Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266216722
Code sériel : 14849
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Avant d'aller dormir

Sophie Aslanides (traduit par)
Date de parution : 07/05/2013

Chaque matin, c’est le même effroi. La même surprise.
En se découvrant dans la glace, Christine a vieilli de vingt ans. Elle ne connaît ni cette maison, ni l’homme qui partage son lit.
Et chaque matin, Ben lui raconte. L’accident. L’amnésie…
Ensuite, Christine lit son journal, son seul secret. Et...

Chaque matin, c’est le même effroi. La même surprise.
En se découvrant dans la glace, Christine a vieilli de vingt ans. Elle ne connaît ni cette maison, ni l’homme qui partage son lit.
Et chaque matin, Ben lui raconte. L’accident. L’amnésie…
Ensuite, Christine lit son journal, son seul secret. Et découvre les incohérences, les questions, tout ce qu’on lui cache chaque matin, posément. Peut-être pour son bien… Peut-être pas.

Cet ouvrage a reçu le prix SNCF du Polar 2012

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266216722
Code sériel : 14849
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Avec une construction qui tient du tour de force, ce livre est un cocktail totalement addictif qui fait gimper l'angoisse en flèche. » Le Point

« (...) un thriller psychologique futé et admirablement construit, qui maltraite les nerfs de son attachante héroïne en même temps qu'il joue avec ceux du lecteur. » Le Monde

« Du bon niveau pour un premier roman de la part d'un écrivain qu'il faudra forcément suivre. » Eric Libiot, L'Express

« Je n'avais encore jamais vu ça : des heures après avoir fini ce livre, j'avais encore les nerfs à vif ! » Dennis Lehane

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • araucaria Posté le 10 Novembre 2021
    Premier contact avec cet auteur, et j'ai beaucoup apprécié ce livre qui est vraiment captivant, ne connait pas de longueur, et pourrait se lire d'un trait. Par l'intermédiaire du journal tenu par une amnésique, le lecteur découvre son quotidien, ses angoisses, son mal être et le manque de confiance qu'elle accorde à son mari. La découverte des pages de ce journal génère un malaise et fait s'interroger le lecteur... Suspens de bout en bout, une affaire rondement menée. Un excellent roman pour s'évader.
  • Math26 Posté le 10 Novembre 2021
    Imaginez-vous vous réveiller chaque matin pendant 20 ans sans savoir qui vous êtes, ni qui est la personne allongée à côté de vous. Pourtant cette personne vous rappelle chaque matin qu'il est Ben, votre mari et que vous êtes amnésique suite à un accident de la route. Revivre inlassablement la même journée aurait pu être lassant et inintéressante. Et pourtant, la vérité n'est pas toujours celle que l'on croit et l'angoisse monte au fil des pages. On se met à douter avec Christine de ce qui s'est passé la veille, on ne sait plus qui croire, jusqu'à ce qu'elle se mette a écrire un journal qui va enfin permettre de rassembler toutes les pièces du puzzle. On est alors loin de se douter de ce qui nous attend ! Quand toute notre vie se révèle être un tissu de mensonges, à qui peut on alors encore se fier ?
  • Deslivresalire Posté le 9 Novembre 2021
    « J’ai pensé que cela pourrait vous aider de tenir un journal de ce que nous faisons ensemble » dit le Dr Nash à Christine. Celle-ci en a besoin, car depuis son accident 20 ans plus tôt, elle se réveille chaque matin sans aucun souvenir depuis cette date. Ni récent, ni ancien. Elle est donc perdue chaque matin et en s'éveillant c’est Ben, son mari, qui tente de la remettre sur la bonne voie, sans l’effrayer, grâce aux photos qu’il a disposé dans la salle de bain et avec une patience sans borne car chaque jour est un recommencement. Le Dr Nash quant à lui, réussit à convaincre Christine de remplir les pages d’un journal et tous les jours, il lui passe un appel téléphonique pour lui rappeler que son journal l’attend. Mais quand et pourquoi a-t-elle écrit en première page de ce journal : « ne pas faire confiance à Ben » ? A mon avis : Une fois écartés les questionnements sceptiques autour de cette amnésie, qui opère un "reset" du cerveau de Christine à chaque fois qu'elle dort, et de la patience infinie de son mari et du Docteur Nash, qui semble tout de même quelque peu improbable, voici un roman assez intéressant. Le... « J’ai pensé que cela pourrait vous aider de tenir un journal de ce que nous faisons ensemble » dit le Dr Nash à Christine. Celle-ci en a besoin, car depuis son accident 20 ans plus tôt, elle se réveille chaque matin sans aucun souvenir depuis cette date. Ni récent, ni ancien. Elle est donc perdue chaque matin et en s'éveillant c’est Ben, son mari, qui tente de la remettre sur la bonne voie, sans l’effrayer, grâce aux photos qu’il a disposé dans la salle de bain et avec une patience sans borne car chaque jour est un recommencement. Le Dr Nash quant à lui, réussit à convaincre Christine de remplir les pages d’un journal et tous les jours, il lui passe un appel téléphonique pour lui rappeler que son journal l’attend. Mais quand et pourquoi a-t-elle écrit en première page de ce journal : « ne pas faire confiance à Ben » ? A mon avis : Une fois écartés les questionnements sceptiques autour de cette amnésie, qui opère un "reset" du cerveau de Christine à chaque fois qu'elle dort, et de la patience infinie de son mari et du Docteur Nash, qui semble tout de même quelque peu improbable, voici un roman assez intéressant. Le thème de l'amnésie a déjà été traité de nombreuses fois (notamment par Franck Thilliez) et il facilite grandement l'installation d'un scénario angoissant : celui d'un protagoniste dépendant totalement des autres, à qui il doit forcément se fier, mais qui le mystifient évidemment. Avant d'aller dormir ne déroge pas à cette règle. Une première et grande partie installe l'histoire et les contraintes du personnage principal durant laquelle Christine se pose légitimement des questions car certains détails la troublent. Pendant la bonne première moitié du livre pourtant, rien ne lui permet d'étayer ses soupçons. Elle doit bien reconnaitre chaque fois que chacun fait de son mieux pour l'aider. Pourtant, pour le lecteur, cela fait monter progressivement l'intrigue, car on sait bien qu'il va y avoir un problème et régulièrement la tension monte, redescend, remonte... Ce n'est finalement que vers le troisième tiers du livre que le scénario se corse et que sont révélées les premières vérités qui vont nous plonger dans l'action dure. Personnellement, j'étais au bord de me dire que la première partie était un peu longue lorsque finalement l'action s'est accélérée. Le scénario était donc parfaitement dosé. Le twist final est malin également et on ne s'y attend pas forcément. Un thriller facile à lire et facile à transposer en film, ce qui a été fait un an après sa sortie, avec Nicole Kidman dans le rôle principal. Retrouvez d'autres avis sur d'autres lectures sur mon blog : https://blogdeslivresalire.blogspot.com/
    Lire la suite
    En lire moins
  • Merytamon Posté le 31 Octobre 2021
    Ayant beaucoup aimé l'adaptation cinématographique de Rowan Joffe avec Nicole Kidman et Colin Firth, j'avais très envie de lire le livre de S.J Watson qui est en grande partie présenté sous la forme du journal intime de Christine et je n'ai pas été déçue. On y retrouve bien l'ambiance oppressante du début à la fin. On ne peux que s'attacher au personnage principale, comprendre ce qu'elle ressent, avoir les mêmes émotions qu'elle, de la tristesse à la peur en passant par la colère, l'incompréhension et surtout le doute qui est omniprésent dans ce livre. Le suspense est tellement intense que l'on a bien du mal à lâcher ce roman, les pages défilent toutes seules sans que l'on s'en rende compte jusqu'à ce qu'on arrive à la fin et alors même si elle arrive un peu trop vite [masquer] et qu'on ne sait pas si Christine finit par retrouver la mémoire ou pas on comprends toute l'histoire, tout nous est expliqué. [masquer] Dennis Lehane, l'auteur de Shutter Island avait bien raison de dire que c'était une lecture dont on ne ressort pas indemne et c'est bien le cas. Pour un premier livre, S.J Watson a fait très fort et je ne... Ayant beaucoup aimé l'adaptation cinématographique de Rowan Joffe avec Nicole Kidman et Colin Firth, j'avais très envie de lire le livre de S.J Watson qui est en grande partie présenté sous la forme du journal intime de Christine et je n'ai pas été déçue. On y retrouve bien l'ambiance oppressante du début à la fin. On ne peux que s'attacher au personnage principale, comprendre ce qu'elle ressent, avoir les mêmes émotions qu'elle, de la tristesse à la peur en passant par la colère, l'incompréhension et surtout le doute qui est omniprésent dans ce livre. Le suspense est tellement intense que l'on a bien du mal à lâcher ce roman, les pages défilent toutes seules sans que l'on s'en rende compte jusqu'à ce qu'on arrive à la fin et alors même si elle arrive un peu trop vite [masquer] et qu'on ne sait pas si Christine finit par retrouver la mémoire ou pas on comprends toute l'histoire, tout nous est expliqué. [masquer] Dennis Lehane, l'auteur de Shutter Island avait bien raison de dire que c'était une lecture dont on ne ressort pas indemne et c'est bien le cas. Pour un premier livre, S.J Watson a fait très fort et je ne peux que vous conseiller cette lecture si vous aimez les romans à suspense vous serez servi ;) Par contre un petit conseil d'ami si vous pouvez essayer de lire le livre avant de voir le film car sinon cela risque de gâcher tout le suspense et c'est bien ce qui fait le fil conducteur de ce livre, ou alors lisez le longtemps après avoir vu le film !! ;)
    Lire la suite
    En lire moins
  • OLDB Posté le 21 Octobre 2021
    Je ne lis que très rarement des thrillers, j'aime lire des thriller YA mais ça s'arrête là. Ce qui est bizarre c'est que j'adore les séries/films thriller donc je devrais aimer les livres, pas vrai ? Et surtout, j'adore toujours leurs résumés alors j'en ai quelques uns, mais je n'ai jamais osé me lancer. Je voulais lire ce livre depuis 2014 (oui, ça remonte), j'ai du le trouver il y a deux ans d'occasion, et j'ai enfin osé sauter le pas en ce mois d'Halloween. Et quelle bonne surprise ! L'histoire commence immédiatement, on est de suite plongé dans cette histoire, on est autant perdue que l'héroïne qui a perdue la mémoire, et on se demande tout autant qu'elle ce qui cloche dans cette histoire. Et on va l'apprendre au fur et à mesure de la lecture du journal dans lequel elle écrit chaque jour afin de se rappeler de ce qu'elle a fait et ce qu'elle a découvert le jour d'après, lorsqu'elle aura à nouveau tout oublier. Ce livre présente quelques longueurs, c'est vrai, j'aurais aimé tout savoir un peu plus vite, mais je l'ai lu tellement vite qu'honnêtement, ça ne m'a même pas dérangé tant que ça. Je ne veux pas en... Je ne lis que très rarement des thrillers, j'aime lire des thriller YA mais ça s'arrête là. Ce qui est bizarre c'est que j'adore les séries/films thriller donc je devrais aimer les livres, pas vrai ? Et surtout, j'adore toujours leurs résumés alors j'en ai quelques uns, mais je n'ai jamais osé me lancer. Je voulais lire ce livre depuis 2014 (oui, ça remonte), j'ai du le trouver il y a deux ans d'occasion, et j'ai enfin osé sauter le pas en ce mois d'Halloween. Et quelle bonne surprise ! L'histoire commence immédiatement, on est de suite plongé dans cette histoire, on est autant perdue que l'héroïne qui a perdue la mémoire, et on se demande tout autant qu'elle ce qui cloche dans cette histoire. Et on va l'apprendre au fur et à mesure de la lecture du journal dans lequel elle écrit chaque jour afin de se rappeler de ce qu'elle a fait et ce qu'elle a découvert le jour d'après, lorsqu'elle aura à nouveau tout oublier. Ce livre présente quelques longueurs, c'est vrai, j'aurais aimé tout savoir un peu plus vite, mais je l'ai lu tellement vite qu'honnêtement, ça ne m'a même pas dérangé tant que ça. Je ne veux pas en dire trop pour ne pas spoiler, mais vraiment, le résumé est fidèle au livre, l'écriture est juste hyper addictive, je l'ai même terminé à 6h20 du matin avant d'attaquer ma journée tellement je voulais connaître la fin ! Franchement, n'hésitez même pas !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.