Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286305
Code sériel : 17264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

28 jours

Catherine BARRET (Traducteur)
Date de parution : 25/10/2018
Ghetto de Varsovie, 1942. Mira, 16 ans, sait ce qu’elle risque à franchir le mur et à introduire, en toute illégalité, de la nourriture de contrebande. SS, milices, hyènes en tout genre… Sa malice et ses yeux verts lui ont, jusqu’ici, évité le pire. Mais l’étau se resserre sur le... Ghetto de Varsovie, 1942. Mira, 16 ans, sait ce qu’elle risque à franchir le mur et à introduire, en toute illégalité, de la nourriture de contrebande. SS, milices, hyènes en tout genre… Sa malice et ses yeux verts lui ont, jusqu’ici, évité le pire. Mais l’étau se resserre sur le ghetto…
Lorsqu’elle apprend qu’un vent de résistance souffle parmi la jeunesse, elle décide de se joindre aux combattants. Aux côtés de Daniel, Ben et Amos, elle va prendre les armes et choisir son destin. 28 jours pour résister, vivre et aimer.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286305
Code sériel : 17264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • brinvilliers Posté le 11 Août 2020
    Mira 16 ans, cherche à tout prix à sauver sa mère et sa sœur. Nous sommes en 1942 à Varsovie et la traque des Juifs est si intensive que Mira ne sait si elle pourra continuer à protéger sa famille. Elle rencontre Amos, son cœur est promis à Daniel, mais par les temps qui courent rien n'est plus incertain que l'amour, car chacun doit penser à sauver les siens. Mira devra faire des choix déchirants. Un livre poignant qui nous relate une nouvelle fois la cruauté de l'homme. L'auteur a conté son récit d'une telle façon que nous avons l'impression de vivre l'histoire de Mira.
  • lolols28 Posté le 23 Juillet 2020
    Le problème avec un livre aussi incroyable c'est de le finir. Comment quitter La jeune Mira après une intimité si intense. Car c'est cela, David safier ( que je ne connaissais pas ) a su me faire partager la vie de son héroïne, pleurer pour elle, trembler pour elle . Bref, j'ai adoré, une réussite totale. Ce livre était posé depuis 3 ans chez moi, quelle honte !! Il faut le devorer , pas le lire au plus vite. Une écriture moderne, sans anachronisme de langage ou de mentalité. Du tendre, du triste bien entendu le ghetto de Varsovie et sa fin.... Une merveille, le principal problème c'est que lire après lui !!
  • florencef68 Posté le 22 Novembre 2019
    Waoh ! David Safier, je connais à travers ses ouvrages précédents, à l'humour baroque, loufoque et grinçant : "Maudit Karma", "Sors de ce corps, William"... mais là... je me suis pris une claque comme rarement. J'ai été littéralement embarquée dans le ghetto de Varsovie en 1942, dans la famille de Mira 17 ans, fille de médecin, soeur d'un collaborateur/milicien, soeur d'Hannah, conteuse hors pair qui s'évade et ouvre les barreaux des prisons avec ses histoires merveilleuses. Mira rejoindra, après que toute sa famille ait été décimée par les SS, la résistance et verra, en 28 jours, mourir ses frères d'armes et tomber le ghetto. Je ne sais pas si les faits sont historiquement documentés, je ne sais pas si les personnages ont existé, je ne sais pas s'il y.a eu des survivants à cette atrocité, tout ce que je sais c'est que l'auteur nous emporte dans un voyage qui fait mal, mais qui fait du bien au devoir de mémoire.
  • sayv Posté le 31 Août 2019
    magnifique. Je suis habituée à autre chose avec cet auteur mais il écrit tout aussi bien ce type d'histoire. On sent le vécu...j'ai lu bcp sur cette guerre, les camps de concentration...mais j'aime bien ces livres qui font un focus sur juste une petite partie de l'histoire mais pas des moindres. Vraiment très très bien
  • Mae49 Posté le 12 Août 2019
    Ce livre est vraiment extraordinaire... On ne le lâche pas une fois qu'il est commencé. L'histoire se déroule dans le ghetto mis en place en Pologne durant la 2nde Guerre Mondiale. Et la description des faits est d'une réalité cruelle mais sincère... Dès le début le personnage de Mira nous emmène dans sa quotidien, et au fil des chapitres il est difficile de se dire, de s'avouer, que tout ce qui lui arrive a réellement existé... Ici la nature humaine est dépeinte dans toute son abomination. Et nous fait réfléchir à la question existentielle de ce roman : quelle sorte d'être humain souhaitons nous être ?
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.