Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259228749
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Tristes tropiques

Collection : Terre humaine
Date de parution : 30/10/2014

L'impact de Tristes Tropiques sur la pensée du vingtième siècle est immense. Traduit en 27 langues.

L'impact de Tristes Tropiques sur la pensée du vingtième siècle est immense. 

Pourquoi et comment devient-on ethnologue ? Comment les aventures de l'explorateur et les recherches du savant s'intègrent-elles et forment-elles l'expérience propre à l'ethnologue ? C'est à ces questions que l'auteur, philosophe et moraliste autant qu'ethnographe, s'est efforcé de répondre en confrontant...

L'impact de Tristes Tropiques sur la pensée du vingtième siècle est immense. 

Pourquoi et comment devient-on ethnologue ? Comment les aventures de l'explorateur et les recherches du savant s'intègrent-elles et forment-elles l'expérience propre à l'ethnologue ? C'est à ces questions que l'auteur, philosophe et moraliste autant qu'ethnographe, s'est efforcé de répondre en confrontant ses souvenirs parfois anciens, et se rapportant aussi bien à l'Asie qu'à l'Amérique.

Claude Lévi-Strauss souhaite ainsi renouer avec la tradition du voyage philosophique illustrée par la littérature depuis le XVIème siècle jusqu'au milieu du XIXème siècle, c'est à dire avant qu'une austérité scientifique mal comprise d'une part, le goût impudique du sensationnel de l'autre n'aient fait oublier qu'on court le monde, d'abord, à la recherche de soi.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259228749
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Baldrico Posté le 2 Octobre 2021
    Bon, je me lance. C'est un grand livre évidemment. Et pourtant il est fait de bric et de broc, de morceaux disparates, de genres différents. En fait, c'est cette variété qui fait son charme: analyse ethnographique bien sûr, mais aussi récit de voyage, roman d'aventure, description de la nature, réflexion philosophique sur les grandes civilisations, petites histoires du milieu universitaire, ... Le livre commence par la fin, la fin des voyages, la fin d'un monde, un nouveau voyage aux Amériques pour échapper à la barbarie européenne, et la retrouver sous une forme burlesque à la Martinique. On ne peut s'empêcher de penser à Stefan Zweig, au destin si différent, d'une autre génération, mais si attaché au Brésil comme Lévi-Strauss. On pourrait parler longuement ce livre, et cela a déjà été fait. Je vais juste essayer de dire ce qui m'y a étonné et touché. Et d'abord, le style, magnifique, envoûtant, captivant et en même temps d'une précision chirurgicale. ça ne m'étonne pas qu'il ait été proposé au Goncourt. Et ces descriptions! un art pictural dans la littérature, ce n'est pas donné à tout le monde. Le plus célèbre tableau est cette description du coucher de soleil sur l'Atlantique sud: cinq pages de... Bon, je me lance. C'est un grand livre évidemment. Et pourtant il est fait de bric et de broc, de morceaux disparates, de genres différents. En fait, c'est cette variété qui fait son charme: analyse ethnographique bien sûr, mais aussi récit de voyage, roman d'aventure, description de la nature, réflexion philosophique sur les grandes civilisations, petites histoires du milieu universitaire, ... Le livre commence par la fin, la fin des voyages, la fin d'un monde, un nouveau voyage aux Amériques pour échapper à la barbarie européenne, et la retrouver sous une forme burlesque à la Martinique. On ne peut s'empêcher de penser à Stefan Zweig, au destin si différent, d'une autre génération, mais si attaché au Brésil comme Lévi-Strauss. On pourrait parler longuement ce livre, et cela a déjà été fait. Je vais juste essayer de dire ce qui m'y a étonné et touché. Et d'abord, le style, magnifique, envoûtant, captivant et en même temps d'une précision chirurgicale. ça ne m'étonne pas qu'il ait été proposé au Goncourt. Et ces descriptions! un art pictural dans la littérature, ce n'est pas donné à tout le monde. Le plus célèbre tableau est cette description du coucher de soleil sur l'Atlantique sud: cinq pages de pur bonheur littéraire! Ensuite, une lucidité sur le travail de l'ethnographe, source de tristesse. Eh bien non l'ethnographe ne débarque pas "en terre inconnue", à la rencontre d'une société vierge de toute contamination occidentale (quel aveu! notre civilisation serait-elle un poison?); les peuples étudiés ont une histoire, beaucoup ont connu le rencontre avec "l'homme blanc", ni meilleur, ni pire que les autres, mais plus puissant. Dès les années 1930, il faut faire le deuil de cette illusion. Et les cultures étudiées auront bientôt disparu. Mais le projet de Lévi-Strauss est d'une ambition sans pareille. Ce n'est pas tel ou tel peuple qu'il veut découvrir c'est l'homme lui-même. L'ethnographe est devenu anthropologue. Il cherche à dresser le répertoire des solutions des hommes à leurs conditions de vie. C'est très impressionnant. Mais il ne gomme pas pour autant les individualités. Au sein d'une même culture il décrit les personnalités différentes, les conflits personnels, les failles des uns et des autres. Avec ces deux aspects de son travail, on pourrait presque paraphraser Sartre: le structuralisme est un humanisme. Là peut-être où il est le moins convaincant, à mon avis, c'est dans ses perspectives sur les grandes civilisations. La généralisation le pousse trop sans doute trop loin ou à côté, ou injustement. Je regrette d'avoir tant traîné à lire ce bouquin qui se trouvait depuis très longtemps dans ma bibliothèque. A part quelques aspects un peu datés, il reste d'une brûlante actualité. Alors précipitez-vous, vous ne le regretterez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bfauriaux Posté le 8 Septembre 2021
    Un livre référence sur l'ethnologie qui recouvre l'etude et l'observation des peuples de l'amerique par l'auteur: une reusdite totale qui nouscoffre de superbes passages et un ensemble passionnant qui vous ,je l'espere,captivera.Et un livre sui n'a pas vieilli et qui ne recele aucuns cliches,ce qui est plutot rare a cette epoque sur le sujet.
  • chartel Posté le 30 Avril 2021
    Quel livre étonnant ! Ce n'est pas une thèse universitaire ethnographique, ce n'est pas un récit de voyage, ce n'est pas un essai philosophique... Ce serait peut-être un assemblage de tout cela. Comme les surréalistes, Lévi-strauss s'est plu à mettre bout à bout des notes, des extraits d'études et des morceaux de ses carnets de voyage. Les lieux et les temps se croisent et se juxtaposent, créant pour le lecteur des effets surprenants. 1950 le Pakistan, 1935-1939 le Brésil, 1941-1944 les Antilles et New York, 1955 l'Europe et le temps de l'écriture souvenir. C'est le récit d'une expérience de la désillusion, servi par une écriture riche et élégante, une invitation, 20 ans avant l'apparition des premières formations politiques écologiques, à vivre non pas de et grâce à l'environnement terrestre mais avec lui.
  • ttortuel Posté le 21 Avril 2021
    Cette ouvrage est une excellente introduction à la communication interculturelle. Un manifeste pour la considération de l'altérité culturel et cultuel. Cet ouvrage ayant un volume conséquent, il est probable que vous deviez le découvrir par étape. Un livre pour vos périodes de culturation.
  • cpeiffer Posté le 29 Juillet 2020
    Ce type à dit des choses que je pense depuis 10 ans 60 ans avant que je les penses... J'aurais pu en gagner du temps. Que d'intelligence dans le propos du fameux inventeur du denim.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…