RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Naître et survivre

            Presses de la cité
            EAN : 9782258118676
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Naître et survivre

            Agathe PELTEREAU-VILLENEUVE (Traducteur)
            Date de parution : 21/05/2015
            « Parfois même vivre est un acte de courage. » Sénèque
             
            1944. Trois femmes enceintes. Trois bébés qui naissent à quelques semaines d’intervalle dans les plus épouvantables circonstances, en déportation. Ils pèsent moins de 1.5 kilos, leurs mères une trentaine, et sont orphelins de pères, tués par les nazis. Malgré le froid et la faim, femmes et enfants survivront.
            Soixante-dix ans plus...
            1944. Trois femmes enceintes. Trois bébés qui naissent à quelques semaines d’intervalle dans les plus épouvantables circonstances, en déportation. Ils pèsent moins de 1.5 kilos, leurs mères une trentaine, et sont orphelins de pères, tués par les nazis. Malgré le froid et la faim, femmes et enfants survivront.
            Soixante-dix ans plus tard, ces sœurs et frère de cœur racontent l’incroyable histoire de leurs mères qui défièrent la mort pour leur donner la vie.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258118676
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • mimo26 Posté le 5 Octobre 2018
              Le parcours de Priska, Rachel et Hanka, trois jeunes femmes devenues mères dans l’enfer concentrationnaire. Elles ne le surent que des dizaines d’années plus tard, mais elles arrivèrent quasiment en même temps à Auschwitz et dès lors ne se quittèrent plus. Elles ont accouché à quelques jours d’intervalle d’enfants on ne peut plus chétifs qui tous trois ont survécu. Priska est Tchèque, c’est une étudiante brillante, polyglotte et cultivée. En 1940, elle épouse un Juif allemand, Bernd Nathan mais en décembre 1941, ils sont arrêtés et déportés à Terezin. Ils passeront trois ans dans ce camp connu pour son grand nombre d’artistes. Les nazis s’efforcèrent d’en faire un camp modèle, comme le raconte Morten Brask dans son roman Terezin Plage. C’est là qu’elle accouche de son premier enfant, qui meurt peu après, en avril 1944. Parce qu’ils savent que les Alliés gagnent du terrain, parce qu’ils croient en la vie, Priska et Bernd décident de faire un autre enfant. Mais ils sont à l’automne 1944 tous deux envoyés à Auschwitz. Quand Prisca arrive à Auschwitz, elle est enceinte de deux mois, elle a déjà perdu trois bébés avant celui-là. Elle est Slovaque et a mené jusqu’à présent une vie assez préservée dans... Le parcours de Priska, Rachel et Hanka, trois jeunes femmes devenues mères dans l’enfer concentrationnaire. Elles ne le surent que des dizaines d’années plus tard, mais elles arrivèrent quasiment en même temps à Auschwitz et dès lors ne se quittèrent plus. Elles ont accouché à quelques jours d’intervalle d’enfants on ne peut plus chétifs qui tous trois ont survécu. Priska est Tchèque, c’est une étudiante brillante, polyglotte et cultivée. En 1940, elle épouse un Juif allemand, Bernd Nathan mais en décembre 1941, ils sont arrêtés et déportés à Terezin. Ils passeront trois ans dans ce camp connu pour son grand nombre d’artistes. Les nazis s’efforcèrent d’en faire un camp modèle, comme le raconte Morten Brask dans son roman Terezin Plage. C’est là qu’elle accouche de son premier enfant, qui meurt peu après, en avril 1944. Parce qu’ils savent que les Alliés gagnent du terrain, parce qu’ils croient en la vie, Priska et Bernd décident de faire un autre enfant. Mais ils sont à l’automne 1944 tous deux envoyés à Auschwitz. Quand Prisca arrive à Auschwitz, elle est enceinte de deux mois, elle a déjà perdu trois bébés avant celui-là. Elle est Slovaque et a mené jusqu’à présent une vie assez préservée dans la Slovaquie annexée par le Reich. Mais après l’écrasement de la rébellion en août 44, la répression s’intensifie à l’encontre des Juifs et elle est arrêtée avec son mari. Rachel est l’ainée d’une famille polonaise très nombreuse. En 1937, elle s’est mariée ave Monik, un homme riche grâce à l’industrie textile. Ils s’installent à Lodz où vivent trente pour cent de Juifs. Quand surviennent la guerre puis la capitulation, le jeune couple est de plus en plus en proie à l’antisémitisme. Son argent permet à Monik d’acheter de faux papiers les faisant passer pour de non Juifs, de s’installer à Varsovie dans le ghetto où la jeune femme travaille avec Janusz Korczak. Mais les conditions de vie y sont de plus en plus difficiles. Ils partent pour Lodz puis en aout 44 après la liquidation du ghetto, pour Auschwitz. Quand elles arrivent à Auschwitz, les trois femmes ont souffert de la guerre mais ne s’attendent pas à ce qu’elles vont y trouver.Elles sont accueillies par le sourire de Josef Mengele qui leur demande, comme à toutes les femmes, si elles sont enceintes. Leur réponse négative les sauvent. Elles ne se connaissent pas, mais elles partiront ensemble pour l’usine d’armement de Freiberg près de Dresde puis pour Mauthausen. A lui seul, ce voyage apocalyptique de dix-sept jours, alors que les Allemands fuient les Alliés, pourrait donner lieu à un film. Priska avec son bébé de quelques jours, Rachel qui accouche dans le train entourée de cadavres et Hanka qui donne la vie le 29 avril 1945, veille du suicide de Hitler, sur le seuil de Mauthausen. Le sadisme des soldats et la compassion des habitants de Horni Briza… L’enquête de Wendy Holden est minutieuse, elle explique donc les événements, les lieux, les mécanismes à ses lecteurs. Son récit poignant reste sobre, très près des êtres et de leur souffrance.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Tiff_Any Posté le 6 Juillet 2018
              Bonjour à tous… Je referme "Naitre et Survivre" de Wendy Holden et comment rester insensible à ce témoignage sur cette tragédie que fut la seconde guerre mondiale… La vie de ces trois femmes est un véritable cauchemar et on a le sentiment qu'elles se battent uniquement car elles portent la vie… C'est une horreur d'essayer d'imaginer le calvaire qu'elles ont vécu durant ces nombreuses années… Bref… J'ai beaucoup aimé le récit et la façon dont ce livre a été écrit et c'est un coup de cœur pour moi car il faut absolument que ce genre de témoignage existe pour ne pas oublier l'horreur…!!!
            • Shabanou Posté le 10 Septembre 2017
              Bon Dieu qu'il a été dure à lire ce livre ... J'ai eu envie de hurler ma douleur tout au long des 500 pages ! Ce document retrace l'histoire de 3 Bébés… survivants des camps nazis. C'est l'incroyable récit de 3 femmes et de leurs enfants nés à l’insu de leurs geôliers nazis. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les déportés devaient passer un "examen médical" à leur arrivée dans les camps de concentration afin de déterminer si oui ou non, ils étaient en mesure de travailler. Les personnes chétives ou malades étaient directement envoyées à la mort. Qu'en était-il des femmes enceintes ? La très grande majorité était contrainte à l'avortement ou gazée. Certaines pourtant ont échappé à ce terrible destin. De Auschwitz-Birkenau à Mauthausen en passant par le camp de travail de Freiberg, Priska , Rachel et Anka vont connaître l'horreur. Malgré les privations et les souffrances, elles mettront au monde leur enfant. Ce livre m'a complètement engloutie, retournée, hérissée, révoltée, attristée. Ce livre m'a fait hurler de douleur, pleurer, relativiser, garder espoir, croire en l'avenir. Ce livre m'a dit : " Demain est un autre jour " ( Scarlett O'Hara ), " souviens-toi uniquement des belles choses " . Ce livre .. IL FAUT LE LIRE... Bon Dieu qu'il a été dure à lire ce livre ... J'ai eu envie de hurler ma douleur tout au long des 500 pages ! Ce document retrace l'histoire de 3 Bébés… survivants des camps nazis. C'est l'incroyable récit de 3 femmes et de leurs enfants nés à l’insu de leurs geôliers nazis. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les déportés devaient passer un "examen médical" à leur arrivée dans les camps de concentration afin de déterminer si oui ou non, ils étaient en mesure de travailler. Les personnes chétives ou malades étaient directement envoyées à la mort. Qu'en était-il des femmes enceintes ? La très grande majorité était contrainte à l'avortement ou gazée. Certaines pourtant ont échappé à ce terrible destin. De Auschwitz-Birkenau à Mauthausen en passant par le camp de travail de Freiberg, Priska , Rachel et Anka vont connaître l'horreur. Malgré les privations et les souffrances, elles mettront au monde leur enfant. Ce livre m'a complètement engloutie, retournée, hérissée, révoltée, attristée. Ce livre m'a fait hurler de douleur, pleurer, relativiser, garder espoir, croire en l'avenir. Ce livre m'a dit : " Demain est un autre jour " ( Scarlett O'Hara ), " souviens-toi uniquement des belles choses " . Ce livre .. IL FAUT LE LIRE POUR NE JAMAIS OUBLIER Je remercie Agnès Karinthi-Doyon ( auteur de "14 appartements) de m'avoir recommandé cette lecture aux limites du supportable.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Pixie-Flore Posté le 5 Juillet 2017
              Trois femmes, Priska, Rachel et Anka, ne se connaissent pas mais ont des points en commun : elles sont nées de parents de confession juive, elles tombent enceintes en 1944 et elles vont connaître l'horreur des camps de concentration et le travail forcé. On peut dire que ces jeunes femmes, comme beaucoup d'autres, vont accumuler les souffrances, aussi bien physiques que morales dans une période féroce. Ce livre retrace le parcours de chacune d'elles. Ce qui les distingue ? Avoir donné naissance à des bébés survivants dans des endroits où la mort était largement gagnante. Dans ce contexte donné c'est un véritable exploit. Wendy Holden a recueilli beaucoup d'informations pour pouvoir raconter ces femmes. Elle nous offre des témoignages denses, forts, dramatiques et passionnants. A travers le parcours de ces jeunes filles devenues mères, on en apprend beaucoup sur les ghettos, les camps, ce qui a pu entraîner de tels drames - le laisser-faire par exemple -, la prise en charge des rescapés, etc. Toutes ces données, ces histoires, ces vies, cette façon de les raconter qu'à l'auteur, sont bouleversantes et percutantes.
            • coquinnette1974 Posté le 8 Janvier 2017
              "Sind sie schwanger?"... "Etes vous enceinte ?" ... Une question à laquelle Priska, Rachel et Anka ont répondu Non à Josef Mengele, médecin en chef du camp des femmes d'Auschwitz-Birkenau. Leur corps ne les a pas trahit, quand le médecin leur a pincé les tétons aucun lait n'en n'est sortit (ce qui n'est pas le cas de certaines femmes à la grossesse plus avancée) ce qui leur a sauvé la vie. Cet ouvrage retrace le parcours de ces trois femmes, de leur rafle à leur grossesse, puis leur accouchement dans les camps de concentration. C'est dingue de penser que toutes trois s'en sont sorties, sans savoir qu'elles n'étaient pas la seule à être enceinte dans ce camp ! Chacune d'elle se croyait unique. Naître et survivre est un très bon ouvrage, avec un témoignage complet de chaque femme. Il y a plusieurs parties, une pour chaque future maman. Et il est dingue de penser que bien après ça, elles ignoraient toujours ne pas être l'unique femme à avoir accouché à Mauthausen ! Il y a des photos qui apportent un réel plus, c'est encore plus poignant de voir qui étaient ces femmes, leur entourage, tandis que certaines photos montrent les camps.... J'ai été très touché par cet ouvrage,... "Sind sie schwanger?"... "Etes vous enceinte ?" ... Une question à laquelle Priska, Rachel et Anka ont répondu Non à Josef Mengele, médecin en chef du camp des femmes d'Auschwitz-Birkenau. Leur corps ne les a pas trahit, quand le médecin leur a pincé les tétons aucun lait n'en n'est sortit (ce qui n'est pas le cas de certaines femmes à la grossesse plus avancée) ce qui leur a sauvé la vie. Cet ouvrage retrace le parcours de ces trois femmes, de leur rafle à leur grossesse, puis leur accouchement dans les camps de concentration. C'est dingue de penser que toutes trois s'en sont sorties, sans savoir qu'elles n'étaient pas la seule à être enceinte dans ce camp ! Chacune d'elle se croyait unique. Naître et survivre est un très bon ouvrage, avec un témoignage complet de chaque femme. Il y a plusieurs parties, une pour chaque future maman. Et il est dingue de penser que bien après ça, elles ignoraient toujours ne pas être l'unique femme à avoir accouché à Mauthausen ! Il y a des photos qui apportent un réel plus, c'est encore plus poignant de voir qui étaient ces femmes, leur entourage, tandis que certaines photos montrent les camps.... J'ai été très touché par cet ouvrage, que j'ai trouvé bien conçu. Evidemment, il y a des passages durs, donc à éviter pour les âmes sensibles. Mais je lui mets quatre étoiles et je le recommande chaudement, en espérant que jamais de telles horreurs ne se répètent !
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.