RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Armée des ombres

            Pocket
            EAN : 9782266115001
            Code sériel : 2643
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            L'Armée des ombres

            Date de parution : 11/05/2001

            LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

            Londres, 1943, Joseph Kessel écrit L'Armée des ombres, le roman-symbole de la Résistance que l'auteur présente ainsi : « La France n'a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n'a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont...

            LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

            Londres, 1943, Joseph Kessel écrit L'Armée des ombres, le roman-symbole de la Résistance que l'auteur présente ainsi : « La France n'a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n'a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la patrie. (...)
            Jamais la France n'a fait guerre plus haute et plus belle que celle des caves où s'impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d'où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres.
            Tout ce qu'on va lire ici a été vécu par des gens de France. »

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266115001
            Code sériel : 2643
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            5.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Babelcoyo Posté le 29 Mai 2019
              Le grand roman de la Résistance. Comment ne pas pleurer d'émotion devant le courage des ces femmes et de ces hommes qui ne se sont pas résignés et se sont organisés pour aider à libérer la France ? Comment ne pas s'émerveiller de ce talent de conteur ? En cette période de perte de valeurs culturelles, il est de bon ton de se replonger dans cette lecture salvatrice.
            • CSBlitaussi Posté le 22 Mai 2019
              L'armée des ombres est le deuxième livre de Joseph Kessel que j'ai lu. Autant dire que j'ai pris une bonne claque, car rien à voir avec le style employé dans le lion... Quand on sait que ce livre a été écrit en plein guerre par l'auteur qui lui-même était actif dans la résistance on comprend mieux ce style dur, sur le qui-vive. Un témoignage très poignant qui donne une bonne impression comment était la vie d'un résistant pendant cette période noire. Challenge Multi-défis 2019
            • Allantvers Posté le 18 Février 2019
              En ouvrant L'armée des ombres, je pensais indépassables les images profondément imprimées sur ma rétine du visage de Lino Ventura refusant de courir dans le tunnel et celui de Simone Signoret attendant la balle mortelle. Erreur : le témoignage à vif, plus ample, plus âpre, plus noir encore de Kessel est d'autant plus bouleversant que rédigé, sans le recul de l'Histoire, dans un style froid, factuel, qui donne véritablement à vivre au plus près le quotidien de résistants, fait de danger permanent et de privations douloureuses, à affronter sans possibilité de relâche ce que l'âme de l'homme recèle de plus noir. Même remis en perspective soixante dix ans plus tard, ce récit oppressant garde toute sa force et l'on ne peut que s'incliner face aux valeurs de courage et d'abnégation exaltées par ce texte indispensable.
            • Asterios Posté le 3 Janvier 2019
              Il y a les armées visibles, celles qui portent l'uniforme et avancent avec fracas, celles qui font claquer les bottes pour effrayer l'ennemi, les armées entrainée à briser, à tuer. Et puis il y a les armées invisibles, les armées d'anonymes, toujours cachées qui glissent dans la pénombre, rasent les murs, se terrent au fond des campagnes et dont les noms disparaissent et échappent à la mémoire. Les Monsieur, les Madames tout le monde aux multiples visage perdus dans la foule, noyés dans le nombre. Pour eux, le risque est quotidien et permanent et ce risque ils le connaissent, ils vivent avec car ils savent que dès l'instant où ils s'installent dans la résistance leur vie est menacée ainsi que celle de toute leur famille. Pourtant, ils sont tous plus ordinaires les uns que les autres et bien souvent semblent ne pas mesurer les dangers qu'ils prennent. Dans cet ouvrage écrit en pleine guerre, de multiples portraits défilent sous le paysage de l'occupation française. Il y a de la gravité et de l'insouciance dans cette armée improvisée qui doit apprendre a se dissimuler. C'est une partie de cette réalité qui est retracée par Joseph Kessel de manière tout à fait précise, dans... Il y a les armées visibles, celles qui portent l'uniforme et avancent avec fracas, celles qui font claquer les bottes pour effrayer l'ennemi, les armées entrainée à briser, à tuer. Et puis il y a les armées invisibles, les armées d'anonymes, toujours cachées qui glissent dans la pénombre, rasent les murs, se terrent au fond des campagnes et dont les noms disparaissent et échappent à la mémoire. Les Monsieur, les Madames tout le monde aux multiples visage perdus dans la foule, noyés dans le nombre. Pour eux, le risque est quotidien et permanent et ce risque ils le connaissent, ils vivent avec car ils savent que dès l'instant où ils s'installent dans la résistance leur vie est menacée ainsi que celle de toute leur famille. Pourtant, ils sont tous plus ordinaires les uns que les autres et bien souvent semblent ne pas mesurer les dangers qu'ils prennent. Dans cet ouvrage écrit en pleine guerre, de multiples portraits défilent sous le paysage de l'occupation française. Il y a de la gravité et de l'insouciance dans cette armée improvisée qui doit apprendre a se dissimuler. C'est une partie de cette réalité qui est retracée par Joseph Kessel de manière tout à fait précise, dans toute sa terrible froideur mais aussi dans toute son humanité en nous infiltrant dans un réseau de la résistance. Il nous laisse entrevoir le cœur de l'hydre, les règles qui la régissent, son fonctionnement mais aussi tout ce qui questionne ses hommes et ses femmes dont l'espoir d'un monde libre anime les actes jusqu'au dernier souffle.
              Lire la suite
              En lire moins
            • laurentfrancini Posté le 9 Décembre 2018
              Que dire de ce chef-d'oeuvre? Comment ne pas se sentir ému aux larmes devant l'histoire de ces héros aussi noirs que leurs ombres, offrant leur vie pour sauver d'autres vies... L'ambiance froide et glaçante, les petits matins gris et brumeux traversés de personnages graves et tragiques, l'épopée de ces guerriers fragiles mais si vivants et pleins d'espoir nous transforment, nous, lecteur admiratif devant tant de courage... L'ombre est partout, la peur est derrière chaque page, le gris et le noir recouvrent tous les protagonistes et on se prend à vouloir les aider, sans jamais pouvoir le faire, tant on se sent petit à côté d'eux... Le seul véritable hommage qu'on peut leur rendre, c'est de lire ce livre et, surtout, de voir le superbe film qu'en a tiré Melville...
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.