l’Esprit des Lumières sert souvent iniquement à « justifier » les barbaries du passé et d’éventuelles futures déviances de l’être humain. Il ne faut pas confondre la fondamentale égalité entre les Hommes, et le soi-disant « Scientisme » idéologique qui, lui, est un danger pour la liberté individuelle et des Nations, au profit : des opportunistes extrémistes et pseudo-« sauveurs » de l’humanité en tous genres. Confer également, d’autres ouvrages tous aussi passionnants, de Tzvetan Todorov : – Mémoire du mal, Tentation du bien : enquête sur le siècle ; – Le Nouveau Désordre mondial : Réflexions d’un Européen ; – Face à l’extrême ; – La Peur des barbares : Au-delà du choc des civilisations ; – Les Abus de la mémoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Junie Posté le 5 Janvier 2014
    Pour Tzvetan Todorov, le salut de notre civilisation passe par les Lumières! Pas les sunlights d'Hollywood ni les ampoules halogènes qui marchent au nucléaire, je veux parler de l'aveuglante clarté du discours des Philosophes de l'Encyclopédie. S'appuyant sur les textes de ces derniers ainsi que sur le cours des évènements historiques depuis la Révolution, il démontre brillamment que les valeurs défendues par les Intellectuels des Lumières gardent leur caractère universel. L'individu qui s'est affranchi des idéologies politiques comme de la morale religieuse doit respecter la liberté de conscience et d'opinion de son voisin. La démocratie ne doit rien imposer par la force, elle se doit d'être tolérante et d'accepter la diversité, de considérer la pluralité comme une source de richesse. Respect des idées, des croyances, respect de la personne humaine: rien n'est définitivement acquis dans ce domaine, tant les exemples de totalitarisme, d'intégrisme et de violence d'Etat sont nombreux à l'heure actuelle. Tzvetan Todorov en a lui-même été victime, puisqu'il a dû quitter son pays, la Bulgarie, en 63. Il ne manque pas de souligner que la Révolution Française, malgré sa devise de liberté et de fraternité, a conduit à l'échafaud des artisans de cet esprit des Lumières, tels que Lavoisier, Condorcet... Pour Tzvetan Todorov, le salut de notre civilisation passe par les Lumières! Pas les sunlights d'Hollywood ni les ampoules halogènes qui marchent au nucléaire, je veux parler de l'aveuglante clarté du discours des Philosophes de l'Encyclopédie. S'appuyant sur les textes de ces derniers ainsi que sur le cours des évènements historiques depuis la Révolution, il démontre brillamment que les valeurs défendues par les Intellectuels des Lumières gardent leur caractère universel. L'individu qui s'est affranchi des idéologies politiques comme de la morale religieuse doit respecter la liberté de conscience et d'opinion de son voisin. La démocratie ne doit rien imposer par la force, elle se doit d'être tolérante et d'accepter la diversité, de considérer la pluralité comme une source de richesse. Respect des idées, des croyances, respect de la personne humaine: rien n'est définitivement acquis dans ce domaine, tant les exemples de totalitarisme, d'intégrisme et de violence d'Etat sont nombreux à l'heure actuelle. Tzvetan Todorov en a lui-même été victime, puisqu'il a dû quitter son pays, la Bulgarie, en 63. Il ne manque pas de souligner que la Révolution Française, malgré sa devise de liberté et de fraternité, a conduit à l'échafaud des artisans de cet esprit des Lumières, tels que Lavoisier, Condorcet ou Olympe de Gouges. Il cite le clairvoyant Condorcet déclarant: "En général, tout pouvoir, de quelque nature qu'il soit, en quelque mains qu'il ait été remis, de quelque manières qu'il ait été conféré, est naturellement ennemi des Lumières." Un texte publié en 2006, exempt de tout chauvinisme et qui met en avant la singularité des peuples qui composent l'Europe, celle de Fréderic de Prusse et de Catherine II, celle de notre belle Communauté riche de toutes ses cultures et de ses échanges sans frontières.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.