Lisez! icon: Search engine
Islanova
Date de parution : 07/03/2019
Éditeurs :
Pocket

Islanova

,

Date de parution : 07/03/2019
Islanova.
Depuis la côte, Julian Stark distingue l’île d’Oléron. C’est là que sa fille Charlie, 16 ans,  s’est enfuie pour répondre à l’appel d’un blogueur charismatique et mystérieux dont elle a...
Islanova.
Depuis la côte, Julian Stark distingue l’île d’Oléron. C’est là que sa fille Charlie, 16 ans,  s’est enfuie pour répondre à l’appel d’un blogueur charismatique et mystérieux dont elle a embrassé les causes humanistes. Mais ce qu’elle ignore, c’est que cet homme, surnommé Vertigo, est à la tête d’une véritable...
Islanova.
Depuis la côte, Julian Stark distingue l’île d’Oléron. C’est là que sa fille Charlie, 16 ans,  s’est enfuie pour répondre à l’appel d’un blogueur charismatique et mystérieux dont elle a embrassé les causes humanistes. Mais ce qu’elle ignore, c’est que cet homme, surnommé Vertigo, est à la tête d’une véritable armée et qu’il s’apprête à défier le pouvoir. Qu’importe si la vie de milliers d’innocents est menacée. Face à cette urgence, Julian n’a plus qu’une obsession : sauver sa fille à n’importe quel prix.

« Le duo Camut & Hug ne déroge pas à leur excellente ligne de conduite : nous plonger au cœur de moments intenses, brûlants, sanglants, qui disent aussi quelque chose de notre époque. » Jacques Lindecker – L'Alsace

« Les auteurs utilisent les codes du thriller, certes, mais ce terme serait trop réducteur, tant les sujets abordés et développés amènent le lecteur à réfléchir. » Étienne Sengegera – L'Écho de l'Ouest

Cet ouvrage a reçu le Prix Ouest

Nouvelle édition revue par les auteurs

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286558
Code sériel : 17279
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 832
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266286558
Code sériel : 17279
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 832
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le duo Camut & Hug ne déroge pas à leur excellente ligne de conduite : nous plonger au cœur de moments intenses, brûlants, sanglants, qui disent aussi quelque chose de notre époque. Ici, la protection de notre planète, les dangers du repli sur soi. Avec Islanova, ils sont à leur meilleur. » Jacques Lindecker, L'Alsace.

« Les auteurs utilisent les codes du thriller, certes, mais ce terme serait trop réducteur, tant les sujets abordes et développes amènent le lecteur à réfléchir. » Étienne Sengegera, Écho de l'Ouest.

« Un polar fleuve a la dimension tres contemporaine, par le flamboyant duo Jerôme Camut/Nathalie Mug, révèle par Les Voies de l'Ombre et M/3. » FMP Mutualité.
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sylvieboop24 20/12/2020
    L’histoire : Vanda et Julien vivent avec leurs enfants dans une maison forestière dans les Vosges. La nature les entoure, comme un cocon protecteur qu’ils respectent. Vanda est la mère de Leny, elle est aussi ingénieure en télécom. Julien, ancien flic reconvertie en garde forestier, est le père de Charlie. Une vie heureuse. Un équilibre trouvé. Mais voilà, un feu de forêt va tout ravager. Car Julien va rentrer plus tôt que prévu et surprendre sa fille de 16 ans et son beau-fils de 18 au lit. La colère est rarement bonne conseillère. Des mots, des gestes. Julien sait que Vanda ne lui pardonnera pas d’avoir touché à son fils. De son côté la têtue Charlie sait que son père va tout faire pour la séparer de Leny. Il n’y a qu’une solution : fuguer. Puis elle sait où aller : la ZAD de l’Atlantique, qui se trouve sur l’Ile d’Oléron. Là-bas il y a Vertigo, le leader de l’Armée du 12 Octobre, un groupe d’écologistes radicaux. Elle l’écoute sur les ondes depuis des mois. Le regard de Leny est différent : Extrait P.89-90 « … ses pas d’élève de terminale avaient croisés ceux d’un enseignant atypique – l’un de ceux que Julian considérait... L’histoire : Vanda et Julien vivent avec leurs enfants dans une maison forestière dans les Vosges. La nature les entoure, comme un cocon protecteur qu’ils respectent. Vanda est la mère de Leny, elle est aussi ingénieure en télécom. Julien, ancien flic reconvertie en garde forestier, est le père de Charlie. Une vie heureuse. Un équilibre trouvé. Mais voilà, un feu de forêt va tout ravager. Car Julien va rentrer plus tôt que prévu et surprendre sa fille de 16 ans et son beau-fils de 18 au lit. La colère est rarement bonne conseillère. Des mots, des gestes. Julien sait que Vanda ne lui pardonnera pas d’avoir touché à son fils. De son côté la têtue Charlie sait que son père va tout faire pour la séparer de Leny. Il n’y a qu’une solution : fuguer. Puis elle sait où aller : la ZAD de l’Atlantique, qui se trouve sur l’Ile d’Oléron. Là-bas il y a Vertigo, le leader de l’Armée du 12 Octobre, un groupe d’écologistes radicaux. Elle l’écoute sur les ondes depuis des mois. Le regard de Leny est différent : Extrait P.89-90 « … ses pas d’élève de terminale avaient croisés ceux d’un enseignant atypique – l’un de ceux que Julian considérait comme « des chevelus dangereux pour la société ». « Ne voyez pas dans l’Histoire des hommes idéalistes qui auraient eu la force de conviction nécessaire pour soulever des montagnes et bouleverser l’ordre établi des choses ! Non, si l’Histoire avance et que vous voulez en comprendre la raison, posez-vous une seule question : à qui cela profite-t-il ? » La raison de l’argent l’emportait toujours. Le monde tournait autour depuis l’invention de la première pièce. » Lors de l’arrivé sur la ZAD, Leny sera d’ailleurs traité de Capitaliste (catalogué suite aux posts de sa page FB), son amour pour Charlie lui fera prendre sur lui pour être accepté. Un temps. Mais la ZAD n’est qu’une facette, et l’Armée des 12 comporte une faction d’extrémistes les 12-10. Un plan, un projet les animent mené par leur mentor. Idéaliste, sans doute, mais si personne ne fait jamais rien comment faire bouger les choses ? Les Zadistes sont prêts à donner leur vie pour que le projet s’accomplisse, avec l’aide des Pellegrin et de leur ferme. Et surtout le puits de la ferme. Car sans eau rien n’est possible. Notre jeune couple va rencontrer des personnages attachants et sincères : Larousse, Aguir, Diego, Anne, Kit… Les forces de l’ordre vont déloger les zadistes. L’un deux sera, suite à cette intervention, érigé en martyre et le plan patiemment préparé se mettra en place. Une technologie avancée du nom d’Ozalia, des bras armés professionnels, la récupération d’un lieu stratégique et La république d’Islanova est née ! Extrait P.282 : « Islanova a une raison d’être et une seule : donner une dernière chance à l’humanité. » Julian de son côté, reprend contact avec son ami le commandant de police Jan Vorchek pour retrouver sa fille. A ses côtés Arya veille. Une mère ne lâche pas ses enfants. Jamais. Vanda ira jusqu’au bout pour eux et devra affronter le passé de Julian et la trahison. Julian devra affronter, enfin, ce qui le hante et qu’il fuit depuis 10 ans. Mais voilà, l’enfer est pavé de bonnes intentions. Tout n’est pas aussi bon enfant que l’on pourrait le croire. La mort et l’appât du gain s’invitent, la vengeance aussi. La nature humaine n’est, hélas, pas seulement faite d’amour de son prochain et de solidarité. En conclusion : Islanova nous parle de la famille, ici recomposée, et des difficultés pour la conserver unie. Nous parle de la nature, de valeurs, de combats, d’engagements, d’amour, de culpabilité et de vengeance. Et d’une louve qui sait aimer comme seule un animal en est capable : totalement et sans rien attendre en retour. Et ce roman interroge sur le droit à l’eau qui est loin d’être équitable pour tous. Cette question résonne d’autant plus lorsque les patrons de grands groupes alimentaires estiment que l’eau devrait être taxée et tiennent de plus en plus fermement ce discours. Et lorsque l’eau d’une fontaine d’un quartier de Nice est refusée aux SDF au printemps 2018, car ils font tache pour les commerçants de ladite place. Double peine donc pour ces personnes qui vivent dans la rue. La solidarité, on en parle ? Hâte de découvrir la suite de cette histoire dans laquelle j’ai retrouvé avec plaisir Anne Chassin, documentariste de W3, et d’autres personnages de ce cycle que j’avais dévoré. J’ai également découvert mon copain David devenu un personnage du récit. Un bel hommage mérité. Ce roman fait la part belle à un endroit que les auteurs affectionnent : l’Ile d’Oléron. Elle est un des personnages principaux de cette histoire. Il faut dire que ce lieu le mérite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • varysoasoa 05/07/2020
    2025 en France, 10 ans après les terribles attentats du 13/11/2015, Julien Stark, ex flic installé dans les Vosges va être confronté à une expérience destructrice et sera prêt à tout pour sauver sa fille de la radicalisation qui le mènera sur les pas de Morgan Scali, victime du terrorisme. C'est boulversant, intense et sanglant ! Des sujets qui donnent à réfléchir ... sur le sens de nos actes à une époque bien complexe. Plus de 800 pages explosives !
  • Bookdelirium 04/07/2020
    Les premières pages nous laissent à bout de souffle. Tout s’enchaîne à une vitesse folle. Une chose est sur le décor et le synopsis sont plantés. On mélange histoire vraie et fictive avec un savant mélange. Si bien qu'on a du mal a différer le vrai du faux. C'est un jeu auquel on se prête avec plaisir. 800 et quelques pages paraissent donc longues et courtes à la fois pour raconter découvrir le dénouement. Se pourrait-il que cela ne s’arrête pas la? A vous de le découvrir.
  • loeildeluciole 09/04/2020
    Encore une fois Le Camhug (Jérôme Camut et Nathalie Hug) frappent fort avec ce thriller apocalyptique réaliste. Encore une fois, ce sont les causes soulevées et combattues et les personnages qui surpassent le côté thriller pourtant parfait. Le résultat donne un roman coup de poing qui, avec des personnes que j’ai l’impression de connaître dans la vraie vie, se battent et défendent la planète, son climat, son eau, ses ressources. Tout ou presque se déroule sur l’île d’Oléron, dans la ZAD d’Oléron où un groupe d’extrême écolo avec des membres tendances terroristes s’unissent et créent l’état d’Islanova pour demander à ce que soit voté au Sommet mondial de l’eau un projet qui donnera accès à l’eau potable aux pays défavorisés. Comme nous avons aujourd’hui du pétrole qui nous arrive par tuyau. Pourquoi faire la même chose avec l’eau ? Cette denrée surconsommée qui ne se renouvelle pas sur Terre. Et au milieu, Charlie, jeune ado écolo qui veut se battre pour sa planète et les milliers d’enfants qui meurent chaque jour par manque d’eau salubre. Leny, son petit copain (fils de sa belle-mère) l’a suivi par amour sans connaître la force d’engagement de sa chère et tendre. Julian, le père, ancien flic, va tout... Encore une fois Le Camhug (Jérôme Camut et Nathalie Hug) frappent fort avec ce thriller apocalyptique réaliste. Encore une fois, ce sont les causes soulevées et combattues et les personnages qui surpassent le côté thriller pourtant parfait. Le résultat donne un roman coup de poing qui, avec des personnes que j’ai l’impression de connaître dans la vraie vie, se battent et défendent la planète, son climat, son eau, ses ressources. Tout ou presque se déroule sur l’île d’Oléron, dans la ZAD d’Oléron où un groupe d’extrême écolo avec des membres tendances terroristes s’unissent et créent l’état d’Islanova pour demander à ce que soit voté au Sommet mondial de l’eau un projet qui donnera accès à l’eau potable aux pays défavorisés. Comme nous avons aujourd’hui du pétrole qui nous arrive par tuyau. Pourquoi faire la même chose avec l’eau ? Cette denrée surconsommée qui ne se renouvelle pas sur Terre. Et au milieu, Charlie, jeune ado écolo qui veut se battre pour sa planète et les milliers d’enfants qui meurent chaque jour par manque d’eau salubre. Leny, son petit copain (fils de sa belle-mère) l’a suivi par amour sans connaître la force d’engagement de sa chère et tendre. Julian, le père, ancien flic, va tout faire pour rejoindre sa fille et tenter de la raisonner. Un combat planétaire, écologique, humain et familial. Un combat écrit avec leurs tripes, lu avec les nôtres et encore un roman qui ne laisse pas indemne. Et avant ça, je vous conseille la nouvelle (gratuite) d’une soixantaine de page, Rejoins-nous dans l’Armée du 12 Octobre ! Ça vous donnera une idée du démarrage côté Vosges du roman et quelques éléments sur des personnages très secondaires. Un bon plus !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sydola 02/01/2020
    Tout d'abord un grand merci à Pocket pour m'avoir permise de rencontrer ces deux auteurs lors d'un apéro polar. Julien Stark, ancien policier d'intervention à Paris, maintenant garde forestier dans les Vosges, part à la recherche de sa fille. Cette dernière a fugué avec son petit ami qui n'est autre que le fils de la compagne de son père. Les fugueurs se retrouvent ainsi sur l'île d'Oléron où un groupe écologiste à visée humanitaire aidé de mercenaires a pris le contrôle et défie le gouvernement. Ils demandent que l'apport en eau dans toutes les contrées du monde soit prise en compte lors de la réunion internationale sur le climat. Ce père va donc essayer de faire sortir sa fille de ce groupe quitte à être hors la loi. Ce roman est plus thriller que polar et a un rythme époustouflant. On a du mal a le lâcher et ce malgré ses quelques 800 pages. L'histoire est bien ficelée et dès que l'on pense être sorti de l'embroglio, il suffit de nouveaux éléments qui nous replongent dans la quête du père. On n'a pas le temps de souffler, on vit au rythme des principaux personnages et dans un état d'urgence, de besoin de... Tout d'abord un grand merci à Pocket pour m'avoir permise de rencontrer ces deux auteurs lors d'un apéro polar. Julien Stark, ancien policier d'intervention à Paris, maintenant garde forestier dans les Vosges, part à la recherche de sa fille. Cette dernière a fugué avec son petit ami qui n'est autre que le fils de la compagne de son père. Les fugueurs se retrouvent ainsi sur l'île d'Oléron où un groupe écologiste à visée humanitaire aidé de mercenaires a pris le contrôle et défie le gouvernement. Ils demandent que l'apport en eau dans toutes les contrées du monde soit prise en compte lors de la réunion internationale sur le climat. Ce père va donc essayer de faire sortir sa fille de ce groupe quitte à être hors la loi. Ce roman est plus thriller que polar et a un rythme époustouflant. On a du mal a le lâcher et ce malgré ses quelques 800 pages. L'histoire est bien ficelée et dès que l'on pense être sorti de l'embroglio, il suffit de nouveaux éléments qui nous replongent dans la quête du père. On n'a pas le temps de souffler, on vit au rythme des principaux personnages et dans un état d'urgence, de besoin de ressentir l'adrénaline. Outre la question de la filiation et du besoin de protéger ses enfants, il est aussi question de la sauvegarde de l'environnement, sujet plus que d'actualité. Mais aussi de la perte de repères pour la jeunesse qui peut être amener à se radicaliser pour des causes humanistes. Très gros coup de coeur
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.