Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266095501
Code sériel : 10756
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Contes initiatiques peuls

Date de parution : 07/09/2000

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Au commencement des temps, sous le règne de Guéno l’Éternel, le peuple peul vivait heureux, riche et préservé de tout mal, même de la mort, par Daikara, dieu de l’or et de la connaissance. Un paradis bientôt menacé et perdu par l’ingratitude des hommes et...

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Au commencement des temps, sous le règne de Guéno l’Éternel, le peuple peul vivait heureux, riche et préservé de tout mal, même de la mort, par Daikara, dieu de l’or et de la connaissance. Un paradis bientôt menacé et perdu par l’ingratitude des hommes et les œuvres de Njeddo Dewal, mère de la calamité. Seuls les purs et les initiés pourront échapper à sa toute-puissance maléfique au cours de combats fantastiques, de voyages périlleux et de ruses merveilleuses...

Amadou Hampâté Bâ est le conteur prodigieux qui arrache à l’oubli le trésor oral de la tradition légendaire. Avec lui, le folklore se transforme en cosmogonie et allégorie universelle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266095501
Code sériel : 10756
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L'enchantement que procure la lecture de ces contes procède autant de la merveilleuse richesse de ce folklore que de l'extraordianire talent de l'auteur. » Claude Wauthier - La Quinzaine littéraire

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sachenka Posté le 27 Septembre 2020
    Il y a plusieurs années déjà, j’ai été introduit à la plume d’Amadou Hampâté Bâ. J’ai découvert un auteur agréable à lire, qui m’a fait découvrir tout un pan du continent africain. Son autobiographie permettait d’aborder la géographie de l’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Sénégal), ses tribus, leurs us et coutumes, leurs légendes, etc. Quand j’ai entamé Contes initiatiques peuls - pas vraiment le genre à faire lire aux jeunes enfants -, c’était pour plonger dans la mythologie et les croyances des Peuls. J’en suis sorti plus ou moins satisfait. D’abord, je m’attendais à plusieurs légendes mais, plutôt, j’ai eu droit à trois ou quatre assez longues histoires mettant chacune de l’avant un enfant, jeune homme prédestiné qui devra mettre fin au régime de terreur d’une divinité calamiteuse, Njeddo Dewal. Cette dernière, indomptable, ne bat en retraite que pour mieux revenir et répandre la misère sur le monde et l’humanité (qui, soit dit en passant, mérite de châtiment à cause de son comportement). Ainsi, elle revient d’une légende à l’autre. C’est comme si Hercules, Thésée, Jason, Persée et Ulysses avaient tous combattu le même Titan. J’aurai préféré un plus grand nombre de... Il y a plusieurs années déjà, j’ai été introduit à la plume d’Amadou Hampâté Bâ. J’ai découvert un auteur agréable à lire, qui m’a fait découvrir tout un pan du continent africain. Son autobiographie permettait d’aborder la géographie de l’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Sénégal), ses tribus, leurs us et coutumes, leurs légendes, etc. Quand j’ai entamé Contes initiatiques peuls - pas vraiment le genre à faire lire aux jeunes enfants -, c’était pour plonger dans la mythologie et les croyances des Peuls. J’en suis sorti plus ou moins satisfait. D’abord, je m’attendais à plusieurs légendes mais, plutôt, j’ai eu droit à trois ou quatre assez longues histoires mettant chacune de l’avant un enfant, jeune homme prédestiné qui devra mettre fin au régime de terreur d’une divinité calamiteuse, Njeddo Dewal. Cette dernière, indomptable, ne bat en retraite que pour mieux revenir et répandre la misère sur le monde et l’humanité (qui, soit dit en passant, mérite de châtiment à cause de son comportement). Ainsi, elle revient d’une légende à l’autre. C’est comme si Hercules, Thésée, Jason, Persée et Ulysses avaient tous combattu le même Titan. J’aurai préféré un plus grand nombre de brèves histoires mettant en vedette plusieurs personnages différents, confronté à des défis variés. Ensuite, les histoires me paraissaient redondantes. Même le style, répétitif. J’avais l’impression de longueur. Je me suis presque ennuyé, par moments. Au moins, à d’autres moments, j’étais amusé par ces aventures dont certaines me paraissaient anecdotiques, cocasses (je pense entre autres à ces animaux parlant qui aidaient le héros). C’est ce qui m’a encouragé à continuer. Aussi, à la fin, on retrouve une cinquante de pages d’annexes qui fournissent un supplément d’explication à plusieurs éléments brièvement mentionnés dans les contes. Elles apportent une lumière sur des mythes, leurs origines, la multitude de symboles évoqués ou cachés dans le bouquin. C’est que, même s’il s’agit de contes, Hampâté Bâ présente un univers en apparence simple mais, au contraire, complexe. Un lecteur pressé pourrait passer à côté de plusieurs éléments fascinants.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeKyld Posté le 13 Mars 2018
    Voilà typiquement le genre de livre que je n'aurais pas lu s'il n'avait pas fait parti des livres obligatoires de ma Licence. Et quelle bonne surprise ! Je suis assez peu habituée des contes traditionnels, c'était donc une totale découverte pour moi. Certaines histoires étaient plus plaisantes que d'autres à lire (certaines trop longues, beaucoup trop longues) mais dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé.
  • ignatus-reilly Posté le 21 Décembre 2015
    Où l'on retrouve Kirikou et la sorcière Karaba. L'enfant prodigieux Bagoumawel qui s'est accouché lui-même et qui grandit d'un mois en un jour. Il doit veiller sur ses oncles et affronter la mère de toutes calamités. Elle attire les jeunes hommes et se nourrit de leur sang. C'est un conte, une quête initiatique, riche d'enseignements sur le vie et les traditions des Peuls. Tout est dit dans le titre.
  • Luniver Posté le 7 Août 2013
    Suite de contes qui en forment un grand, qui voit l'initiation de deux héros, Bâ-Wâm'ndé puis son petit-fils Bâgoumâwel, dans le but de vaincre la mère de la calamité, Njeddo Dewal. On découvre que certains thèmes semblent universels : paradis perdus, les bonnes actions qui finissent toujours par être récompensée, la symbolique de certains chiffres, … Le conte est également truffé de notes qui nous donnent des indications sur la symbolique des animaux, de certaines actions, mais aussi sur les us et coutumes des Peuls. Un conte à lire sur plusieurs niveaux, et riche en informations.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.