Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295543
Code sériel : 17619
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

La République des Pirates

Date de parution : 06/02/2020
À vous, forbans des mers, vermines de sabords, hommes de fortune ! Vous que les navires d’Espagne et du Roi d’Angleterre traquent sur les éumes du Sud ! À vous, oui ! Soyez les bienvenus à Providence, l’île des hommes – et femmes – libres, République des Pirates ! Ici,... À vous, forbans des mers, vermines de sabords, hommes de fortune ! Vous que les navires d’Espagne et du Roi d’Angleterre traquent sur les éumes du Sud ! À vous, oui ! Soyez les bienvenus à Providence, l’île des hommes – et femmes – libres, République des Pirates ! Ici, l’honneur n’est pas un vain mot et le rhum coule à flots. Ici, Yann Kervadec, hobereau breton et gueux des mers malgré lui, enrôlé de force dans l’équipage de Jack « Calico » Rackam, trouvera fortune et liberté, sans oublier l’amour, dans les bras de la belle Médeline.
Hardi la moussaille, que vive la République !

« Un opus captivant qui s’inscrit dans la lignée des aventures de Daniel Defoe et de Robert Louis Stevenson. À découvrir. » Historia

« Jean-Marie Quéméner nous dit Barbe-Noire comme un trésor enfoui... » Claude Askolovitch – France Inter
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295543
Code sériel : 17619
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« L’ouvrage se dévore avec fureur et passion. Un zeste de Dumas, une pincée de Cervantès et une goutte d’Homère. Une fois qu'on a embarqué, la traversée se fait quasi en apnée. Ce premier roman livre un formidable récit initiatique. » Alice Develey
Le Figaro littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Latulu Posté le 12 Février 2020
    Oyé matelos, hissez la grand-voile et le pavillon noir et apprêtez-vous à larguer les amarres. Cap sur la République des Pirates de Jean-Marie Quéméner. 1717 : Yann, jeune breton fraîchement embarqué dans la marine se retrouve bien malgré lui enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures pittoresques de son héros, l'auteur va retracer les dernières années de l'âge d'or des flibustiers. Barbe Noire, Charles Vane ou encore Rackam et Ann Bonny vont croiser le fer tandis que Yann tentera de reconquérir sa liberté. Premier roman de Jean-Marie Quéméner, la République des Pirates offre une galerie de personnages truculents. Son jeune héros, Yann Kervadec sort à peine de l'adolescence. C'est donc un regard encore emprunt de naïveté qui va nous conduire de la Bretagne aux Antilles, en passant par l'esclavagisme, la recherche d'un trésor et les premiers émois amoureux. Le style est simple et subtil. Le vocabulaire est très immersif jusqu'à certaines métaphores : « un sourire comme une grand-voile sur le visage ». Jean-Marie Quéméner évite de s'étendre sur les détails techniques de la navigation et on l'en remercie. La part belle est réservée à l'aventure et aux personnages. Ses compagnons de voyage se déclinent tour à tour ingénieux, désespérés et dangereux. Ils gagnent en nuances... Oyé matelos, hissez la grand-voile et le pavillon noir et apprêtez-vous à larguer les amarres. Cap sur la République des Pirates de Jean-Marie Quéméner. 1717 : Yann, jeune breton fraîchement embarqué dans la marine se retrouve bien malgré lui enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures pittoresques de son héros, l'auteur va retracer les dernières années de l'âge d'or des flibustiers. Barbe Noire, Charles Vane ou encore Rackam et Ann Bonny vont croiser le fer tandis que Yann tentera de reconquérir sa liberté. Premier roman de Jean-Marie Quéméner, la République des Pirates offre une galerie de personnages truculents. Son jeune héros, Yann Kervadec sort à peine de l'adolescence. C'est donc un regard encore emprunt de naïveté qui va nous conduire de la Bretagne aux Antilles, en passant par l'esclavagisme, la recherche d'un trésor et les premiers émois amoureux. Le style est simple et subtil. Le vocabulaire est très immersif jusqu'à certaines métaphores : « un sourire comme une grand-voile sur le visage ». Jean-Marie Quéméner évite de s'étendre sur les détails techniques de la navigation et on l'en remercie. La part belle est réservée à l'aventure et aux personnages. Ses compagnons de voyage se déclinent tour à tour ingénieux, désespérés et dangereux. Ils gagnent en nuances et en profondeur au fur et à mesure du récit. Dans sa quête pour regagner sa respectabilité, notre héros se retrouve dans des situations tragiques dont il sait se sortir avec, parfois, trop de facilités. C'est le seul reproche que je ferai à ce roman. Certaines scènes, si elles ont le mérite de s'inscrire sur une note burlesque et fantasque sont quand mêmes difficilement crédibles. Est-ce parce que nous sommes confrontés à ces événements avec l'innocente jeunesse de Yann que les pirates se retrouvent dépouillés des oripeaux de cruauté ? Sans doute, car tout le long de ce récit, j'ai eu le sentiment d'osciller entre l'atmosphère de Black Sails, série télé qui retrace les aventures de pirates et dont l'action se passe aux mêmes endroits et moments, et Pirates des Caraïbes, pour l'action et l'humour. Quand même, l'auteur s'en sort bien. Le côté aventurier malgré lui du héros aide bien et donne une saveur particulière au récit. J'ai beaucoup apprécié la fin avec la présence du philosophe Voltaire et ce clin d'oeil de l'auteur aux hommes libres, même pour le pire. Merci à Babelio et aux Editions Pocket pour m'avoir fait passer un très bon moment en compagnie de Yann Kervadec et son équipage d'infortune.
    Lire la suite
    En lire moins
  • La31 Posté le 15 Juillet 2019
    Ce roman passionnant nous fait découvrir à travers des aventures haletantes le monde des pirates du XVIIIe siècle, mélange d'aventure, de cruauté plaqué sur un monde cruel basé sur l'esclavage et la traite des noirs, les rivalités franco-hispano-anglaises. L'auteur fait une large part à des personnages atypiques que ce soit la vieille cheffe de village d'esclaves marrons, à la compagne mulâtre du héros, au vieux prêtre breton volage, au Batave amateur de Rhum, à l'Irlandais médecin, à Barbe Noire et Rakham et bien d'autres caractères affirmés. A lire absolument!
  • Phoenicia Posté le 1 Juillet 2019
    Un roman d'aventures palpitant si on arrive à s'accrocher durant les premiers chapitres. Il est vrai que les premiers chapitres semblent un peu longs mais le reste du roman nous plonge dans le milieu de la piraterie. Par le biais de Yann Kervadec, marin breton à la langue bien pendue, narrateur sarcastique au possible, nous découvrons les Antilles, anglaises, espagnoles mais surtout pirates! D'abord marin dans un négrier, il est très vite enrôlé par la force en tant que pirate, côtoie les grands noms tels qu'Edward Teach, Vane, Rackam ou encore Ann Bonny, et tentent d'échapper, dans sa quête de liberté, tant aux Anglais qu'aux Espagnols. Les acolytes sont bien choisis, l'humour est là, l'aventure aussi. Challenge ABC 2018-2019 Challenge Le tour du scrabble en 80 jours ( 5e éd) Challenge Multi-défis 2019 Challenge A travers l'histoire Challenge 50 objets 2019-2020
  • Audrey56 Posté le 13 Mars 2019
    Écrire une bonne histoire de pirates c’est un peu comme réaliser un soufflé au fromage, il ne suffit pas d’avoir tous les ingrédients pour que cela prenne, il faut aussi y donner un tour de main particulier. Ainsi, quand je dois lire un livre parlant de forbans, une légère inquiétude marque mon front, cela va-t-il prendre ? Car quoi de plus terrible que de commencer un livre qui nous promet aventure, évasion et exotisme et de ne pas bouger de son canapé ? Peut-être faut-il rappeler les ingrédients principaux pour faire une bonne histoire de piraterie : un jeune mousse courageux qui va devenir un pirate au grand cœur, maniant l’humour aussi bien que le sabre ; une histoire d’amour ; de la franche camaraderie ; des combats ; des voyages ; une quête (un trésor de préférence) ; de vrais méchants ; le tout, ça va de soi, arrosé de rhum ! La suite sur : www.actualitte.com
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.