Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266241038
Code sériel : 15652
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
Je suis à l'Est !
Jean-Claude Ameisen (préface de), Sophie Revil (préface de)
Date de parution : 10/10/2013
Éditeurs :
Pocket

Je suis à l'Est !

,

Jean-Claude Ameisen (préface de), Sophie Revil (préface de)
Date de parution : 10/10/2013

Josef Schovanec n’est pas fou. Ni luxembourgeois, tchèque ou plutonien. Il n’est pas non plus un génie. Il est autiste.
Diplômé de Sciences-Po, docteur en philosophie, Josef maîtrise une dizaine de...

Josef Schovanec n’est pas fou. Ni luxembourgeois, tchèque ou plutonien. Il n’est pas non plus un génie. Il est autiste.
Diplômé de Sciences-Po, docteur en philosophie, Josef maîtrise une dizaine de langues, mais n’a pas parlé pendant plusieurs années. À huit ans, il était capable de présenter un exposé d’astronomie mais...

Josef Schovanec n’est pas fou. Ni luxembourgeois, tchèque ou plutonien. Il n’est pas non plus un génie. Il est autiste.
Diplômé de Sciences-Po, docteur en philosophie, Josef maîtrise une dizaine de langues, mais n’a pas parlé pendant plusieurs années. À huit ans, il était capable de présenter un exposé d’astronomie mais restait presque inapte au discours social.
Est-ce son intelligence, la vivacité de son esprit, son sens de l’humour ? Josef est spécial… comme tout un chacun.
Un témoignage salutaire qui contribue à changer notre regard sur l’autisme.

« Avec un humour mordant et une honnêteté vertigineuse, [Josef Schovanec] observe en détail notre façon d'être autant que la sienne. » Le Monde

« Un récit drôle et instructif. » Le Point

Édition revue et augmentée, avec une postface inédite de l'auteur

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266241038
Code sériel : 15652
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« (...) un récit drôle et instructif, dont le titre est aussi un jeu de mots. » Le Point

« Avec un humour mordant et une honnêteté vertigineuse, [Josef Schovanec] observe en détail notre façon d'être autant que la sienne. » Jean-Baptiste de Montvalon, Le Monde

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cath_perrin Posté le 10 Janvier 2022
    Un témoignage touchant, plein d’humour et d’autodérision, sur le parcours de l’auteur. Alors qu’il avait des difficultés à apprendre à parler, à communiquer avec les autres, il se passionnait pour l’astronomie et tenait des discours que les adultes peinaient à comprendre (et pas à cause de ses difficultés d’élocution). D’abord diagnostiqué schizophrène, il a fallu du temps pour qu’un médecin émette le diagnostic : autisme. Ou plutôt, comme le dit Joseph Schovanec, personne avec autisme. Parce qu’il n’est pas que ça, il est aussi brillant et plein d’humour. Je suis à l’Est est un témoignage important sur ce que vivent les personnes avec autisme, de l’intérieur.
  • croquignol Posté le 27 Octobre 2021
    J'ai découvert Josef Schovanec avec sa chronique radio "Voyages en Autistan", à l'époque le dimanche midi sur Europe 1. Une des voix qui me manquent depuis que j'ai renoncé à cette station, trop de pub tue la pub. Tout ce que j'appréciais dans ce billet audio, je le retrouve dans ce récit de vie : humour, auto-dérision, bon sens, mordant. Sa voix traînante et chantante, je l'ai entendue pendant la lecture, et ça lui a donné un sacré cachet. Je ne savais pas au début qu'il était autiste. C'était une personnalité unique que j'écoutais, comme il y en a tant d'autres. Quand je l'ai appris, ça n'a pas changé grand chose, mais ça m'a donné une clé supplémentaire pour l'appréhender. Voilà quel est l'immense apport de ce bouquin pour moi : donner une clé pour ouvrir une porte. Une porte qui reste souvent fermée, ou tout simplement que l'on n'a même pas vue. Et pourtant quelles sources d'enrichissements sont cachées derrière ! Josef Schovanec aborde beaucoup de sujets, toujours à cœur ouvert, très directement, et même je dirai de façon étonnamment pragmatique. Il nous raconte ses stratégies sociales, ses trucs pour gérer le stress. Il nous... J'ai découvert Josef Schovanec avec sa chronique radio "Voyages en Autistan", à l'époque le dimanche midi sur Europe 1. Une des voix qui me manquent depuis que j'ai renoncé à cette station, trop de pub tue la pub. Tout ce que j'appréciais dans ce billet audio, je le retrouve dans ce récit de vie : humour, auto-dérision, bon sens, mordant. Sa voix traînante et chantante, je l'ai entendue pendant la lecture, et ça lui a donné un sacré cachet. Je ne savais pas au début qu'il était autiste. C'était une personnalité unique que j'écoutais, comme il y en a tant d'autres. Quand je l'ai appris, ça n'a pas changé grand chose, mais ça m'a donné une clé supplémentaire pour l'appréhender. Voilà quel est l'immense apport de ce bouquin pour moi : donner une clé pour ouvrir une porte. Une porte qui reste souvent fermée, ou tout simplement que l'on n'a même pas vue. Et pourtant quelles sources d'enrichissements sont cachées derrière ! Josef Schovanec aborde beaucoup de sujets, toujours à cœur ouvert, très directement, et même je dirai de façon étonnamment pragmatique. Il nous raconte ses stratégies sociales, ses trucs pour gérer le stress. Il nous raconte aussi ses particularités, ses souffrances, ses colères. J'ai fait un beau bout de chemin en sa compagnie, sans pouvoir lui répondre malheureusement, ou lui demander des éclaircissements. Pour une fois je vais pouvoir citer les dernières phrases du livre sans risque de divulgâcher, elles en sont un parfait résumé : "Je me méfie des théories qui voudraient réduire l’être humain à un mécanisme d’horlogerie. Je crois que l’être humain est beaucoup plus composite, en mouvement. Ne l’enfermons pas, ne nous enfermons pas dans une case. Il nous en manquerait une."
    Lire la suite
    En lire moins
  • DONZEL Posté le 2 Octobre 2021
    Rester enferrer en soi, et demeurer perméable et réceptif au monde extérieur auquel ses propres verrous intérieurs persistent à vous le refuser Un témoignage d'un courage exemplaire, un signe de vie extraordinaire qui veut transparaître et se livre toute crue au jugement étonné et souvent rigide des " gens normaux" se glorifiant de l'être et de JUGER sans plus chercher à comprendre . On avoisine là les limites de prises de conscience que ce concentré de vie vous évoque tant l'on est amené à dépasser cette peur devant " l'anormalité" en face Pour accompagner cette part formidablement émouvante et prenante de cette AUTRE SENSIBILITÉ et PERCEPTION de la vie Une vie difficile à appréhender Un témoignage pour aider et s'aider dans une recherche nouvelle de se dépasser
  • nanouche Posté le 24 Août 2021
    Josef Schovanec est une personne avec autisme. Après un récit de son enfance et de sa jeunesse, il présente ce que cela peut signifier qu'être autiste. Il y a un regard critique sur l'encadrement médical (on comprend que Josef Schovanec a eu bien de la chance de réchapper à six ans de soins psychiatriques) ou les associations de défense des handicapés. Surtout, ce que j'ai le plus apprécié, ce sont les intéressantes considérations sur l'identité et le handicap. La personne ne se résume pas à son handicap. Chacun est unique et le handicap n'est qu'un élément de l'identité, plus ou moins pertinent selon les circonstances : "Lorsque je suis seul dans ma chambre, je ne me sens pas autiste (...) Si je séjourne dans un monastère bouddhiste, où les codes sociaux sont particulièrement rigides et n'exigent pas de longs bavardages, alors, à l'issue d'une phase d'apprentissage, peut-être serai-je plus à l'aise que d'autres et mon handicap de départ deviendra-t-il avantage." Un ouvrage facile à lire et fort intéressant.
  • z9m57krbm9_1621499841364 Posté le 20 Mai 2021
    Josef schovanec est assez récemment devenu la référence nationale des personnes autistes. Il a réussi un livre abordable, intéressant et instructif, qui ne déborde pas de références médicales, avec des touches d’humour propres à lui. Une grande réussite.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.