En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Chacun sa vérité

        Pocket
        EAN : 9782266278232
        Code sériel : 17083
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Chacun sa vérité
        Une enquête du détective Kouplan

        Marc de GOUVENAIN (Préface), Esther SERMAGE (Traducteur)
        Date de parution : 11/01/2018
        « Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. »
        Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground, il connaît :  ancien journaliste d’investigation dans son...
        « Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi. »
        Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground, il connaît :  ancien journaliste d’investigation dans son Iran natal, Kouplan est sans-papiers. La fillette de sa première cliente a disparu. Pour une raison mystérieuse, elle aussi souhaite éviter l’administration… Dès lors, de bête traquée, le clandestin se fait chasseur.

        « Un polar étonnant. » Pascale Frey – ELLE

        « Sara Lövestam entraîne le lecteur dans une réflexion humaniste. » Élise Lépine – Sang froid

        « Sara Lövestam frappe fort : dans la singularité de son personnage et dans l'histoire qu'elle raconte. Ce roman s'avale avec une passion féroce. » Rémy Beurion – Le Berry républicain

        Cet ouvrage a reçu le Grand Prix de Littérature policière
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266278232
        Code sériel : 17083
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • loeildeluciole Posté le 31 Mars 2018
          Vous le savez sûrement et sinon c’est l’occasion de le rappeler : je ne suis pas fan des polars nordiques que je trouve en général mou du genou. Chacun sa vérité ne fait pas franchement exception à la règle même s’il se passe pas mal de choses (et qu’il ne fait que 300 pages en poche). Par contre, les autres éléments du roman sont un plus suffisamment forts pour rendre la lecture plutôt agréable et faire oublier cette lenteur classique ! C’est le premier roman d’une trilogie qui suit le détective Kouplan. Vous pouvez oublier tous les flics clichés de tous les polars que vous avez lus. Kouplan est un détective sans-papiers qui vit en Suède. Il n’est détective que depuis quelques jours, ne connait rien au métier à part ce qu’il a glané sur Wikipédia et pourtant, avec son aplomb et malgré son air d’ado, il réussit à avoir une cliente et une mission. Sa phrase d’accroche ? « Détective privé. Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi ». En clair, ses clients ne sont pas droits dans leur botte ! Et ça promet de belles surprises ! Julia, la fille de Pernilla vient de se faire enlever. À cause... Vous le savez sûrement et sinon c’est l’occasion de le rappeler : je ne suis pas fan des polars nordiques que je trouve en général mou du genou. Chacun sa vérité ne fait pas franchement exception à la règle même s’il se passe pas mal de choses (et qu’il ne fait que 300 pages en poche). Par contre, les autres éléments du roman sont un plus suffisamment forts pour rendre la lecture plutôt agréable et faire oublier cette lenteur classique ! C’est le premier roman d’une trilogie qui suit le détective Kouplan. Vous pouvez oublier tous les flics clichés de tous les polars que vous avez lus. Kouplan est un détective sans-papiers qui vit en Suède. Il n’est détective que depuis quelques jours, ne connait rien au métier à part ce qu’il a glané sur Wikipédia et pourtant, avec son aplomb et malgré son air d’ado, il réussit à avoir une cliente et une mission. Sa phrase d’accroche ? « Détective privé. Si la police ne peut rien pour vous, n’hésitez pas à faire appel à moi ». En clair, ses clients ne sont pas droits dans leur botte ! Et ça promet de belles surprises ! Julia, la fille de Pernilla vient de se faire enlever. À cause de son histoire, cette dernière ne peut pas déclarer la disparition à la police et fait appel à Kouplan. S’ensuit une longue enquête souvent maladroite mais toujours touchante entre les deux protagonistes très particuliers. Kouplan a plus d’un tour dans son sac pour démasquer la vérité et tenter de retrouver la petite fille kidnappée.
          Lire la suite
          En lire moins
        • sonfiljuliesuit Posté le 30 Mars 2018
          Construire une intrigue qui saura se démarquer se révèle parfois être un vrai challenge pour l’auteur, surtout quand ce même auteur n’avait ni l’intention, ni l’impression d’écrire un polar… Pourtant son bouquin a obtenu un franc succès, en Suède avec le prix de l’Académie suédoise des auteurs de polars 2015. Je ne classerais pas ce livre dans la catégorie des Polars… L’auteur arrive à planter son intrigue en partant d’une histoire, assez banale, mais qui peut faire basculer la vie des protagonistes, construits avec brio par l’auteur. D’un côté, on a Kouplan, un détective privé, sans vraiment l’être, qui ne veut qu’une chose, passer inaperçu aux yeux de la police… La seule chose qu’il attend, c’est d’avoir ses papiers… De l’autre côté, on a cette maman, Pernilla qui perd sa fille Julia, six ans, lors d’une virée au centre commercial. Pourquoi elle ne prévient pas la police ? L’intrigue va peu à peu se mettre en place, sous la plume de l’auteur qui va entrainer son lecteur dans la réalité des sans-papiers mais pas seulement… La psychologie des personnages est extrêmement bien décortiquée pour laisser place aux questions que le lecteur ne peut que poser… En se lançant dans son enquête, Kouplan va parcourir tout Stockholm, côtoyer... Construire une intrigue qui saura se démarquer se révèle parfois être un vrai challenge pour l’auteur, surtout quand ce même auteur n’avait ni l’intention, ni l’impression d’écrire un polar… Pourtant son bouquin a obtenu un franc succès, en Suède avec le prix de l’Académie suédoise des auteurs de polars 2015. Je ne classerais pas ce livre dans la catégorie des Polars… L’auteur arrive à planter son intrigue en partant d’une histoire, assez banale, mais qui peut faire basculer la vie des protagonistes, construits avec brio par l’auteur. D’un côté, on a Kouplan, un détective privé, sans vraiment l’être, qui ne veut qu’une chose, passer inaperçu aux yeux de la police… La seule chose qu’il attend, c’est d’avoir ses papiers… De l’autre côté, on a cette maman, Pernilla qui perd sa fille Julia, six ans, lors d’une virée au centre commercial. Pourquoi elle ne prévient pas la police ? L’intrigue va peu à peu se mettre en place, sous la plume de l’auteur qui va entrainer son lecteur dans la réalité des sans-papiers mais pas seulement… La psychologie des personnages est extrêmement bien décortiquée pour laisser place aux questions que le lecteur ne peut que poser… En se lançant dans son enquête, Kouplan va parcourir tout Stockholm, côtoyer des criminels, pour qui les clandestins sont des proies faciles. Entre le jeune homme qui se sent traqué et cette mère fragilisée, la confiance se construit et va mettre en lumière certaines zones d’ombres… C’est cette relation qui donne vie à ce livre, car l’histoire en elle-même est assez banale, mais elle devient touchante sous la plume de l’auteur avec des phrases nerveuses et courtes qui transpirent d’émotion. Un récit, court mais intense qui entraine le lecteur vers un final, que l’on devine, en partie, mais qui se termine par une révélation inattendue… Et c’est là que le talent de l’auteur réside ! Elle met un point final qui explique la construction d’un personnage… Sara Lovestam décrit l’immigration et le ressenti des réfugiés sans fioritures et de manière touchante. On sent que l’auteur veut faire évoluer le regard de la société et je dois dire que c’est cohérent, bien construit et extrêmement bien mené. Un polar qui n’en est pas un… Un livre qui trompe, mais un livre où chacun a sa vérité…
          Lire la suite
          En lire moins
        • delphbinet Posté le 11 Mars 2018
          Je ne suis pas une fan des auteurs suédois. Livre offert à Noël et lu la semaine dernière. J'ai voulu attendre pour lire ce roman. Et bien, je ne suis pas déçue. J'ai vraiment bien accroché au style, à l'histoire et à Kaplan. Hâte de lire la suite. J'ai passé un très bon moment. Une belle découverte
        • LeaTouchBook Posté le 10 Mars 2018
          Je suis toujours curieuse de lire le lauréat du Grand Prix de littérature policière qui récompense de très beaux talents, encore une fois je ne suis pas déçue et j'ai découvert une auteure prometteuse ! Je ne lis pas beaucoup de littérature policière nordique (il faut que je rattrape mon retard) je suis plus concentrée sur les thrillers français/anglais et les romans noirs américains. Je suis donc très heureuse d'être sortie de mes sentiers battus pour découvrir une très belle plume traduite par Esther Sermage ! Chacun sa vérité est un très bon roman parce qu'il met en lumière des personnages, du vécu, des émotions. Il y a bien sûr une enquête, un mystère à résoudre mais le principal reste les personnages. J'ai tout de suite adoré Kouplan, je le trouve très original, très émouvant et attachant, c'est un personnage que je n'ai encore jamais rencontré en littérature policière et j'ai notamment aimé le fait qu'il soit aussi jeune car je me suis sentie tout de suite plus proche de lui. Kouplan est un personnage riche, complexe : un être qui cache des secrets, un être rongé par la peur de la police, un être qui souhaite survivre avant tout pour avoir... Je suis toujours curieuse de lire le lauréat du Grand Prix de littérature policière qui récompense de très beaux talents, encore une fois je ne suis pas déçue et j'ai découvert une auteure prometteuse ! Je ne lis pas beaucoup de littérature policière nordique (il faut que je rattrape mon retard) je suis plus concentrée sur les thrillers français/anglais et les romans noirs américains. Je suis donc très heureuse d'être sortie de mes sentiers battus pour découvrir une très belle plume traduite par Esther Sermage ! Chacun sa vérité est un très bon roman parce qu'il met en lumière des personnages, du vécu, des émotions. Il y a bien sûr une enquête, un mystère à résoudre mais le principal reste les personnages. J'ai tout de suite adoré Kouplan, je le trouve très original, très émouvant et attachant, c'est un personnage que je n'ai encore jamais rencontré en littérature policière et j'ai notamment aimé le fait qu'il soit aussi jeune car je me suis sentie tout de suite plus proche de lui. Kouplan est un personnage riche, complexe : un être qui cache des secrets, un être rongé par la peur de la police, un être qui souhaite survivre avant tout pour avoir une chance de vivre véritablement un jour. Ce premier tome permet de dévoiler certains aspects de sa personnalité mais on sent que beaucoup d'autres points sont à résoudre. Si je parle presque uniquement de ce personnage c'est qu'il est le gros point fort, le cœur de ce premier tome. On apprend à connaître aussi la Suède de nos jours, l'auteure permet ainsi de dévoiler la face cachée de ce pays, d'en apprendre plus sur l'immigration en Suède mais aussi sur les âmes égarées, sur la police et le monde clandestin. En définitive, ce premier tome est vraiment excellent et je me suis empressée de lire la suite !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Cassy Posté le 2 Mars 2018
          Kouplan est un iranien qui vit clandestinement en Suède. Sans papiers et avec très peu d’argent, cet ancien journaliste d’investigation décide de se lancer dans une activité singulière : celle de détective-privé. Il diffuse une annonce sur Internet, au petit bonheur la chance et est rapidement contacté par Pernilla dont la fille de 6 ans a disparu… Je dois vous faire un aveu, hormis la série Millénium qui m’a beaucoup plu, j’ai toujours eu du mal avec les thrillers nordiques. En général, je me perds entre les personnages aux noms compliqués et j’ai souvent du mal à me mettre dans l’histoire. Mais la série de Sara Lövestam me faisait furieusement de l’œil et je suis ravie d’avoir lu ce premier opus (la série Kouplan en comptera quatre). Chacun sa vérité n’est pas un thriller où il se passe plein de choses mais cela n’empêche pas le lecteur de le lire à toute vitesse. J’ai aimé les personnages atypiques que nous croisons, en particulier Kouplan. Comment enquêter lorsqu’on est fauché et qu’on craint que la police ne nous reconduise à la frontière ? Soyez-en sûrs, Kouplan a plus d’un tour dans son sac ! Ce premier tome est une véritable révélation pour moi qui... Kouplan est un iranien qui vit clandestinement en Suède. Sans papiers et avec très peu d’argent, cet ancien journaliste d’investigation décide de se lancer dans une activité singulière : celle de détective-privé. Il diffuse une annonce sur Internet, au petit bonheur la chance et est rapidement contacté par Pernilla dont la fille de 6 ans a disparu… Je dois vous faire un aveu, hormis la série Millénium qui m’a beaucoup plu, j’ai toujours eu du mal avec les thrillers nordiques. En général, je me perds entre les personnages aux noms compliqués et j’ai souvent du mal à me mettre dans l’histoire. Mais la série de Sara Lövestam me faisait furieusement de l’œil et je suis ravie d’avoir lu ce premier opus (la série Kouplan en comptera quatre). Chacun sa vérité n’est pas un thriller où il se passe plein de choses mais cela n’empêche pas le lecteur de le lire à toute vitesse. J’ai aimé les personnages atypiques que nous croisons, en particulier Kouplan. Comment enquêter lorsqu’on est fauché et qu’on craint que la police ne nous reconduise à la frontière ? Soyez-en sûrs, Kouplan a plus d’un tour dans son sac ! Ce premier tome est une véritable révélation pour moi qui m’a permis de voir la Suède différemment. L’enquête est captivante, les méthodes de Kouplan surprenantes et le final contient bien des surprises. Une chose est sûre, je vais rapidement me jeter sur la suite !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Un polar étonnant."
        Pascale Frey, Elle

        "Ce roman s'avale avec une passion féroce. On attend la suite avec impatience."
        R.B., Le Berry Républicain
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.