Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266295543
Code sériel : 17619
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
La République des Pirates
Date de parution : 06/02/2020
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

La République des Pirates

Date de parution : 06/02/2020
À vous, forbans des mers, vermines de sabords, hommes de fortune ! Vous que les navires d’Espagne et du Roi d’Angleterre traquent sur les éumes du Sud ! À vous,... À vous, forbans des mers, vermines de sabords, hommes de fortune ! Vous que les navires d’Espagne et du Roi d’Angleterre traquent sur les éumes du Sud ! À vous, oui ! Soyez les bienvenus à Providence, l’île des hommes – et femmes – libres, République des Pirates ! Ici,... À vous, forbans des mers, vermines de sabords, hommes de fortune ! Vous que les navires d’Espagne et du Roi d’Angleterre traquent sur les éumes du Sud ! À vous, oui ! Soyez les bienvenus à Providence, l’île des hommes – et femmes – libres, République des Pirates ! Ici, l’honneur n’est pas un vain mot et le rhum coule à flots. Ici, Yann Kervadec, hobereau breton et gueux des mers malgré lui, enrôlé de force dans l’équipage de Jack « Calico » Rackam, trouvera fortune et liberté, sans oublier l’amour, dans les bras de la belle Médeline.
Hardi la moussaille, que vive la République !

« Un opus captivant qui s’inscrit dans la lignée des aventures de Daniel Defoe et de Robert Louis Stevenson. À découvrir. » Historia

« Jean-Marie Quéméner nous dit Barbe-Noire comme un trésor enfoui... » Claude Askolovitch – France Inter
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295543
Code sériel : 17619
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

« L’ouvrage se dévore avec fureur et passion. Un zeste de Dumas, une pincée de Cervantès et une goutte d’Homère. Une fois qu'on a embarqué, la traversée se fait quasi en apnée. Ce premier roman livre un formidable récit initiatique. » Alice Develey
Le Figaro littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • briochinho Posté le 19 Avril 2022
    Un bel hommage aux hommes libres des mers chaudes. Nous partons du Morbihan aux côtés de Yann et le suivons dans ses péripéties entre trésor, abordage et bouteilles de rhum. C'est aussi l'histoire de Providence, port principal de Nassau aux Bahamas qui nous est conté. Quelques grands personnages de l'histoire de la piraterie sont présents, des classiques du troisième et dernier âge d'or de la piraterie ( autour de 1715. Les personnages sont bons et on aimerait embarqué avec eux. Mais j'ai malheureusement quelques réserves sur le style d'écriture de l'auteur. Un poil lourd et sans nécessité dans ses formulations et un rythme également mal géré. Pour les amateurs, je conseille réellement la série Black Sails qui nous conte aussi l'histoire du port de Providence et de la fin des pirates. J'ai cependant vu qu'il existe une suite des aventures de Yann de Kervadec, et je larguerai les amarres avec plaisir en direction des Antilles une fois de plus, une bouteille de rhum à mes côtés.
  • Steff_bouquine Posté le 1 Février 2022
    Avis : Flop C’est un très bon récit qui peut plaire à beaucoup mais malheureusement, ce n'est pas ce que je recherchais. Et quand on a une idée précise.... Oui il y a des pirates, des batailles, un trésor mais tout est trop gentil. Perso, je voulais de la méchanceté, des tueries, des pillages, des ” à la bardage !”.... Ensuite, je n'ai pas forcément accroché aux personnages et même la célébrité de certains comme Barbe noir ne m’ont pas hypée malgré le côté historique. En bref, c'est très bien écrit et documenté mais ce n'est pas ce côté ”pirate” que je souhaitais lire.
  • lasorcieredesmots Posté le 12 Septembre 2021
    je vais chercher avec impatience à me procurer le tome 2 et le tome 3, parce que j’ai vraiment beaucoup apprécié cette histoire, qui nous plonge dans le monde de la piraterie qui est en plein bouleversement, avec la chute de Providence et la chasse aux pirates par le royaume d’Angleterre. On se retrouve alors plongé dans un monde qui touche à sa fin, et qui doit trouver le moyen de renaître de ses cendres, avec en plus des pays européens, si loin, qui tirent les ficelles du monde. On a aussi tout l’aspect sur l’esclavage qui est très intéressant à suivre, avec l’aspect politique de la région. Le récit est porté par un personnage principal qui est attachant, et par d’autres personnages secondaires qui sont eux aussi très plaisants à découvrir. On a le droit aux pirates connus, sans qu’ils ne soient non plus trop présents. La plume est fluide et le roman se lit très bien. C’est une très belle découverte que je ne peux que vous conseiller, c’est un très bon début de trilogie et on a envie de savoir la suite, car on termine sur une certain suspens.
  • Bennybooks Posté le 30 Mai 2021
    Pour la petite histoire, j’ai découvert ce livre dans une librairie lors d’un weekend à St-Malo. Je ne voulais pas repartir de la cité corsaire sans un livre parlant de piraterie donc mon cher et tendre m’a offert ce livre et je l’en remercie. Nous suivons les aventures de Yann Kervadec, jeune breton, qui s’embarque dans la marine. Il va finalement très vite se retrouver enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures de notre héros, l’auteur nous raconte la fin de l’Age d’Or de la piraterie. Le roman est très documenté sur cette période qui suit l’après guerre de Succession d’Espagne. On découvre les enjeux politiques et l’envie des pays de mettre fin à l’ère de la piraterie en leur offrant un état de grâce, qui pour certains sent le piège à plein nez. On retrouve tous les ingrédients d’un roman de piraterie : des batailles navales, une chasse au trésor, des complots, mais aussi du rhum, des femmes… Les péripéties s’enchaînent presque sans temps mort pour finir sur une fin que j’ai adoré. Digne des meilleures séries télévisées. Les personnages sont le grand point fort de ce roman. Yann va évoluer au milieu d’un panel de personnages historiques tels que Edward... Pour la petite histoire, j’ai découvert ce livre dans une librairie lors d’un weekend à St-Malo. Je ne voulais pas repartir de la cité corsaire sans un livre parlant de piraterie donc mon cher et tendre m’a offert ce livre et je l’en remercie. Nous suivons les aventures de Yann Kervadec, jeune breton, qui s’embarque dans la marine. Il va finalement très vite se retrouver enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures de notre héros, l’auteur nous raconte la fin de l’Age d’Or de la piraterie. Le roman est très documenté sur cette période qui suit l’après guerre de Succession d’Espagne. On découvre les enjeux politiques et l’envie des pays de mettre fin à l’ère de la piraterie en leur offrant un état de grâce, qui pour certains sent le piège à plein nez. On retrouve tous les ingrédients d’un roman de piraterie : des batailles navales, une chasse au trésor, des complots, mais aussi du rhum, des femmes… Les péripéties s’enchaînent presque sans temps mort pour finir sur une fin que j’ai adoré. Digne des meilleures séries télévisées. Les personnages sont le grand point fort de ce roman. Yann va évoluer au milieu d’un panel de personnages historiques tels que Edward Teach (Barbe Noire), John Rackham, Anne Bonny ou Mary Read pour ne citer qu’eux. Pareil, un gros travail de documentation a été fait afin d’essayer de retranscrire au mieux le caractère de chacun dans le roman. Tantôt sympathiques, tantôt terribles, on arrive toujours à justifier leur mode de vie. Après tout, les pirates ne faisaient qu’essayer de survivre et de se venger d’hommes ou de pays qui les avaient abandonné. Au final, les pirates ne sont que des révolutionnaires qui ne font qu’appliquer leurs idéaux. Le style de l’auteur nous permet vraiment de vivre intensément les aventures de nos héros. On rit, on a peur mais on se prend surtout au jeu et on en redemande. L’envie de devenir un pirate est finalement assez communicatif. Parfois, je me voyais sur le bateau de Yann et vivre vraiment ses aventures. Jean-Marie Quéméner offre vraiment un roman d’aventure addictif qui vous fera voyager et vous donnera envie de vous plonger dans la suite des aventures de Yann Kervadec : L’écume des lames qui est sorti aux éditions Plon le 06/02/2020.
    Lire la suite
    En lire moins
  • brochardclip Posté le 28 Mai 2021
    En ces temps de confinement, il est bon de prendre le large et de s'évader. Senteurs de rhum, de canne à sucre mais aussi odeurs suffocantes des bateaux négriers. Opposition des destins d'un côté l'esclavage de l'autre la Liberté. Joli clin d'oeil également en fin de livre avec la rencontre de Voltaire, Liberté quand tu nous tiens.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !