Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266282697
Code sériel : J3080
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Cité 19 - tome 02 : Zone blanche

Collection : Cité 19
Série : Cité 19
Date de parution : 15/03/2018
Faustine se retrouve brusquement plongée dans le XIXe siècle. Voyage dans le temps ou décor grandeur nature ? La réalité est bien plus inquiétante… Tandis qu’elle s’enfonce dans les profondeurs de Cité 19, la jeune fille découvre qu’elle est au coeur d’une expérience diabolique.
Pour en réchapper, elle devra faire vite : le docteur Zapruder guette le moindre de ses pas…
EAN : 9782266282697
Code sériel : J3080
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lumina33 Posté le 20 Juin 2020
    Juste parfait !!! Un second tome à la hauteur du premier, et qui conclue l’histoire en beauté ! L’auteur joue très habilement avec le lecteur, plusieurs fois encore il nous emmène sur des pistes qui se révèlent finalement fausses et nous prend à contrepied. Un auteur à suivre !!!
  • LaFilleEnRouge Posté le 15 Janvier 2020
    Bon je l’avoue ce tome m’a laissé perplexe. La plume de Stéphane Michaka est très bonne, mais le style de cette série est particulière. Période quasiment pas exploité dans ce type de roman, des idées que je n’ai pas retrouvé autre part, rend cette série assez unique en son genre. Il exploite l’époque 1900 avec brio.. on la découvre à travers les yeux de Faustine, et dans ce tome 2 on s’approche très près de la Commune… On en apprend plus sur cette fameuse C.I.T.E … Le mélange entre le rêve et le labo est très bien dosé, on ne s’ennuie pas, tout s’alterne parfaitement bien. Bémol pour moi, les deux amis de Faustine qui sont entrés dans le rêve qu’on ne voit quasi pas… une fin de roman qui va trop vite, qui bâcle un peu trop sa fin selon moi… un peu plus de détails aurait été le bienvenu et d’autant plus savoureux pour nous. Un traître parmi eux qui beaucoup trop prévisible.. Sinon j’aime toujours cette plongée dans le passé, dans une période peu utilisée dans les romans, mais qui est tellement propice aux romans policiers dans un Paris sombre, en travaux, bruyant,…
  • Gaoulette Posté le 17 Juin 2019
    Un gros coup de cœur malgré que je déteste les fins ouvertes surtout dans ce genre littéraire. Mais je refuse de m'arrêter à la fin proposée par Stéphane Michaka car il peut un jour nous proposer d'autres récits d'aventures avec Faustine. L'auteur est un sacré conteur d'histoire. Il arrive avec brio à nous faire croire à une réalité qui est en fait un rêve dont certaines personnes sont conscientes. Et pendant ce temps, un dictateur chef d'entreprise sème la terreur dans le monde réel. Et tout cela le lecteur le vit en direct, est malmené dans tous les sens sous une plume addictive. Félicitation à l'auteur. C'est du pur génie et brillamment orchestré. Franchement il n'y a rien à redire. Tout y est pour garder le lecteur captif jusqu'à la dernière ligne. Suspense, danger, secrets d'Etat, manipulation, pseudo romance, dictature, pouvoir, science, insurgés. Et au milieu de tout cela une héroïne va tout faire basculer avec un cœur pur. Pas besoin d'une badass pour devenir une Wonder woman. Faustine va contrecarrer ce plan ingénieux, le plan machiavélique de Zapruder avec son intelligence, son cœur et ses trippes. J'ai un petit bémol cependant? Je trouve dommage que l'auteur n'est pas donné... Un gros coup de cœur malgré que je déteste les fins ouvertes surtout dans ce genre littéraire. Mais je refuse de m'arrêter à la fin proposée par Stéphane Michaka car il peut un jour nous proposer d'autres récits d'aventures avec Faustine. L'auteur est un sacré conteur d'histoire. Il arrive avec brio à nous faire croire à une réalité qui est en fait un rêve dont certaines personnes sont conscientes. Et pendant ce temps, un dictateur chef d'entreprise sème la terreur dans le monde réel. Et tout cela le lecteur le vit en direct, est malmené dans tous les sens sous une plume addictive. Félicitation à l'auteur. C'est du pur génie et brillamment orchestré. Franchement il n'y a rien à redire. Tout y est pour garder le lecteur captif jusqu'à la dernière ligne. Suspense, danger, secrets d'Etat, manipulation, pseudo romance, dictature, pouvoir, science, insurgés. Et au milieu de tout cela une héroïne va tout faire basculer avec un cœur pur. Pas besoin d'une badass pour devenir une Wonder woman. Faustine va contrecarrer ce plan ingénieux, le plan machiavélique de Zapruder avec son intelligence, son cœur et ses trippes. J'ai un petit bémol cependant? Je trouve dommage que l'auteur n'est pas donné un petit aperçu de Louis le papa pour savoir ce qu'il devenait. Son épilogue est original mais j'ai eu la sensation qu'il se gardait des éléments sous le coude mais aussi d'autres récits d'aventure. J'ai un petit conseil, il faut lire les deux tomes à la suite car on se perd un peu quand on reprend le tome 2 avec tous les personnages secondaires. Ce serait dommage de passer à côté de certaines subtilités. Il m'a fallu un temps d'adaptation pour me refaire le topo. Le coup de cœur y est quand même. C'est dire si le roman est puissant et addictif. Stéphane Michaka un auteur que je vais suivre. Pour l'anecdote. J'ai acheté sa duologie pendant que je faisais la longue queue au salon du livre pour le stand de Marisa Meyer. Il n'y avait personne j'avais du temps à perdre, je me suis dit pourquoi pas. Aucun regret…..
    Lire la suite
    En lire moins
  • Etoilesonore Posté le 20 Mars 2019
    Alors pour ceux qui hésiteraient, ce second tome tient tout à fait les promesses du premier. Nous retrouvons donc Faustine dans le Paris du XIXe siècle, mais de plus en plus, on comprend que ce n'est qu'un décor qui commence à se fendiller. Apparaît la supercherie et les manipulation d'un homme, Zapruder, scientifique génial mais avide d'argent et dénué de toute compassion et de moralité. Cela donne un roman haletant, passionnant, qui renouvelle complètement le genre "voyage dans le temps".
  • DocBird Posté le 17 Mars 2019
    Résumé : Faustine est toujours à la poursuite du criminel de la Cité qui a tué son amie Manon. Elle commence aussi à comprendre que les Veilleurs s’intéressent à elle, et qu’elle pourrait être endormie dans un laboratoire. Mais le temps presse, car la révolte gronde dans Paris, et le docteur Zapruder veut s’emparer d’elle pour un sombre projet… Mon avis : J’ai lu d’une seule traite cette suite de Cité 19, où l’action s’emballe, que ce soit dans le rêve de la Cité 19, comme dans le laboratoire du docteur Zapruder. D’un côté, dans le Paris du XIXème siècle, Faustine continue avec obstination à traquer le tueur de la Cité, tout en comprenant qu’elle pourrait être le jouet d’une expérience. Elle va devoir alors continuer à mener le jeu du rêve, pour réussir à sauver les cobayes de l’expérimentation. De l’autre côté, dans le laboratoire, la situation de la Cité 19 n’est plus sous contrôle des ingénieurs, qui n’arrivent plus à diriger l’expérience, face au pouvoir de Faustine. Des questions commencent à se poser parmi le personnel, tandis que Zapruder poursuit sa folle ambition jusqu’au bout, ne tenant aucun compte des autres et éliminant tout contestataire. Sa folie va l’amener à vouloir convaincre Faustine... Résumé : Faustine est toujours à la poursuite du criminel de la Cité qui a tué son amie Manon. Elle commence aussi à comprendre que les Veilleurs s’intéressent à elle, et qu’elle pourrait être endormie dans un laboratoire. Mais le temps presse, car la révolte gronde dans Paris, et le docteur Zapruder veut s’emparer d’elle pour un sombre projet… Mon avis : J’ai lu d’une seule traite cette suite de Cité 19, où l’action s’emballe, que ce soit dans le rêve de la Cité 19, comme dans le laboratoire du docteur Zapruder. D’un côté, dans le Paris du XIXème siècle, Faustine continue avec obstination à traquer le tueur de la Cité, tout en comprenant qu’elle pourrait être le jouet d’une expérience. Elle va devoir alors continuer à mener le jeu du rêve, pour réussir à sauver les cobayes de l’expérimentation. De l’autre côté, dans le laboratoire, la situation de la Cité 19 n’est plus sous contrôle des ingénieurs, qui n’arrivent plus à diriger l’expérience, face au pouvoir de Faustine. Des questions commencent à se poser parmi le personnel, tandis que Zapruder poursuit sa folle ambition jusqu’au bout, ne tenant aucun compte des autres et éliminant tout contestataire. Sa folie va l’amener à vouloir convaincre Faustine de le suivre dans son projet fou, au service de son ambition personnelle. De rebondissements en révélations, le lecteur poursuit sa lecture comme une quête, soutenant Faustine, et craignant pour sa vie, tout en se demandant comment tout cela va finir… La fin est étonnante, laissant la porte ouverte à un tome 3, ou tout simplement à l’imagination du lecteur pour se raconter la suite. Une série très intéressante, qui mène son lecteur par le bout du nez, mêlant bioéthique, science-fiction, politique et pouvoir, tout en promenant le lecteur au cœur du Paris du XIXème siècle. Un très bon moment de lecture !
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.