Lisez! icon: Search engine

Le Livre noir de la gynécologie

Pocket
EAN : 9782266287296
Code sériel : 17349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
Le Livre noir de la gynécologie

Collection : Évolution
Date de parution : 07/03/2019
Tout au long de leur vie, les femmes mettent leur corps entre les mains des gynécologues. Paternalisme, sexisme, examens brutaux, paroles déplacées ou culpabilisantes, humiliations, épisiotomies superflues, déclenchements abusifs...
Ce livre participe à la nouvelle réflexion féministe sur la réappropriation par les femmes de leur corps tout au long de leur...
Tout au long de leur vie, les femmes mettent leur corps entre les mains des gynécologues. Paternalisme, sexisme, examens brutaux, paroles déplacées ou culpabilisantes, humiliations, épisiotomies superflues, déclenchements abusifs...
Ce livre participe à la nouvelle réflexion féministe sur la réappropriation par les femmes de leur corps tout au long de leur vie sexuelle. Il nous éclaire sur les droits de la parturiente et invite les professionnels à mener une réflexion éthique et humaniste sur les violences du soin en général et des actes gynécologiques et obstétricaux en particulier, afin que ces pratiques cessent.

Mélanie DÉCHALOTTE est journaliste indépendante et documentariste à France Culture.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287296
Code sériel : 17349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cassy Posté le 7 Septembre 2019
    Ce documentaire écrit par la journaliste Mélanie Déchalotte lève le voile sur un sujet encore tabou : les maltraitances gynécologiques et obstétricales. Ces violences peuvent être physiques, psychologiques ou morales : critiques de la part du médecin, non-prise en compte de la douleur ressentie, négligences, la liste est longue. Ce titre permet d’ouvrir les yeux sur des pratiques anormales. Exemple : être contrainte de subir une examen gynécologique pour une simple prescription de pilule où seuls un questionnaire et une prise de la tension sont requises… Je précise que ce titre ne jette pas la pierre à la gynécologie qui donne et sauve des vies mais à s’indigner face à des pratiques inadaptées, archaïques ou abusives. A lire absolument !
  • sasha2311 Posté le 26 Juillet 2019
    Les violences obstétricales, sujet brûlant de notre actualité, symbolise un féminisme nouveau, centré sur le droit des femmes à disposer de leur corps. Véritable manifestation du patriarcat au sein du monde médical, la journaliste nous renseigne sur des réalités aussi bien effarantes que taboues. En tant que femme, on ne peut que s’indigner de pratiques exercées telles que le « point du mari » ou l’administration de Cytotec mettant en danger la vie de l’enfant et de sa mère. Ce livre est donc un premier pas vers l’indignation contre un monde médical antipathique et décevant mais aussi vers la reconnaissance d’un monde médical en souffrances où la parturiente ne peut être prise en charge correctement par manque d’effectifs ou besoin de rentabilité. Je recommande à toutes les femmes de lire cet ouvrage aussi bien pour les informations qu’il procure concernant les pratiques obstétricales et les moyens de s’indigner contre elles, que pour les témoignages vécues par nombre de femmes, qui aujourd’hui méritent la justice.
  • Promenonsnousdansleslivres Posté le 7 Avril 2019
    Mélanie Déchalotte et les femmes qui ont contribué à la naissance de cet ouvrage en apportant leurs témoignages permettent de soulever un sujet encore tabou dans notre société : les violences gynécologiques et obstétriques. Physique, morale, psychologique, autant de violences souvent passées sous silence pour de multiples raisons. En premier lieu la honte, la peur de ne pas être crue et puis l'intimidation, la pression psychologique de la part des auteurs de ces actes qui savent détourner les faits afin d'avoir la loi de leur côté pour se protéger. Ainsi nombre de réunion de conciliation, passage devant l'ordre des médecins, tribunaux n'aboutissent jamais et laissent de nombreuses séquelles physiques et psychologiques à leurs victimes. Cette enquête, plus qu'une nécessite est un signal d'alarme servant à éveiller les consciences devant ces actes terribles qui ont le même impact sur les victimes qu'un viol. Elle sert aussi à rendre aux femmes le droit de disposer de leur corps à toute étape de leur vie sans plus être confrontées à des spécialistes maltraitants à cause d'incompétence, de pratique rétrograde, d'un manque d'empathie, d'idées religieuses..... malheureusement la liste est longue. Ce texte est une invitation pour les professionnels à mener une... Mélanie Déchalotte et les femmes qui ont contribué à la naissance de cet ouvrage en apportant leurs témoignages permettent de soulever un sujet encore tabou dans notre société : les violences gynécologiques et obstétriques. Physique, morale, psychologique, autant de violences souvent passées sous silence pour de multiples raisons. En premier lieu la honte, la peur de ne pas être crue et puis l'intimidation, la pression psychologique de la part des auteurs de ces actes qui savent détourner les faits afin d'avoir la loi de leur côté pour se protéger. Ainsi nombre de réunion de conciliation, passage devant l'ordre des médecins, tribunaux n'aboutissent jamais et laissent de nombreuses séquelles physiques et psychologiques à leurs victimes. Cette enquête, plus qu'une nécessite est un signal d'alarme servant à éveiller les consciences devant ces actes terribles qui ont le même impact sur les victimes qu'un viol. Elle sert aussi à rendre aux femmes le droit de disposer de leur corps à toute étape de leur vie sans plus être confrontées à des spécialistes maltraitants à cause d'incompétence, de pratique rétrograde, d'un manque d'empathie, d'idées religieuses..... malheureusement la liste est longue. Ce texte est une invitation pour les professionnels à mener une réflexion éthique et humanistes sur des actes de soins en général afin que ces pratiques moyenâgeuse cessent. Bien sûr, il est important de préciser que tous les praticiens ne sont pas à mettre dans la même catégorie et que les auteurs maltraitants n'ont pas de sexe, en effet en épluchant tous les témoignages, nous pouvons nous apercevoir qu'il n'y a pas que des hommes, il y'a aussi des femmes...
    Lire la suite
    En lire moins
  • FifilolotteBrindacier Posté le 4 Avril 2019
    Dans ce documentaire bien construit et bien documenté, l'auteure, s'appuyant sur de nombreux témoignages, fait le tour des maltraitances gynécologiques, des violences obstétricales et puis passe à leur analyse. La lecture est très instructive et fait se poser de nombreuses questions. Un livre à mettre entre toutes les mains, pour interroger notre société et pour s'interroger. Un grand merci à Babelio et aux éditions Pocket pour l'envoi de ce livre.
  • Elisane Posté le 31 Mars 2019
    Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Pocket pour cet envoi (ainsi que pour le petit post-it ! Une petite attention très appréciée ) et Babelio pour cette masse critique à laquelle j'ai eu la chance d'être sélectionnée. C'est suite à ma lecture d'un roman de Martin Winckler : " le choeur des femmes" que j'ai eu envie d'en savoir davantage sur les violences médicales. Souvent niés ou minimisés par la société, les mauvais traitements infligés aux femmes en matière de gynécologie et d'obstétrique sont depuis quelques années sortis du silence grâce aux réseaux sociaux et aux différentes enquêtes réalisées par les journalistes. Les femmes se sont longtemps racontés ces violences entre elles. Certaines ont même intériorisé et normalisé ces violences (faute à une confiance aveugle faite au corps médical et à l'idée qu'il est dans la nature d'une femme de souffrir : pour être "belle", lors de l'accouchement ou lors des premiers rapports sexuels.) La parole se libère donc et les témoignages de femmes affluent sur les réseaux sociaux. Je recommande d'ailleurs un bon documentaire sur le sujet pour avoir accès à quelques témoignages : "Corps médical" disponible sur Youtube. Le livre noir de la gynécologie est le prolongement d'une enquête... Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Pocket pour cet envoi (ainsi que pour le petit post-it ! Une petite attention très appréciée ) et Babelio pour cette masse critique à laquelle j'ai eu la chance d'être sélectionnée. C'est suite à ma lecture d'un roman de Martin Winckler : " le choeur des femmes" que j'ai eu envie d'en savoir davantage sur les violences médicales. Souvent niés ou minimisés par la société, les mauvais traitements infligés aux femmes en matière de gynécologie et d'obstétrique sont depuis quelques années sortis du silence grâce aux réseaux sociaux et aux différentes enquêtes réalisées par les journalistes. Les femmes se sont longtemps racontés ces violences entre elles. Certaines ont même intériorisé et normalisé ces violences (faute à une confiance aveugle faite au corps médical et à l'idée qu'il est dans la nature d'une femme de souffrir : pour être "belle", lors de l'accouchement ou lors des premiers rapports sexuels.) La parole se libère donc et les témoignages de femmes affluent sur les réseaux sociaux. Je recommande d'ailleurs un bon documentaire sur le sujet pour avoir accès à quelques témoignages : "Corps médical" disponible sur Youtube. Le livre noir de la gynécologie est le prolongement d'une enquête réalisée par la journaliste sur France culture sur les violences gynécologiques et obstétricales (lors de l'accouchement) qui avait suscité un grand nombre de réactions et de témoignages de femmes nombreuses à se reconnaître dans ces maltraitances. Ces violences sont multiples: elles peuvent être verbales et psychologiques (propos sexistes, jugement de valeur, humiliation, mépris du consentement et de la douleur de la patiente), physiques (gestes abusifs, pratiques dangereuses comme l'expression abdominale ou interdites mais malheureusement encore pratiquées comme le point du mari) et sexuelles. (touchers vaginaux non consenties sous anesthésie générale, attouchement, viol, etc.) Ce livre retrace toute ces violences par le biais de témoignages et de réflexion sur l'émergence de ces violences et sur la manière dont elles sont vécues par les victimes. (sidération psychique, stress post-traumatique, viol obstétrical ou "birth rape"...) Il interroge aussi sur le déroulement actuel de l'accouchement en France : sa surmédicalisation, le manque d'alternative de lieux de naissance (les maisons de naissance sont peu répandues et encore au stade expérimental) et la position imposée qui n'a rien de physiologique : le décubitus dorsal (accoucher allongée sur le dos) Les victimes de ces violences sont nombreuses à se lancer dans cette lutte que représente la voie judiciaire. Entre omerta et confraternité, il est bien difficile pour toutes ces femmes d'obtenir réparation. En conclusion, ce livre propose une nouvelle réflexion féministe sur un véritable problème de société et de santé publique et invite à une véritable prise de conscience des professionnels de santé pour modifier et moderniser leurs pratiques. Un livre à mettre entre toutes les mains.
    Lire la suite
    En lire moins
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Pocket

    Le Livre noir de la gynécologie

    Atteinte à l‘intimité, épisiotomie non consentie, accouchement violent… Le Livre Noir de la gynécologie met à jour un recueil de témoignages de femmes blessées et maltraitées dans les cabinets de gynécologie ou en salle d’accouchement. Et c’est là tout l’enjeu de ce livre écrit par la journaliste et documentariste Mélanie Déchalotte : lever le tabou en donnant la parole aux femmes et aux couples victimes de violences médicales.

    Lire l'article
  • Par Lisez

    Du roman à l'essai : 11 livres féministes à (re)découvrir

    Les autrices féministes sont aussi nombreuses que leurs oeuvres sont plurielles. Essai, fiction, enquête, peu importe le genre littéraire pourvu que la cause des femmes soit défendue. Voici 11 livres qui chacun à leur manière défendent l'égalité des sexes et replacent la femme au centre de l'histoire. À lire, à relire et à offrir. 

    Lire l'article