Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266266123
Code sériel : J2857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

1. Tugdual : Les coeurs noirs

,

Collection : Tugdual
Série : Tugdual
Date de parution : 03/03/2016
Ce qui peut leur arriver de pire : tomber amoureux...
Serendipity, petite ville du sud des États-Unis. Tugdual, Mortimer et Zoé sont trois ados d’une famille peu ordinaire : ils sont dotés de pouvoirs surnaturels qu’ils doivent dissimuler. Mais un autre secret pèse encore plus lourdement sur leur coeur. Ils exercent malgré eux une attraction irrésistible sur les autres. Bien... Serendipity, petite ville du sud des États-Unis. Tugdual, Mortimer et Zoé sont trois ados d’une famille peu ordinaire : ils sont dotés de pouvoirs surnaturels qu’ils doivent dissimuler. Mais un autre secret pèse encore plus lourdement sur leur coeur. Ils exercent malgré eux une attraction irrésistible sur les autres. Bien pire, cette attraction est mortelle pour ceux qui la subissent. Et quand l’amour s’en mêle, la situation se complique dangereusement…

Après l’immense succès d’Oksa Pollock, Anne Plichota et Cendrine Wolf reviennent avec une nouvelle série, aux héros sombres et fascinants.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266266123
Code sériel : J2857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MathildeLitteraire Posté le 10 Octobre 2020
    J'en ai parlé dans quelques articles précédents, j'ai lu plusieurs livres de ces autrices que j'aime beaucoup ! Et je suis tombée un peu par hasard sur la saga Tugdual, qui est une sorte de suite de la saga Oksa Pollock, avec d'autres personnages. Et ça fait au moins deux ans que j'ai ce premier tome dans ma PAL :D Mais j'avais peur de plonger dans ces nouvelles aventures de l'univers d'Oksa Pollock ! Dans ce premier tome, nous suivons une fratrie, Tugdual, Mortimer et Zoé. Ils cachent un terrible secret, qui les rendent dangereux pour les autres. Ils vont tout faire pour vivre normalement, comme les autres. J'ai ADORE retomber dans cet univers. Et surtout d'avoir le point de vue de Tugdual, ainsi que celui de Mortimer et Zoé, qu'on aperçoit dans la saga Oksa Pollock. J'ai vraiment aimé voir ce qu'ils leurs arrivent après la fin de la première saga ^^ Dans ce nouveau livre, J'ai pu retrouver la plume d'Anne Plichota et Cendrine Wolf que j'apprécie tant, elles ont réussit à me captiver et m'emmener dans un bel univers bien construit une nouvelle fois. Nous sommes embarqué dans un univers assez fabuleux, sombre et rempli de mystères. C'est vraiment magique... J'en ai parlé dans quelques articles précédents, j'ai lu plusieurs livres de ces autrices que j'aime beaucoup ! Et je suis tombée un peu par hasard sur la saga Tugdual, qui est une sorte de suite de la saga Oksa Pollock, avec d'autres personnages. Et ça fait au moins deux ans que j'ai ce premier tome dans ma PAL :D Mais j'avais peur de plonger dans ces nouvelles aventures de l'univers d'Oksa Pollock ! Dans ce premier tome, nous suivons une fratrie, Tugdual, Mortimer et Zoé. Ils cachent un terrible secret, qui les rendent dangereux pour les autres. Ils vont tout faire pour vivre normalement, comme les autres. J'ai ADORE retomber dans cet univers. Et surtout d'avoir le point de vue de Tugdual, ainsi que celui de Mortimer et Zoé, qu'on aperçoit dans la saga Oksa Pollock. J'ai vraiment aimé voir ce qu'ils leurs arrivent après la fin de la première saga ^^ Dans ce nouveau livre, J'ai pu retrouver la plume d'Anne Plichota et Cendrine Wolf que j'apprécie tant, elles ont réussit à me captiver et m'emmener dans un bel univers bien construit une nouvelle fois. Nous sommes embarqué dans un univers assez fabuleux, sombre et rempli de mystères. C'est vraiment magique et sublime ! Dès qu'on le commence, on ne peux plus le lâcher jusqu'à la fin et on veut lire rapidement la suite ! Par contre, petit conseil : lisez la saga Oksa Pollock jusqu'au tome 06 avant de commencer Tugdual, pour comprendre beaucoup de choses.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lililalectrice Posté le 19 Avril 2020
    J'ai adoré ce roman ! Je me suis facilement attachée aux personnages pour lesquels je ressentais au début de la pitié qui s'est transformée en empathie. J'ai beaucoup aimé cette impression de vivre l'histoire, leurs tensions, leur soulagement, le poids de leurs mensonges et de leurs secrets, leurs joies, leurs espoirs... A la fin, on est sur des charbons ardents tant on a envie de connaître la suite ! Ce livre m'a également donné très envie de lire Oksa Pollock. Je le conseille à tous les amateurs de fantasy et j'attends avec impatience de lire la suite !
  • Lunartic Posté le 15 Juillet 2019
    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vais vous parler d'une saga dont j'étais très contente de pouvoir ENFIN emprunter le premier tome à la bibliothèque municipale. En effet, la série Tugdual a l'air de franchement bien marcher auprès des lecteurs de ma ville, notamment le premier tome, Les Cœurs noirs, qui disparaît plus vite que son ombre (plus fort que Lucky Luke) à chaque fois. De quoi attiser ma curiosité encore plus. Mais cette fois-ci, je le tenais mon coco, il est à moi, NIARK NIARK NIARK ! Humhum, pardon... Cependant, je dois vous avouer que je n'ai pas lu le dernier tome d'Oksa Pollock, la saga précédente. Je n'ai lu le tome cinq qu'à moitié, à vrai dire. Pourquoi ? J'adore l'univers crée par les deux écrivains, le superbe duo de choc qu'elles forment à elles deux, mais du côté des personnages, je n'en pouvais vraiment plus de Gus. Il me sortait par les trous de nez, et même Oksa, que je trouvais super cool au début, commençait à m'agacer... Du coup, j'ai décidé de calmer mon énervement assez bizarre et incompréhensible en lisant la saga "spin-off", qui a comme personnages principaux mes trois personnages favoris issus d'Oksa... Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vais vous parler d'une saga dont j'étais très contente de pouvoir ENFIN emprunter le premier tome à la bibliothèque municipale. En effet, la série Tugdual a l'air de franchement bien marcher auprès des lecteurs de ma ville, notamment le premier tome, Les Cœurs noirs, qui disparaît plus vite que son ombre (plus fort que Lucky Luke) à chaque fois. De quoi attiser ma curiosité encore plus. Mais cette fois-ci, je le tenais mon coco, il est à moi, NIARK NIARK NIARK ! Humhum, pardon... Cependant, je dois vous avouer que je n'ai pas lu le dernier tome d'Oksa Pollock, la saga précédente. Je n'ai lu le tome cinq qu'à moitié, à vrai dire. Pourquoi ? J'adore l'univers crée par les deux écrivains, le superbe duo de choc qu'elles forment à elles deux, mais du côté des personnages, je n'en pouvais vraiment plus de Gus. Il me sortait par les trous de nez, et même Oksa, que je trouvais super cool au début, commençait à m'agacer... Du coup, j'ai décidé de calmer mon énervement assez bizarre et incompréhensible en lisant la saga "spin-off", qui a comme personnages principaux mes trois personnages favoris issus d'Oksa Pollock, j'ai nommé : Mortimer, Zoé et la cerise sur le gâteau... Tugdual ! Mon chéri d'amour, héhé, je suis sa plus grande fan ! #9829; C'est simple, j'aime tout chez lui : son look, sa personnalité, ses goûts musicaux, la manie qu'il a d'appeler Oksa "P'tite gracieuse"... Aaaah, c'est simple, j'avais fondu dès le premier tome ! Résultat, quand j'ai appris qu'il y aurait une saga consacrée à lui, j'en étais toute excitée !! J'appréhendais tout de même un peu vu que je n'avais pas fini la série littéraire d'origine, mais, in fine, j'ai été soulagée, car on peut aisément comprendre et assimiler la nouvelle intrigue et les renseignements qu'elle nous apporte sur l'univers commun aux deux séries littéraires sans forcément avoir terminée la précédente. Malgré tout, je ne vous conseille pas de faire comme moi, c'est pas bien, vilaine Nanette ! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais, non mais genre... J'abuse, je sais... Comme je vous le disais un peu plus tôt, j'ai été ravie de retrouver Tugdual, Mortimer et Zoé pour de nouvelles aventures. Ils forment un trio d'enfer et j'ai été profondément émue par leur relation tout ce qu'il y a de plus fraternelle et fusionnelle. On sent tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre et, malgré les difficultés qu'ils traversent dans ce tome et même bien avant, et le mal qu'ils ont à montrer leur profonde affection l'un pour l'autre, cela est intensément palpable. Soit dit passant, la couverture du roman est juste géniale, elle colle parfaitement à l'image que je me fais du trio d'or trop stylé que sont les Kaisuuuus! (vous comprendrez le nom de groupe si vous lisez ce roman, héhé !). J'étais en particulier enchantée de retrouver mon Tugdual d'amour, plus ténébreux et torturé que jamais, AAAAHHHH (oui, encore). Pour ce qui est de Zoé, je l'adore, on dirait que c'est elle la plus forte des trois ; elle n'a pas froid aux yeux, mais elle est aussi fragile et bouleversante. J'adorerais l'avoir comme amie : elle est merveilleuse, si gentille et en même temps si BADASS, j'achète ! Tellement de classe en elle !! #9829; Quant à Mortimer, je l'ai adoré aussi dans ce tome, il m'a beaucoup touchée. Il faut dire que nos trois héros en bavent, les pauvres ! D'ailleurs, au départ, ça me rendait sacrément perplexe car leur pouvoir sur les gens est space, quand même ! Sérieusement, sucer la vie des êtres humains proches de nous à cause de l'amour qu'on leur porte ?! Cela me semblait un peu énorme, si vous m'excusez de m'exprimer ainsi ! Mais in fine, ce pouvoir sombre et dévastateur est réellement effrayant et fait énormément souffrir autant le bourreau que la victime, ça m'a juste glacé le sang. Je ne pensais plus que c'était quelque chose de gros comme une maison, cela était devenu crédible à mes yeux et je ressentais pleinement tout le poids de cette malédiction. C'est tellement oppressant que cela nous accapare durant tout le roman. J'avais réussi à en oublier l'étrange organisation qui nous est présentée dans le prologue. Les deux autrices ont eu l'audace et le brio de nous mener par le bout du nez, en nous faisant ressentir diverses émotions très extrêmes et en nous faisant nous attacher à cette famille recomposée de cœur particulièrement soudée et attendrissante. Résultat, on avait la solution du mystère avant même le commencement et moi, je n'ai rien vu venir ! C'est fort, très fort. Au niveau des nouveaux personnages, ceux secondaires, je me suis prise tout particulièrement d'affection pour Conor et Joshua. Je suis fan et j'admire tout spécialement la relation d'amitié sincère et puissante entre Zoé et Conor, cela fait tellement du bien de voir une fille et un garçon BFF sans que cela passe automatiquement à "l'étape suivante", sérieux ! En voilà une relation solide entre deux êtres uniques en leur genre, qui sont captivants, intéressants et intéressés, je me comprends. Et non, cela n'est pas une contradiction par rapport avec ce que je viens d'énoncer précédemment ! Conor et Zoé sont deux personnages qui me passionnent de par leur bon sens, leur intelligence, leur culture, leur motivation et leur bonté. Ils sont aliénés par la société mais je les préfère largement eux que tous les autres (les autres lycéens de Serendipity), qui sont tout bonnement pitoyables en comparaison (oui, je n'y vais pas de main morte !). Voilà, je trouve que la relation construite entre eux est parfaite, et je n'aimerais pas que cela change pour privilégier le romantisme par la suite. Ou alors, cela doit se faire de manière toute aussi naturelle et belle que la naissance de leur amitié, sans précipitation. Quant à Joshua, il est adorable ! C'est un jeune homme bourré de qualités, mais toujours seul, et qui n'a envie que d'une chose : avoir un ami et démontrer sa loyauté et sa gentillesse. J'ai littéralement craqué face à ce personnage si attachant et formidable ! Je FANGIRLE complètement sur Mortimer et lui ensemble, ça, c'est dit ! Croisons les doigts désormais... Par contre, le personnage de Victoria m'a moyennement convaincue. Vous l'aurez compris, elle, elle se rapproche de Tugdual (GRRRR...). Mais ce n'est pas la principale raison de mon énervement (promis juré !). Je trouve que Victoria fait cliché dans l'envie d'éviter le cliché justement (si, si, c'est possible !). Pas besoin de vous faire un dessin, vous allez vite comprendre ce qui cloche selon moi : elle est marginale, très belle, avec des lunettes fumées et un look à la Tugdual, comme si elle était sa version féminine. Il y a plein de petits détails qui concordent dans ce sens, que ce soit la musique qu'ils écoutent ou même le micro-détail des yeux : Victoria a un problème aux yeux et c'est la partie de son anatomie que cache Tugdual derrière ses lentilles (quel gâchis !). Oui, je fais un peu trop dans l'analyse, mais voilà, on dirait que Victoria a été calquée sur Tug'. Je n'ai pas trouvé ça très judicieux et, dans la volonté de créer un personnage à l'opposé des clichés, soit la jeune lycéenne avec un pot de peinture sur le visage, pom-pom girl, etc..., on se retrouve avec une anti-thèse qui fait aussi exagérée pour le coup. Bon ben voilà, Vic' s'en prend plein la tronche et je n'en ai pas encore fini ! Le moment où Tug' lui dit « Dès que je t'ai vu, tu m'as fait craqué. » et qu'elle lui répond « Toi aussi. », non mais bon sang ! C'est pas possible, j'ai cru que j'allais mourir ! C'est résolument nian nian, mein Gott !!!! Moi qui croyais qu'Anne et Cendrine allaient relever le niveau des personnages avec cette saga, bah c'est loupé ! Victoria gâche tout et fait de mon Tug' un mou du genou ! Bon, l'imbattable dans ce domaine reste Gus d'Oksa Pollock. Lui, c'est un cas désespéré... Concernant les autres personnages, comme le lieutenant ou Erica Patton, j'ai l'impression qu'ils vont jouer un rôle crucial dans la suite des événements... J'appréhende surtout au sujet d'Erica, cette femme me fait peur... Enfin, je me suis hyper attachée à Abakoum et Barbara. De toute manière, j'ai toujours adoré Abakoum, ce grand-père si aimant, sage, et malin, et qui a un cœur en or. Quant à Barbara, je l'ai redécouverte dans cette nouvelle série, et je confirme qu'elle fait une maman du tonnerre : le cœur empli d'amour incommensurable pour ses enfants, et la possessivité dont fait preuve Mortimer à son égard est trop choupinours ! #9829; Ça me rappelle un peu moi avec ma propre mamounette ! Et puis, ce qui importe le plus : je veux goûter les crêpes de Barbara bon sang ! Morfalou passe par là discretos... Que pourrais-je dire d'autre, je me le demande. Vraiment, Anne Plichota et Cendrine Wolf ont réalisé là un superbe travail d'équipe. Ce roman à quatre mains qui débute une toute nouvelle saga, une trilogie dans le cas présent, est juste fascinant, haletant de bout en bout, carrément à la hauteur de mes espérances ! Certes, on déplore Victoria... OK, OK, j'arrête l'acharnement ! (...) Plus sérieusement, Les Cœurs noirs est un joli concentré d'action, de mystère, de magie, de romance (oui, qu'est-ce qu'on serait sans l'amoooouuuuur ! OK, j'arrête vraiment, là...), de rebondissements, avec une fin complètement abracadabrante qui m'a effectivement laissée sur mon derrière ! Quelque chose me dit que les ennuis viennent seulement de commencer et que les deux prochains tomes seront plus explosifs et épatants encore ! J'aurais le grand plaisir d'y retrouver notre trio de justiciers dont je suis la fan numéro 1 (Kaisuuuus ! Bon, je ne parle pas le finnois mais c'est un cri du cœur quand même ! C'est l'intention qui compte, après tout ! #9829;) et des morceaux de musique qui rythment l'histoire et dont je suis fan. Notre tandem d'écrivaines a d'excellents goûts à chaque fois, avec des playlists savamment composées, que ce soit dans Oksa, ou ici dans Tugdual. S'ajoute à cela le fait que Tug' Zoé forment un groupe à eux deux, et j'ai trouvé ça juste énorme ! L'histoire de leur célébrité à suivre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chabouquine38 Posté le 31 Mai 2019
    C'est un roman agréable, un peu addictif et bien prenant. C'est très bien écris ce qui fait qu'il ce lis très vite. Les chapitres sont court mais efficace. Parfait pour faire des petites pause et d'avoir envie de lire la suite. J'ai trouver l'histoire intéressante et captivante avec une petite touche de fantastique juste assez présente pour rendre la lecture plus qu'agréable. L'auteur nous décrit bien son univers, ce qui fait qu'on est vite plonger dans l'historie et aucunement perdu. Sérieusement je n'ai pas vue les 400 pages défilé. Chose assez rare. Le petit plus de l'histoire, c'est qu'on ce retrouver de façon alternative dans la tête de nos trois héro. Ce qui fait qu'on arrive mieux à les cerner, à comprendre leurs réaction et leurs choix. Même si c'est Tugdual qui reste le principal narrateur. Du coté des personnages en global, j'ai beaucoup aimée Tugdual. Il est d'ailleurs mon personnages préféré, malgré le fait que j'aime beaucoup Mortimer. Zoé est le personnage que j'ai le moins aimé. Elle ma soûlée. C'est le genre de personnage qui dit de ne pas faire quelque chose et qui le fait lui même... enfin ça et autre chose mon énervée chez elle. En conclusion : Un premier... C'est un roman agréable, un peu addictif et bien prenant. C'est très bien écris ce qui fait qu'il ce lis très vite. Les chapitres sont court mais efficace. Parfait pour faire des petites pause et d'avoir envie de lire la suite. J'ai trouver l'histoire intéressante et captivante avec une petite touche de fantastique juste assez présente pour rendre la lecture plus qu'agréable. L'auteur nous décrit bien son univers, ce qui fait qu'on est vite plonger dans l'historie et aucunement perdu. Sérieusement je n'ai pas vue les 400 pages défilé. Chose assez rare. Le petit plus de l'histoire, c'est qu'on ce retrouver de façon alternative dans la tête de nos trois héro. Ce qui fait qu'on arrive mieux à les cerner, à comprendre leurs réaction et leurs choix. Même si c'est Tugdual qui reste le principal narrateur. Du coté des personnages en global, j'ai beaucoup aimée Tugdual. Il est d'ailleurs mon personnages préféré, malgré le fait que j'aime beaucoup Mortimer. Zoé est le personnage que j'ai le moins aimé. Elle ma soûlée. C'est le genre de personnage qui dit de ne pas faire quelque chose et qui le fait lui même... enfin ça et autre chose mon énervée chez elle. En conclusion : Un premier volume qui augure plein de promesse par la suite. Des personnages quasiment tous agréable. Une dose suffisante de fantastique quoique, plus ne n'aurais pas été de refus. Une histoire agréable et prenante. Une écriture légère et fluide. Simple mais pas trop. Si vous avez un doute, sur ce roman, qui vous retiens de le lire, testé le. Pour ceux ou celles qui ne connaissent pas, je vous le conseil :D
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lumina33 Posté le 7 Avril 2019
    J’aurais aimé que le style soit un peu plus simple, mais j’ai trouvé les personnages très humains. On les sent bien souffrir de devoir rester à l’écart, en vigilance constante pour ne pas trahir leurs origines, leur passé et leur malédiction… Le début d’une solution est arrivé juste quand je commençais à trouver qu’ils tournaient en rond, démunis. Cela représente le déclic d’une vie un peu plus normale pour les adolescents qu’ils sont, mais les soucis finissent par les rattraper…les obligeant à conclure un marché sans en connaître les aboutissants. Les derniers chapitres ouvrent sur une autre énigme, qui dépasse de loin leur problématique personnelle… J’ai hâte de lire la suite !!
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.