Lisez! icon: Search engine
La controverse de Valladolid
Date de parution : 16/08/2012
Éditeurs :
Pocket

La controverse de Valladolid

Date de parution : 16/08/2012

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

En 1550, une question agite la chrétienté : qui sont les Indiens ? Des êtres inférieurs qu'il faut soumettre et convertir ? Ou des hommes,...

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

En 1550, une question agite la chrétienté : qui sont les Indiens ? Des êtres inférieurs qu'il faut soumettre et convertir ? Ou des hommes, libres et égaux ?
Un légat envoyé par le pape doit en décider. Pour l'aider, deux religieux espagnols. Ginès de Sepúlveda,...

LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

En 1550, une question agite la chrétienté : qui sont les Indiens ? Des êtres inférieurs qu'il faut soumettre et convertir ? Ou des hommes, libres et égaux ?
Un légat envoyé par le pape doit en décider. Pour l'aider, deux religieux espagnols. Ginès de Sepúlveda, fin lettré, rompu à l'art de la polémique, et Bartolomé de Las Casas, prêtre ayant vécu de nombreuses années dans le Nouveau Monde. Le premier défend la guerre au nom de Dieu. Le second lutte contre l'esclavage des Indiens. Un face-à-face dramatique dont l'écho retentit encore.

« Avec la souveraine liberté du romancier, Jean-Claude Carrière met en scène la célèbre “dispute”. Son beau livre subtil et original est bâti avec un rare sens dramatique. » Paul-Jean Franceschini – L'Express

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266225151
Code sériel : 4689
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266225151
Code sériel : 4689
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Avec la souveraine liberté du romancier, Jean-Claude Carrière met en scène la célèbre "dispute" (...). Son beau livre, subtil et original, est bâti avec un rare sens dramatique. » Paul-Jean Franceschini - L'Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • l_iris_me 05/11/2022
    trois épisodes de l'Histoire m'intéressent plus que tout : le règne de Marie Stuart, la Seconde Guerre mondiale... et la controverse de Valladolid. alors que je regardais en cours d'espagnol un film sur ce dernier sujet, je me suis dit qu'il était temps de sortir ce roman de ma PAL. je n'ai rarement lu de livre aussi passionnant que celui-ci. rédigé en dialogue, il est très fluide et l'argumentation de chaque partie est très intéressante. évidemment, cet épisode de l'Histoire est très romancé, il ne faut pas prendre les mots du personnage pour ceux de l'homme mais tous les faits sont vrais. et quelle plume de l'auteur... je n'avais sincèrement pas envie de le lâcher. je souhaitais voir mes trajets de bus s'éterniser. à la lecture, j'ai ressenti la même chose que devant les dialogues de Diderot (pour qui j'éprouve un amour inconditionnel). chaque mot, chaque argument est parfaitement construit et formulé, c'est un bonheur pour l'esprit ! j'ai découvert que le même auteur avait également fait de cette oeuvre une pièce de théâtre (si ce n'est l'inverse?). je me laisserais sûrement tenter. en tout cas, voici, de loin, l'une de mes meilleures lectures de 2022 ! (issu de mon compte Instagram @l.iris.me)
  • Calliope2017 24/10/2022
    J'avoue avoir eu du mal avec les premiers chapitres de ce livre, qui ressemblent davantage à un manuel d'histoire qu'à un roman. Mais quelle suite ! Je ne regrette pas d'avoir persévéré, car le reste de ce roman est une vraie claque, avec une fin magistrale. Jean-Claude Carrière réussit à nous passionner pour un débat rhétorique, et à nous sensibiliser à un événement historique qui, bien que méconnu avant la publication de ce petit classique, est à l'origine d'une des grandes tragédies de l'histoire : la controverse de Valladolid. C'est en effet à l'issue de ces réflexions, menées en 1550-1551 pour savoir si "les Indiens avaient une âme", que s'est décidé le sort des habitants d'Amérique du Sud, mais aussi d’Afrique, puisque c'est suite à cela que le commerce triangulaire et l'esclavage ont pris un véritable essor. L'auteur, qui s'est énormément documenté pour écrire ce roman, réussit à créer une sorte de suspense quant à l'issue de la controverse (présentée sous forme de débat pour les besoins de la narration), et à nous présenter des personnages avec une véritable profondeur : Sepulveda et ses horribles positions racistes mais son art implacable de la logique, Las Casas le défenseur des droits de l'homme... J'avoue avoir eu du mal avec les premiers chapitres de ce livre, qui ressemblent davantage à un manuel d'histoire qu'à un roman. Mais quelle suite ! Je ne regrette pas d'avoir persévéré, car le reste de ce roman est une vraie claque, avec une fin magistrale. Jean-Claude Carrière réussit à nous passionner pour un débat rhétorique, et à nous sensibiliser à un événement historique qui, bien que méconnu avant la publication de ce petit classique, est à l'origine d'une des grandes tragédies de l'histoire : la controverse de Valladolid. C'est en effet à l'issue de ces réflexions, menées en 1550-1551 pour savoir si "les Indiens avaient une âme", que s'est décidé le sort des habitants d'Amérique du Sud, mais aussi d’Afrique, puisque c'est suite à cela que le commerce triangulaire et l'esclavage ont pris un véritable essor. L'auteur, qui s'est énormément documenté pour écrire ce roman, réussit à créer une sorte de suspense quant à l'issue de la controverse (présentée sous forme de débat pour les besoins de la narration), et à nous présenter des personnages avec une véritable profondeur : Sepulveda et ses horribles positions racistes mais son art implacable de la logique, Las Casas le défenseur des droits de l'homme mais au passé trouble et au caractère spontané, le cardinal au point de vue ambigu... Quelques pointes d'ironie et d'humour cynique nous arrachent même un sourire de temps à autre, malgré la dureté du sujet et les horreurs décrites. De même que Le rêve du Celte, que j'ai découvert quelques mois plus tôt, La controverse de Valladolid fait partie de ces lectures indispensables par leur difficile sujet ; au-delà de leurs qualités littéraires, ces livres abordent de manière accessible des épisodes à connaître de notre histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LivioB 22/07/2022
    Un roman extraordinaire. On est plongés dans un débat ayant eu lieu au XVIe siècle sous l'autorité du Pape et ayant pour but de définir la nature des amérindiens au regard des conceptions religieuses et morales de l'Europe chrétienne d'alors. L'issue de ce débat aura bien sûr des implications très concrètes car il doit décider si les Espagnols peuvent légitimement continuer à les brutaliser, massacrer, et réduire en esclavage, jusqu'au twist final qui m'a laissé bouche bée. Face à Las Casas qui défend le parti des amérindiens en invitant à les regarder comme des humains (oserait t'on dire comme nous ? ) et décrivant les violences effroyables infligées par les Espagnols, on se plait à détester son contradicteur qui lui oppose sa maitrise de la rhétorique, des sophismes, des textes religieux et des préjugés bien ancrés de son auditoire. Ce livre nous rappelle à quel point la morale de chaque époque peut avoir des points aveugles et comme les discours bien maitrisés peuvent justifier les pires horreurs.
  • Lesperanza 08/05/2022
    Comme Micromégas, j'ai lu ce livre dans le cadre scolaire en cours de HLP (littérature). le deuxième thème de l'année de Première étant les Représentations du Monde, nous nous sommes pas mal centrés sur les premières découvertes, la découverte de nouveaux peuples, etc. Et je ne m'attendais pas du tout à ça mais j'ai vraiment aimé cette lecture ! J'avais étudié cette période historique l'année dernière en Seconde, mais je n'en avais pas gardé de très vifs souvenirs. (pour être honnête, le programme d'histoire-géo de 2nde ne m'intéressait pas du tout ! surtout quand je venais de sortir de la Troisième où l'on avait étudié tout le XXeme siècle !!) Je me rappelais juste vaguement la Controverse et les noms De Las Casas et Sepulveda. Mais en découvrant ce livre, j'ai été prise dans le récit et je ne me suis pas du tout ennuyée ! Je ne pensais pas mais je suis contente de cette lecture ! Ce fut une bonne surprise au final :) Je m'attendais à un livre écrit il y a longtemps, relatant un vieil évènement historique ne me passionnant pas avec un style d'écriture compliqué... mais pas du tout ! Cette oeuvre fut publiée à... Comme Micromégas, j'ai lu ce livre dans le cadre scolaire en cours de HLP (littérature). le deuxième thème de l'année de Première étant les Représentations du Monde, nous nous sommes pas mal centrés sur les premières découvertes, la découverte de nouveaux peuples, etc. Et je ne m'attendais pas du tout à ça mais j'ai vraiment aimé cette lecture ! J'avais étudié cette période historique l'année dernière en Seconde, mais je n'en avais pas gardé de très vifs souvenirs. (pour être honnête, le programme d'histoire-géo de 2nde ne m'intéressait pas du tout ! surtout quand je venais de sortir de la Troisième où l'on avait étudié tout le XXeme siècle !!) Je me rappelais juste vaguement la Controverse et les noms De Las Casas et Sepulveda. Mais en découvrant ce livre, j'ai été prise dans le récit et je ne me suis pas du tout ennuyée ! Je ne pensais pas mais je suis contente de cette lecture ! Ce fut une bonne surprise au final :) Je m'attendais à un livre écrit il y a longtemps, relatant un vieil évènement historique ne me passionnant pas avec un style d'écriture compliqué... mais pas du tout ! Cette oeuvre fut publiée à la fin du XXème siècle et c'est écrit avec un style parfaitement abordable. Ça se lit très facilement, et le sujet m'a vraiment intéressée. Bref, je ne regrette pas du tout cette découverte ! :)
    Lire la suite
    En lire moins
  • branwyllt 05/02/2022
    Lire cet ouvrage me semblait essentiel. Je l'avais acheté il y a plusieurs mois, et il était resté dans ma bibliothèque. Le résumé de la quatrième de couverture m'avait déjà fait comprendre que je risquais de vivre une expérience difficile durant ma lecture. Je ne m'étais pas trompé... Colère, haine de la race humaine, haine envers l’Église d'antan. Les pages défilaient, et par moment, je devais me retenir de bondir sur mon siège et de plonger mes mains dans le livre pour étrangler certains protagonistes. A d'autres endroits de ma lecture, les larmes envahissaient mes yeux. Qui, à l'heure d'aujourd'hui, ne peut s'émouvoir des discours enflammés de Las Casas ? Ou au contraire grommeler des froids discours, supérieurement logique, de Sepulveda ? Tout en nous présentant ce cas de conscience divisant la Chrétienté au XVIème siècle, l'auteur nous met face à notre propre conscience, nos propres aprioris face à l’Étranger, face à ces drames lointains que nous ignorons délibérément ? C'est avec une écriture forte, prenante, que nous nous retrouvons dans ce couvent, à suivre un débat vieux comme le Monde, sur l'esclavage, la supériorité d'une foi ou d'une race... Un véritable récit coup de cœur, poignant. Un... Lire cet ouvrage me semblait essentiel. Je l'avais acheté il y a plusieurs mois, et il était resté dans ma bibliothèque. Le résumé de la quatrième de couverture m'avait déjà fait comprendre que je risquais de vivre une expérience difficile durant ma lecture. Je ne m'étais pas trompé... Colère, haine de la race humaine, haine envers l’Église d'antan. Les pages défilaient, et par moment, je devais me retenir de bondir sur mon siège et de plonger mes mains dans le livre pour étrangler certains protagonistes. A d'autres endroits de ma lecture, les larmes envahissaient mes yeux. Qui, à l'heure d'aujourd'hui, ne peut s'émouvoir des discours enflammés de Las Casas ? Ou au contraire grommeler des froids discours, supérieurement logique, de Sepulveda ? Tout en nous présentant ce cas de conscience divisant la Chrétienté au XVIème siècle, l'auteur nous met face à notre propre conscience, nos propres aprioris face à l’Étranger, face à ces drames lointains que nous ignorons délibérément ? C'est avec une écriture forte, prenante, que nous nous retrouvons dans ce couvent, à suivre un débat vieux comme le Monde, sur l'esclavage, la supériorité d'une foi ou d'une race... Un véritable récit coup de cœur, poignant. Un appel désespéré pour l'égalité. AstroBook Challenge 2022
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.