En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Attrape-coeurs - Édition bilingue

        Robert Laffont
        EAN : 9782221218211
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 122 x 182 mm
        À Paraître
        L'Attrape-coeurs - Édition bilingue
        The Catcher in the Rye

        Annie SAUMONT (Traducteur)
        Collection : Pavillons Poche
        Date de parution : 16/08/2018

        L'Attrape-coeurs / The catcher in the Rye - Édition bilingue

        EAN : 9782221218211
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 122 x 182 mm
        Robert Laffont
        8.00 €
        Date de parution: 16/08/2018
        Pré-commander

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Myriam3 Posté le 4 Août 2018
          Mon premier regret est de ne pas l'avoir lu adolescente, mais il est empreint d'une telle mélancolie que finalement, c'est peut-être pas plus mal. J'ai beaucoup de peine pour ce garçon, Holden Caufield, pas encore majeur, inadapté au système, ne marchant pas droit comme on le voudrait autour de lui. Exclu, encore une fois, de son lycée - un établissement très réputé du côté de New York, à la veille de Noël, il lui reste trois jours à passer à l'internat. Mais excédé par les comportements de ses compagnons de chambre, il décide d'un coup de tête de partir tout de suite et de se trouver un coin où dormir en attendant de rentrer chez ses parents à la date officielle. Commencent alors trois jours d'errance au cours desquels Holden s'enfonce petit-à-petit dans une déprime existentielle. Idéaliste au fond de lui, tout ce qui l'entoure le révolte: il est sans concession face aux faiblesses des gens, il éprouve un profond dégoût de la condition humaine mais agit lui-même de façon inconsidérée, incapable de se conformer. J'ai trouvé le personnage très très attachant, à la fois d'une maturité extraordinaire et à la fois encore très gamin dans ses émotions, comme il le ressent lui-même. Son... Mon premier regret est de ne pas l'avoir lu adolescente, mais il est empreint d'une telle mélancolie que finalement, c'est peut-être pas plus mal. J'ai beaucoup de peine pour ce garçon, Holden Caufield, pas encore majeur, inadapté au système, ne marchant pas droit comme on le voudrait autour de lui. Exclu, encore une fois, de son lycée - un établissement très réputé du côté de New York, à la veille de Noël, il lui reste trois jours à passer à l'internat. Mais excédé par les comportements de ses compagnons de chambre, il décide d'un coup de tête de partir tout de suite et de se trouver un coin où dormir en attendant de rentrer chez ses parents à la date officielle. Commencent alors trois jours d'errance au cours desquels Holden s'enfonce petit-à-petit dans une déprime existentielle. Idéaliste au fond de lui, tout ce qui l'entoure le révolte: il est sans concession face aux faiblesses des gens, il éprouve un profond dégoût de la condition humaine mais agit lui-même de façon inconsidérée, incapable de se conformer. J'ai trouvé le personnage très très attachant, à la fois d'une maturité extraordinaire et à la fois encore très gamin dans ses émotions, comme il le ressent lui-même. Son affection pour Jeanne, son ancienne voisine, et pour sa petite soeur est touchante, et par empathie, on s'interroge sur l'avenir décevant qui l'attend sûrement. La nouvelle traduction est d'Annie Saumont (l'ancienne de Sébastien Japrisot), auteure de nouvelles souvent primée et dont l'écriture est très orale. Ici, ça m'a régulièrement dérangée, les termes familiers qui pululent dans le texte semblant souvent peu naturels. Je regrette de ne pas l'avoir lu en anglais mais je n'ai pas pu le trouver dans cette version. J'adhère quand même complètement au fait qu'il s'agit d'un classique à lire.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Yzabeelle Posté le 15 Juillet 2018
          L'attrape-coeurs retrace les jours d'errance et de réflexion d'un adolescent sensible et révolté. Holden CAUFIELD est un adolescent des années 50 paumé, marqué par ma mort de son frère Allie et très attaché à sa petite soeur Phoebe pour laquelle il semble prêt à tout. Quelques jours avant Noël, il est expulsé pour la troisième fois de son lycée (absentéisme, mauvais résultats...). Révolte par cette décision, il ne veut pas affronter une nouvelle fois la colère de son père et la déception de sa mère. Il décide de ne pas rentrer chez ses parents... pas tout de suite en tout cas! Alors il prend le train pour New York où il loue une chambre d'hôtel. On assiste à l'errance de ce garçon qui tente par tous les moyens de ne pas sombrer dans la dépression où le mène sa crise existentielle. Il tentera de reprendre contact avec d'anciennes connaissances... souvent décevantes et déprimantes. Il tente de mener une vie d'adulte (consommation d'alcool, tentatives de relations sexuelles...)mais avec des réactions et des réflexions d'enfants. Holden CAUFIELD est révolté par ses camarades superficiels, par ces adultes qui lui donnent des leçons de moral, sans réellement faire attention à lui. Holden est écœuré par ce monde qui lui apparaît inhumain;... L'attrape-coeurs retrace les jours d'errance et de réflexion d'un adolescent sensible et révolté. Holden CAUFIELD est un adolescent des années 50 paumé, marqué par ma mort de son frère Allie et très attaché à sa petite soeur Phoebe pour laquelle il semble prêt à tout. Quelques jours avant Noël, il est expulsé pour la troisième fois de son lycée (absentéisme, mauvais résultats...). Révolte par cette décision, il ne veut pas affronter une nouvelle fois la colère de son père et la déception de sa mère. Il décide de ne pas rentrer chez ses parents... pas tout de suite en tout cas! Alors il prend le train pour New York où il loue une chambre d'hôtel. On assiste à l'errance de ce garçon qui tente par tous les moyens de ne pas sombrer dans la dépression où le mène sa crise existentielle. Il tentera de reprendre contact avec d'anciennes connaissances... souvent décevantes et déprimantes. Il tente de mener une vie d'adulte (consommation d'alcool, tentatives de relations sexuelles...)mais avec des réactions et des réflexions d'enfants. Holden CAUFIELD est révolté par ses camarades superficiels, par ces adultes qui lui donnent des leçons de moral, sans réellement faire attention à lui. Holden est écœuré par ce monde qui lui apparaît inhumain; et rêve de fuir dans une cabane près de la forêt, isolée du monde. Mais l'adolescent qu'il est encore s'en sent bien incapable. Ce roman est écrit dans un style familier, parfois vulgaire. Rédigé à la 1ere personne, il nous permet de mieux nous identifier au personnage pour lequel on finit par avoir de l'empathie. On aimerait pouvoir prendre Holden CAUFIELD par la main et lui dire que tout ira bien!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Gaoulette Posté le 4 Juin 2018
          Ressortons les grands vieux classiques pour les challenge Babelio.... JD Salinger l'avant-gardiste.... Un roman initiatique qui traite de la dépression juvénile et le mal être chez les adolescents. Sujet sensible à notre époque.... JD Salinger nous offre un roman qui se situe dans les années 50 où les apparences sont importantes, la bourgeoisie règne en maitre, un roman coup de poing qui a du faire des ravages à sa sortie. Son héros Holden 16 ans issue de la haute bourgeoisie est en quête d'identité. Exclu encore une fois de son internat haut de gamme, il va errer pendant 3 jours dans New York et se tester. Holden n'aime rien. Holden est trop intelligent pour son entourage. Holden parle trop et son imagination n'a aucune limite. Holden dénigre beaucoup de choses. Holden ne se sent pas bourgeois. Holden jure, boit, fume, insulte et surtout n'a aucun filtre. Pendant 3 jours d'errances, il va croises du monde et ce sera le choc pour lui..... Voilà pourquoi JD Salinger est un avantgardiste et qu'il a du choqué le grand public à l'époque. Il pointe du doigts l'avenir d'une jeunesse dorée. Un roman jeunesse qui a anticipé le mal être à venir de nos adolescents. Un roman... Ressortons les grands vieux classiques pour les challenge Babelio.... JD Salinger l'avant-gardiste.... Un roman initiatique qui traite de la dépression juvénile et le mal être chez les adolescents. Sujet sensible à notre époque.... JD Salinger nous offre un roman qui se situe dans les années 50 où les apparences sont importantes, la bourgeoisie règne en maitre, un roman coup de poing qui a du faire des ravages à sa sortie. Son héros Holden 16 ans issue de la haute bourgeoisie est en quête d'identité. Exclu encore une fois de son internat haut de gamme, il va errer pendant 3 jours dans New York et se tester. Holden n'aime rien. Holden est trop intelligent pour son entourage. Holden parle trop et son imagination n'a aucune limite. Holden dénigre beaucoup de choses. Holden ne se sent pas bourgeois. Holden jure, boit, fume, insulte et surtout n'a aucun filtre. Pendant 3 jours d'errances, il va croises du monde et ce sera le choc pour lui..... Voilà pourquoi JD Salinger est un avantgardiste et qu'il a du choqué le grand public à l'époque. Il pointe du doigts l'avenir d'une jeunesse dorée. Un roman jeunesse qui a anticipé le mal être à venir de nos adolescents. Un roman qui traite le manque de communication et les œillères de l'école. Pourquoi notre adolescent est en souffrance? Pendant ma lecture, j'ai perçu un Holden surdoué, qui s'ennuie en cours et avec ses compagnons de chambrée, qu'on a obligé de suivre une voie qui ne lui convient pas. L'attrape cœur est un roman d'apprentissage qui a du faire couler de l'encre dans les années 50. JD Salinger le génie avant l'heure, le précurseur du Young Adult. Toujours imité jamais égalé. Par contre, je n'aime toujours pas cette fin en porte ouverte. Holden trouve une solution pour faire face à son problème mais j'adore avoir une note d'espoir dans ce genre de roman. Un roman profond, touchant. Un adolescent perturbé et perturbant. Un roman qui annonçait la couleur sur le jeunesse dorée et désenchantée New Yorkaise.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Skoubidoo Posté le 28 Mai 2018
          Cinq ans après l'avoir acheté, je me suis enfin décidée à lire ce livre, un peu délaissé au fond de ma bibliothèque. Pourtant pas très adepte du style familier, je dois bien admettre que dès la première page, je me suis immédiatement retrouvée embarquée dans cette aventure sans décrocher un seul instant ! Le personnage principal, Holden, est dépeint avec tellement de justesse et de sincérité que c'en est troublant, je me suis tout de suite retrouvée en lui. Tellement attachant même dans ses défauts et ses contradictions d'adolescent qu'on en vient à l'aimer, ce p'tit gars qui s'interroge sur le sens des choses. Entamé sans grande conviction, au final je dois dire que ce livre m'a littéralement attrapé le coeur...
        • Maquart Posté le 28 Avril 2018
          Un adolescent de seize ans est viré pour la quatrième fois d'un collège, il écrit son histoire d'un institut qui le prend en charge pour un problème de BK pulmonaire… La vie est un jeu dont il faut respecter les règles, lui rappelle sans cesse les adultes. Il a frère D.B écrivain qu'il admire même s'il est parti faire « sa pute à Hollywood », son autre frère Allie qui était brillant mais qui est mort et une petite soeur très futée (« je suis le seul débile » dit-il) Sa première rencontre est celle d'un professeur à moitié grabataire qu'il aimait bien… La force de ce livre c'est le style, incomparable, et cette capacité à se mettre à hauteur d'adolescent. Holden Caulfield va donc déambuler par un froid de loup dans New-York en attendant que ses parents reçoivent sa lettre de renvoie et qu'ils la digèrent un peu… C'est un garçon sensible et grand lecteur… Il commence par baratiner une mère d'élève (un sale con) dans le train « les mères …elles sont toutes légèrement fêlées » en lui faisant croire que son fils est formidable… Les adultes le trouvent excité et sans but dans la vie, il peut une fois qu'il est parti, raconter des histoires... Un adolescent de seize ans est viré pour la quatrième fois d'un collège, il écrit son histoire d'un institut qui le prend en charge pour un problème de BK pulmonaire… La vie est un jeu dont il faut respecter les règles, lui rappelle sans cesse les adultes. Il a frère D.B écrivain qu'il admire même s'il est parti faire « sa pute à Hollywood », son autre frère Allie qui était brillant mais qui est mort et une petite soeur très futée (« je suis le seul débile » dit-il) Sa première rencontre est celle d'un professeur à moitié grabataire qu'il aimait bien… La force de ce livre c'est le style, incomparable, et cette capacité à se mettre à hauteur d'adolescent. Holden Caulfield va donc déambuler par un froid de loup dans New-York en attendant que ses parents reçoivent sa lettre de renvoie et qu'ils la digèrent un peu… C'est un garçon sensible et grand lecteur… Il commence par baratiner une mère d'élève (un sale con) dans le train « les mères …elles sont toutes légèrement fêlées » en lui faisant croire que son fils est formidable… Les adultes le trouvent excité et sans but dans la vie, il peut une fois qu'il est parti, raconter des histoires sans fin…, il est intéressé par les femmes même si des fois il n'y comprend rien. Il a une obsession : savoir ce que deviennent les canards de Central Park l'hiver. "Je me demandais où allaient les canards quand le bassin était tout gelé, tout couvert de glace. Je me demandai tout à coup si un type venait avec un camion et les emmenait au zoo ou je ne sais quoi. Ou s'ils s'envolaient tout simplement." Un livre bouleversant.
          Lire la suite
          En lire moins
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
        Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
        Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com