En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Appel de Portobello road

        Pocket
        EAN : 9782266282956
        Code sériel : 17196
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        L'Appel de Portobello road

        Date de parution : 01/03/2018
        C’est un vieux téléphone à cadran, chiné à Londres, à Portobello Road. La sonnerie surprend Ethan au milieu de la nuit. Au bout du fil, ses parents : « Dis à ta sœur qu’on pense à elle tous les jours. » Rien que de très normal, sinon qu’il est un peu... C’est un vieux téléphone à cadran, chiné à Londres, à Portobello Road. La sonnerie surprend Ethan au milieu de la nuit. Au bout du fil, ses parents : « Dis à ta sœur qu’on pense à elle tous les jours. » Rien que de très normal, sinon qu’il est un peu tard pour téléphoner aux gens. Que les parents d’Ethan sont morts depuis deux ans. Et que jusqu’ici il se croyait fils unique…
        Pour ce compositeur de chansons, c’est le début d’une quête à la recherche de cette sœur inconnue, tombée du ciel. Une aventure peuplée de pom-pom girls tchèques, de tartes au riz et de porcelaine anglaise. Une fuite en avant pour réparer les fêlures de la vie.
        Car, comme dirait le photographe Robert Doisneau, l’essentiel est d’avancer avec le sourire dans la vie pour attirer la bienveillance du hasard.

        « Entre poésie et extravagance. » CNEWS Matin

        Édition revue par l’auteur
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266282956
        Code sériel : 17196
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 160
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        5.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • syboulette21 Posté le 2 Mai 2018
          Une nouvelle fois, Jérôme Attal m’a transportée dans son monde à lui, un monde bien particulier où les sentiments, la folie, le loufoque se côtoient en harmonie. Dans « L’appel de Porobello Road », Ethan, le personnage compositeur de chansons, va mener une quête, la quête d’un membre de sa famille. Il va donc rendre visite à la seule famille qui lui reste, sa tante sénile qui au détour de phrases sans queue ni tête donne un indice selon Ethan. Et le voilà parti sur les routes belges où il fait des rencontres plus qu’improbables mais qui le sont si réalistes dans les romans de Jérôme Attal!! Avec Jérôme Attal, je ne m’ennuie pas! Dans ce roman, j’y ai retrouvé sa passion pour l’Angleterre qu’il affiche dès le titre du livre d’ailleurs! J’y ai rencontré des personnages hauts en couleur mais toujours bienveillants. J’ai pris les chemins de traverses belges en bonne compagnie. J’ai découvert la porcelaine anglaise. J’ai lu l’amour d’un fils pour ses parents disparus. Et dans « L’appel de Portobello Road », l’auteur évoque la littérature, les auteurs, et son métier de compositeur de chansons. « L’appel de Portobelle Road » est un joli conte où l’auteur entraine... Une nouvelle fois, Jérôme Attal m’a transportée dans son monde à lui, un monde bien particulier où les sentiments, la folie, le loufoque se côtoient en harmonie. Dans « L’appel de Porobello Road », Ethan, le personnage compositeur de chansons, va mener une quête, la quête d’un membre de sa famille. Il va donc rendre visite à la seule famille qui lui reste, sa tante sénile qui au détour de phrases sans queue ni tête donne un indice selon Ethan. Et le voilà parti sur les routes belges où il fait des rencontres plus qu’improbables mais qui le sont si réalistes dans les romans de Jérôme Attal!! Avec Jérôme Attal, je ne m’ennuie pas! Dans ce roman, j’y ai retrouvé sa passion pour l’Angleterre qu’il affiche dès le titre du livre d’ailleurs! J’y ai rencontré des personnages hauts en couleur mais toujours bienveillants. J’ai pris les chemins de traverses belges en bonne compagnie. J’ai découvert la porcelaine anglaise. J’ai lu l’amour d’un fils pour ses parents disparus. Et dans « L’appel de Portobello Road », l’auteur évoque la littérature, les auteurs, et son métier de compositeur de chansons. « L’appel de Portobelle Road » est un joli conte où l’auteur entraine très facilement son lecteur avec lui de part son écriture, sa poésie, son envie de transmettre à l’autre, son amour des mots et surtout part son grain de folie qui fait du bien!!! L’univers dans lequel Jérôme Attal évolue est vraiment à lui mais chacun peut y entrer pour le découvrir et apprécier! Jérôme laisse les clés à son lecteur, qui se plonge dans ce joli univers!!
          Lire la suite
          En lire moins
        • DOMS Posté le 2 Avril 2018
          Ne boudez pas le plaisir d’embarquer avec Jérôme Attal et son roman « L’appel de Portobello road » à la recherche de la jeune fille sur la photo, celle dont ses parents lui ont parlé sur ce beau téléphone chiné à Portobello road. Un téléphone raccordé à aucune ligne et qui pourtant a bien sonné, et les parents d’Ethan lui ont parlé ! Mais ses parents sont décédés depuis deux ans maintenant et tout un chacun le sait bien, les appels téléphoniques ça ne vient pas du ciel. Ethan a les pieds sur terre, il va pourtant courir chez une vieille tante pour essayer de comprendre. Et là, miracle de la vieillesse, sa tante va lui dévoiler le secret qui va le faire courir au bout de la Belgique à la recherche d’une fabrique de porcelaine anglaise… et d’une mystérieuse June, son hypothétique sœur. Voilà assurément un roman légèrement déjanté, mais qui va vous faire passer un bon moment ! Ma chronique complète ici https://domiclire.wordpress.com/2018/03/26/lappel-de-portobello-road-jerome-attal/
        • antigoneCH Posté le 9 Janvier 2018
          Lors du Printemps du livre de Montaigu, en avril dernier… tu as répondu à l’appel de Portobello road, depuis le temps que tu voyais l’auteur passer des coups de fil sur ses petites vidéos sympathiques postées sur les réseaux sociaux. C’est toujours un bien agréable moment que d’aller papoter avec Jérôme Attal dans un salon du livre (vous devriez essayer), et tu as eu droit à une bien jolie dédicace accompagnée du dessin colorié d’une jonquille (en référence à son roman précédent). Bon, tu as mis un peu de temps à ouvrir ce livre (désolée Jérôme Attal), ce qui vous laisse imaginer le retard pris dans tes lectures et la taille de ta PAL urgente. Dans les premières pages de ce roman, nous rencontrons Ethan, musicien de son état, la quarantaine. Un beau jour, il reçoit un appel étrange de ses parents, pourtant disparus depuis deux ans. Sa mère conclut leur brève conversation sur ces mots « On voulait te demander, papa et moi, si tu pouvais dire à ta sœur qu’on pense à elle tous les jours. » Le hic, c’est qu’Ethan est depuis toujours fils unique. Le voici donc bien troublé. De la découverte d’une photographie – peut... Lors du Printemps du livre de Montaigu, en avril dernier… tu as répondu à l’appel de Portobello road, depuis le temps que tu voyais l’auteur passer des coups de fil sur ses petites vidéos sympathiques postées sur les réseaux sociaux. C’est toujours un bien agréable moment que d’aller papoter avec Jérôme Attal dans un salon du livre (vous devriez essayer), et tu as eu droit à une bien jolie dédicace accompagnée du dessin colorié d’une jonquille (en référence à son roman précédent). Bon, tu as mis un peu de temps à ouvrir ce livre (désolée Jérôme Attal), ce qui vous laisse imaginer le retard pris dans tes lectures et la taille de ta PAL urgente. Dans les premières pages de ce roman, nous rencontrons Ethan, musicien de son état, la quarantaine. Un beau jour, il reçoit un appel étrange de ses parents, pourtant disparus depuis deux ans. Sa mère conclut leur brève conversation sur ces mots « On voulait te demander, papa et moi, si tu pouvais dire à ta sœur qu’on pense à elle tous les jours. » Le hic, c’est qu’Ethan est depuis toujours fils unique. Le voici donc bien troublé. De la découverte d’une photographie – peut être révélatrice – à sa conversation avec une tante plus ou moins atteinte d’Alzheimer, le voici persuadé ensuite que sa sœur s’appelle June et travaille en Belgique dans une entreprise de porcelaine anglaise. Il entreprend donc d’aller à sa rencontre. Commence alors un périple épique, à bord de la Triumph jaune de son meilleur ami… Et toi lectrice, tu t’es laissée embarquer assez vite dans cette fantaisie qu’est ce roman, où le réalisme cède vite la place au fantastique et à l’absurde. Ethan fait de drôles de rencontres sur son parcours, des pom-pom girls, des routiers fans du jingle météo qu’il a créé, puis il est l’invité d’une grande fête burlesque et se retrouve assis au petit-déjeuner près du fantôme d’une chanteuse iconique. Et c’est amusant comme à un moment on sait que l’on a mis depuis ce coup de téléphone étrange, depuis le début donc, le pied dans un rêve éveillé qui mélange l’espoir, le doute et le chagrin. Tu as eu le sentiment par moments d’être tombée dans le Pays des Merveilles (juste au moment du thé) ou dans un film avec Mathieu Almaric, un peu déjanté et poétique, obscur. Tu n’es pas certaine que ce roman plaira à tout le monde, ni d’avoir tout saisi, mais tu en as aimé les images, et tu as compris quand même quelque chose de cette quête…
          Lire la suite
          En lire moins
        • manugaultier Posté le 8 Janvier 2018
          Jérôme ATTAL –L'appel de Portobello Road Editions Robert Laffont Mon résumé : Ethan, la quarantaine, musicien (il a d'ailleurs écrit le jingle météo pour une chaine TNT), vit à Paris. Il est réveillé en pleine nuit par un appel téléphonique mystérieux. A l'autre bout du fil, sa mère, et son père lui parle, prennent de ses nouvelles, et finissent la communication avec ses mots " dis à ta sœur qu'on pense à elle tous jours". Fin de communication. Ethan est plus que surpris de recevoir des nouvelles de ses parents, d'une part parce qu'ils sont décédés tous les 2, et que il n'a pas de sœur. Il est fils unique. Qui est cette Sœur? Le musicien veut en avoir le cœur net, et demande conseille à son meilleur ami Sébastien mais après que faire. Ethan va-t-il chercher à comprendre cet appel? Cherchera t il cette sœur qui pour lui est inexistante et inconnue? Mon avis: Encore un livre qui me faisait de l'œil depuis plusieurs mois dans la bibliothèque de mon bureau. C'est avec plaisir que je retrouve la plume de Jérôme ATTAL que j'avais laissé avec les jonquilles de Green Park, que j'avais adoré et dont l'histoire m'avait beaucoup plu. Comme à mon habitude, je... Jérôme ATTAL –L'appel de Portobello Road Editions Robert Laffont Mon résumé : Ethan, la quarantaine, musicien (il a d'ailleurs écrit le jingle météo pour une chaine TNT), vit à Paris. Il est réveillé en pleine nuit par un appel téléphonique mystérieux. A l'autre bout du fil, sa mère, et son père lui parle, prennent de ses nouvelles, et finissent la communication avec ses mots " dis à ta sœur qu'on pense à elle tous jours". Fin de communication. Ethan est plus que surpris de recevoir des nouvelles de ses parents, d'une part parce qu'ils sont décédés tous les 2, et que il n'a pas de sœur. Il est fils unique. Qui est cette Sœur? Le musicien veut en avoir le cœur net, et demande conseille à son meilleur ami Sébastien mais après que faire. Ethan va-t-il chercher à comprendre cet appel? Cherchera t il cette sœur qui pour lui est inexistante et inconnue? Mon avis: Encore un livre qui me faisait de l'œil depuis plusieurs mois dans la bibliothèque de mon bureau. C'est avec plaisir que je retrouve la plume de Jérôme ATTAL que j'avais laissé avec les jonquilles de Green Park, que j'avais adoré et dont l'histoire m'avait beaucoup plu. Comme à mon habitude, je ne voulais rien savoir de l'histoire, et attaque donc tout à l'heure ce roman sans même avoir lu le synopsis. Dès les premiers mots, le contexte est posé. Qu'est ce que cet appel qu'Ethan a reçu en pleine nuit? L'auteur arrive, au long des chapitres, à me transporter dans un monde Parallèle, voir même plusieurs, à la Tim Burton Franco-belge. Certains passages et rencontres du personnage principal pourraient faire penser à une comédie musicale. Tout y est, BRAVO! Je vous conseille vraiment ce livre bouffée de fraîcheur avec qui vous passerez, j'en suis persuadé, un merveilleux moment. Merci beaucoup Monsieur Attal pour ce délicieux moment de lecture passé avec vos mots. Note 15/20
          Lire la suite
          En lire moins
        • nadinelouis001 Posté le 1 Janvier 2018
          Quelle fraîcheur dans ce petit roman aux allures de road trip poétique! Un coup de fil de ses parents disparus et Ethan part à la recherche de sa soeur dont il vient d'apprendre l'existence. J'aia doré et je recommande.

        Ils en parlent

        « Un road-trip divertissant et original qui ne cesse de nous surprendre. » Version Femina
        « Entre poésie et extravagance. » CNEWS matin
        « Un roman road-trip qui fait du bien à l'âme et au cœur. » Ici Paris
        « Follement joyeux et vivifiant. » Racines
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com