Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266312042
Code sériel : 18305
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm
Au bout de la nuit
Date de parution : 08/07/2021
Éditeurs :
Pocket

Au bout de la nuit

Date de parution : 08/07/2021
Tout a commencé comme ça… Par une femme découpée en morceaux disséminés dans le centre-ville de Bordeaux, selon d’obscurs rites païens.
Ou plutôt comme ça… Par deux grands sacs noirs, cachés...
Tout a commencé comme ça… Par une femme découpée en morceaux disséminés dans le centre-ville de Bordeaux, selon d’obscurs rites païens.
Ou plutôt comme ça… Par deux grands sacs noirs, cachés à la va-vite une nuit d’avril 1978.
Où commence la vengeance ?
Où s’arrête-t-elle ?
Emporté dans une affaire qui le concerne de près, le...
Tout a commencé comme ça… Par une femme découpée en morceaux disséminés dans le centre-ville de Bordeaux, selon d’obscurs rites païens.
Ou plutôt comme ça… Par deux grands sacs noirs, cachés à la va-vite une nuit d’avril 1978.
Où commence la vengeance ?
Où s’arrête-t-elle ?
Emporté dans une affaire qui le concerne de près, le jeune lieutenant Damien Sarde pénètre dans une nuit sans fin. Nuit noire, nuit rouge, nuit occulte – nuit des légendes arthuriennes où ni les fées ni les chevaliers ne sont vraiment ce qu’ils prétendent…


 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266312042
Code sériel : 18305
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cel82 Posté le 27 Avril 2022
    Une écriture fluide qui vous entraîne dans une intrigue froide et calculée dès la première ligne ou le passé et le présent vont s'entrelacer diaboliquement. Un dénouement surprenant et déroutant à la fois 🤨 ( peut-être à développer dans une suite ?) qui n'a pas gâché mon plaisir de cette lecture #9786;️ dont le sujet m'a captivé. Au plaisir te revoir Bruno et de suivre ton avancé
  • scob Posté le 18 Mars 2022
    L'intrigue de ce thriller/polar peut s'apparenter, en quelque sorte, à un puzzle. Bon, déjà parce que les différents éléments de l'intrigue sont distillés au fur et à mesure de la lecture comme toute bonne enquête policière. Mais pas que ! Puzzle aussi parce que les bouts d'un corps de femme ont été éparpillés un peu partout dans Bordeaux et sa banlieue et découverts tout au fil du roman. L'objectif des enquêteurs est donc de reconstituer le mécano afin de tenter une identification de la victime. Évidemment, ayant le souci du suspense, le tueur ascendant dépeceur, aura pris la peine de garder la tête pour la fin. Le Lieutenant Damien Sarde, né de parents italiens, fait partie de l'équipe qui travaille sur l'enquête. Il est accompagné des Lieutenants Tomasi et Morel et de leur chef le Commandant Balland. La vie de Damien n'est pas un long fleuve tranquille. Déjà, il a perdu sa sœur dans un accident de voiture quand il était grand adolescent. Toute sa famille a logiquement été particulièrement affectée par ce drame. Sa mère ressasse sans arrêt et Damien cauchemarde. Côté vie sentimentale, ce n'est pas particulièrement plus rejouissantt. Son histoire pourrait être qualifiée de ... compliquée. Il... L'intrigue de ce thriller/polar peut s'apparenter, en quelque sorte, à un puzzle. Bon, déjà parce que les différents éléments de l'intrigue sont distillés au fur et à mesure de la lecture comme toute bonne enquête policière. Mais pas que ! Puzzle aussi parce que les bouts d'un corps de femme ont été éparpillés un peu partout dans Bordeaux et sa banlieue et découverts tout au fil du roman. L'objectif des enquêteurs est donc de reconstituer le mécano afin de tenter une identification de la victime. Évidemment, ayant le souci du suspense, le tueur ascendant dépeceur, aura pris la peine de garder la tête pour la fin. Le Lieutenant Damien Sarde, né de parents italiens, fait partie de l'équipe qui travaille sur l'enquête. Il est accompagné des Lieutenants Tomasi et Morel et de leur chef le Commandant Balland. La vie de Damien n'est pas un long fleuve tranquille. Déjà, il a perdu sa sœur dans un accident de voiture quand il était grand adolescent. Toute sa famille a logiquement été particulièrement affectée par ce drame. Sa mère ressasse sans arrêt et Damien cauchemarde. Côté vie sentimentale, ce n'est pas particulièrement plus rejouissantt. Son histoire pourrait être qualifiée de ... compliquée. Il a été en couple pendant plusieurs années avec Véronique Taillandier, une universitaire en histoire ou un truc comme ça, plutôt brillante, avant qu'une certaine lassitude ne les assaille et conduise à leur séparation. Ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard que le hasard de la vie les fera se rencontrer à nouveau pour un nouveau départ, malheureusement avorté après quelques mois trop courts par une promotion de Véronique sous forme de mutation qui ne se refuse pas à l'université de Nouméa, à l'autre bout du monde. Ce qui est certain, c'est que l'amour à distance, c'est pas ce qu'on fait de mieux pour maintenir un couple et malgré les promesses de se donner régulièrement des nouvelles, Véronique semble avoir à nouveau tourné la page : "pas de nouvelle, bonne nouvelle" dit le dicton. Pour couronner une vie peu enthousiasmante, Damien n'a pas beaucoup d'amis. Il a surtout un meilleur pote d'enfance, Fred, avec qui il est toujours en contact et avec qui il partage un lourd secret, un traumatisme d'enfance, dont ils ont tous les deux du mal à reparler. Ce traumatisme les hante, et les hantera certainement jusqu'à leurs vieux jours. Dave, le frère de Fred, lui, a plutôt mal tourné. Il traficote de la drogue et propose des jolies filles à des Monsieurs très riches contre quelques poignées de dollars. Enfin, ça c'était au début. Le temps passant, il a bien prospéré dans le business et possède désormais une boîte de nuit olé olé plutôt lucrative.  Mais Damien ne peut pas le blairer. Et ça ne date pas d'hier. Déjà, pendant leur enfance, leur relation était déjà tendue. Damien le petit intello, contre le frère délinquant et bagarreur. Les dés étaient pipés dès le départ. D'ailleurs en parlant de pipe, Dave se serait bien tapé la jeune fille sur qui Damien avait des vues mais Damien n'était pas prêteur, d'autant plus qu'il n'avait pas conclu et que ça avait l'air quand même assez mal emmanché ... C'est pas bien payé d'être un intello à l'adolescence vis-à-vis des filles. Ça fait trop baisser le niveau de la bourse, si j'ose dire. Bon, au final, tout ça, c'est bien beau, mais ça ne résout pas notre histoire de puzzle. Le commandant Balland est vénère. L'enquête avance trop doucement à son goût. Et il faudra attendre le dernier chapitre pour découvrir qui s'avèrera être le fameux boucher-charcutier de l'affaire et surtout pour quelles raisons cette pauvre fille a été subtilement éparpillée dans cette charmante région bordelaise. Un thriller efficace, on ne s'ennuie pas, même si l'intrigue reste finalement assez banale, et le dénouement un peu tiré par les cheveux, quoi que dans le domaine du possible techniquement parlant. De mon côté, je vais calmer les thrillers/polars pendant un petit moment car à trop en lire, ça tourne un peu en rond.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cindy13 Posté le 11 Février 2022
    Alors comme toujours Bruno sais marié le passé avec son présent c'est un plaisir d'imaginer où il veux bien nous menais... Une nuit d'avril 1978 Fred et Damien perdent leurs âmes mais ne vous fiez pas au apparences. 14 ans plus tard Damien rentre à la PJ comme lieutenant et pour ça Première enquête il faut dire que ce n'est pas tout les jours que l'on retrouve des parties d'un cadavre comme un puzzle avec toutes les énigmes qui vont avec... Le lieutenant Damien Sarde va être très vite rattrapé par son passé qui bien évidemment est lié à sont enquête. Comment va t-il se sortir de tout ça ! Vous aller être plonger dans un passé, une confrérie de sorcellerie et un présent qui ne vont pas vous laissé beaucoup de répit 🤫.
  • lecteur_fou Posté le 5 Janvier 2022
    Un très bon thriller avec comme toile de fond une vielle légende. Construit autour de chapitres nous faisant voyager entre passé et présent, pleins de rebondissements et nous livrant une enquête à multiples tiroirs. L intrigue est construite comme une toile d araignée nous entrainant dans un labyrinthe dont la sortie n est pas celle que l on croit. Un rythme très soutenu et dont la finalité se trouve vraiment à la fin du roman. Une galerie de personnages troublants, fragiles, psychologiquement fracassés. Ils vont tout au long du roman connaître des attaques, des questionnements qui risquent de les changer. Ce texte parle de thème tel que la folie, les conséquences du secret et de l amour aveugle.
  • mariechrist67 Posté le 28 Octobre 2021
    Diabolique ! J’ai ce livre depuis presqu’un an sur ma tablette et enfin, j’ai pu le lire ! Je dois vous dire chers amis que je ne suis pas déçue. Je ne parlerai pas du contenu ni de l’histoire, d’autres l’ont très bien fait et je ne voudrais pas me perdre en rédigeant ma chronique, oui, j’ai bien dit : « me perdre » car tout au long de ma lecture j’avais l’impressions d’être perdue, je me suis baladée dans un tunnel sans fin, un labyrinthe sans sortie. On trouve des morceaux d’une morte, disséminés au centre de Bordeaux et des indices pas très clairs. Puis une morte, assassinée, entière cette fois et on la retrouve dans un cimetière qui plus est, vous me direz que pour une morte c’est normal, oui mais elle n’était pas dans la tombe mais sur une tombe ! Et puis une équipe de flics qui patauge. Des suspects en veux-tu ? en voilà ! Ils se mêlent, s’entremêlent, se transforment, se confondent, apparaissent, disparaissent. Et pour finir comment ? Ça je ne l’aurais jamais deviné et pourtant j’avais soupçonné à peu près tout le monde ! J’avoue qu’au début de ma lecture j’ai été perdue, j’avais du... Diabolique ! J’ai ce livre depuis presqu’un an sur ma tablette et enfin, j’ai pu le lire ! Je dois vous dire chers amis que je ne suis pas déçue. Je ne parlerai pas du contenu ni de l’histoire, d’autres l’ont très bien fait et je ne voudrais pas me perdre en rédigeant ma chronique, oui, j’ai bien dit : « me perdre » car tout au long de ma lecture j’avais l’impressions d’être perdue, je me suis baladée dans un tunnel sans fin, un labyrinthe sans sortie. On trouve des morceaux d’une morte, disséminés au centre de Bordeaux et des indices pas très clairs. Puis une morte, assassinée, entière cette fois et on la retrouve dans un cimetière qui plus est, vous me direz que pour une morte c’est normal, oui mais elle n’était pas dans la tombe mais sur une tombe ! Et puis une équipe de flics qui patauge. Des suspects en veux-tu ? en voilà ! Ils se mêlent, s’entremêlent, se transforment, se confondent, apparaissent, disparaissent. Et pour finir comment ? Ça je ne l’aurais jamais deviné et pourtant j’avais soupçonné à peu près tout le monde ! J’avoue qu’au début de ma lecture j’ai été perdue, j’avais du mal à comprendre, à entrer dans l’histoire tant ça démarre fort et les embrouilles débutent dès les toutes premières pages et elles se compliquent au fur et à mesure du déroulement des chapitres. Il sait écrire Bruno Bouzounie, c’est son premier roman ! comment vont être les autres ? Il a le don de balader le lecteur, jusqu’à un point tel qu’on ne voudrait pas lâcher le livre, malheureusement, celui-ci est épais et il faut arrêter de temps en temps, bien à contrecœur. J’ai été scotchée par ce polar diabolique j’ai ressenti les mêmes sensations que quand je lis Jean-François Grangé : angoissée, anxieuse, curieuse, pressée de connaître le dénouement. Bravo essai réussi et transformé !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.