Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266289252
Code sériel : 12367
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

La Vénus d'Ille

Date de parution : 21/02/2019
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

En 1857, Mérimée écrit à une amie : « Avez-vous lu La Vénus d’Ille, une histoire de revenants que j’ai faite ? C’est, selon moi, mon chef-d’œuvre. »
Cette Vénus de bronze d’une beauté foudroyante? aux yeux incrustés d’argent, il l’invente à partir des légendes médiévales...
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

En 1857, Mérimée écrit à une amie : « Avez-vous lu La Vénus d’Ille, une histoire de revenants que j’ai faite ? C’est, selon moi, mon chef-d’œuvre. »
Cette Vénus de bronze d’une beauté foudroyante? aux yeux incrustés d’argent, il l’invente à partir des légendes médiévales et des souvenirs de ses tournées archéologiques dans le Roussillon.
Le jour de son mariage, un jeune homme ivre et désinvolte glisse au doigt de la statue la bague destinée à sa fiancée. Au matin de la nuit de noces, on le retrouve mort d’épouvante.
De l’étrange au merveilleux, du bizarre au fantastique, on ne saura jamais comment la féroce statue nous entraîne dans son mystère. C’est l’art de Mérimée, la magie de son style glacial, ironique, parfaitement invisible.
 
@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266289252
Code sériel : 12367
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bouton Posté le 14 Mars 2020
    J'ai passé un agréable moment à lire cette courte histoire entre réel et fantastique. J'ai eu un petit frisson de peur et un sentiment de pitié pour le découvreur de ce trésor mystérieux. Cela m'a fait penser aux malédictions des tombes égyptiennes. Sympa !
  • MarieLywood Posté le 11 Février 2020
    J’ai étudié ce bref roman au collège et j’en gardais un très bon souvenir. Cela faisait déjà plusieurs années que je voulais le relire. C’est enfin chose faite et mon ressenti est toujours aussi enthousiaste. Dans ce court récit fantastique, il est question d’une magnifique statue de Vénus découverte enterrée. Mais sa beauté n’est que réhaussée par son air maléfique et cruel. Tandis que le propriétaire est très fier de sa découverte et que son fils y est indifférent, le reste de son entourage reste méfiant, à commencer par le narrateur. Ce dernier est un archéologue parisien en voyage dans le Roussillon. Tout en étant témoin des événements, il les raconte d’un point de vue extérieur et donc de manière objective. En très peu de pages, l’auteur crée une atmosphère surnaturelle propice à l’angoisse. Avec son écriture simple mais riche, il réussit à nous entraîner dans l’histoire et à nous convaincre de nous méfier de cette Vénus. Une lecture agréable par le frisson qu’elle procure.
  • LivresdAvril Posté le 30 Octobre 2019
    Lu en quatrième (c'est écrit à l'intérieur), je ne gardais qu'un vague souvenir de cette très courte nouvelle. Elle s'inscrit pourtant dans la tradition des nouvelles fantastiques du 19ème siècle que j'apprécie. Son intrigue est amusante et la caractérisation des personnages assez féroce. Je vous recommande la (re)lecture de ce classique qui ne prend que quelques dizaines de minutes.
  • sooa00 Posté le 6 Octobre 2019
    La Vénus D'Ille? Je trouve ce livre à la fois effrayant et drôle. Drôle, pourquoi? Je trouve que la statue est bien capricieuse pour être venue "revendiquer" son droit conféré par la bague. D'un autre côté, je la trouve effrayante par toutes les malédictions qu'elle a apporté dans la famille et sur la ville.
  • ClaireTol Posté le 22 Juillet 2019
    C'est une nouvelle fantastique racontée dans une atmosphère de plus en plus angoissante. Nous pouvons interpréter le dénouement d'une façon rationnelle qui ferait d'une personne le coupable ou bien d'une façon surnaturelle dont le meurtre serait attribué à une statue jalouse et désireuse de se venger. J'adore les nouvelles fantastiques classiques , celles du XIX e siècle.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.