Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286091
Code sériel : 17242
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Le jour où les lions mangeront de la salade verte

Date de parution : 06/06/2019
Maximilien Vogue, homme d’affaires puissant et charismatique, ne manque pas d’assurance.
Il est même l’archétype du lion rugissant au caractère bien trempé, prompt à vouloir tout diriger et contrôler. C’est typiquement pour ce profil d’hommes et de femmes que Romane Gardener, piquante trentenaire, a créé son programme de relooking intégral de...
Maximilien Vogue, homme d’affaires puissant et charismatique, ne manque pas d’assurance.
Il est même l’archétype du lion rugissant au caractère bien trempé, prompt à vouloir tout diriger et contrôler. C’est typiquement pour ce profil d’hommes et de femmes que Romane Gardener, piquante trentenaire, a créé son programme de relooking intégral de mentalité. Réveiller la sensibilité, l’écoute et la bienveillance chez ses clients, amener un peu de douceur et d’humanité dans ce monde de brutes, voilà ce qui l’anime ! Lui, si fier, elle, si passionnée… La rencontre entre Maximilien et Romane ne va pas être de tout repos. Une chose est sûre : elle va avoir du fil à retordre… pour son plus grand bonheur !

« Avec ses personnages bien plantés, son énergie et sa romance, ce livre vous rend meilleur et ne se lâche pas. » Version Femina

« Ce roman plein d’humour et de bons conseils au quotidien fait un bien fou ! » Maxi
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286091
Code sériel : 17242
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman positif, pétillant et instructif. » Les Chroniques de Koryfee

« Une histoire plaisante. » Librairie Espace-Temps

« Un roman de développement personnel. » Le Monde d’Uranie

« Un roman qui fait du bien ! Qui ne prend pas la tête ! Qui fait sourire et qui nous redonne le bonheur de vivre ! Encore un grand bravo à Madame Giordano ! » Le Pays Briard

« Avec ce livre qui invite à la réflexion sur notre vie, et plus spécialement ici sur certains de nos comportements, Raphaelle Giordano espère faire tourner le monde plus rond. » Le Parisien

« Avec ses personnages bien plantés, son énergie et sa romance, ce livre vous rend meilleur et ne se lâche pas. » Version femina

« A mi-chemin entre roman et livre de développement personnel, ce récit aux vertus
thérapeutiques nous aide à faire face à ces petits "attentats à la sensibilité" et nous invite à changer. Pour le meilleur. » Mathilde Nivollet, Aujourd'hui en France

« Ce roman plein d'humour et de bons conseils au quotidien fait un bien fou ! » Maxi

« Raphaëlle Giordano nous emporte dans un foisonnements d'idées enthousiastes. » O Magasine

« Même si ce livre est écrit sur un ton léger, il recèle plein de sagesse et des paroles, quoique un peu clichées, dont on ferait bien de se rappeler plus souvent ! » Cécile BarbierHaute Provence info

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RoksiePony Posté le 11 Novembre 2020
    L'égocentrisme, les rapports de force, l'intolérance ; autant de comportements nocifs qui font partie du concept de «burnerie». Romane vous propose de vous défaire de ces défauts au travers d'une thérapie unique en son genre. Avec Maximilien, PDG charismatique mais totalement burné, elle va avoir du pain sur la planche ! Alors ce livre, il prenait la poussière dans ma PAL depuis un bail. Allez savoir pourquoi ! J'avais pourtant un bon souvenir du premier livre de la même auteure : "Ta deuxième vie commence quand tu comprendras que tu n'en a qu'une". Ce second roman au titre plus énigmatique m'attirait peut être moins. Je le confesse, j'ai eu tort de le délaisser ainsi ! Alors certes, ce n'est pas non plus des histoires incroyables, mais les livres de Raphaëlle Giordano nous permettent quand même une jolie remise en question ! Et j'aime assez ce mélange de feel-good associé au développement personnel. Cela fonctionne plutôt bien ! Ici, j'ai adoré ce concept de "burnerie" et cette thérapie imaginée par Romane pour s'en défaire ! Je me suis rendue compte que j'étais bien burnée sur les bords, moi aussi. Ça m'a fait un choc, je vous l'avoue ! À moins de s'appeler... L'égocentrisme, les rapports de force, l'intolérance ; autant de comportements nocifs qui font partie du concept de «burnerie». Romane vous propose de vous défaire de ces défauts au travers d'une thérapie unique en son genre. Avec Maximilien, PDG charismatique mais totalement burné, elle va avoir du pain sur la planche ! Alors ce livre, il prenait la poussière dans ma PAL depuis un bail. Allez savoir pourquoi ! J'avais pourtant un bon souvenir du premier livre de la même auteure : "Ta deuxième vie commence quand tu comprendras que tu n'en a qu'une". Ce second roman au titre plus énigmatique m'attirait peut être moins. Je le confesse, j'ai eu tort de le délaisser ainsi ! Alors certes, ce n'est pas non plus des histoires incroyables, mais les livres de Raphaëlle Giordano nous permettent quand même une jolie remise en question ! Et j'aime assez ce mélange de feel-good associé au développement personnel. Cela fonctionne plutôt bien ! Ici, j'ai adoré ce concept de "burnerie" et cette thérapie imaginée par Romane pour s'en défaire ! Je me suis rendue compte que j'étais bien burnée sur les bords, moi aussi. Ça m'a fait un choc, je vous l'avoue ! À moins de s'appeler Gandhi, nous avons tous un jour : manquer d'écoute, d'empathie ou de tact, fait preuve de mauvaise foi ou de jugement envers autrui ou encore se montrer agressif, intransigeant, intolérant et tout le toutim. Bref, des attitudes qui semblent anodines, mais qui sont tout bonnement toxiques. Aussi bien pour soi que pour les autres. D'ailleurs, j'en connais quelques un(e)s à qui conseiller ce roman. Si elles pouvaient au moins lire le petit manuel anti-burnerie qui se trouve en fin de roman, ça ne ferait de mal à personne, soit dit en passant ! Le côté sentimental de l'histoire avec la relation naissante entre Romane et Maximilien est, bien évidemment, totalement prévisible, mais plutôt bien amenée. Ce n'est pas trop «culcul-la-praline» donc ce n'est pas déplaisant ! Les personnages participant à la thérapie de Romane sortent tout droit de «cliché city», mais en un sens, ils permettent de mieux assimiler le concept de «burnerie». Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui nous permet de réfléchir sur une notion de mieux-être et de mieux-vivre, et ce n'est pas rien !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lemondeselonmarie Posté le 1 Novembre 2020
    Livre acheté après avoir découvert "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une". J'avais tant adhéré à ce roman et à la plume de l'auteur que je voulais découvrir un autre de ces livres. Je n'ai pas été déçu, l'histoire est très intéressante et l'autrice sait évoquer les facettes de certaines personnalités que l'on peut retrouver sans effort dans la société. Selon elle, elle nous donne des cartes pour pallier cela.
  • Samarianred Posté le 1 Novembre 2020
    Ca se lit vite et pour ma part ça s'oublie très vite aussi. Une bonne lecture de plage.
  • Angelshuhan Posté le 14 Octobre 2020
    Hummmm... encore une lecture plaisir à souhait ! Où comment découvrir, ben que nous aussi, on a un peu de burnerie en nous ! 😄 Une jolie histoire, des rencontres, de l'amour, de la remise en question... et surtout une coach qui a aussi besoin d'être un peu coachée ^^ Vivement le prochain 🤗
  • SylFa Posté le 14 Octobre 2020
    « La clé de notre bonheur est dans ce qu’on est, pas dans ce qu’on a... » Savoir donner, offrir aux autres ce que l’on a de meilleur est une de nos plus grandes richesses, je crois. Raphaëlle Giordano nous le rappelle dans ce petit manuel anti-burnerie. La burnerie, quesako? Un terme inventé par l’auteure pour désigner ces comportements agressifs, autoritaires, nuisibles et qui ont un impact sur l’entourage. Des comportements que l’on a tous subis, voir peut être même fait subir à d’autres, dans certaines situations. Mas la burnerie, c’est surtout un schéma que l’on peut modifier, dès que l’on comprend un mieux les conséquences. En tout cas, tel est le credo de Romane qui a créé son programme de relooking de mentalité, Sup’ de Burnes, et propose des stages pour réveiller votre sensibilité, votre écoute, votre bienveillance. Un programme qui laisse assez sceptique le beau Maximilien, D.G d’un empire cosmétique, habitué à entendre, depuis sa tendre enfance, que « l’on ne fait pas des hommes avec la gentillesse ». Au-delà de la rencontre Romane-Maximilien, prévisible, ce roman est plein d’humour, de tendresse et surtout de conseils pour nous éveiller à la gratitude, la bienveillance, au changement!
La lettre de Raphaëlle Giordano
Pour garder le contact avec Raphaëlle, inscrivez-vous à la lettre d'information et recevez dans votre boite mail toute son actualité.

Lisez maintenant, tout de suite !