Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266066327
Code sériel : 4796
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

L'Art de rêver

Les quatre portes de la perception de l'univers

Marcel Kahn (traduit par)
Collection : Évolution
Date de parution : 30/05/1996

Laissez-vous entraîner par Carlos Castañeda dans une aventure aussi merveilleuse que riche d'enseignements. Et entrez au cœur de la transmission chamanique des sorciers indiens du Mexique. Pour ces derniers, il existe d'autres mondes que le rêve peut nous aider à découvrir en dépassant nos illusions à propos de l'espace, du...

Laissez-vous entraîner par Carlos Castañeda dans une aventure aussi merveilleuse que riche d'enseignements. Et entrez au cœur de la transmission chamanique des sorciers indiens du Mexique. Pour ces derniers, il existe d'autres mondes que le rêve peut nous aider à découvrir en dépassant nos illusions à propos de l'espace, du temps et du moi. Dans ce livre, devenu un classique, l'auteur nous offre un témoignage palpitant sur les ressources insoupçonnées de l'être humain, un guide pour une meilleure perception de l'univers... et de nous-même.

Carlos CASTAÑEDA, anthropologue américain d'origine péruvienne, s'est initié dans les années 1970 au chamanisme. Il entreprend au cours des années suivantes de relater son expérience mystique. Ses ouvrages rencontrent un immense succès.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266066327
Code sériel : 4796
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thibe Posté le 26 Janvier 2017
    Livre initiatique, très très déroutant, pas très adapté aux esprits cartésiens. Un enseignement sur les rêves lucides, avec un Don Juan en pleine forme !
  • Malahide75 Posté le 1 Août 2014
    Paru en 1993, « L’Art de rêver » est l’un des derniers ouvrages de Carlos Castaneda. Il revient avec ce témoignage sur un aspect de l’enseignement de don Juan, l’attention et l’intention de rêver pour explorer d’autres dimensions de la réalité. Suivant le même schéma que ses précédentes œuvres, Castaneda retranscrit ses échanges avec le nagual, ses questions (parfois naïves) et ses expériences. Nous suivons donc son parcours initiatique dans l’art de rêver, les embûches qu’il a rencontrées et ses victoires. Les témoignages de Castaneda sont aujourd’hui fortement controversés et il est considéré par beaucoup comme un imposteur. Le mystère qui l’entoure, l’absence de preuves ainsi que les incohérences et les anachronismes de son œuvre sont effectivement autant d’éléments de doute. Cependant, qu’ils soient basés sur du vrai ou du faux, les récits de Castaneda gardent une place importante en spiritualité. « L’Art de rêver » dévoile ainsi que d’autres dimensions peuvent être atteintes par la volonté pure et que ces autres réalités sont l’expression ultime de notre liberté : liberté de choix et liberté d’action. Mais cet « ailleurs » n’est accessible qu’en changeant notre point d’assemblage, devenu rigide par les obligations de la vie de tous les jours. Bref, « L’Art de rêver » nous explique que nous... Paru en 1993, « L’Art de rêver » est l’un des derniers ouvrages de Carlos Castaneda. Il revient avec ce témoignage sur un aspect de l’enseignement de don Juan, l’attention et l’intention de rêver pour explorer d’autres dimensions de la réalité. Suivant le même schéma que ses précédentes œuvres, Castaneda retranscrit ses échanges avec le nagual, ses questions (parfois naïves) et ses expériences. Nous suivons donc son parcours initiatique dans l’art de rêver, les embûches qu’il a rencontrées et ses victoires. Les témoignages de Castaneda sont aujourd’hui fortement controversés et il est considéré par beaucoup comme un imposteur. Le mystère qui l’entoure, l’absence de preuves ainsi que les incohérences et les anachronismes de son œuvre sont effectivement autant d’éléments de doute. Cependant, qu’ils soient basés sur du vrai ou du faux, les récits de Castaneda gardent une place importante en spiritualité. « L’Art de rêver » dévoile ainsi que d’autres dimensions peuvent être atteintes par la volonté pure et que ces autres réalités sont l’expression ultime de notre liberté : liberté de choix et liberté d’action. Mais cet « ailleurs » n’est accessible qu’en changeant notre point d’assemblage, devenu rigide par les obligations de la vie de tous les jours. Bref, « L’Art de rêver » nous explique que nous pouvons regagner en liberté, si nous abandonnons un peu les conventions rigides qui nous gouvernent ! À défaut d’être applicable en l’état (sauf à investir dans un séminaire de Tensegrity), l’intention de rêver est un très bel espoir de liberté qui peut aider à prendre du recul sur une vie de tous les jours et/ou une matérialité parfois étouffantes. « L’Art de rêver » a indéniablement compté et influence le scénario du film de Christopher Nolan, « Inception », sorti en 2010. Et les lecteurs auront sans doute le même plaisir que moi à trouver écho, en images, aux paroles du défieur de la mort : « Allons nous balader sur la place de ce rêve ».
    Lire la suite
    En lire moins
  • fred1313 Posté le 17 Avril 2011
    J'ai beaucoup aimé ce livre
  • Ygrec Posté le 14 Février 2011
    Ce récit peut surprendre l’esprit le plus rationnel. Mais que signifie « être rationnel » ? Au moyen de la pratique de rêver enseignée par le maître Don Juan, Carlos Castaneda poursuit son parcours initiatique, un parcours passionnant et dangereux. C’est un livre à lire avec attention car il est facile de passer sur des éléments importants tant les évènements relatés peuvent nous happer. Nous retrouvons certaines bases de cet enseignement dans un film récent : « Inception ».
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.