RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Une lettre de vous

            Presses de la cité
            EAN : 9782258110038
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Une lettre de vous

            Valérie BOURGEOIS (Traducteur)
            Date de parution : 10/04/2014

            Vaste fresque épistolaire couvrant deux continents et deux guerres mondiales, Une lettre de vous est une véritable invitation au voyage célébrant la capacité de l’écrit à émouvoir.

            Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à...

            Vaste fresque épistolaire couvrant deux continents et deux guerres mondiales, Une lettre de vous est une véritable invitation au voyage célébrant la capacité de l’écrit à émouvoir.

            Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d’autres horizons que celui de l’île de Skye, au large de l’Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique.
            Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d’un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l’attendre sur son île en espérant qu’il survivra, à moins de forcer le destin…
            Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l’appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d’amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille et ce père dont on refuse de lui parler.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258110038
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Vexiana Posté le 16 Mars 2019
              J'aime beaucoup les romans épistolaires. Alors un roman épistolaire qui se passe pendant la 1e guerre mondiale et dont un des protagoniste est sur l'île de Skye (dans mon top 3 de mes destinations de rêve)...c'est un livre pour moi. Mais, malheureusement, je ne suis qu'à moitié séduite et ce qui m'a surtout plu, c'est Skye... L'île est presque un des personnages de ce roman et l'auteur en parle avec amour, on sent qu'elle connait les lieux et elle a vraiment réussi à me faire voyager. Pour ça, je suis vraiment admirative. Pour le reste de l'histoire, je suis beaucoup moins convaincue. Les personnages, si ils ne sont pas manichéens, ne sont pas pour autant fort réalistes. L'histoire est très gentille, presque un conte même si le contexte est dur. Ce n'est pas du tout mauvais mais j'ai trouvé que ça manquait tout de même de force. A peine fermé, je sais que l'histoire ne va pas me laisser un souvenir impérissable par contre, j'ai encore plus envie de visiter le nord de l'Ecosse.
            • alapagedesuzie Posté le 17 Janvier 2019
              J'ai refermé le livre et pourtant je me sens encore hantée par les personnages et leurs aventures. Ce que j'aime des romans épistolaires, c'est le sentiment de ressentir les émotions plus intensément. Du moins, c'est ce que j'ai ressenti avec celui-ci. Bien évidemment, la plume de cette auteure est tout simplement magnifique. Son écriture est fluide, tout en douceur et à la fois très poétique. Il y a également l'époque qui joue un grand rôle dans l'intensité du récit. Que ce soit la correspondance d'Elspeth ou de Margaret, l'intrigue se déroule pendant la guerre. Tout nous semble vécu intensément, car l'on n'a aucune idée de ce que sera demain. Du coup, les personnages vivent de grandes émotions et prennent des décisions qui, peut-être, auraient été différentes en temps de paix. Jessica Brockmole a su créer des personnages qui sont à la fois attachants et hauts en couleur. Elspeth est une jeune femme déterminée et qui sait ce qu'elle veut à une époque où la femme aurait dû rester sagement au foyer. Elle est un peu bohème, rebelle que certains diraient et avant-gardiste. Une féministe avant son temps. De plus, les échanges sur la littérature entre elle et Davey sont réellement captivants et... J'ai refermé le livre et pourtant je me sens encore hantée par les personnages et leurs aventures. Ce que j'aime des romans épistolaires, c'est le sentiment de ressentir les émotions plus intensément. Du moins, c'est ce que j'ai ressenti avec celui-ci. Bien évidemment, la plume de cette auteure est tout simplement magnifique. Son écriture est fluide, tout en douceur et à la fois très poétique. Il y a également l'époque qui joue un grand rôle dans l'intensité du récit. Que ce soit la correspondance d'Elspeth ou de Margaret, l'intrigue se déroule pendant la guerre. Tout nous semble vécu intensément, car l'on n'a aucune idée de ce que sera demain. Du coup, les personnages vivent de grandes émotions et prennent des décisions qui, peut-être, auraient été différentes en temps de paix. Jessica Brockmole a su créer des personnages qui sont à la fois attachants et hauts en couleur. Elspeth est une jeune femme déterminée et qui sait ce qu'elle veut à une époque où la femme aurait dû rester sagement au foyer. Elle est un peu bohème, rebelle que certains diraient et avant-gardiste. Une féministe avant son temps. De plus, les échanges sur la littérature entre elle et Davey sont réellement captivants et m'ont donné le goût de me plonger dans les classiques de la littérature. Je quitte ce court récit en ressentant un peu de tristesse. Je vais m'ennuyer de la personnalité d'Elspeth, de ses échanges remplis d'humour et d'intensité avec Davey. Je suis réellement passée tout près du coup de cœur!
              Lire la suite
              En lire moins
            • stefart0 Posté le 17 Décembre 2018
              A la lecture de la quatrième de couverture, j'avais peur de tomber dans quelque chose de trop romantique à mon gout, j'y allais plus pour le coté historique et finalement ce fut un très bonne surprise. Une histoire de correspondance, de rencontre et avec en prime des personnages très attachants.
            • sammari Posté le 3 Mars 2018
              Un roman grave et aussi avec une pointe d’humour. On ne peut qu’être touché par cette histoire émouvante et passionnante. Un livre épistolaire comme je les aime. J’ai eu du mal à le lacher.
            • BlackKat Posté le 28 Novembre 2017
              Si vous cherchez une lecture trépidante, haute en couleurs, à vous tordre de rire, passez votre chemin! Une lettre de vous est un roman épistolaire: un concentré d’amour, de tendresse mâtinée d’humour, de tragédie de secret… Le secret d’Elspeth. La Seconde Guerre Mondiale est là mais c’est le fantôme de la Grande Guerre qui vient hanter Elspeth quand, lors d’un bombardement, elle retrouve toutes les missives reçues par son « fan » américain éparpillées au sol. Le risque de perdre ce trésor, c’en est trop pour Elspeth qui souffre en silence depuis longtemps. Elle ressent l’urgence d’aller au bout de son histoire et disparaît. Margaret, sa fille, part sur ses traces et celles de son passé… L’intrigue est construite sur les échanges de correspondances entre divers protagonistes. Essentiellement les lettres de Sue et de David. Elspeth est isolée sur son île Skye, au large de l’Écosse. Elle écrit des recueils de poésie et ce n’est pas sans une certaine euphorie qu’elle reçoit sa première lettre de fan provenant de la lointaine Amérique. Et si ces messages ont tout d’abord la légèreté de la jeunesse et de l’humour, ils évoluent peu à peu vers une tendre amitié… et d’autres sentiments inavoués… Mais tout n’est pas si simple et... Si vous cherchez une lecture trépidante, haute en couleurs, à vous tordre de rire, passez votre chemin! Une lettre de vous est un roman épistolaire: un concentré d’amour, de tendresse mâtinée d’humour, de tragédie de secret… Le secret d’Elspeth. La Seconde Guerre Mondiale est là mais c’est le fantôme de la Grande Guerre qui vient hanter Elspeth quand, lors d’un bombardement, elle retrouve toutes les missives reçues par son « fan » américain éparpillées au sol. Le risque de perdre ce trésor, c’en est trop pour Elspeth qui souffre en silence depuis longtemps. Elle ressent l’urgence d’aller au bout de son histoire et disparaît. Margaret, sa fille, part sur ses traces et celles de son passé… L’intrigue est construite sur les échanges de correspondances entre divers protagonistes. Essentiellement les lettres de Sue et de David. Elspeth est isolée sur son île Skye, au large de l’Écosse. Elle écrit des recueils de poésie et ce n’est pas sans une certaine euphorie qu’elle reçoit sa première lettre de fan provenant de la lointaine Amérique. Et si ces messages ont tout d’abord la légèreté de la jeunesse et de l’humour, ils évoluent peu à peu vers une tendre amitié… et d’autres sentiments inavoués… Mais tout n’est pas si simple et les événements de la guerre vont les séparer. J’ai adoré cette histoire d’amour contrariée, j’ai débuté ma lecture en début d’après-midi et je n’ai pas lâché mon bouquin avant la fin! Certes le sujet n’est pas original mais comme je le dis souvent « si vous ouvrez un livre pour son originalité, depuis le temps que l’homme écrit, nous n’aurions pas beaucoup d’ouvrages dans notre bibliothèque! » Donc ce n’est pas l’originalité qui donne de la qualité à ce roman mais les sentiments et les émotions des personnages qui titillent notre cœur de lecteur et sublimés par la plume de l’auteur! Loin d’être mièvre, cet amour qui démarre par un léger flirt insouciant prend bientôt des aspects bien plus profonds et dramatiques. La tension s’installe au fil des pages, l’avenir devient sombre mais on espère toujours l’heureux dénouement! J’ai beaucoup aimé les personnages de David, l’homme droit et amoureux, capable de se sacrifier pour Elspeth, et celui de Sue, déchirée entre ses sentiments et sa famille. Qui dit « roman épistolaire » dit « intimité » car on confie bien plus volontiers à la page blanche ses sentiments, par la signification de simples mots ou par ce qu’ils peuvent suggérer ou dissimuler. Je ressors systématiquement cette réflexion sur la littérature blanche: c’est quitte ou double, on accroche ou pas, le résultat n’est jamais certain! Pfff je radote, cela devient inquiétant, non? Bref, la littérature blanche n’est pas une équation mathématique, vous l’aurez compris. Et ce roman m’a touchée, Parce qu’un jour une lettre m’a été retournée, non ouverte. Et si… Le destin tient à peu de choses: « Une lettre n’est pas toujours qu’une simple lettre. Des mots sur une page peuvent submerger ton âme. Si tu savais. » On parle de romans Feel Good pour donner le sourire et même si cette étiquette est posée davantage sur des histoires drôles et attachantes comme des comédies romantiques, j’aime l’idée que ce premier roman, malgré la tragédie, est un roman Feel Good car on le termine avec le sourire aux lèvres! Un coup de cœur pour Une lettre de vous, certainement par besoin de douceur en cette fin d’année, avec ces fêtes qui s’annoncent, par besoin de paix pour nourrir une trêve dans ce monde de brutes!
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.