Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258118676
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Naître et survivre

Agathe PELTEREAU-VILLENEUVE (Traducteur), Karine REIGNIER-GUERRE (Traducteur)
Date de parution : 21/05/2015
« Parfois même vivre est un acte de courage. » Sénèque
 
1944. Trois femmes enceintes. Trois bébés qui naissent à quelques semaines d’intervalle dans les plus épouvantables circonstances, en déportation. Ils pèsent moins de 1.5 kilos, leurs mères une trentaine, et sont orphelins de pères, tués par les nazis. Malgré le froid et la faim, femmes et enfants survivront.
Soixante-dix ans plus...
1944. Trois femmes enceintes. Trois bébés qui naissent à quelques semaines d’intervalle dans les plus épouvantables circonstances, en déportation. Ils pèsent moins de 1.5 kilos, leurs mères une trentaine, et sont orphelins de pères, tués par les nazis. Malgré le froid et la faim, femmes et enfants survivront.
Soixante-dix ans plus tard, ces sœurs et frère de cœur racontent l’incroyable histoire de leurs mères qui défièrent la mort pour leur donner la vie.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258118676
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • turtlesandbooks Posté le 4 Mars 2020
    Un récit narrant le quotidien de trois femmes juives Priska, Rachel et Anka durant la seconde guerre mondiale. Des noms qui ne semblent pas exceptionnels mais qui cachent des femmes à la volonté de fer. À la question "Sind Sie schwanger?" que le médecin Josef Mengele leur pose à leur arrivée dans le camp d'Auschwitz-Birkenau, elles répondent non sans savoir si leur vie sera épargnée. Le courage de ces femmes est mis en lumière d'une façon admirable. Une description de leurs vies avant la guerre permet de situer le contexte pour les trois femmes, sans longueurs dans le roman. Il s'agit d'un témoignage bouleversant.
  • metteholl Posté le 12 Octobre 2019
    Wendy Holden nous raconte le destin de trois femmes, Priska, Rachel et Anka, victimes de l’holocauste. Quelques heures après leur arrivée au camp d’Auschwitz, en 1944, Josef Mengele, « l’Ange de la Mort », médecin en chef, leur posera cette question : « Etes-vous enceinte ? ». Les trois femmes ont choisi de répondre « Nein ». Elles vont devoir vivre avec ce secret. Ces trois femmes vont se côtoyer sans se connaître. Elles penseront chacune être seule à vivre cette grossesse dans ces conditions abominables. Ces femmes amoureuses, mais séparées de leurs hommes, vont trouver la force, jour après jour, heures après heures, de vouloir sauvegarder leur bébé, cette vie nouvelle dans les camps de la mort. Elles vont traverser des épreuves : des années de tyrannie nazie et de famine dans les ghettos, les sélections de Mengele, la menace du Zyklon B, la faim, la soif, le froid, les maladies, l’épuisement, les bombardements alliés et d’interminables trajets en train. La chance, le courage et l’obstination ont permis aux trois femmes de surmonter les épreuves accumulées sur leur parcours depuis l’avènement du Troisième Reich. Trois bébés, Hana, Mark et Eva, naîtront dans des conditions cauchemardesques et survivront. Avec une belle écriture,... Wendy Holden nous raconte le destin de trois femmes, Priska, Rachel et Anka, victimes de l’holocauste. Quelques heures après leur arrivée au camp d’Auschwitz, en 1944, Josef Mengele, « l’Ange de la Mort », médecin en chef, leur posera cette question : « Etes-vous enceinte ? ». Les trois femmes ont choisi de répondre « Nein ». Elles vont devoir vivre avec ce secret. Ces trois femmes vont se côtoyer sans se connaître. Elles penseront chacune être seule à vivre cette grossesse dans ces conditions abominables. Ces femmes amoureuses, mais séparées de leurs hommes, vont trouver la force, jour après jour, heures après heures, de vouloir sauvegarder leur bébé, cette vie nouvelle dans les camps de la mort. Elles vont traverser des épreuves : des années de tyrannie nazie et de famine dans les ghettos, les sélections de Mengele, la menace du Zyklon B, la faim, la soif, le froid, les maladies, l’épuisement, les bombardements alliés et d’interminables trajets en train. La chance, le courage et l’obstination ont permis aux trois femmes de surmonter les épreuves accumulées sur leur parcours depuis l’avènement du Troisième Reich. Trois bébés, Hana, Mark et Eva, naîtront dans des conditions cauchemardesques et survivront. Avec une belle écriture, l’auteure nous dresse les portraits de ces trois femmes, les resituent dans leur pays et leur famille. On s’attache à ces femmes et on les accompagne tout au long de cette tranche de vie apocalyptique. C’est un témoignage indispensable sur le sort de ces millions de personnes qui ont vécu à l’heure nazie et qui étaient des indésirables, condamnées à mort du seul fait de leur existence.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jemelire Posté le 8 Août 2019
    L'histoire très documentée de trois jeunes femmes, Priska, Rachel et Anka. Nous les suivons avant la guerre, dans leur famille, nous les voyons se marier, leurs espoirs, leurs inquiétudes lors de la montée du nazisme alors que leurs pays respectifs sont envahis. Leurs efforts pour survivre, avant puis pendant le camp de concentration, les camps de concentration. Enceintes, elles ont tout fait pour garder leur enfant à naître, cacher leur grossesse et survivre. J'ai trouvé ce livre remarquable, car il donne à voir les événements de la seconde guerre mondiale, du point de vue de ces familles touchées par l'antisémitisme, et la folie meurtrière nazie. Wendy Holden a voulu rester au plus près de la réalité, et en décrivant très précisément ce qu'ont vécu et vu les prisonniers des camps, les lieux, leurs conditions de vie, elle nous permet de voir aussi les populations locales, aveugles ou terrifiées, les paysans généreux qui ont nourri les prisonniers dans les derniers convois de la guerre. Les photos, d'avant, pendant et après la guerre donnent encore plus de réalité à cette fresque, et nous permettent de comprendre l'étendue des pertes humaines mieux qu'un cours d'histoire ne l'aurait fait. A noter le regard plein de bonté des... L'histoire très documentée de trois jeunes femmes, Priska, Rachel et Anka. Nous les suivons avant la guerre, dans leur famille, nous les voyons se marier, leurs espoirs, leurs inquiétudes lors de la montée du nazisme alors que leurs pays respectifs sont envahis. Leurs efforts pour survivre, avant puis pendant le camp de concentration, les camps de concentration. Enceintes, elles ont tout fait pour garder leur enfant à naître, cacher leur grossesse et survivre. J'ai trouvé ce livre remarquable, car il donne à voir les événements de la seconde guerre mondiale, du point de vue de ces familles touchées par l'antisémitisme, et la folie meurtrière nazie. Wendy Holden a voulu rester au plus près de la réalité, et en décrivant très précisément ce qu'ont vécu et vu les prisonniers des camps, les lieux, leurs conditions de vie, elle nous permet de voir aussi les populations locales, aveugles ou terrifiées, les paysans généreux qui ont nourri les prisonniers dans les derniers convois de la guerre. Les photos, d'avant, pendant et après la guerre donnent encore plus de réalité à cette fresque, et nous permettent de comprendre l'étendue des pertes humaines mieux qu'un cours d'histoire ne l'aurait fait. A noter le regard plein de bonté des trois "bébés" survivants… Un très beau livre!
    Lire la suite
    En lire moins
  • mimo26 Posté le 5 Octobre 2018
    Le parcours de Priska, Rachel et Hanka, trois jeunes femmes devenues mères dans l’enfer concentrationnaire. Elles ne le surent que des dizaines d’années plus tard, mais elles arrivèrent quasiment en même temps à Auschwitz et dès lors ne se quittèrent plus. Elles ont accouché à quelques jours d’intervalle d’enfants on ne peut plus chétifs qui tous trois ont survécu. Priska est Tchèque, c’est une étudiante brillante, polyglotte et cultivée. En 1940, elle épouse un Juif allemand, Bernd Nathan mais en décembre 1941, ils sont arrêtés et déportés à Terezin. Ils passeront trois ans dans ce camp connu pour son grand nombre d’artistes. Les nazis s’efforcèrent d’en faire un camp modèle, comme le raconte Morten Brask dans son roman Terezin Plage. C’est là qu’elle accouche de son premier enfant, qui meurt peu après, en avril 1944. Parce qu’ils savent que les Alliés gagnent du terrain, parce qu’ils croient en la vie, Priska et Bernd décident de faire un autre enfant. Mais ils sont à l’automne 1944 tous deux envoyés à Auschwitz. Quand Prisca arrive à Auschwitz, elle est enceinte de deux mois, elle a déjà perdu trois bébés avant celui-là. Elle est Slovaque et a mené jusqu’à présent une vie assez préservée dans... Le parcours de Priska, Rachel et Hanka, trois jeunes femmes devenues mères dans l’enfer concentrationnaire. Elles ne le surent que des dizaines d’années plus tard, mais elles arrivèrent quasiment en même temps à Auschwitz et dès lors ne se quittèrent plus. Elles ont accouché à quelques jours d’intervalle d’enfants on ne peut plus chétifs qui tous trois ont survécu. Priska est Tchèque, c’est une étudiante brillante, polyglotte et cultivée. En 1940, elle épouse un Juif allemand, Bernd Nathan mais en décembre 1941, ils sont arrêtés et déportés à Terezin. Ils passeront trois ans dans ce camp connu pour son grand nombre d’artistes. Les nazis s’efforcèrent d’en faire un camp modèle, comme le raconte Morten Brask dans son roman Terezin Plage. C’est là qu’elle accouche de son premier enfant, qui meurt peu après, en avril 1944. Parce qu’ils savent que les Alliés gagnent du terrain, parce qu’ils croient en la vie, Priska et Bernd décident de faire un autre enfant. Mais ils sont à l’automne 1944 tous deux envoyés à Auschwitz. Quand Prisca arrive à Auschwitz, elle est enceinte de deux mois, elle a déjà perdu trois bébés avant celui-là. Elle est Slovaque et a mené jusqu’à présent une vie assez préservée dans la Slovaquie annexée par le Reich. Mais après l’écrasement de la rébellion en août 44, la répression s’intensifie à l’encontre des Juifs et elle est arrêtée avec son mari. Rachel est l’ainée d’une famille polonaise très nombreuse. En 1937, elle s’est mariée ave Monik, un homme riche grâce à l’industrie textile. Ils s’installent à Lodz où vivent trente pour cent de Juifs. Quand surviennent la guerre puis la capitulation, le jeune couple est de plus en plus en proie à l’antisémitisme. Son argent permet à Monik d’acheter de faux papiers les faisant passer pour de non Juifs, de s’installer à Varsovie dans le ghetto où la jeune femme travaille avec Janusz Korczak. Mais les conditions de vie y sont de plus en plus difficiles. Ils partent pour Lodz puis en aout 44 après la liquidation du ghetto, pour Auschwitz. Quand elles arrivent à Auschwitz, les trois femmes ont souffert de la guerre mais ne s’attendent pas à ce qu’elles vont y trouver.Elles sont accueillies par le sourire de Josef Mengele qui leur demande, comme à toutes les femmes, si elles sont enceintes. Leur réponse négative les sauvent. Elles ne se connaissent pas, mais elles partiront ensemble pour l’usine d’armement de Freiberg près de Dresde puis pour Mauthausen. A lui seul, ce voyage apocalyptique de dix-sept jours, alors que les Allemands fuient les Alliés, pourrait donner lieu à un film. Priska avec son bébé de quelques jours, Rachel qui accouche dans le train entourée de cadavres et Hanka qui donne la vie le 29 avril 1945, veille du suicide de Hitler, sur le seuil de Mauthausen. Le sadisme des soldats et la compassion des habitants de Horni Briza… L’enquête de Wendy Holden est minutieuse, elle explique donc les événements, les lieux, les mécanismes à ses lecteurs. Son récit poignant reste sobre, très près des êtres et de leur souffrance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tiff_Any Posté le 6 Juillet 2018
    Bonjour à tous… Je referme "Naitre et Survivre" de Wendy Holden et comment rester insensible à ce témoignage sur cette tragédie que fut la seconde guerre mondiale… La vie de ces trois femmes est un véritable cauchemar et on a le sentiment qu'elles se battent uniquement car elles portent la vie… C'est une horreur d'essayer d'imaginer le calvaire qu'elles ont vécu durant ces nombreuses années… Bref… J'ai beaucoup aimé le récit et la façon dont ce livre a été écrit et c'est un coup de cœur pour moi car il faut absolument que ce genre de témoignage existe pour ne pas oublier l'horreur…!!!
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.