En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Cueilleuse de thé

        Pocket
        EAN : 9782266285117
        Code sériel : 17205
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 108 x 177 mm
        Cueilleuse de thé

        Date de parution : 05/04/2018
        Dix ans que, du matin au soir, dans la chaleur humide des plantations, Shemlaheila cueille le thé. Dix ans à subir la cruauté des contremaîtres et à rêver d’ailleurs. À la mort de sa mère, la jeune femme trouve assez de courage pour donner une chance à ses rêves. S’affranchir... Dix ans que, du matin au soir, dans la chaleur humide des plantations, Shemlaheila cueille le thé. Dix ans à subir la cruauté des contremaîtres et à rêver d’ailleurs. À la mort de sa mère, la jeune femme trouve assez de courage pour donner une chance à ses rêves. S’affranchir de sa condition. Quitter le Sri Lanka. Visa pour Londres en poche, Shemlaheila change d’horizon. Une autre culture, de nouveaux désirs s’ouvrent alors à elle. Avec leur lot de surprises, de solitude et de questions… Y trouvera-t-elle sa place ? La petite cueilleuse de thé parviendra-t-elle à se créer une nouvelle vie ?

        Cet ouvrage a reçu le Prix du Livre Romantique

        « Une héroïne lumineuse. » La Voix du Nord

        « Captivant. » La Provence
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266285117
        Code sériel : 17205
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 384
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.20 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • michelolivier Posté le 11 Septembre 2018
          Déçu par ce livre .Un livre assez bien écrit et qui tient le lecteur du début à la fin. La vie combien difficile - dans un monde masculin de la pire espèce - des cueilleuses du thé de Ceylan.. espérons que - comme il est dit à la fin de l'ouvrage - des associations humanitaires ont un peu fait bouger les choses en leur faveur depuis cette époque, pas si lointaine. Le prix du thé a fait un bond ces dernières années, on pourrait espérer que le salaire des cueilleuses a été amélioré, mais ça ...Message un peu trop appuyé et lourd. Politiquement correct . le lecteur n'est pas si idiot que ça ! On a vite compris !
        • Odreylivre Posté le 18 Août 2018
          Lecture agréable entre Inde, Sri Lanka et Angleterre. Nous suivons une cueilleuse de thé qui poursuit son rêve de liberté.
        • llamy89 Posté le 17 Août 2018
          La couverture est une invitation au voyage qui m'a immédiatement attiré. Encore une romance me direz-vous ? Bien plus que cela. L'histoire pointe la condition de la femme dans les pays en voie de développement. Le commerce et le négoce avec les pays développés ne profitent pas à la population la plus pauvre. L'histoire de Schemlaheila dit aussi de la condition des migrants dans les pays d'accueil comme l'Angleterre. Certes, il semble facile de trouver un petit boulot mais l'exploitation est la même... Comme dans l'exploitation de thé, le patron décide du salaire, de renvoyer ou garder les cueilleuses, les "kaganis" sortes de contremaître peuvent abuser des femmes y compris les plus jeunes sans être inquiétés tant que le rendement reste bon. A Londres, Schemla ne se rebellera pas contre les Rosay qui l'exploite honteusement. Heureusement, Twinny la prendra en amitié. Schemla, à la mort de sa mère, n'est plus protégée par la situation privilégiée de concubine de cette dernière. Il lui faut fuir un destin funeste... L'Angleterre va lui permettre de toucher du doigt son rêve, de connaître une autre langue, une autre culture, d'apprendre bien plus sur son pays d'origine qu'elle n'aurait pu étudier chez elle où les filles quittent l'école très vite... La couverture est une invitation au voyage qui m'a immédiatement attiré. Encore une romance me direz-vous ? Bien plus que cela. L'histoire pointe la condition de la femme dans les pays en voie de développement. Le commerce et le négoce avec les pays développés ne profitent pas à la population la plus pauvre. L'histoire de Schemlaheila dit aussi de la condition des migrants dans les pays d'accueil comme l'Angleterre. Certes, il semble facile de trouver un petit boulot mais l'exploitation est la même... Comme dans l'exploitation de thé, le patron décide du salaire, de renvoyer ou garder les cueilleuses, les "kaganis" sortes de contremaître peuvent abuser des femmes y compris les plus jeunes sans être inquiétés tant que le rendement reste bon. A Londres, Schemla ne se rebellera pas contre les Rosay qui l'exploite honteusement. Heureusement, Twinny la prendra en amitié. Schemla, à la mort de sa mère, n'est plus protégée par la situation privilégiée de concubine de cette dernière. Il lui faut fuir un destin funeste... L'Angleterre va lui permettre de toucher du doigt son rêve, de connaître une autre langue, une autre culture, d'apprendre bien plus sur son pays d'origine qu'elle n'aurait pu étudier chez elle où les filles quittent l'école très vite pour être mariée. Ce roman rappelle que la liberté pour les femmes ne va pas de soi. Qu'elle a été un long combat, jamais tout à fait gagner, mais que la volonté de certaines à sortir des carcans est bien plus forte parfois que le joug imposé par une société patriarcale. le courage qu'il faut pour refuser de subir le destin de tant de femmes de ces pays ! Une romance si on veut la lire au premier degré, un vent d'espoir pour une vie meilleure pour toute une génération de femmes asservie par une société d'un autre âge, bien réelle. Un roman féministe et romantique, quel drôle de cocktail réussi par l'auteure. Jeanne-Marie Sauvage-Avit, d'une plume juste tantôt poétique, tantôt avec des mots durs pour décrire la violence subie, nous touche. Un roman à lire assurément !
          Lire la suite
          En lire moins
        • majero Posté le 6 Août 2018
          Alors que l'infâme contremaître Datu-Guemi harcèle les cueilleuses et tente de se débarrasser de son épouse tout en conservant sa dot, la jolie Shemlaheila arrive à s'enfuir pour vivre une chouette sucess story à Londres où elle est engagée chez une vieille dame qui avait soigné un gorille de 120 kilos! L'auteure habille la trame de détails et anecdotes qui ne m'ont que modérément passionné mais ce livre garde le mérite de donner espoir à toutes les femmes qui veulent se libérer.
        • jeunejane Posté le 26 Juillet 2018
          Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation du Sri-Lankha, pauvre, belle, à la merci de la convoitise des gardiens de la récolte comme le terrible Datu-Ghemi. A la mort de sa mère, elle n'a qu'une idée, rejoindre l'Angleterre pour y apprendre l'anglais, le commerce, la comptabilité afin de revenir comme vendeuse dans les bureaux de la plantation. Avec ses maigres économies, elle quitte la ville de Colombo pour rejoindre l'Inde où la sœur de sa mère est guérisseuse. Elle arrive en Angleterre par paquebot commercial avec, dans une cabine, trois jeunes Anglais dont une fille qui vont bien l'épauler. Sur son chemin, elle rencontrera grâce à sa beauté et à son intelligence des personnes qui vont l'aider à trouver son chemin. Les blessures endurées à la fin de son enfance lui ont enlevé beaucoup de naïveté et lui permettent de garder la tête sur les épaules, les bonnes distances, à sentir le danger. Shemla est boudhiste et espère vraiment repartir en Inde. L'Angleterre n'est pas son pays. Jeanne-Marie Sauvage Avit est professeur d'histoire à la retraite. Elle nous livre un très beau roman avec une héroïne qui garde un sens des réalités, un grand respect des vieux quand elle soigne la vieille dame, Twinny qui... Shemlaheila est cueilleuse de thé dans une plantation du Sri-Lankha, pauvre, belle, à la merci de la convoitise des gardiens de la récolte comme le terrible Datu-Ghemi. A la mort de sa mère, elle n'a qu'une idée, rejoindre l'Angleterre pour y apprendre l'anglais, le commerce, la comptabilité afin de revenir comme vendeuse dans les bureaux de la plantation. Avec ses maigres économies, elle quitte la ville de Colombo pour rejoindre l'Inde où la sœur de sa mère est guérisseuse. Elle arrive en Angleterre par paquebot commercial avec, dans une cabine, trois jeunes Anglais dont une fille qui vont bien l'épauler. Sur son chemin, elle rencontrera grâce à sa beauté et à son intelligence des personnes qui vont l'aider à trouver son chemin. Les blessures endurées à la fin de son enfance lui ont enlevé beaucoup de naïveté et lui permettent de garder la tête sur les épaules, les bonnes distances, à sentir le danger. Shemla est boudhiste et espère vraiment repartir en Inde. L'Angleterre n'est pas son pays. Jeanne-Marie Sauvage Avit est professeur d'histoire à la retraite. Elle nous livre un très beau roman avec une héroïne qui garde un sens des réalités, un grand respect des vieux quand elle soigne la vieille dame, Twinny qui lui viendra en aide à son tour. L'écriture et le style sont très agréables et on sent la maturité de l'auteure en toile de fond. Peut-être un peu trop de positif dans l'aventure londonienne mais après tout, un roman peut enjoliver les évènements pour nous, lecteurs. Cela reste plausible en tout cas.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Inspirant ! » ELLE
        « Un deuxième livre captivant. » La Provence
        « Une héroïne lumineuse et bourrée d'énergie. » La Voix du Nord
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !