Lisez! icon: Search engine
La Malédiction du Cecil Hotel - Meurtres en série, suicides et morts violentes à Los Angeles
Date de parution : 15/06/2023
Éditeurs :
Pocket

La Malédiction du Cecil Hotel - Meurtres en série, suicides et morts violentes à Los Angeles

Date de parution : 15/06/2023
Replongeant dans les archives criminelles, la célèbre youtubeuse du crime Sonya Lwu raconte par le biais de ses affaires sordides l’histoire du Cecil Hotel, établissement à l’aura maléfique et fascinante.
Situé en plein cœur de Los Angeles, le Cecil Hotel devient vite un repaire d’alcooliques, de junkies, de prostituées et de marginaux en tous genres.
Théâtre d’une multitude de suicides, overdoses...
Situé en plein cœur de Los Angeles, le Cecil Hotel devient vite un repaire d’alcooliques, de junkies, de prostituées et de marginaux en tous genres.
Théâtre d’une multitude de suicides, overdoses ou décès inexpliqués, l’hôtel est aussi lié à de célèbres affaires criminelles jusqu’en 2013 où le corps de l'étudiante canadienne...
Situé en plein cœur de Los Angeles, le Cecil Hotel devient vite un repaire d’alcooliques, de junkies, de prostituées et de marginaux en tous genres.
Théâtre d’une multitude de suicides, overdoses ou décès inexpliqués, l’hôtel est aussi lié à de célèbres affaires criminelles jusqu’en 2013 où le corps de l'étudiante canadienne Elisa Lam est retrouvé dans un des réservoirs d'eau installés sur le toit.
Le Cecil Hotel est-il maudit ? Hanté ? Ce qui est certain, c’est que si un jour vous passez devant cet immense bâtiment de 14 étages et quelques 700 chambres, vous hésiterez à en pousser la porte...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266334655
Code sériel : 19040
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266334655
Code sériel : 19040
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 272
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Sonya Lwu ficèle bien son intrigue. Elle peut rajouter une ligne à ses nombreux diplômes : la maîtrise de l'écriture. » 
Libération
« Lwu, surnommée “la youtubeuse du crime”, en dresse le macabre inventaire avec une force d’évocation des plus angoissantes. » 
La Provence

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • justinemaigrot 14/04/2024
    Un bon ouvrage, l'écriture reflète vraiment le style de Sonya. La première histoire non résolue et les chapitres consacrés aux tueurs en série sont captivants, mais les anecdotes liées au Cecil Hôtel entre ces gros chapitres ne m'ont pas totalement séduite. La manière dont le livre est rédigé m'a semblé un peu gênante à la lecture, mais malgré cela, il reste vraiment intéressant. J'aurais souhaité davantage d'analyses psychologiques sur les tueurs, à l'image de ce que Sonya a l'habitude de faire dans ses vidéos YouTube.
  • latornadedespages 22/12/2023
    J'ai passé un très bon moment de lecture. J'ai retrouvé le phrasé de Sonya Lwu comme dans ses vidéos. Même si je connaissais déjà une grande partie des détails grâce aux visionnaires de ses vidéos J'ai quand même adoré ce format papier style documentaire. Elle allie les faits réels aux légendes qui entourent l'hôtel sans en faire trop. Un écrit vraiment sympa pour les fans de true crime .
  • Passemoilelivre 04/12/2023
    A Los Angeles, le Cecil Hôtel, construit en 1924 a abrité un grand nombre d’assassins, de forfaits criminels et d’accidents de personnes plus ou moins expliqués pendant un siècle. La liste des affaires qui s’y sont déroulées est impressionnante, les plus connues sont longuement développées et contribuent à conférer une notoriété importante au lieu et à une narration qui s’essouffle progressivement, trop s’est trop !
  • Alicex3 08/11/2023
    Si vous êtes intéressés par true crime, vous êtes dans le bon livre! Je regarde aussi, c’est Vidéos YouTube qui me passionne énormément. Je ne suis pas déçu du livre qui est très intéressant. Il parle de l’hôtel le plus controversé Los Angeles qui a abriter des meurtres des tueurs en série des mort inexplicable.. dés disparition inexpliqué .., La malédiction, du Cecil hôtel ! L’hôtel a été construit en 19 24 et après crise économique , 19 29 , magnifique hôtel qu’il était est devenu le repère du désarroi de l’ humain et de la légende Sinistre qui lui collera pendant très longtemps. C’est une écriture fluide intéressante dans le contexte, et cela se voit qu’elle a fait beaucoup de recherche pour écrire chaque chapitre car nous avons des notes de l’ auteur et aussi à la fin de du livre, elle nous informe que c’est possible que certaines informations lui on peut-être échappe et qu’elle est prête à en discuter avec lecteur. Elle m’a donné envie de lire, plus de livres sur ce sujet.
  • MilleetunepagesLM 20/09/2023
    Le commentaire de Cathy : Sonya Lwu a pris pour point de départ, pour son roman, une vidéo étrange d'Elisa Lam dans un des ascenseur du Cecil Hotel, des images qui ont fait le buzz à l’époque pour leur étrangeté et surtout pour la fin tragique de la jeune femme. L’auteure a effectué un travail de recherche énorme sur cet hôtel, chaque affaire est très bien documentée, situé en plein cœur de Los Angeles, le Cecil Hotel va être le théâtre d’une multitude de suicides, de décès inexpliqués, de meurtres. L’immense bâtiment de 14 étages et quelque 700 chambres, devient vite un repaire d'alcooliques, de junkies, de prostituées et de marginaux en tout genres. J’ai trouvé ma lecture très intéressante, chaque affaire ou histoire que nous découvrons est en lien avec le Cecil Hotel, j’ai découvert des tueurs en série, donc je n’avais jamais entendu parler, tout est bien détaillé ce qui donne une saveur particulière à ce roman. Je ne connaissais pas l’auteure, je vais me diriger vers sa chaîne YouTube pour en découvrir plus sur son travail d’enquête. Le Cecil Hotel, est-il maudit ? Hanté ? Ce qui est certain, c'est que je n’en pousserai pas les portes et vous ?
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.