Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286114
Code sériel : 17244
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

A fleur de peau

Date de parution : 03/05/2018
Un mari brillant, un fils adorable, des amis fidèles, un métier qu’elle aime : Flora a tout pour être heureuse. Au moindre petit tracas, pourtant, tout l’agresse. Stress, angoisse, culpabilité : Flora se sent à vif, « bizarre », différente des autres. Hypersensible, dit-on. Trop sensible ? Sa rencontre avec... Un mari brillant, un fils adorable, des amis fidèles, un métier qu’elle aime : Flora a tout pour être heureuse. Au moindre petit tracas, pourtant, tout l’agresse. Stress, angoisse, culpabilité : Flora se sent à vif, « bizarre », différente des autres. Hypersensible, dit-on. Trop sensible ? Sa rencontre avec Marc, professeur de yoga et de méditation, lui prouvera que non. En suivant, sur des chemins de fortune, les voies de la confiance, Flora apprendra à cultiver ce qui fait d’elle ce qu’elle est. Pour s’épanouir, enfin, telle une fleur au printemps…

« Chaque chapitre du livre va permettre à Flora ainsi qu'au lecteur d'avancer dans son chemin intérieur. » Psychologies

« Un roman sur l'hypersensibilité qui nous touche en plein cœur, nous aide à mieux nous comprendre... Soyons fiers de notre sensibilité, loin d'être une faiblesse, c'est une véritable force ! » auboudoirecarlate.com
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286114
Code sériel : 17244
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Chaque chapitre du livre va permettre à Flora ainsi qu’au lecteur d’avancer dans son chemin intérieur. »  Psychologies magazine
« Un roman sur l'hypersensibilité qui nous touche en plein cœeur, nous aide à mieux nous comprendre... Soyons fiers de notre sensibilité, loin d'être une faiblesse, c'est une véritable force ! »
Caroline, du blog Au boudoir écarlate
« Pour bien vivre avec soi-même et avec les autres. » Loïc Jumeau – actu.fr
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarylouMlire Posté le 28 Mars 2020
    Beau roman, auquel on s'identifie en tant qu'hypersensible et cela nous apprend peut-être à vivre plus heureux si on applique la méthode de Marc.
  • lapmad Posté le 15 Mars 2020
    Livre romancé sur l'hypersensibilité. Plutôt éclairant et positif. Ce n'est pas un manuel "feel good" mais un roman détaillant plutôt bien les sensations et émotions d'une hypersensible. A lire si vous êtes concerné ou si vous voulez mieux connaitre les hypersensibles.
  • Laplumedeclementine Posté le 2 Mars 2020
    Un livre à mettre entre les mains de tous les hypersensibles et de toutes les personnes côtoyant des hypersensibles. À Fleur de peau est l'histoire d'une femme hypersensible, Flora. Douce, créative et écorchée vive, elle est facilement blessée et a du mal à s'affirmer dans un environnement parfois hostile, qui met les émotions et les sensations au second plan. Le roman commence au moment où Flora traverse une crise existentielle. Elle a toujours essayé de refouler son hypersensibilité et considère celle-ci comme une tare. C'est sans doute pour cette raison qu'elle est mariée depuis des années à un homme qui, à l'instar de ses parents, ne respecte pas qui elle est et qui la prend de haut. La sensation d'avoir atteint ses limites la mène à consulter Marc, professeur de méditation, qui la guide vers l'acceptation totale de son hypersensibilité et donc vers le bonheur. Si la trame du récit est semblable à celle de beaucoup de romans de développement personnel, ce livre m'a touchée par sa profondeur. On ne lit pas un tel livre pour son originalité mais plutôt pour la richesse de son contenu. Saverio Tomasella, docteur en psychologie et chercheur, nous présente toutes les facettes de l'hypersensibilité : la... Un livre à mettre entre les mains de tous les hypersensibles et de toutes les personnes côtoyant des hypersensibles. À Fleur de peau est l'histoire d'une femme hypersensible, Flora. Douce, créative et écorchée vive, elle est facilement blessée et a du mal à s'affirmer dans un environnement parfois hostile, qui met les émotions et les sensations au second plan. Le roman commence au moment où Flora traverse une crise existentielle. Elle a toujours essayé de refouler son hypersensibilité et considère celle-ci comme une tare. C'est sans doute pour cette raison qu'elle est mariée depuis des années à un homme qui, à l'instar de ses parents, ne respecte pas qui elle est et qui la prend de haut. La sensation d'avoir atteint ses limites la mène à consulter Marc, professeur de méditation, qui la guide vers l'acceptation totale de son hypersensibilité et donc vers le bonheur. Si la trame du récit est semblable à celle de beaucoup de romans de développement personnel, ce livre m'a touchée par sa profondeur. On ne lit pas un tel livre pour son originalité mais plutôt pour la richesse de son contenu. Saverio Tomasella, docteur en psychologie et chercheur, nous présente toutes les facettes de l'hypersensibilité : la proximité avec la nature et les animaux, la sensibilité aux ambiances et au temps, le besoin de se sentir en harmonie avec son environnement, l'émerveillement devant les petites choses de la vie, l'épanouissement dans la créativité, la recherche de la poésie dans toutes les formes de l'existence, le besoin de bienveillance, de respect et de compréhension... Mais aussi l'épuisement face aux situations conflictuelles, le perfectionnisme, l'ébullition des émotions qui empêche de se défendre, la remise en cause de soi après une remarque, le désir de faire plaisir aux autres au détriment de son bien-être, la fâcheuse tendance à se justifier et à culpabiliser... Ainsi qu'une profonde révolte face à toute forme d'injustice ou d'oppression. Autant d'éléments à la fois positifs et négatifs. En acceptant toutes ses facettes et en écoutant ses émotions et sensations plutôt que de refouler celles-ci, Flora parvient à être davantage en harmonie avec elle-même, ce qui lui permet de s'affirmer davantage et de remettre en cause certaines relations. À Fleur de peau est aussi l'histoire d'un petit garçon, même si celui-ci est un personnage secondaire. À travers Théo, le fils de Flora, Tomasella traite la question de l'hypersensibilité chez les enfants et en particulier l'hypersensibilité masculine. En effet, Théo est confronté aux stéréotypes de genre, qui veut que les garçons préadolescents s'intéressent aux activités "masculines". Théo aime l'art, le français et a un penchant pour la déco, la cuisine et la danse. Son père, horrifié, craint qu'il ne devienne "une fille". Très mature pour son âge, timide et réfléchi, Théo est tiraillé entre ses goûts personnels et le désir de faire plaisir à son entourage. Ce personnage montre à quel point les stéréotypes masculins peuvent être toxiques pour les hommes, qui sont souvent contraints de refouler leur sensibilité. L'on voit aussi à quel point le profil idéal de celui qui "réussit" peut être néfaste en niant toute diversité de goûts et de caractères. L'incompréhension face aux personnes hypersensibles peut être parfois blessante, en particulier dans une société basée sur les chiffres et sur la productivité. Ainsi, la collègue de Flora lui reproche son côté "bisounours"! C'est une remarque courante qui vient d'un malentendu. Une personne "bisounours" ou sensible n'est pas une personne qui n'a rien vécu de difficile ni qui ignore la souffrance. Mais c'est une personne qui voit aussi la beauté de la vie et qui a besoin de douceur et d'harmonie pour justement compenser la dureté de l'existence. À Fleur de peau souligne l'importance de bien s'entourer afin d'être heureux, et prône des relations qui, si elles ne sont pas toujours faciles ni parfaites, se nouent dans l'authenticité, le respect et l'acceptation de l'autre, loin de toute violence. Ce livre m'a évidemment beaucoup parlé. Il est bien écrit et agréable à lire et les personnages sont pour la plupart très attachants !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Delphine846280 Posté le 17 Novembre 2019
    Ce livre est doux et délicat. J'ai beaucoup apprécié ce roman, c'est un joli guide pour découvrir et apprendre à connaître les personnes hypersensibles. Je me suis reconnue, dès le début, dans le personnage de Flora, et j'ai adoré cette jolie progression qu'elle vit dans ce roman. Pour ma part, j'ai encore du chemin à parcourir ... J'ai pris pas mal de notes, et j'ai écrit dans un carnet tous les petits encarts de fin de chapitre. Hâte de découvrir d'autres romans de l'auteur.
  • au_fil_despages Posté le 4 Novembre 2019
    Je n’ai mis un mot sur toutes ces émotions que je ressens (en ayant parfois l’impression de « trop ressentir ») il y a à peine quelques mois. Cette hypersensibilité que j’ai parfois détestée, j’apprends aujourd’hui à l’aimer. Et ce livre de Saverio Tomasella est un guide parfait pour toute personne hypersensible et même pour son entourage qui parfois ne comprend pas bien ses réactions. II donne toute une série d’astuces pour vivre mieux avec cette sensibilité, pour l’embrasser même. On apprend et comprend beaucoup de choses en même temps en lisant l’histoire de Flora. Le petit guide en fin de livre va beaucoup m’aider avec mon hypersensibilité. Merci Saverio Tomasella pour tous ces conseils.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.