Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782380713381
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 128 x 182 mm
Nouveauté
Arsène Lupin - tome 02
Fabien Nabhan (traduit par)
Collection : Arsène Lupin
Série : Arsène Lupin
Date de parution : 12/05/2022
Éditeurs :
Kurokawa
Nouveauté

Arsène Lupin - tome 02

,

Fabien Nabhan (traduit par)
Collection : Arsène Lupin
Série : Arsène Lupin
Date de parution : 12/05/2022
Découvrez les aventures du célèbre cambrioleur, qui ont déjà fait frissonner les lecteurs du monde entier ! Au programme : intrigues, enquêtes et mystères !!
 
Il y a vingt ans de cela était dérobé le « collier de la reine Marie-Antoinette » dans la demeure de la comtesse de Dreux-Soubise. Qui est donc à l’origine de cette... Il y a vingt ans de cela était dérobé le « collier de la reine Marie-Antoinette » dans la demeure de la comtesse de Dreux-Soubise. Qui est donc à l’origine de cette intrigue non-résolue ? Le coupable vous étonnera…
 
Cette deuxième partie d’Arsène Lupin l’aventurier présente trois nouvelles aventures du gentleman-cambrioleur : une mystérieuse...
Il y a vingt ans de cela était dérobé le « collier de la reine Marie-Antoinette » dans la demeure de la comtesse de Dreux-Soubise. Qui est donc à l’origine de cette intrigue non-résolue ? Le coupable vous étonnera…
 
Cette deuxième partie d’Arsène Lupin l’aventurier présente trois nouvelles aventures du gentleman-cambrioleur : une mystérieuse affaire de vol d’un bijou historique et les péripéties d’une mère et de son fils vivant dans la misère dans Le Collier de la Reine, le récit inédit du biographe d’Arsène Lupin dans Le sept de cœur qui nous conte sa rencontre avec le cambrioleur, et enfin un pan du passé de Lupin, plus précisément la période de ses dix-neuf ans, quand il vivait encore dans la pauvreté avec Le coffre-fort de madame Imbert.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782380713381
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mylady Posté le 13 Novembre 2021
    Ce roman nous livre deux aventures : La dame blonde et La lampe juive au travers desquelles le célèbre détective anglais affronte notre gentleman cambrioleur. Deux personnages hauts en couleur vont se défier tout en conservant un certain respect mutuel, même si Lupin peut paraitre parfois imbu de lui-même. Se lit facilement.
  • pegase-shiatsu Posté le 19 Juin 2021
    Cela commence comme un vrai Sherlock Holmes... Même si les personnages de Maurice Leblanc, sont plus caricatural que ceux de Conan Doyle... Après tout ce sont des carricatures pour laisser la part belle à son héros Arsène Lupin, qui forcément est le plus brillant de tous... Il est joint en Angleterre pour un vol à Paris... Là rien d'étonnant, après tout le personnage d'origine est souvent appelé sur le continent pour des affaires souvent restées secrètes, non publié par Watson... Et quand on a lu Conan Doyle, on se rend compte surtout à quel point Wilson est bien fat.. Alors que le Dr Watson est quand même quelqu'un d'intelligent, même s'il n'a pas le brio du détective... Cependant l'on voit bien qu'une multitude de détail sont repris de l'œuvre original... Excepté que Lupin, armée d'un incroyable réseau, c'est tout... Comme un Moriarty ... avec un Sholmès moins doué qu'un Holmes pour contrecarrer une surveillance via les mannequins, les déguisements et les fiacres.... Cependant Lupin sait tout et sait même que malgré ces menaces, le limier se lancera dans l'affaire, surtout si Arsène Lupin est dans le coup... et qu'un Sholmes est insensible aux charmes féminins qui lui demande d'abandonner... Tout... Cela commence comme un vrai Sherlock Holmes... Même si les personnages de Maurice Leblanc, sont plus caricatural que ceux de Conan Doyle... Après tout ce sont des carricatures pour laisser la part belle à son héros Arsène Lupin, qui forcément est le plus brillant de tous... Il est joint en Angleterre pour un vol à Paris... Là rien d'étonnant, après tout le personnage d'origine est souvent appelé sur le continent pour des affaires souvent restées secrètes, non publié par Watson... Et quand on a lu Conan Doyle, on se rend compte surtout à quel point Wilson est bien fat.. Alors que le Dr Watson est quand même quelqu'un d'intelligent, même s'il n'a pas le brio du détective... Cependant l'on voit bien qu'une multitude de détail sont repris de l'œuvre original... Excepté que Lupin, armée d'un incroyable réseau, c'est tout... Comme un Moriarty ... avec un Sholmès moins doué qu'un Holmes pour contrecarrer une surveillance via les mannequins, les déguisements et les fiacres.... Cependant Lupin sait tout et sait même que malgré ces menaces, le limier se lancera dans l'affaire, surtout si Arsène Lupin est dans le coup... et qu'un Sholmes est insensible aux charmes féminins qui lui demande d'abandonner... Tout cela pour un petit vol finalement sans importance... une lampe juive en cuivre... Evidemment le vol est plus conséquent qu'il en a l'air... Même si les personnages sont moins fouillé que dans les aventures comptées par Conan Doyle, on prend un plaisir certain par la légèreté des écrits de Maurice Leblanc... Sans compter que par contre, les intrigues sont souvent aussi complexe... Ce n'est pas dans l'intrigue que les fan de Sherlock Holmes trouveront à redire dans cette caricature... surtout quand ils s'amusent comment moi des carricatures du cinéma... encore plus proche du personnage que ne l'est Maurice Leblanc, tout simplement parce que Sholmes est plus imbus de ses succès, à une certaines fierté publique, que Holmes n'a pas... et que décidemment Wilson se comporte plus comme un admirateur sans talent, un fan que comme le collaborateur parfois maladroit mais actif, faisant de son mieux, le dénommé Watson, simplement passionné des talents de son ami jamais égalé... Une bonne satyre donc...
    Lire la suite
    En lire moins
  • JosephAlexianHeartfire Posté le 29 Mai 2021
    • « Arsène Lupin, tome 2 : Contre Herlock Sholmès, La lampe juive » de Takashi Morita, publié chez Kurokawa. • J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio de Mai, cherchant une BD ayant été éditée pour la première fois en 2015, dans le but d'étendre ma "culture" BD. • Avant de commencer, vous en avez l'habitude, un peu de contexte pour vous expliquer mon rapport avec l’œuvre suivante. Il y a quelques années, il y a environ quinze ans, j'ai eu l'occasion de lire le roman : « Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ».. dont je n'ai malheureusement garder que des bribes de souvenirs, très flous en plus de cela. J'aurais donc bien du mal à en faire la comparaison aujourd'hui, mais je réserve ça pour la prochaine occasion que j'aurais de lire le roman. En revanche, si il y a bien une chose dont je me souviens, et qui a laisser une très forte empreinte dans mon jeune esprit de l'époque, c'est la présence dans ce roman d'un certain Herlock Sholmès.. un véritable choc pour moi, car oui, bien évidemment je connaissais le personnage original qui avait détourné dans ce livre, et à... • « Arsène Lupin, tome 2 : Contre Herlock Sholmès, La lampe juive » de Takashi Morita, publié chez Kurokawa. • J'ai commencer cette lecture à la suite du défi lecture de BD de Babelio de Mai, cherchant une BD ayant été éditée pour la première fois en 2015, dans le but d'étendre ma "culture" BD. • Avant de commencer, vous en avez l'habitude, un peu de contexte pour vous expliquer mon rapport avec l’œuvre suivante. Il y a quelques années, il y a environ quinze ans, j'ai eu l'occasion de lire le roman : « Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ».. dont je n'ai malheureusement garder que des bribes de souvenirs, très flous en plus de cela. J'aurais donc bien du mal à en faire la comparaison aujourd'hui, mais je réserve ça pour la prochaine occasion que j'aurais de lire le roman. En revanche, si il y a bien une chose dont je me souviens, et qui a laisser une très forte empreinte dans mon jeune esprit de l'époque, c'est la présence dans ce roman d'un certain Herlock Sholmès.. un véritable choc pour moi, car oui, bien évidemment je connaissais le personnage original qui avait détourné dans ce livre, et à cette époque, j'avais très mal interpréter son traitement. Pour moi, il semblait incroyable qu'un auteur ait l'audace de voler un personnage si populaire et de façon si éhonté ! Je ne comprenais aucunement comment il était possible de réussir un tel coup, sans en prendre celui de bâton. Après coup, j'ai appris du monde qui m'entoure, je me suis personnellement instruis de la littérature, et j'ai compris qu'il ne s'agissait ici que d'une parodie cocasse, et intelligente, qu'aucune malveillance roublarde n'avait été fomentée, et qu'il était destiné à être vu comme un hommage sympathique à l'auteur Sir Arthur Conan Doyle, ainsi que de faire un clin d’œil complice aux lecteurs. Tout cela pour dire que malgré le fait que j'ai garder peu de souvenirs du roman en lui-même, qui m'avait beaucoup plu au passage, celui-ci a véritablement marquer mon esprit littéraire et m'a pousser à d'intéressantes réflexions par la suite.. Il m'a aussi beaucoup inspirer. • On continu donc les aventures de notre gentleman cambrioleur préféré avec ce deuxième tome de l'une de ses versions manga. Mais cette fois-ci, des changements conséquents surviennent dès les premières pages. Tout d'abord, nous ne suivons pas l'artiste voleur français dans cette aventure, mais celui qui va tenter de l'arrêter, le célèbre détective anglais Herlock Sholmès [masquer] ( J'imagine que la plupart d’entre vous le savent, mais dans le doute, ce personnage est une parodie du célèbre Sherlock Holmes, personnage très connu pour son sens inouïe de la déduction à partir d'indice minimes) [/masquer] qui sera bien évidemment accompagné par son acolyte de toujours, le docteur Watson. La narration va s'en retrouver totalement bouleversée, car nous ne verrons finalement qu'assez peu le voleur star de cette série, à l'instar des romans originaux, où généralement on ne découvre que vers la fin sous quels traits se cachait Arsène Lupin. Ce changement de narration est intéressant, mais surtout logique si l'ont connait le roman original. • J'ai trouver tout les personnages très intéressants, les nouveaux, comme les anciens. Surtout, ils ont tous une réelle utilité dans l'intrigue, et ça, c'est assez cool ! Le retour d'un personnage inattendu m'a également beaucoup plu, bien qu'il reste légèrement en retrait pour laisser place à notre détective anglais. Le personnage de Watson est très intéressant, il est dépeint comme un mouton bête et discipliné buvant chacune des paroles de son mentor comme la vérité absolue, et le suivant partout comme un petit toutou. Pourtant, celui-ci se révèle bien moins limité qu'il ne le semble, à sa façon, il parvient à être utile lors de l'enquête menée par l'anglais, qui pourtant ne saura écouter son acolyte que bien trop tardivement. Et oui, Watson est le côté humain de ce duo, et apporte ainsi un atout essentiel au fin limier anglais, qui manque d'empathie. • Cette histoire est pleine de rebondissements et d'actions, un deuxième tome très divertissant, et qui ne vous laissera certainement pas de marbre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nadge Posté le 11 Janvier 2021
    Et voici donc mon 2ème manga, toujours dans le cadre d'un challenge lecture. Après la mythique Marie Antoinette, voici un (et même deux) autre mythe bien européen : Arsène Lupin, le gentlemen cambrioleur français, ici contre un certain Herlock Sholmes et son compère Wilson (vous aurez bien entendu reconnu ici le très célèbre détective Sherlock Holmes et son acolyte le Dr Watson). Un univers assez riche, en plein milieu de la belle époque. Une enquête assez intéressante et rythmée, plus complexe qu'elle n'y parait : un complice dans la maison, une théorie simpliste de la police balayée par le Détective anglais, Paris comme cadre... Je note un certain suspense jusqu'au bout. La relation Sholmès/Lupin est assez intéressante, entre chat et chien, chacun des deux admirant l'autre pour ses déductions ou ses capacités de cambrioleur. Ils sont si différent et pourtant si proche. En ce qui concerne le dessin, j'ai moins apprécié que celui de Marie-Antoinette. les traits sont beaucoup moins fins, beaucoup plus sombres. Les visages sont étranges. Mais pourquoi avoir grimé Sherlock en elfe avec des oreilles pointues, un regard de tueur en série et des dents dignes d'un Dracula...? Une pointe de moquerie physique, frôlant la parodie, peut être, mais cela m'a... Et voici donc mon 2ème manga, toujours dans le cadre d'un challenge lecture. Après la mythique Marie Antoinette, voici un (et même deux) autre mythe bien européen : Arsène Lupin, le gentlemen cambrioleur français, ici contre un certain Herlock Sholmes et son compère Wilson (vous aurez bien entendu reconnu ici le très célèbre détective Sherlock Holmes et son acolyte le Dr Watson). Un univers assez riche, en plein milieu de la belle époque. Une enquête assez intéressante et rythmée, plus complexe qu'elle n'y parait : un complice dans la maison, une théorie simpliste de la police balayée par le Détective anglais, Paris comme cadre... Je note un certain suspense jusqu'au bout. La relation Sholmès/Lupin est assez intéressante, entre chat et chien, chacun des deux admirant l'autre pour ses déductions ou ses capacités de cambrioleur. Ils sont si différent et pourtant si proche. En ce qui concerne le dessin, j'ai moins apprécié que celui de Marie-Antoinette. les traits sont beaucoup moins fins, beaucoup plus sombres. Les visages sont étranges. Mais pourquoi avoir grimé Sherlock en elfe avec des oreilles pointues, un regard de tueur en série et des dents dignes d'un Dracula...? Une pointe de moquerie physique, frôlant la parodie, peut être, mais cela m'a déplu, étant plus fan du détective. Nota : je n'ai pas lu le tome 1, les tomes peuvent être lus dans le désordre, sans difficulté. Au final, je dirais que c'est une bonne adaptation, avec une pointe d'humour, avec une histoire intrigante et deux héros que tout oppose. Je poursuivrais sans doute cette saga, pour voir si ce Lupin est vraiment digne de l'œuvre de Leblanc.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AnneClaire29 Posté le 12 Avril 2020
    Dans cette seconde aventure, nous voyons arriver le célèbre detective londonien, Herlock Sholmes (pour ne pas dire Sherlock Holmes), qui va devoir résoudre l'affaire du vol de la lampe juive chez le Baron d'Imblevalle à Paris. Le détective reçoit en même temps une missive d'Arsene Lupin l'enjoignant à ne pas enquêter sur cette affaire. Bien sûr, Sholmes part pour Paris pour résoudre cette affaire et espère pouvoir remettre la main sur le cambrioleur. Un duo de choc entre Lupin et Sholmes qui essaient chacun à leur manière de venir en aide au couple d'Imblevalle. Une enquête rythmée où chacun nous réserve des surprises.
Inscrivez-vous à la newsletter Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.

Lisez maintenant, tout de suite !