Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306928
Code sériel : 17828
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Des poignards dans les sourires

Date de parution : 18/06/2020
Catherine Renon n'a plus vu son mari François depuis des jours et ne semble pas s'en émouvoir. Dans ce coin d'Auvergne où les rumeurs blessent et tuent, pas question de prêter le flanc à la calomnie. Et surtout pas à sa belle-mère, qui voue à son fils un culte tout... Catherine Renon n'a plus vu son mari François depuis des jours et ne semble pas s'en émouvoir. Dans ce coin d'Auvergne où les rumeurs blessent et tuent, pas question de prêter le flanc à la calomnie. Et surtout pas à sa belle-mère, qui voue à son fils un culte tout en démesure.
Virginie Sevran et Pierre Biolet, du SRPJ de Clermont-Ferrand, ont été appelés pour constater la présence d'un corps démembré et en partie brûlé au Col des Goules. C'est la première enquête de Virginie depuis qu'elle a quitté le Quai des Orfèvres pour la province. Quant à Pierre, il observe sa nouvelle coéquipière d'un œil à la fois bienveillant et inquiet. Qu'est-elle venue chercher ?
Quand l'enquête met un nom sur ce corps, celui de François Renon, les questions les plus folles surgissent, avec une seule certitude : tous les meurtriers possibles de ce fils de bonne famille sont autant de facettes d'une victime annoncée.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306928
Code sériel : 17828
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • isah62 Posté le 20 Avril 2021
    Quand Catherine revient d'un week-end passé avec ses enfants, son mari n'est pas à la maison et ses affaires ont disparu. Etrangement elle ne s'en inquiète pas, au contraire, la voilà débarrassée d'un mari alcoolique, violent, volage et pas très net dans ses activités professionnelles. Quant à Sevran et Biolet, du SRPJ, ils ont à faire avec un corps, plutôt un tronc en partie calciné. Lorsqu'ils arriveront à mettre un nom sur ce cadavre ils se retrouveront face à une famille des plus étranges. Catherine, une épouse qui refait sa vie. Jeanne et Marie, des soeurs qui le détestent. Michelle une mère qui fut violente. Annie, une belle-soeur ... Que des coupables potentiels. Un tableau pas très reluisant de ces ménages respectables qui cachent bien leurs secrets. On a ici un meurtre atroce mais qui parfois semble être au second plan, on passe du temps aussi avec cette famille si particulière. Leurs réactions nous interpellent, leurs souffrances et leurs vécus nous perturbent. Que dire de cette mère possessive et agressive qui refuse de reconnaître ses actes passés. De cette épouse aimante qui encaisse les humiliations. De ce fils qui découvre ce père qu'il avait porté aux nues. Une intrigue solide, une belle construction, des personnages complexes, une... Quand Catherine revient d'un week-end passé avec ses enfants, son mari n'est pas à la maison et ses affaires ont disparu. Etrangement elle ne s'en inquiète pas, au contraire, la voilà débarrassée d'un mari alcoolique, violent, volage et pas très net dans ses activités professionnelles. Quant à Sevran et Biolet, du SRPJ, ils ont à faire avec un corps, plutôt un tronc en partie calciné. Lorsqu'ils arriveront à mettre un nom sur ce cadavre ils se retrouveront face à une famille des plus étranges. Catherine, une épouse qui refait sa vie. Jeanne et Marie, des soeurs qui le détestent. Michelle une mère qui fut violente. Annie, une belle-soeur ... Que des coupables potentiels. Un tableau pas très reluisant de ces ménages respectables qui cachent bien leurs secrets. On a ici un meurtre atroce mais qui parfois semble être au second plan, on passe du temps aussi avec cette famille si particulière. Leurs réactions nous interpellent, leurs souffrances et leurs vécus nous perturbent. Que dire de cette mère possessive et agressive qui refuse de reconnaître ses actes passés. De cette épouse aimante qui encaisse les humiliations. De ce fils qui découvre ce père qu'il avait porté aux nues. Une intrigue solide, une belle construction, des personnages complexes, une fin inattendue. Un très bon polar, une excellente analyse des comportements humains.
    Lire la suite
    En lire moins
  • profileuse_criminal_lectrice Posté le 29 Décembre 2020
    "🗡🪚 🏔" Des poignards dans les sourires " François Renon a disparu et Catherine Renon sa femme ne semble pas du tout s'en émouvoir, elle change totalement d'apparence et réorganise totalement sa vie, comme si son mari n'avait jamais existé. Mais pour sa belle-mère qui voue un culte absolue à son fils, c'est pas normal il y a anguille sous roche. Deux policiers du SRPJ de Clermont-Ferrand Virginie Sevran et Pierre Biolet vont être appelés pour constater la présence d'un corps démembré et en partie brûle au col des Goule et lorsque qu'ils vont commencer à mener l'enquête, ils vont se rendre compte qu'ils ont à faire à une famille bancale où chacun garde sa part d'ombre. Une famille dépassée par les noms dits, et les secrets cachés bien enfoui au fond des tiroirs, une famille qui au fur à mesure de l'enquête va éclater face à tout ses secrets qui remontent à la surface et peu cette famille va complètement s'effondrer telles les cartes d'un château de cartes face aux révélations de l'enquête et encore plus quand l'enquête mettra un nom sur ce corps celui de François Renon. Tour à tour, chacun se posera tout un tas de questions, et surtout qui à tuer... "🗡🪚 🏔" Des poignards dans les sourires " François Renon a disparu et Catherine Renon sa femme ne semble pas du tout s'en émouvoir, elle change totalement d'apparence et réorganise totalement sa vie, comme si son mari n'avait jamais existé. Mais pour sa belle-mère qui voue un culte absolue à son fils, c'est pas normal il y a anguille sous roche. Deux policiers du SRPJ de Clermont-Ferrand Virginie Sevran et Pierre Biolet vont être appelés pour constater la présence d'un corps démembré et en partie brûle au col des Goule et lorsque qu'ils vont commencer à mener l'enquête, ils vont se rendre compte qu'ils ont à faire à une famille bancale où chacun garde sa part d'ombre. Une famille dépassée par les noms dits, et les secrets cachés bien enfoui au fond des tiroirs, une famille qui au fur à mesure de l'enquête va éclater face à tout ses secrets qui remontent à la surface et peu cette famille va complètement s'effondrer telles les cartes d'un château de cartes face aux révélations de l'enquête et encore plus quand l'enquête mettra un nom sur ce corps celui de François Renon. Tour à tour, chacun se posera tout un tas de questions, et surtout qui à tuer François Renon ... Dans ce roman, on a une famille qui veut faire bien sur tout rapport devant les gens, se montrer parfait sans aucune faille, alors qu'en fait, c'est tout le contraire, ils sont fourbe et sont engloutie par les secrets et non-dis et quand ses secrets arrive à la surface, ils se retrouvent tous complètement noyés et perde littéralement pied. . Contrairement à d'autres romans que j'ai lus, ici, c'est la femme qui l'emporte niveau personnage. Dans ce roman chaque femme à sa place , l'épouse qui fait un déni total sur son mari à sa disparition , la belle-mère une vraie teigne, pas du tout, aimante et très froide , elle est mauvaise en tout point sauf avec son François qui pour elle est bien sous tout rapport . Chaque femme à sa place et chacune un caractère bien à elle. J'ai adoré ce roman, il se lit vite et j'ai été immédiatement prise dans cette histoire où chaque membre de cette famille éclate au fur et à mesure que la vérité éclate.🏔🗡🪚
    Lire la suite
    En lire moins
  • loeildeluciole Posté le 13 Décembre 2020
    Dans son premier roman, Cécile Cabanac s'attaque au thriller rural et au thriller domestique en même temps ! Deux thèmes qui se mêlent parfaitement et d'autant mieux quand on ne rentre pas dans les clichés de l'un ou l'autre sous genre ! François Renon est entrepreneur, il a repris l'entreprise familiale. Sa mère et ses sœurs vivent près de chez lui mais cette proximité ne rend pas les relations plus agréables pour autant. François vit sa vie de son côté, avec sa femme Catherine et leurs trois enfants. Sauf qu'un beau jour, il est sauvagement assassiné et porté disparu ! Sa femme est libérée de cet homme alcoolique, bourru et pour qui l'amour s'est évaporé. Elle revit enfin et devient donc la cible de choix de l'entourage de la victime et des gendarmes. Évidemment, une femme heureuse de savoir son mari disparu c'est louche ! Mais comme je l'ai dit en préambule, c'est bien plus complexe qu'il n'y paraît ! Des secrets de famille sont découverts suite à ce décès. Et pour y avoir des secrets, il y en a ! Des glauques et des malsains ! Des abus, des enfants illégitimes, des coups... tout a été permis dans ma famille Renon,... Dans son premier roman, Cécile Cabanac s'attaque au thriller rural et au thriller domestique en même temps ! Deux thèmes qui se mêlent parfaitement et d'autant mieux quand on ne rentre pas dans les clichés de l'un ou l'autre sous genre ! François Renon est entrepreneur, il a repris l'entreprise familiale. Sa mère et ses sœurs vivent près de chez lui mais cette proximité ne rend pas les relations plus agréables pour autant. François vit sa vie de son côté, avec sa femme Catherine et leurs trois enfants. Sauf qu'un beau jour, il est sauvagement assassiné et porté disparu ! Sa femme est libérée de cet homme alcoolique, bourru et pour qui l'amour s'est évaporé. Elle revit enfin et devient donc la cible de choix de l'entourage de la victime et des gendarmes. Évidemment, une femme heureuse de savoir son mari disparu c'est louche ! Mais comme je l'ai dit en préambule, c'est bien plus complexe qu'il n'y paraît ! Des secrets de famille sont découverts suite à ce décès. Et pour y avoir des secrets, il y en a ! Des glauques et des malsains ! Des abus, des enfants illégitimes, des coups... tout a été permis dans ma famille Renon, renommée dans cette campagne reculée. C'est bien ficelé, plein de rebondissements et la quête de vérités sur cette famille est aussi importante que celle du coupable ! Virginie Sevran, flic parisienne arrivée il y a peu pour un nouveau départ dans la vie, prend cette enquête à bras le corps et y mettra toute son énergie ! Une flic que j'ai hâte de retrouver ! Bref, un excellent premier thriller rural et domestique et la rencontre avec une nouvelle enquêtrice qu'on va adorer !
    Lire la suite
    En lire moins
  • dom007 Posté le 13 Octobre 2020
    C'est grâce aux bonnes critiques du 2 e roman de Cecile Cabanac (requiem pour un  diamant ) que j'ai eu envie de la suivre et de commencer par son 1er roman. Et là une bonne surprise m'attendait. Une enquête facile à suivre mais avec du suspense jusqu'à la fin.  Les personnages sont bien travaillés  avec des personnalités fort complexes. Et cerise sur le gâteau : les scènes se déroulent à proximité de Clermont Ferrand ma ville de naissance !  Que demander de mieux pour passer un excellent moment de lecture ?
  • frueka_livrescapades Posté le 9 Septembre 2020
    Quelle excellente surprise que ce premier polar de Cécile Cabanac! Des poignards dans les sourires se démarque par son atmosphère rurale, sa galerie de personnages et son intrigue minutieuse. Une très bonne lecture! Des poignards dans les sourires (2019), c’est d’abord la campagne et les petits villages auvergnats. C’est le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Clermont-Ferrand ensuite, un service notamment représenté par la capitaine Virginie Sevran, nouvelle recrue fraîchement mutée du mythique 36 parisien, et son collègue Pierre Biolet. Enfin, c’est une enquête criminelle au centre de laquelle se trouvent d’une part un homme qui a mystérieusement disparu pendant que sa femme et ses enfants passaient leur week-end dans la région parisienne et de l’autre, un corps démembré en partie carbonisé retrouvé en pleine nature par un coureur. Le premier roman de Cécile Cabanac est une plongée aussi passionnante que glaçante dans l’intimité d’une famille bourgeoise dysfonctionnelle. « J’écoute les uns et les autres, je les regarde se positionner sur l’échiquier. Dans ces familles, où on a toujours tout mis sous cloche, caché les cadavres dans les placards… on profite souvent d’une enquête criminelle pour faire le ménage, régler les comptes… » Des cadavres dans les placards, il y en aura beaucoup... Quelle excellente surprise que ce premier polar de Cécile Cabanac! Des poignards dans les sourires se démarque par son atmosphère rurale, sa galerie de personnages et son intrigue minutieuse. Une très bonne lecture! Des poignards dans les sourires (2019), c’est d’abord la campagne et les petits villages auvergnats. C’est le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Clermont-Ferrand ensuite, un service notamment représenté par la capitaine Virginie Sevran, nouvelle recrue fraîchement mutée du mythique 36 parisien, et son collègue Pierre Biolet. Enfin, c’est une enquête criminelle au centre de laquelle se trouvent d’une part un homme qui a mystérieusement disparu pendant que sa femme et ses enfants passaient leur week-end dans la région parisienne et de l’autre, un corps démembré en partie carbonisé retrouvé en pleine nature par un coureur. Le premier roman de Cécile Cabanac est une plongée aussi passionnante que glaçante dans l’intimité d’une famille bourgeoise dysfonctionnelle. « J’écoute les uns et les autres, je les regarde se positionner sur l’échiquier. Dans ces familles, où on a toujours tout mis sous cloche, caché les cadavres dans les placards… on profite souvent d’une enquête criminelle pour faire le ménage, régler les comptes… » Des cadavres dans les placards, il y en aura beaucoup dans ce polar! Et tout particulièrement au sein de la famille Renon, une famille en apparence bien comme il faut mais en réalité gangrenée par les non-dits et les secrets. L’hypocrisie et le mensonge règnent en maîtres absolus et Des poignards dans les sourires porte merveilleusement son nom! La personnalité et le vécu des divers personnages se dévoilent progressivement révélant à leur tour, grâce à l’alternance des points de vue, la véritable nature du disparu, un homme qui cumulait de nombreuses tares et dont les frasques étaient tout sauf discrètes. La liste des suspects s’allonge de façon vertigineuse et l’enquête devient particulièrement complexe. Cécile Cabanac sème habilement les indices et nous balade en multipliant les fausses pistes jusqu’au dénouement final… surprenant! Par ailleurs, elle retranscrit avec brio une ambiance familiale lourde et malsaine due à de nombreux dysfonctionnements dans les relations parents-enfants mais aussi au sein des fratries et des couples et analyse avec finesse la multitude de personnages -féminins pour la plupart- qui gravitent dans l’entourage plus au moins proche de la famille Renon. Une bien belle brochette de personnages détestables! Un premier roman prometteur et une très bonne lecture, j’en redemande!
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !