RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Violation de domicile

            Presses de la cité
            EAN : 9782258106529
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Violation de domicile

            Danielle MICHEL-CHICH (Traducteur)
            Date de parution : 17/10/2013

            Peur sur la ville.

            Eté 1985. Des femmes sont assassinées à leur domicile dans les quartiers tranquilles de New York. Il s’agit de toute évidence de l’œuvre d’un tueur en série qui, en guise de signature, dépose à côté du cadavre de ses victimes une gondole de papier mâché. L’inspecteur Karlov, persuadé d’y trouver...

            Eté 1985. Des femmes sont assassinées à leur domicile dans les quartiers tranquilles de New York. Il s’agit de toute évidence de l’œuvre d’un tueur en série qui, en guise de signature, dépose à côté du cadavre de ses victimes une gondole de papier mâché. L’inspecteur Karlov, persuadé d’y trouver la clé de son enquête, cherche à comprendre pourquoi ces jeunes femmes ouvrent sans méfiance leur porte à leur agresseur. Mais il ne dispose que de peu de temps pour répondre à cette question essentielle. Car la ville sombre peu à peu dans la psychose. Et, surtout, la prochaine cible du meurtrier vient d’accepter un rendez-vous qui pourrait bien être le dernier…
            New York, la ville qui ne dort jamais, n’est pas près de retrouver le sommeil… Et vous non plus !

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258106529
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Delire2014 Posté le 11 Juillet 2019
              Un homme a rendez-vous sous un faux prétexte avec des femmes et les tue. Nous suivons certains meurtres parallèlement à l'enquête où un enquêteur essaye de cerner le profil du tueur. Violation de domicile est un très bon thriller à l'écriture simple et dont la forme de l'enquête rappelle assez bien la série "Esprits criminels". On sent le dénouement arriver mais la conversation téléphonique finale est assez drôle.
            • rugi Posté le 19 Avril 2019
              L'histoire se passant en 1985, les technologies sont quelque peu dépassées : cabine téléphonique publique; prémices du téléphone portable mais aussi le tout début de l'utilisation de l'ordinateur personnel (même l'inspecteur se sent dépassé par l'informatique !) Alors bien sûr, on fait un retour arrière assez déstabilisant ce qui rend l'histoire un peu traînante, ralentie... Au final, on se rend compte que, en une trentaine d'années, les nouvelles technologies ont bien progressé. Pour le coup, si l'on garde à l'esprit l'année 1985, l'histoire se tient.
            • Itagirl Posté le 14 Octobre 2015
              Que dire? des personnages lisses, comme gênés d’être là devant nos yeux. Une Amérique bien pensante et puritaine. Une écriture vieillotte qui se laisse lire. que dire? sinon que je me suis ennuyée ce qui est le comble face à un tueur en série
            • manue14 Posté le 15 Janvier 2015
              Nous sommes tout de suite plongés dans l'histoire. Je pense que c'est vraiment une bonne chose surtout quand c'est un polar de tueur en série. Il y a plusieurs points de vue intéressants et William Katz joue vraiment avec, je trouve ça vraiment intéressant. Il y a celui des victimes évidemment, celui d'un enquêteur mais aussi celui du meurtrier. Ce que je trouve vraiment bien c'est que l'auteur ne nous dévoile rien sur le tueur, il laisse planer le doute , nous met de temps en temps sur des pistes pour brouiller le lecteur mais il arrive vraiment à bien tourner les choses. C'est ça aussi qui est intéressant, on peut ainsi pour une grande partie de l'histoire se demander qui est ce tueur fou. Ce que j'ai trouvé un peu dommage c'est le fait qu'il n'y ait pas assez de descriptions… J'aurais aimé voir à quoi ressemblaient les personnages, leur environnement… Là au final il n'y a rien… J'ai trouvé ça un peu frustrant que William Katz mette de côté cet aspect de l'histoire, les descriptions sont pourtant importantes, du moins je pense, surtout dans une affaire de tueur en série. C'est toujours intéressant de jouer avec les descriptions pour mettre... Nous sommes tout de suite plongés dans l'histoire. Je pense que c'est vraiment une bonne chose surtout quand c'est un polar de tueur en série. Il y a plusieurs points de vue intéressants et William Katz joue vraiment avec, je trouve ça vraiment intéressant. Il y a celui des victimes évidemment, celui d'un enquêteur mais aussi celui du meurtrier. Ce que je trouve vraiment bien c'est que l'auteur ne nous dévoile rien sur le tueur, il laisse planer le doute , nous met de temps en temps sur des pistes pour brouiller le lecteur mais il arrive vraiment à bien tourner les choses. C'est ça aussi qui est intéressant, on peut ainsi pour une grande partie de l'histoire se demander qui est ce tueur fou. Ce que j'ai trouvé un peu dommage c'est le fait qu'il n'y ait pas assez de descriptions… J'aurais aimé voir à quoi ressemblaient les personnages, leur environnement… Là au final il n'y a rien… J'ai trouvé ça un peu frustrant que William Katz mette de côté cet aspect de l'histoire, les descriptions sont pourtant importantes, du moins je pense, surtout dans une affaire de tueur en série. C'est toujours intéressant de jouer avec les descriptions pour mettre le lecteur vraiment dans l'environnement de l'histoire et dans la tête des personnages. L'histoire se passe en 1985 mais elle pourrait très bien être à notre époque puisque l'intérieur des appartements des victimes n'est pratiquement pas décrit. Ce qui est un peu frustrant aussi c'est que William Katz coupe les scènes de crimes, ça aurait pu être bien je trouve de les prolonger pour vraiment nous faire entrer dans la peau de ce psychopathe. Le tueur en série est révélé à la moitié du livre, mais l'auteur s'amuse avec ses personnages et je trouve que finalement ça crée de bons rebondissements. On a vraiment envie de crier aux personnages qu'ils sont aveugles de ne pas voir qui est le coupable, c'est assez "amusant" je trouve. Ce qui est un peu dommage c'est que William Katz ne va pas assez au fond des choses. Autant les idées et les points de vues sont bons mais parfois, j'ai trouvé certaines scènes un peu frustrantes dans le sens où l'auteur les coupait ou n'allait pas assez au fond des choses. La fin est bonne, mais j'ai été un peu déçue je l'avoue… Ce qui est un peu dommage c'est qu'il n'y ait pas assez de scènes de crimes, de descriptions des crimes… J'avoue que personnellement ce que j'aime dans les polars parlant de tueur en série ce sont les descriptions des scènes de crimes. J'aime quand l'auteur décrit le moindre petit détail et c'est vrai que là je n'ai pas été rassasiée. Les points de vue s'enchaînent assez bien ce n'est pas lourd. Pour finir je peux le qualifier de bon polar avec un tueur en série assez original. Il n'y a pas de sang c'est dommage. Mais n'hésitez pas à lire le livre au moins pour découvrir les jeux de rôles intéressants des personnages.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.