En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        D'eau et de feu

        Pocket
        EAN : 9782266250733
        Code sériel : 15958
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        D'eau et de feu

        Date de parution : 03/03/2016
        De retour au domaine de Gillepsie après des années d’internat, le jeune Scott est stupéfait : son père, Angus, vient de se remarier avec une Française. Installée dans le vaste manoir écossais avec ses quatre enfants, la nouvelle épouse a la ferme intention de marquer son territoire et d’y imposer les... De retour au domaine de Gillepsie après des années d’internat, le jeune Scott est stupéfait : son père, Angus, vient de se remarier avec une Française. Installée dans le vaste manoir écossais avec ses quatre enfants, la nouvelle épouse a la ferme intention de marquer son territoire et d’y imposer les siens. Or cette nouvelle tribu n’est pas du tout du goût de Scott…
        Tandis que les tempéraments se heurtent et que les jalousies s’installent, la tension sourd autour du véritable enjeu familial : qui sera l’héritier des distilleries ?
        Chaque clan aiguise ses armes, mais un rebondissement improbable fera peut-être tout basculer…

        « Une histoire qui va droit au cœur. » Philippe Vallet – France Info
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266250733
        Code sériel : 15958
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Annette55 Posté le 3 Décembre 2017
          C'est le deuxième livre après "le goût des autres" que je lis de cet auteur. Nous voici transportés en Écosse, au domaine de Gillepsie, ses troupeaux de moutons, l'écume de l'océan,la brume sur les collines......au loin.... Le propriétaire, Angus,veuf, la soixantaine, à la tête de deux distilleries où se fabriquait le whisky, richesse de la famille depuis plusieurs générations, débarque de France , flanqué de sa deuxième épouse, Amélie, de vingt ans sa cadette ,divorcée, mére de trois garçons et d'une fillette de treize ans: Kate..... L'auteur met en avant le désarroi des quatre enfants, la difficulté pour eux de s'adapter à cette terre nouvelle, loin de leur appartement de Paris, leurs activités et leurs amis . La stupeur de Moira, la soeur d'Angus, qui dirigeait jusque là le domaine et celle de David, le cousin qu'il héberge , qui s'occupait des plantations et du jardin. Ce petit monde va devoir cohabiter , Amélie , autoritaire , déterminée, bien décidée à profiter de son statut , tente par tous les moyens , la séduction d'Angus, bien sûr , d'imposer ses vues et marquer son territoire . Elle entre en conflit violent avec Scott, fils unique de 22ans d'Angus, qui dirige avec succés et compétence les deux... C'est le deuxième livre après "le goût des autres" que je lis de cet auteur. Nous voici transportés en Écosse, au domaine de Gillepsie, ses troupeaux de moutons, l'écume de l'océan,la brume sur les collines......au loin.... Le propriétaire, Angus,veuf, la soixantaine, à la tête de deux distilleries où se fabriquait le whisky, richesse de la famille depuis plusieurs générations, débarque de France , flanqué de sa deuxième épouse, Amélie, de vingt ans sa cadette ,divorcée, mére de trois garçons et d'une fillette de treize ans: Kate..... L'auteur met en avant le désarroi des quatre enfants, la difficulté pour eux de s'adapter à cette terre nouvelle, loin de leur appartement de Paris, leurs activités et leurs amis . La stupeur de Moira, la soeur d'Angus, qui dirigeait jusque là le domaine et celle de David, le cousin qu'il héberge , qui s'occupait des plantations et du jardin. Ce petit monde va devoir cohabiter , Amélie , autoritaire , déterminée, bien décidée à profiter de son statut , tente par tous les moyens , la séduction d'Angus, bien sûr , d'imposer ses vues et marquer son territoire . Elle entre en conflit violent avec Scott, fils unique de 22ans d'Angus, qui dirige avec succés et compétence les deux distilleries afin de soulager son pére, retraité récent . L'auteur met en avant le statut des héritiers , les différents rapports sociaux et les privilèges des nantis ....golfe, chasse pour Angus, décoration pour Amélie, jalousie, haine, violentes tensions et incompréhensions entre enfants de familles recomposées.... Rien n'empêche l'amour et les beaux sentiments.... Chacun aiguise ses armes comme il le peut mais un amour impossible, à priori fera tout basculer ..Un livre plaisant et trés facile à lire, mais prévisible, cousu de fil blanc , on devine la fin au milieu de l'ouvrage . Trop caricatural, les méchants sont trop méchants , les gentils trop gentils ...un peu de déception , je ne sais pas si je continuerai à explorer cette veine.....
          Lire la suite
          En lire moins
        • isamalo Posté le 31 Octobre 2017
          Le jeune Scott revient au manoir familial de Gillepsie, au coeur de l'Ecosse pour décoirvrier que son père s'est remarié avec une francaise. Rivalités et jalousies vont apparaître autour de l'héritage de la distillerie familiale. Bon roman et envie de poursuivre avec le tome 2 de cette saga " à feu et à sang".
        • sld09 Posté le 27 Juin 2017
          J'ai passé un très bon moment avec ce roman.C'est toujours aussi bien écrit et j'ai eu plaisir à retrouver les ingrédients classiques des livres de Françoise Bourdin : la maison de famille (un manoir en Ecosse), un milieu professionnel qui sort de l'ordinaire (la distillerie de whisky), une famille dans la tourmente (le problème des familles recomposées cette fois) et une belle histoire d'amour...Alors certes, ce n'est pas très original et on n'échappe pas à quelques clichés, mais cela ne m'a pas empêchée d'apprécier D'eau et de feu que j'ai dévoré presque d'une traite.
        • coquinnette1974 Posté le 4 Octobre 2016
          J'ai bien aimé ce premier tome qui se déroule au cœur de l'Ecosse. J'ai apprécié découvrir les aventures de Scott, Kate, et les leurs. L'histoire est bien ficelée, même si l'ensemble est prévisible si on a l'habitude de ce genre de roman et du style de l'auteure. J'ai passé un bon moment avec eux, certes ce n'est pas le meilleur roman de Françoise Bourdin mais il se lit avec plaisir et je lui mets quatre étoiles.
        • clauclau28 Posté le 2 Août 2016
          La mère de Kate, Amélie, s'est remariée avec Angus,un écossais qui possède le manoir de Gillespie. La richesse de ce domaine est la fabrication du whisky qu'Angus veut enseigner à son fils unique Scott. Celui-ci est le fils de Mary, première femme d'Angus. Mary passait des journées entières hors du domaine ; mais, un jour, elle ne revint pas. Elle s'est tuée en voiture et fut retrouvée dans le fond d'un ravin. La soeur d'Angus, Moïra, reprend l'intendance du Manoir,tâche dont elle s'acquittait déjà, lorsque Angus était encore célibataire. Angus ne mit pas Scott au courant de son remariage avec Amélie et le mit devant le fait accompli. Kate, aux yeux de tous est adorable alors que les trois garçons d'Amélie, John, George et Philip sont plutôt odieux et mal élevés. Le premier mari d'Amélie était un anglais, Michael,le père de ses quatre enfants. Elle en était amoureuse mais cela ne l'a pas rendu heureuse car Michael était du genre volage. Par contre, Amélie n'est pas amoureuse d'Angus. Par contre Angus est très amoureux d'Amélie. Amélie veut un père pour ses enfants et la richesse du domaine d'Angus, les deux distilleries et la filature, richesse qu'Angus pourra peut- être léguer... La mère de Kate, Amélie, s'est remariée avec Angus,un écossais qui possède le manoir de Gillespie. La richesse de ce domaine est la fabrication du whisky qu'Angus veut enseigner à son fils unique Scott. Celui-ci est le fils de Mary, première femme d'Angus. Mary passait des journées entières hors du domaine ; mais, un jour, elle ne revint pas. Elle s'est tuée en voiture et fut retrouvée dans le fond d'un ravin. La soeur d'Angus, Moïra, reprend l'intendance du Manoir,tâche dont elle s'acquittait déjà, lorsque Angus était encore célibataire. Angus ne mit pas Scott au courant de son remariage avec Amélie et le mit devant le fait accompli. Kate, aux yeux de tous est adorable alors que les trois garçons d'Amélie, John, George et Philip sont plutôt odieux et mal élevés. Le premier mari d'Amélie était un anglais, Michael,le père de ses quatre enfants. Elle en était amoureuse mais cela ne l'a pas rendu heureuse car Michael était du genre volage. Par contre, Amélie n'est pas amoureuse d'Angus. Par contre Angus est très amoureux d'Amélie. Amélie veut un père pour ses enfants et la richesse du domaine d'Angus, les deux distilleries et la filature, richesse qu'Angus pourra peut- être léguer aux fils d'Amélie, plus tard, en partie. Scott se méfie d'Amélie et considère Kate comme une petite fille, pourtant celle-ci est en train de se métamorphoser en vraie jeune fille. Scott va-t-il s'apercevoir des changements de Kate ? Va-t-il y être sensible ? Car, de son côté Kate porte Scott en adoration. L'animosité qui sépare Scott d'Amélie va-t-elle s'amenuiser ou au contraire augmenter ? Je ne vais pas bouder mon plaisir : j'ai adoré cette histoire familiale où le centre se trouve l'amour partagée ou non de Scott pour Kate malgré les tabous qui les séparent. Encore une histoire d'amour, me direz-vous,oui mais bien écrite et tout de même originale, l'amour entre un demi frère et une demie soeur n'est pas banal. De plus, le caractère des personnages n 'est pas simpliste mais au contraire développé et nuancé : Kate , par exemple n'est pas la fille lisse et sans défaut que l'on peut croire, ne va-t-elle pas succomber à la tentation et donc braver les interdits ? Il en est de même pour Scott, mais je vous laisse découvrir les rebondissements et la fin, bien-sûr...
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Une histoire qui va droit au cœur. » Philippe Vallet, France Info
        « Ses livres sont des romans populaires, des sagas familiales que dévorent ses lecteurs et qu'elle prend autant de plaisir à écrire qu'eux à les lire. » L'Est Républicain
        « Depuis longtemps experte de ce type d'histoire, Françoise Bourdin fait là, une nouvelle fois, la preuve de son talent. » Notre Temps
        « Les lectrices de Françoise Bourdin vont se régaler. » Ouest-France
        « Un roman savoureux à lire d'une traite. » Le Journal de Saône et Loire
        « Manipulation, mensonges, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette saga familiale un roman captivant. » Le Progrès
        Toute l'actualité de Françoise Bourdin
        Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com