Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266205993
Code sériel : 2000
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
L'appel 1940-1942
Mémoires de guerre Tome 1
Date de parution : 03/06/2010
Éditeurs :
Pocket

L'appel 1940-1942

Mémoires de guerre Tome 1

Date de parution : 03/06/2010
 

En 1939, lorsque la guerre éclate, voilà déjà cinq ans qu’un colonel clame dans le désert qu’elle est préalablement perdue. L’armée française est trop lourde, trop peu offensive, ses blindés...

 

En 1939, lorsque la guerre éclate, voilà déjà cinq ans qu’un colonel clame dans le désert qu’elle est préalablement perdue. L’armée française est trop lourde, trop peu offensive, ses blindés sont inadaptés à la puissance de feu de l’Allemagne nazie : aveuglée par le traumatisme de 14-18, la France court...

 

En 1939, lorsque la guerre éclate, voilà déjà cinq ans qu’un colonel clame dans le désert qu’elle est préalablement perdue. L’armée française est trop lourde, trop peu offensive, ses blindés sont inadaptés à la puissance de feu de l’Allemagne nazie : aveuglée par le traumatisme de 14-18, la France court à la défaite.
Appelé d’urgence à de hautes responsabilités ministérielles, de Gaulle assiste à la débâcle, malgré quelques faits d’armes personnels, à l’Est. Bientôt le gouvernement fuit à Bordeaux, et c’est l’armistice. Une lâcheté insupportable, inacceptable pour un homme qui a, depuis toujours, « une certaine idée de la France » : il s’envole pour Londres. Tandis que d’autres s’accommodent de Vichy, le Général fait retentir, depuis l’Angleterre, la voix d’une France irréductible, libre, debout : la voix de la France éternelle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266205993
Code sériel : 2000
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cegeglyx Posté le 1 Février 2022
    C'est génial et rare d'avoir un récit d'histoire, captivant et bien écrit, rédigé par l'un de ses principaux protagonistes. J'en recommande la lecture, le Général n'étant de plus pas un manche dans l'art de la formule! L'incipit de ce livre est d'ailleurs entré dans la légende.
  • yvitiello Posté le 4 Mars 2021
    Je suis en train de lire les Mémoires de Guerre. Cette œuvre est incroyable ! Le Général De Gaulle nous fait profiter de sa position de chef de la France Combattante, qui se bat contre les forces ennemis, mais également contre les forces "alliés', pour défendre son pays mis à genoux. Et c'est justement le fait de pouvoir profiter de tous les détails de cette immense guerre, du point de vue du chef de la stratégie du pays proche d'être définitivement soumis, mais qui grâce à lui, ne le sera pas ; qui fait de ces livres, des chefs d’œuvre !
  • Ogrimoire Posté le 21 Mai 2019
    Avant de vous donner mon avis, je dois être sincère en vous disant que même si cela m’a captivé, ce n’est pas simplissime à lire ! Il faut s’accrocher par moment et le côté « solennel » de l’ouvrage peut en désarçonner plus d’un et finir par vous écœurer… Si jamais ces mémoires vous tentent, mais que le côté emphatique vous inquiète, lisez le petit à petit et ayez une lecture plus simple en parallèle pour vous évitez les nœuds dans le cerveau ! Ce premier tome des Mémoires de Guerre de de Gaulle nous fait entrer dans les coulisses de la France Libre dans ses heures les plus incertaines et les plus douloureuses. En suivant le propos du général de Gaulle, nous nous apercevons de l’articulation de la Résistance Française à ses débuts, et assistons aux frictions – très nombreuses – entre la France de de Gaulle et ses « alliés », qui ne lui font aucun cadeau et se retournent souvent contre lui. L’auteur raconte son rôle durant les trois premières années du conflit, et semble n’omettre aucun détail – même s’il est difficile de savoir ce qui est de l’ordre de la réécriture ou de l’interprétation. Le réalisme saisissant de... Avant de vous donner mon avis, je dois être sincère en vous disant que même si cela m’a captivé, ce n’est pas simplissime à lire ! Il faut s’accrocher par moment et le côté « solennel » de l’ouvrage peut en désarçonner plus d’un et finir par vous écœurer… Si jamais ces mémoires vous tentent, mais que le côté emphatique vous inquiète, lisez le petit à petit et ayez une lecture plus simple en parallèle pour vous évitez les nœuds dans le cerveau ! Ce premier tome des Mémoires de Guerre de de Gaulle nous fait entrer dans les coulisses de la France Libre dans ses heures les plus incertaines et les plus douloureuses. En suivant le propos du général de Gaulle, nous nous apercevons de l’articulation de la Résistance Française à ses débuts, et assistons aux frictions – très nombreuses – entre la France de de Gaulle et ses « alliés », qui ne lui font aucun cadeau et se retournent souvent contre lui. L’auteur raconte son rôle durant les trois premières années du conflit, et semble n’omettre aucun détail – même s’il est difficile de savoir ce qui est de l’ordre de la réécriture ou de l’interprétation. Le réalisme saisissant de l’ouvrage nous plonge en totale immersion dans le conflit mondial, on a l’impression de traverser ces heures sombres, de subir la dure réalité d’une guerre… Mais surtout, le général de Gaulle nous enseigne une belle maxime tout au long de ces écrits : il ne faut jamais se mettre d’œillères devant un danger quelconque… Un livre à lire une fois dans sa vie pour en savoir un peu plus sur l’homme en question et sur le passé de notre pays – bref un devoir de mémoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wyoming Posté le 2 Mai 2018
    Les mémoires de la guerre du plus grand des français, celui qui avait dénoncé les mauvaises orientations de l'armée française avant le conflit, refusé l'armistice d'un vieux maréchal avide de pouvoir et de retrouver un semblant d'une gloire perdue à un prix que les français ont payé très durement, lancé un appel dont imaginait à peine les suites, enfin lutté sans cesse envers et contre tous, y compris ses propres alliés, pour restaurer la grandeur de la France. Et en plus, l'écriture d'un écrivain, donc un plaisir de lecture absolu.
  • Topper67 Posté le 21 Octobre 2017
    Depuis le temps que les mémoires du Général prenaient la poussière sur mon étagère ! Il fallait bien qu’un jour je me lance, et cela en valait la peine. Qu’on soit « gaulliste » ou pas, féru d’histoire ou pas, intéressé par le personnage et l’époque ou pas il y a une chose qui vous sautera aux yeux dès les premières lignes : quelle plume ! Mais quelle plume ! Ce militaire devenu chef d’Etat manie les mots mieux que certains écrivains. Tour à tour acerbe, acide grandiloquent, pompeux parfois, égratignant ses adversaires, ménageant ses appuis, ses mots frappent toujours juste et c’est un régal à lire. Le tome premier est divisé en deux parties : la première constitue les « mémoires » à proprement parler. Le Général de Gaulle nous narre son action du début de la guerre jusqu’en 1942. La deuxième partie de l’ouvrage reproduit les documents échangés à l’époque des faits relatés : lettres entre de Gaulle et Churchill, compte rendu des réunions du comité de la France Libre, mémorandum adressés à des dirigeants, extraits de discours… Personnellement, cette seconde partie, m’a paru plus intéressante que la première. Elle constitue une plongée directe dans la real politique... Depuis le temps que les mémoires du Général prenaient la poussière sur mon étagère ! Il fallait bien qu’un jour je me lance, et cela en valait la peine. Qu’on soit « gaulliste » ou pas, féru d’histoire ou pas, intéressé par le personnage et l’époque ou pas il y a une chose qui vous sautera aux yeux dès les premières lignes : quelle plume ! Mais quelle plume ! Ce militaire devenu chef d’Etat manie les mots mieux que certains écrivains. Tour à tour acerbe, acide grandiloquent, pompeux parfois, égratignant ses adversaires, ménageant ses appuis, ses mots frappent toujours juste et c’est un régal à lire. Le tome premier est divisé en deux parties : la première constitue les « mémoires » à proprement parler. Le Général de Gaulle nous narre son action du début de la guerre jusqu’en 1942. La deuxième partie de l’ouvrage reproduit les documents échangés à l’époque des faits relatés : lettres entre de Gaulle et Churchill, compte rendu des réunions du comité de la France Libre, mémorandum adressés à des dirigeants, extraits de discours… Personnellement, cette seconde partie, m’a paru plus intéressante que la première. Elle constitue une plongée directe dans la real politique de l’époque. Il est intéressant par exemple de sentir l’évolution des relations entre de Gaulle et Churchill aux travers des lettres qu’ils s’envoient. Le ton est toujours cordial mais cela n’empêche pas de dire ce que l’on pense. Dans ces documents, on rencontre un général ferme, sûr de lui, qui sait ce qu’il veut et qui se fait, comme il aime lui-même à le dire « une certaine idée de la France ». Bien sûr, si vous avez un minimum de culture historique, ces mémoires n’ont pas vocation à vous apprendre le déroulé des évènements. On sait que de Gaulle est l’homme de l’appel du 18 juin, qu’il a refusé la défaite, qu’il a pris envers et contre tout la direction de la France libre. On sait que Roosevelt le voyait comme un dictateur en puissance, qu’il était parfois une épine dans le pied de Churchill. Mais pouvoir décortiquer tous ces mécanismes, voir ces évènements à travers ceux qui les ont fait apporte une saveur toute particulière. Ainsi, je me suis surpris à sourire parfois devant le jeu d’échec que se livrent les grands de ce monde et les jokers qu’abat de Gaulle au moment où personne ne s’y attend. Un exemple parmi d’autre : De Gaulle veut absolument que les Français libres participent à la libération des colonies d’Afrique du Nord. Churchill lui, tout en promettant qu’elles seront restituées à la France après la guerre se verrait bien avancer un peu ses billes dans cette partie du globe. De Gaulle propose des troupes, Churchill remercie et temporise. De Gaulle s’irrite, il contacte les Russes pour leur dire en substance : « j’ai des troupes disponibles, les Anglais n’en veulent pas, je me ferai une joie de me battre contre le nazisme à vos côtés ». Magnifique coup de bluff. Les services de renseignement anglais s’agitent ! Churchill accède à la requête de de Gaulle. En un mot comme en cent, même si de prime abord ce pavé fait peur, n’hésitez plus à le lire. Le style est magnifique et vous serez rapidement pris dans les coulisses de la politique de la France libre pendant les premières années de la Deuxième Guerre mondiale.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.