Lisez! icon: Search engine
La Veuve
Séverine Quelet (traduit par)
Date de parution : 13/09/2018
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus
En savoir plus

La Veuve

Séverine Quelet (traduit par)
Date de parution : 13/09/2018
La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. Jusqu'au... La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et où les médias désignent Glen, son époux, comme le suspect principal. Jane devient... La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et où les médias désignent Glen, son époux, comme le suspect principal. Jane devient alors l'épouse d'un criminel et les quatre années qui suivent ressemblent à une descente aux enfers. Mais aujourd'hui, Glen est mort. Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n'est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupules, la veuve va-t-elle enfin livrer sa version de l'histoire ?

« Un thriller haletant. » France Dimanche

« Fiona Barton dénoue patiemment les fils d'un déroutant écheveau de mensonges pour signer un thriller psychologique d'un réalisme effrayant. » Le Figaro Magazine

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286619
Code sériel : 17285
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus
En savoir plus
EAN : 9782266286619
Code sériel : 17285
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

 « Fiona Barton fut elle-même rédactrice en chef du Mail on Sunday. C'est pourquoi sa peinture des journalistes, de leur obstination a vouloir mener l'enquête en parallèle de la police et de leurs méthodes parfois contestables, sonne juste. Tout comme l'intrigue de ce thriller domestique machiavélique… »
Le Figaro Littéraire

« À partir de trois points de vue (la veuve, la journaliste et le policier), Fiona Barton, dont c'est ici le premier roman dénoue patiemment les fils d'un déroutant écheveau de mensonges pour signer un thriller psychologique d'un réalisme effrayant, sans doute amené a devenir l'un des bestsellers de l'hiver. »
Le Figaro Magazine

 « Réglée par un va-et-vient entre passé et présent, l'intrigue entrelace l'enquête policière liée à la disparition de la jeune Bella, l'histoire du couple Taylor et les aveux égrenés de Jane, avec un sens consommé du suspense. »
Le Monde des Livres

« Un thriller haletant ! »
France Dimanche

« Fiona Barton signe là un premier roman prenant, bien fichu, dans la veine domestic noir de La Fille du train. Soit un très bon page turner, jamais lourdingue, idéal pour les nuits d'insomnie. »
L'Express

« Un thriller psychologique d'une rare intensité. Sur deux époques, et au travers des récits de la veuve, de l'inspecteur et de la journaliste, elle construit une intrigue diabolique. Glen est-il coupable ? Jane est-elle complice ou victime ? La vérité explose à la dernière page. »
Elle

« Phénomène avec des ventes record, traduit dans 30 pays, le premier roman de cette Britannique débarque en France, avec un monstre dans ses valises... »
LePoint.fr

« Premier roman roué d'une ancienne journaliste, plein de détails sur ce que peuvent être les mœurs en matière d'information britannique. »
Libération

« Il arrive que le premier essai soit un coup de maître. C’est le cas pour Fiona Barton, dont le premier roman démarre piano, l’air de rien, puis vous prend aux tripes et ne vous lâche plus. On referme ce polar le souffle court. »
La Parisienne

« Un thriller best-seller. »
Sud-Ouest Dimanche

« Tout est là, noir sur blanc, mais sans être dit, et c'est toute l'ingéniosité de sa construction qui rend ce thriller haletant. »
Le Point

« En dehors de l’intrigue à suspense que signe Fiona Barton-la romancière, Fiona Barton-la journaliste, elle, enquête sur ce milieu des prédateurs sexuels et s’interroge sur l’ignorance ou la complicité qu’elle soit active ou passive de leurs compagnes.»
Onlalu

« Fiona Barton, journaliste anglaise, signe un polar de haute volée, à la construction originale et doublé d'une fine analyse psychologique. Un livre qui se dévore de bout en bout. »
Télé Loisirs

« Les questions se superposent, les pistes se mêlent, le suspense est haletant de la première à la dernière page. »
Avantages

« Un thriller psychologique fort et troublant. »
Voici

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lajustine18debabelio 28/04/2024
    RÉUSSITE Fiona Barton nous embarque ici dans un polar psychologique bien ficelé. Une petite fille disparaît et c'est l'époux de Jane Taylor qui sera le principal suspect de cet enlèvement. Quelques années plus tard, Glen l'époux en question, est fauché par un bus. La vie de cette veuve va basculer. J'ai beaucoup aimé le découpage des chapitres qui donne la parole à chacun des protagonistes même si ceux qui retiennent le plus notre attention sont ceux de la veuve. J'ai beaucoup aimé aussi le réalisme de l'enquête et la sournoiserie qui se dégage de ce polar. En somme un roman bien construit, une histoire bien amenée et un dénouement habile. Pour le premier roman de l'auteur, c'est une réussite. J'avais déjà lu "la coupure" que j'avais adoré, et ce polar confirme que c'est une auteure à suivre. A vous maintenant de la découvrir si ce n'est pas déjà fait...
  • Lectricegourmande 11/11/2023
    Premier roman de l’autrice ce que je lis. C’est un livre qui tient en haleine. Un thriller psychologique que j’ai trouvé addictif même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi. Ce que j’ai apprécié dans le livre c’est que nous avons le point de vue de tous les protagonistes. Jane et Glen, un couple sans histoire a priori. Jusqu’au jour où Glen est accusé d’un enlèvement d’une petite fille de deux ans. Il clame son innocence mais tout le ramène à lui. Qu’a réellement fait Glen ? Est il le coupable que tout le monde accable ? Pourquoi Jane protège-t-elle son mari ?
  • Samhain_books 30/10/2023
    Banlieue de Londres : 2006-2010 Jane Taylor mène une vie ordinaire avec son mari Glen, jusqu'à la tragique disparition d'une petite fille de 2 ans, Bella Elliot. L'enquête et les médias se diligentent rapidement vers Glen Taylor, faisant ainsi de lui, le suspect principal de ce crime. Ainsi commencera la descente aux enfers pour cette femme que le doute assaillera de longues années. Puis, survient la mort inopinée de Glen, la laissant seule face aux détracteurs médiatiques et aux policiers, tous en quête de LA vérité ! J'ai vivement aimé la lecture de ce thriller psychologique qui est le premier opus de la trilogie de Kate Waters, journaliste de renom. Le personnage de la Veuve, Jane Taylor, est clairement celui que j'ai le plus aimé, ça malgré ses mauvais penchant. Elle reste humainement identifiable. Les chapitres sont courts et s'imbriquent avec habilité, grâce aux différents points de vue, qui donne un bon rythme à la lecture. Un véritable page-turner ciselé au détail près avec un final épatant, voir déroutant. Ayant déjà pris connaissance du résumé du 2nd tome «La coupure», je vous avoues avoir grande hâte de replonger dans les écrits de l'auteur. Et vous arriveriez vous à fermer les yeux si le doute venait à vous envahir ? Mention Spéciale pour la couverture que je trouve magnifique et tellement équivoque à l'intrigue Banlieue de Londres : 2006-2010 Jane Taylor mène une vie ordinaire avec son mari Glen, jusqu'à la tragique disparition d'une petite fille de 2 ans, Bella Elliot. L'enquête et les médias se diligentent rapidement vers Glen Taylor, faisant ainsi de lui, le suspect principal de ce crime. Ainsi commencera la descente aux enfers pour cette femme que le doute assaillera de longues années. Puis, survient la mort inopinée de Glen, la laissant seule face aux détracteurs médiatiques et aux policiers, tous en quête de LA vérité ! J'ai vivement aimé la lecture de ce thriller psychologique qui est le premier opus de la trilogie de Kate Waters, journaliste de renom. Le personnage de la Veuve, Jane Taylor, est clairement celui que j'ai le plus aimé, ça malgré ses mauvais penchant. Elle reste humainement identifiable. Les chapitres sont courts et s'imbriquent avec habilité, grâce aux différents points de vue, qui donne un bon rythme à la lecture. Un véritable page-turner ciselé au détail près avec un final épatant, voir déroutant. Ayant déjà pris connaissance du résumé du 2nd tome «La coupure», je vous avoues avoir grande hâte de replonger dans les écrits de l'auteur. Et vous arriveriez vous à fermer les yeux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MorganeDizia 05/08/2023
    J'ai eu beaucoup de mal à m y mettre, mais je ne pense pas que ça soit à cause du livre en lui-même. L'histoire est vraiment prenante, mais il faut avoir le cœur bien accroché , le sujet est dur : la disparition d une enfant. J ai bien aimé qu on puisse avoir les sensations de plusieurs personnages : la veuve (la femme de l'homme soupçonné de l enlèvement de Bella) , le flic chargé de l affaire, la journaliste... j ai moins aimé le fait de m emmeler les pinceaux parfois dans les dates. Au niveau des émotions, forcément ça touche , on parle de l' enlèvement d une petite fille, on se balade entre plusieurs suspects, plusieurs rebondissements dans l enquête, on tente de comprendre les actions et les réactions de Janie, partagée entre ses sentiments pour son mari, son désir d enfant, le regard des autres... attachement, compréhension, colère, interrogations... un beau panel d émotions en somme.
  • LinZio_Lectures 25/02/2023
    Jane, la veuve, a été mariée pendant de longues années à Glen. Glen va subitement mourir, fauché par un bus… Mais avant cela, Glen a été accusé de l’enlèvement d’une petite fille. . La veuve est un bon thriller psychologique, chaque chapitre est centré sur un personnage : la journaliste, la veuve,… Les chapitres sur Jane, sa façon d’être, sa naïveté, son point de vue sur la disparition de la petite fille, sa façon de voir son mari, sont bien évidement les plus attendus, que sait-elle sur la fillette ? Son mari ? Sait-elle vraiment quelque chose ? . Une lecture prenante, addictive qui va à son rythme. Une sensation de malaise lors de cette lecture, impressions qu’il y a beaucoup de non dits de la part de la veuve ! . Un dénouement qui ne m’a pas surprise mais qui reste en accord avec le reste de la lecture ! . Un agréable moment de lecture

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.