RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ma grand-mère vous passe le bonjour

            Presses de la cité
            EAN : 9782258118119
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Ma grand-mère vous passe le bonjour

            Laurence MENNERICH (Traducteur)
            Date de parution : 02/04/2015
            Une histoire simple aux personnages atypiques. Ou peut-être l’inverse.
             
            Elsa est une enfant solitaire. Sa seule amie est sa grand-mère, une femme fantasque, prête à tout pour faire rire sa petite-fille, même aux pires bêtises (entrer dans un zoo par effraction ; dire des insanités ; flirter avec des policiers) ! Moquée et persécutée à l’école, Elsa sait qu’elle trouvera toujours du... Elsa est une enfant solitaire. Sa seule amie est sa grand-mère, une femme fantasque, prête à tout pour faire rire sa petite-fille, même aux pires bêtises (entrer dans un zoo par effraction ; dire des insanités ; flirter avec des policiers) ! Moquée et persécutée à l’école, Elsa sait qu’elle trouvera toujours du réconfort auprès de Mamie, qui lui change les idées en lui racontant aussi de merveilleuses histoires. Puis, un jour, les contes s’arrêtent brutalement lorsque la vieille dame meurt. Elsa va alors faire son deuil en allant transmettre des lettres que sa grand-mère avait écrites pour de nombreux destinataires : lettres d’excuse, de regret et d’amour. Petit à petit, elle comprend que les contes de son aïeule s’inspiraient de personnages bien réels…
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258118119
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Veromy Posté le 20 Novembre 2018
              Je ne vais pas dire que c'est un coup coeur mais presque. Une grand-mère qui m'a bien fait rire, une petite fille différente de par son intelligence, qui reprend les personnes qui ne parlent pas correctement et dit que sa grand-mère écrit comme un pied, ça m'a fait sourire. Un Pays-Presqu'Eveillé avec ses six royaumes et ses personnages qu'on imagine bien. Un monde entre rêve et réalité. Tout un immeuble de personnes blessées par la vie. Tous plus attachant les unes des autres sauf peut-être Britt-Marie . Des lettres envoyées par le biais d'une chasse au trésor, préparée juste avant sa mort pour que sa petite fille les remettent aux habitants, pour leur demander pardon. Une belle aventure qui m'a fait rire, sourire et même verser une petite larme.
            • PigeonSannom Posté le 17 Août 2018
              OMG! Je n'avais pas été émue à ce point par la lecture d'un livre que depuis la lecture de "En attendant Bojangles" ! C'est beau, c'est beau, c'est beau comme livre ça juste pas de bon sens tellement c'est du bonbon pour l'âme! 😍
            • Notecuivree Posté le 26 Avril 2018
              Ma grand-mère vous passe le bonjour, c’est d’abord l’histoire d’un duo : celui d’une petite fille et de sa grand-mère, et au-delà : un bel éloge au lien particulier qui peut exister entre des grands-parents et leurs petits-enfants ! Si cela m’a d’abord un peu gêné de voir l’histoire sous les yeux d’une petite fille de 7 ans, elle est tellement attachante qu’au final cela finit par n’être plus dérangeant. Elsa est brillante pour son âge – très dégourdie, curieuse de tout … -, a du caractère, est passionnée de livres de super-héros – de la littérature de qualité comme elle les qualifie – et fan d’Harry Potter, ne se séparant jamais de son écharpe aux couleurs de Gryffondor. La grand-mère est tout autant admirable. Pour sa petite-fille, elle a inventé un conte aux sept royaumes avec son langage, son mode de vie et ses habitants : on est impressionné devant tous les détails. Elle est aussi toujours prête à faire le pitre ou à partir dans des aventures rocambolesques pour défendre ou redonner le moral à sa petite-fille. La grand-mère n’est cependant pas aussi solide que le piédestal sur lequel sa petite-fille l’a mise ; atteinte du cancer, elle envoie sa petite... Ma grand-mère vous passe le bonjour, c’est d’abord l’histoire d’un duo : celui d’une petite fille et de sa grand-mère, et au-delà : un bel éloge au lien particulier qui peut exister entre des grands-parents et leurs petits-enfants ! Si cela m’a d’abord un peu gêné de voir l’histoire sous les yeux d’une petite fille de 7 ans, elle est tellement attachante qu’au final cela finit par n’être plus dérangeant. Elsa est brillante pour son âge – très dégourdie, curieuse de tout … -, a du caractère, est passionnée de livres de super-héros – de la littérature de qualité comme elle les qualifie – et fan d’Harry Potter, ne se séparant jamais de son écharpe aux couleurs de Gryffondor. La grand-mère est tout autant admirable. Pour sa petite-fille, elle a inventé un conte aux sept royaumes avec son langage, son mode de vie et ses habitants : on est impressionné devant tous les détails. Elle est aussi toujours prête à faire le pitre ou à partir dans des aventures rocambolesques pour défendre ou redonner le moral à sa petite-fille. La grand-mère n’est cependant pas aussi solide que le piédestal sur lequel sa petite-fille l’a mise ; atteinte du cancer, elle envoie sa petite fille dans une chasse au trésor – comme Elsa qualifie sa mission -, pour apporter des lettres d’amour, d’excuses ou de regrets à différentes personnes qui ont croisé la route ou fait partie de la vie de cette femme. Mais pour Elsa, cette aventure est beaucoup plus que cela. On va alors faire la connaissance, en même temps qu’Elsa, de personnages hauts en couleurs, auxquels on va aussi finir par s’attacher, et peut-être percer un peu plus les secrets de la grand-mère. Ce que j’ai adoré également avec cette histoire, c’est alors qu’elle est très réaliste au départ, on bascule ensuite dans une histoire fantastique. Cela m’a dérouté, je ne comprenais plus où voulait en venir l’auteur ni l’intérêt de ce basculement, c’est seulement à la fin que l’on comprend réellement ce qu’il se passe, se remémorant sous quels yeux on découvre l’histoire ; on finit donc par y croire nous aussi. On salue alors le génie de l’auteur, son histoire est vraiment bien narrée et ficelée ! Au final, j’ai aimé cette histoire qui m’a embarqué avec elle dans cette aventure, j’ai adoré connaître Elsa et rencontrer avec elle toutes ces personnes. Cela fait également du bien de lire un autre style d’écriture, cela change un peu ! Cette histoire n’appartient pas au genre fantastique mais, vous l’aurez donc compris, n’est pas tout à fait terre à terre non plus et j’affectionne particulièrement ces auteurs qui savent rester à la limite entre deux genres. J’apprécie également beaucoup sa narration mystérieuse : au fur et à mesure que l’histoire avance des éléments nous sont dévoilés, nous permettant de reconstituer le puzzle et ainsi, tout devient plus clair à la fin. Dernier point, et pas des moindres, l’auteur a aussi beaucoup d’humour, j’ai ri à de nombreux passages ! L’auteur a décidément du style ; une belle découverte !
              Lire la suite
              En lire moins
            • caroll22 Posté le 4 Décembre 2017
              La mamie d'Elsa à créé pour sa petite fille le monde du Pays-presqu'éveillé. Un monde qui va l'aider dans une chasse au trésor où les trésors sont les pardons qu'adresse sa mamie aux habitants de leur immeuble. J'ai eu personnellement un peu de difficulté à entrer dans ce monde, j'ai zappé quelques lignes. Mais l'émotion s'installe au milieu de quelques moments vraiment drôles. Elsa m'a émue comme elle m'a parfois énervé :-) Son histoire avec sa mamie est merveilleuse.
            • lilibookncook Posté le 19 Octobre 2017
              Lorsqu' Elsa, sept ans, perd sa mamie son monde s'écroule. Non seulement elle doit dire au revoir à sa seule et unique amie mais aussi à une conteuse extraordinaire à l'imagination débordante, portée par une gouaille ravageuse. Une femme qui a jouit de la vie, la brûlant par les deux bouts et trouvant une forme de rédemption auprès de son unique petit enfant. C'est dans le monde imaginaire de Miamas, créé par sa mamie, qu'Elsa trouve refuge jusqu'à ce qu'elle lui confie une mission post mortem: distribuer des lettres à tous ceux qu'elle a blessé au cours de sa vie. L'immeuble dans lequel habite l'enfant va alors être confronté à une vague de révélations, de compromis et d'aventures. Elsa va alors être le témoin des secrets de chaque voisins mais surtout ceux de sa grand-mère qu'elle ne connaissait finalement pas... Lorsqu' Elsa, sept ans, perd sa mamie son monde s'écroule. Non seulement elle doit dire au revoir à sa seule et unique amie mais aussi à une conteuse extraordinaire à l'imagination débordante, portée par une gouaille ravageuse. Une femme qui a jouit de la vie, la brûlant par les deux bouts et trouvant une forme de rédemption auprès de son... Lorsqu' Elsa, sept ans, perd sa mamie son monde s'écroule. Non seulement elle doit dire au revoir à sa seule et unique amie mais aussi à une conteuse extraordinaire à l'imagination débordante, portée par une gouaille ravageuse. Une femme qui a jouit de la vie, la brûlant par les deux bouts et trouvant une forme de rédemption auprès de son unique petit enfant. C'est dans le monde imaginaire de Miamas, créé par sa mamie, qu'Elsa trouve refuge jusqu'à ce qu'elle lui confie une mission post mortem: distribuer des lettres à tous ceux qu'elle a blessé au cours de sa vie. L'immeuble dans lequel habite l'enfant va alors être confronté à une vague de révélations, de compromis et d'aventures. Elsa va alors être le témoin des secrets de chaque voisins mais surtout ceux de sa grand-mère qu'elle ne connaissait finalement pas... Lorsqu' Elsa, sept ans, perd sa mamie son monde s'écroule. Non seulement elle doit dire au revoir à sa seule et unique amie mais aussi à une conteuse extraordinaire à l'imagination débordante, portée par une gouaille ravageuse. Une femme qui a jouit de la vie, la brûlant par les deux bouts et trouvant une forme de rédemption auprès de son unique petit enfant. C'est dans le monde imaginaire de Miamas, créé par sa mamie, qu'Elsa trouve refuge jusqu'à ce qu'elle lui confie une mission post mortem: distribuer des lettres à tous ceux qu'elle a blessé au cours de sa vie. L'immeuble dans lequel habite l'enfant va alors être confronté à une vague de révélations, de compromis et d'aventures. Elsa va alors être le témoin des secrets de chaque voisins mais surtout ceux de sa grand-mère qu'elle ne connaissait finalement pas... Voilà une aventure dont rêve tous les enfants! Peuplé de géants, de "worse" chiens au gabarit démesurés, de chevaliers et de contes et légendes, Elsa va confondre l'imaginaire à la réalité pour s'apercevoir qu'elle n'est pas si différente. Si les personnages qui content son univers sont fantastiques, ils ne le sont pas vraiment dans la vie. Entre une mère trop organisée mais dépassée, un couple de vilains voisins, un géant mutique, un chien orphelin et une voisine alcoolique, Elsa mène l'enquête sur les destinataires des lettres. Reprenant les codes du conte, Fredrik Backman aborde avec humour l'importance du pardon et de la tolérance. Sous la goguenardise d'une vieille femme et la naïveté d'une enfant toutefois très intelligente, il condamne les faux semblants, l'image idéal que l'on veut bien donner pour révéler l'amour, l'amitié mais aussi le deuil que l'on porte. J'ai beaucoup rit, pleuré mais suis sortie ébahie par tant d'intensité. J'ai beaucoup apprécié l'ironie des situations, l'esprit grinçant de cette grand-mère mais aussi les réflexions matures de cet enfant fan de Harry Potter. C'est ingénieux, original,tout en révélant un aspect positif sur le travail de deuil. L'auteur dévoile peu à peu différentes strates en partant des nombreuses personnalités pour exposer les violences conjugales, l'amour maternel complexe, les accidents de la vie et même les répercutions de la guerre sur l'esprit. C'est beau, quelque fois rude mais toujours bienveillant. Malgré quelques longueurs, l'auteur à su décrire avec tact la fragilité des liens qui unissent. Je terminerais donc ce billet par un chocolat chaud à la créole et des roulés à la cannelle pour assortir cette lecture à une gourmandise!
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.