Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221221136
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 122 x 182 mm

Le Maître et Marguerite

Claude LIGNY (Traducteur), Marianne GOURG (Introduction), Sergueï ERMOLINSKI (Introduction)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 22/11/2018
Une nouvelle édition de l’un des titres phares de la collection « Pavillons Poche », le chef-d’œuvre de Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, qui voit ici sa traduction de Claude Ligny augmentée d'un appareil critique et d’une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg.

Pour retrouver l’homme qu’elle aime, un écrivain maudit, Marguerite accepte de livrer son âme au diable. Version contemporaine du mythe de Faust, transposé à Moscou dans les années 1930, Le Maître et Marguerite est aussi l’une des histoires d’amour les plus émouvantes jamais écrites. Mikhaïl Boulgakov a travaillé à son...

Pour retrouver l’homme qu’elle aime, un écrivain maudit, Marguerite accepte de livrer son âme au diable. Version contemporaine du mythe de Faust, transposé à Moscou dans les années 1930, Le Maître et Marguerite est aussi l’une des histoires d’amour les plus émouvantes jamais écrites. Mikhaïl Boulgakov a travaillé à son roman durant douze ans, en pleine dictature stalinienne, conscient qu’il n’aurait aucune chance de le voir paraître de son vivant. Écrit pour la liberté des artistes et contre le conformisme, cet objet d’admiration universelle fut publié un quart de siècle après la mort de celui qui est aujourd’hui considéré comme l’égal de Dostoïevski, Gogol ou Tchekhov.
Cette édition s’accompagne d’un appareil critique et d’une introduction de la spécialiste de la littérature russe Marianne Gourg, qui a également révisé la traduction.

« Le texte-testament de Boulgakov. Un acte de pure folie littéraire comme de pure liberté. » Télérama

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221221136
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 704
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Graslei Posté le 30 Août 2020
    Très bon livre. Du rythme, un décor, des personnages attachants qui nous font rire et sourire. L'impression d'être à Moscou avec eux ou d'avoir envie de les rencontrer. Quelques longueurs parfois mais qui ne nuisent pas à la qualité du tout. Roman à garder précieusement.
  • PierrotDace Posté le 31 Juillet 2020
    C'est en écoutant un entretien de Marguerite Yourcenar ("le paradoxe de l'écrivain") que j'ai découvert ce roman de Boulgakov. Et sa lecture a été ma plus belle surprise littéraire de cette année. Il y a cette intrigue, succession de farces diaboliques, se déroulant dans le milieu littéraire d'un Moscou soviétique. Ces farces souvent cruelles sont causées par la venue du Diable et de ses serviteurs dans la capitale. Mais la magie noire qui se met à l'oeuvre semble réenchanter d'une étrange manière un monde littéraire morne et sclérosé par la censure. De là la libre réécriture par Boulgakov de l'Evangile, qui entrecoupe l'intrigue russe. Réécriture qui dans le récit n'est autre que l'oeuvre de ce personnage, le Maître, pour qui Marguerite sera prête à pactiser avec le Diable pour le retrouver. Si le Diable semble d'ordinaire chargé d'assombrir le monde, chez Boulgakov il apporte des couleurs et de la vie à un monde plus sombre encore que l'Enfer.
  • nadiouchka Posté le 10 Juillet 2020
    Un peu de littérature russe, cette fois du XXe siècle, avec « Le Maître et Marguerite » (« #1052;#1072;#1089;#1090;#1077;#1088; #1080; #1052;#1072;#1088;#1075;#1072;#1088;#1080;#1090;#1072; ») de Mikhaïl Boulgakov ("#1052;#1080;#1093;#1072;#1080;#1083; #1040;#1092;#1072;#1085;#1072;#1089;#1100;#1077;#1074;#1080;#1095; #1041;#1091;#1083;#1075;#1072;#1082;#1086;#1074;"), né en 1891 à Kiev et décédé en 1940 à Moscou. Dans ce roman, l'auteur nous raconte les années 1930, avec leur »folie ». L'histoire débute dans un des parcs de Moscou., avec Mikhaïl Boulgakov (rédacteur en chef- un écrivain raté qui a jeté son manuscrit) et Ivan Ponvrier (un poète). Va s'ensuivre l'intervention de nombreux personnages. On va assister aussi à l'arrivée de Marguerite, qui accepte de livrer son âme au Diable, afin de retrouver l'homme qu'elle aime – un « écrivain maudit ». « Le Maître et Marguerite » est une histoire d'amour bien émouvante – un roman qui a demandé douze ans à l'auteur car il se trouvait en pleine dictature Stalinienne. On peut dire qu'il a « superposé une nouvelle version de l'histoire de Faust avec une réécriture des Évangiles (autour de Ponce Pilate, ainsi qu'une satire de Moscou. » Pour cela, on trouve du fantastique et de l'amour fou. Pour le fantastique, on rencontre Ponce Pilate – le Diable – un cochon volant : Béhémoth – un chat noir (qui parle) - Koroviev – un tueur - Azazel et Hella (une succube =... Un peu de littérature russe, cette fois du XXe siècle, avec « Le Maître et Marguerite » (« #1052;#1072;#1089;#1090;#1077;#1088; #1080; #1052;#1072;#1088;#1075;#1072;#1088;#1080;#1090;#1072; ») de Mikhaïl Boulgakov ("#1052;#1080;#1093;#1072;#1080;#1083; #1040;#1092;#1072;#1085;#1072;#1089;#1100;#1077;#1074;#1080;#1095; #1041;#1091;#1083;#1075;#1072;#1082;#1086;#1074;"), né en 1891 à Kiev et décédé en 1940 à Moscou. Dans ce roman, l'auteur nous raconte les années 1930, avec leur »folie ». L'histoire débute dans un des parcs de Moscou., avec Mikhaïl Boulgakov (rédacteur en chef- un écrivain raté qui a jeté son manuscrit) et Ivan Ponvrier (un poète). Va s'ensuivre l'intervention de nombreux personnages. On va assister aussi à l'arrivée de Marguerite, qui accepte de livrer son âme au Diable, afin de retrouver l'homme qu'elle aime – un « écrivain maudit ». « Le Maître et Marguerite » est une histoire d'amour bien émouvante – un roman qui a demandé douze ans à l'auteur car il se trouvait en pleine dictature Stalinienne. On peut dire qu'il a « superposé une nouvelle version de l'histoire de Faust avec une réécriture des Évangiles (autour de Ponce Pilate, ainsi qu'une satire de Moscou. » Pour cela, on trouve du fantastique et de l'amour fou. Pour le fantastique, on rencontre Ponce Pilate – le Diable – un cochon volant : Béhémoth – un chat noir (qui parle) - Koroviev – un tueur - Azazel et Hella (une succube = un démon qui prend l'apparence humaine d'une femme, afin d'abuser sexuellement d'un homme au cours de son sommeil ?!?!) (explication trouvée dans Wikipedia…) - et un grand bal donné par Satan où Marguerite est la maîtresse de maison... L'auteur nous a offert ici, une belle histoire d'amour mais pas que : on trouve des réflexions sur la censure, le mysticisme, L Histoire, la mythologie, l'art…. Mais aussi de l'humour. Un livre donc très complexe qui a fait dire sur l'auteur qu'il est l'égal de Dostoïevski, Tchekhov ou Gogol… Un roman considéré comme un chef-d'oeuvre de Mikhaïl Boulgakov - un ouvrage d'un peu plus de 700 pages (dans ma version) qui peut lasser certains (ça se comprend bien) – mais un roman à découvrir pour les adeptes de littérature russe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shadow15 Posté le 1 Juillet 2020
    J'ai eu un peu de mal à me plonger dans cette lecture... Tous ces personnages et leurs noms russes de la première partie m'ont un peu perdue... Par contre, j'ai beaucoup apprécié la seconde partie avec l'arrivée de Marguerite ! Vraiment je n'ai jamais lu un livre aussi fou ! La plume est vraiment agréable à lire, tout en amenant la réflexion... Une lecture hors du commun que j'ai finalement beaucoup appréciée !
  • LauraKZ Posté le 24 Juin 2020
    # Le maître et Marguerite - Mikhaïl Boulgakov J’aurais tellement aimé ce livre, conseillé à plusieurs reprises le sourire aux lèvres et les yeux brillants mais le rendez-vous a été manqué. Pour la défense de ce chef d’œuvre, je l’ai lu à une période où ma patience et ma concentration étaient rapidement surchargées. Le livre s’ouvre sur deux hommes de lettres qui discutent, sur un banc à Moscou, de l’existence de Dieu. Ils sont interrompus par un homme fort étrange qui semble venir d’ailleurs et qui leur tient des propos bizarres avec un aplomb déconcertant. C’est le départ d’un conte rocambolesque, lyrique et fou. Le fantastique, la rêverie, côtoient l’imaginaire collectif avec le charme de la Russie en plus. Je me suis amusée souvent, notamment les dialogues avec le chat sont succulents, mais livre est pour moi trop foisonnant. Je me suis perdue sur la longueur dans les allers et venus, les disparitions et les noms russes des personnages. J’ai eu souvent du mal à retrouver l’action, à comprendre le but, où l’auteur nous emmenait. C’est vrai qu’il y a une scène majeure dans ce roman, qui mérite à elle seule le voyage. Pour le reste, j’ai perdu petit à... # Le maître et Marguerite - Mikhaïl Boulgakov J’aurais tellement aimé ce livre, conseillé à plusieurs reprises le sourire aux lèvres et les yeux brillants mais le rendez-vous a été manqué. Pour la défense de ce chef d’œuvre, je l’ai lu à une période où ma patience et ma concentration étaient rapidement surchargées. Le livre s’ouvre sur deux hommes de lettres qui discutent, sur un banc à Moscou, de l’existence de Dieu. Ils sont interrompus par un homme fort étrange qui semble venir d’ailleurs et qui leur tient des propos bizarres avec un aplomb déconcertant. C’est le départ d’un conte rocambolesque, lyrique et fou. Le fantastique, la rêverie, côtoient l’imaginaire collectif avec le charme de la Russie en plus. Je me suis amusée souvent, notamment les dialogues avec le chat sont succulents, mais livre est pour moi trop foisonnant. Je me suis perdue sur la longueur dans les allers et venus, les disparitions et les noms russes des personnages. J’ai eu souvent du mal à retrouver l’action, à comprendre le but, où l’auteur nous emmenait. C’est vrai qu’il y a une scène majeure dans ce roman, qui mérite à elle seule le voyage. Pour le reste, j’ai perdu petit à petit mon attrait, sautant quelques pages pour voir la fin arrivée. Mikhaïl, on se retrouvera peut-être ?
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.