Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Le Nez-Boussole d'Ulfänt Banderõz
Sébastien Guillot (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Le Nez-Boussole d'Ulfänt Banderõz

Sébastien Guillot (traduit par)
Date de parution : 18/04/2024
Une novella inédite de Dan Simmons, en hommage au cycle de La Terre Mourante de Jack Vance.
Dans un futur très lointain, la Terre est mourante, le grand soleil rouge, toujours lent à se lever, devient plus léthargique que jamais, et la lune a quitté l’orbite de... Dans un futur très lointain, la Terre est mourante, le grand soleil rouge, toujours lent à se lever, devient plus léthargique que jamais, et la lune a quitté l’orbite de la Terre depuis des millions d’années. Le monde est fatigué. Alors que la mort de la Terre s’accélère, Shrue le... Dans un futur très lointain, la Terre est mourante, le grand soleil rouge, toujours lent à se lever, devient plus léthargique que jamais, et la lune a quitté l’orbite de la Terre depuis des millions d’années. Le monde est fatigué. Alors que la mort de la Terre s’accélère, Shrue le diaboliste apprend qu’Ulfänt Banderõz, le plus vieux membre de la congrégation de sorcellerie et gardien de la Bibliothèque Ultime est mort et a été transformé en pierre. Shrue cherche à prendre possession de cette bibliothèque et à en percer les mystères. En effet, les articles sont frappés d’un genre de malédiction ou de sortilège. Les lettres se meuvent, détalent, voire fondent sur chaque page, défiant toute traduction. Shrue a tenté à trois reprises de s’approcher des grands livres anciens et autres tapisseries magiques, mais les lettres, les formules cabalistiques se dérobaient tant à ses yeux qu’à sa mémoire. Shrue était chaque fois parti vaincu. Et Ulfänt Banderõz, vieillard bedonnant aussi lourd que trapu, aux yeux perçants et à l’odeur nauséabonde chaque fois s’était moqué du magicien frustré de ne pouvoir rien lire. Son décès changera-t-il quelque chose ? À l’aide de KirdriK, créature hybride terrifiante, Shrue se lance à nouveau à la découverte des secrets et du pouvoir qui se cachent dans la Bibliothèque Ultime.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266336345
Code sériel : 7358
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266336345
Code sériel : 7358
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Il est en tout cas certain que l’auteur s’est fait plaisir à revisiter à sa façon les souvenirs de ses premières excursions littéraires en Imaginaire : que le lecteur se réjouisse, car le voyage en est d’autant plus beau et passionnant ! »
Arnaud Brunet / Bifrost

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • boudicca 23/01/2024
    C’est en 1950 que paraît outre-atlantique le premier tome de ce qui sera le cycle de la Terre mourante, une série de fantasy désormais culte écrite par Jack Vance. Ses romans ont marqué toute une génération de lecteurs et, aujourd’hui encore, de nombreux auteurs réputés continuent de lui rendre hommage. Ce fut le cas par exemple il y a quelques années avec les anthologies dirigées par G. R. R. Martin et Gardner Dozois (« Chansons de la Terre mourante ») qui réunissaient la fine fleur des littératures de l’imaginaire actuelle et l’invitaient à s’emparer de l’univers de Vance et de certains de ses personnages les plus emblématiques. Avec « Le nez-boussole d’Ulfänt Banderoz », Dan Simmons se prête à son tour au jeu et nous offre une novella se déroulant elle aussi sur cette Terre mourante dont il reprend les particularités et les codes. L’action démarre alors que l’agonie de notre planète semble s’accélérer dangereusement depuis l’annonce de la mort d’Ulfänt Banderoz, le gardien de la Bibliothèque Ultime, vénérable institution regroupant de précieux volumes sur lesquels tous les mages veulent mettre la main. Parmi eux, Shrue, un sorcier particulièrement retors qui est parvenu à échapper aux lynchages visant les membres de sa corporation, la population étant persuadée que l’apocalypse en cours trouve sa cause dans les manigances ourdies par les mages. C’est dans ce climat délétère que notre héros va entreprendre un voyage périlleux pour pénétrer dans la bibliothèque et tenter d’en percer le secret. Car l’une des particularités de l’institution réside dans le fait que ses ouvrages sont illisibles pour tous ses usagers, à l’exception du grand maître et de ses apprentis (ce qui est d’autant plus frustrant que les livres en question passent pour receler des sorts d’une puissance inégalable). Le problème, c’est que Shrue n’est pas le seul à s’être lancé dans cette quête, et que l’un de ses concurrents semble bien déterminé à le laisser sur le carreau. Dan Simmons se livre avec cette novella à un exercice de style réussi et se réapproprie avec talent l’ambiance de l’univers de Vance. Difficile de ne pas être sensible à ce monde proche de l’extinction plein de couleurs, d'exotisme, d'aventure et de dangers, peuplé de bêtes et monstres étonnants coexistant avec des humains et des mages très éloignés de l’idéal des héros de fantasy traditionnels. La novella pullule de bonnes idées à même d’enflammer en quelques lignes l’imagination du lecteur, à commencer par cette bibliothèque aux milles secrets qui aurait pu faire l’objet d’une aventure bien plus dense encore. Pour peupler cet univers, l’auteur convoque ici une petite galerie de personnages singuliers qui séduisent moins par la profondeur de leur personnalité que par leur savoureuse excentricité, Shrue en tête. L’intrigue, elle, est habilement ficelée et réserve de belles surprises, le héros se montrant d’une rouerie particulièrement amusante pour confondre ses antagonistes. Ces derniers prennent eux aussi des formes originales (et insoupçonnées), ce qui contribue à accentuer l’humour qui imprègne discrètement l’ensemble du texte. Les dialogues sont à l’avenant, pleins de panache et d’esprit, ce qui là encore n’est pas sans rappeler la verve dont Vance faisait preuve dans l’oeuvre d’origine. Le plaisir que l’on prend à cette lecture truculente n’empêche toutefois pas de réaliser à quel point ce type de récit apparaît aujourd’hui comme vieillot, que ce soit en ce qui concerne le profil des personnages, l’univers lui-même ou encore la place (dérisoire) accordée aux personnages féminins. Cela n’empêche pas d’apprécier l’histoire, loin de là, mais permet de mesurer les profondes évolutions qui ont traversé le genre depuis plus d’un demi-siècle. Avec « Le nez boussole d’Ulfänt Banderoz », Dan Simmons signe un bel hommage à Jack Vance et son univers de prédilection et nous décrit la quête étonnante d’un mage redoutablement malin pour percer le secret d’une bibliothèque mythique. Bien qu’un tantinet désuète, la novella propose une aventure amusante dans un univers riche et intriguant qui donne envie de se replonger dans les œuvres d’origine. Sympathique. C’est en 1950 que paraît outre-atlantique le premier tome de ce qui sera le cycle de la Terre mourante, une série de fantasy désormais culte écrite par Jack Vance. Ses romans ont marqué toute une génération de lecteurs et, aujourd’hui encore, de nombreux auteurs réputés continuent de lui rendre hommage. Ce fut le cas par exemple il y a quelques années avec les anthologies dirigées par G. R. R. Martin et Gardner Dozois (« Chansons de la Terre mourante ») qui réunissaient la fine fleur des littératures de l’imaginaire actuelle et l’invitaient à s’emparer de l’univers de Vance et de certains de ses personnages les plus emblématiques. Avec « Le nez-boussole d’Ulfänt Banderoz », Dan Simmons se prête à son tour au jeu et nous offre une novella se déroulant elle aussi sur cette Terre mourante dont il reprend les particularités et les codes. L’action démarre alors que l’agonie de notre planète semble s’accélérer dangereusement depuis l’annonce de la mort d’Ulfänt Banderoz, le gardien de la Bibliothèque Ultime, vénérable institution regroupant de précieux volumes sur lesquels tous les mages veulent mettre la main. Parmi eux, Shrue, un sorcier particulièrement retors qui est parvenu à échapper aux lynchages visant les membres de sa corporation, la...
    Lire la suite
    En lire moins
  • fastiea 21/01/2024
    Dan nous invente un monde ou la magie est prédominante, le protagoniste cherche la bibliothèque cachée avec son nez-boussole. Jusque là tout va bien. Mais inventer un monde avec moulte références avec des concepts inconnus, inusités, abracadabrants, trop c’est trop…pour un livre de moins de 200 pages on s’y perd un peu… après soit c’est original mais trop ! Ca mériterais 200 pages de plus pour expliquer un peu tous les terme inventés/imaginés par l’auteur. Au final un récit qui donne envie de le lire mais on reste sur sa faim au niveau du monde imaginaire.
  • BzB 10/01/2024
    Une petite gourmandise pour ceux qui, comme moi et Dan Simmons jeunes, se sont délectés des oeuvres de Jack Vance. Exercice de style en hommage à l'auteur des aventures de "La Terre Mourante" (Cugel l'astucieux, Rhialto le Merveilleux etc.) Conformément à son modèle, Simmons nous étourdit de noms fantaisistes (fantasystes ?) et d'un bestiaire fantastique qu'il détaille à peine. Il nous offre par là le dépaysement malicieux auquel nous avait habitué Vance. C'est donc une excellente "nouvelle" aventure en Terre Mourante, dotée de sa dose incontournable de mages espiègles, de monstres facétieux, de mystères magiques et de découvertes acrobatiques de contrées enchanteresses qui nous est proposé avec brio et révérence. Chapeau (pointu) Monsieur Simmons ! Et merci. Jack Vance doit sourire de plaisir depuis le monde d'En-Haut face à cet hommage léger (180 pages) et bienvenu. Attention toutefois, les fans du Cantos d'Hypérion risquent d'être déçus... comme peut-être certains de ceux de Vance. A prendre comme comme le témoignage de la reconnaissance d'un (ex-jeune) fan de l'inventeur de la Terre mourante.
  • Zazaboum 17/09/2023
    Il y avait quelques années que je n'avais pas lu Dan Simmons, non pas parce que je n'avais aimé mais mes envies littéraires m'ont amenée ailleurs ! J'avais vraiment apprécié le Cycle d'Hypérion et cette nouvelle m'a donné envie de me replonger dans la SF de l'auteur. Le Nez-Boussole est toujours dans le domaine de l'imaginaire mais dans la Fantasy, avec une plume plus légère, facilement humoristique et surtout pleine de magie, du coup j'ai eu aussi envie de relire Jack Vance ! La Terre est mourante, la lune a quitté son orbite et le soleil de plus en plus paresseux, entrainant beaucoup de sinistres événements que les hommes attribuent aux magiciens et autres diabolistes. Beaucoup s'empressent de se cacher et dissimuler leurs biens ou fuir s'il n'est pas trop tard. C'est à ce moment où arrive la nouvelle de la mort du plus ancien membre de la congrégation de sorcellerie : Ulfänt Banderoz, gardien de l'Ultime Bibliothèque que nous faisons la connaissance de Shrue diaboliste puissant, qui a déjà tenté de percer les secrets et mystères des écrits qui se dérobent à la lecture. Tapis et navires volants, monstres assujettis, magiciens avides vont aider ou mettre des obstacles dans le voyage de Shrue et la belle Derwe Coreme, cheffe des Myrmazones (guerrières qui louent leurs services). Il vous suffira d'avoir un peu d'imagination pour mettre des images sur les mots, le reste est mis à disposition par Dan Simmons et c'est une lecture agréable que j'aurais bien aimé prolonger plus. Challenge ABC des Titres 2023/2024 Challenge Riquiqui 2023 Il y avait quelques années que je n'avais pas lu Dan Simmons, non pas parce que je n'avais aimé mais mes envies littéraires m'ont amenée ailleurs ! J'avais vraiment apprécié le Cycle d'Hypérion et cette nouvelle m'a donné envie de me replonger dans la SF de l'auteur. Le Nez-Boussole est toujours dans le domaine de l'imaginaire mais dans la Fantasy, avec une plume plus légère, facilement humoristique et surtout pleine de magie, du coup j'ai eu aussi envie de relire Jack Vance ! La Terre est mourante, la lune a quitté son orbite et le soleil de plus en plus paresseux, entrainant beaucoup de sinistres événements que les hommes attribuent aux magiciens et autres diabolistes. Beaucoup s'empressent de se cacher et dissimuler leurs biens ou fuir s'il n'est pas trop tard. C'est à ce moment où arrive la nouvelle de la mort du plus ancien membre de la congrégation de sorcellerie : Ulfänt Banderoz, gardien de l'Ultime Bibliothèque que nous faisons la connaissance de Shrue diaboliste puissant, qui a déjà tenté de percer les secrets et mystères des écrits qui se dérobent à la lecture. Tapis et navires volants, monstres assujettis, magiciens avides vont aider ou mettre des obstacles dans...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Patlancien 12/07/2023
    Suite à une lecture commune entre @Fifrildi et @BazaR, j'ai voulu à mon tour les suivre dans un genre l'Heroic Fantasy qui sort un peu de mes sentiers battus. Ce bout de chemin avec mes amis babelionautes, m'a permis de découvrir Dan Simmons au travers d'une novella « le Nez-Boussole d'Ulfänt Banderõz ». L'auteur a voulu rendre un vibrant hommage à Jack Vance et à son univers dédié à la Fantasy. Une lune qui a quitté son orbite et un soleil déclinant, une magie qui s'est substituée à la science officielle, une humanité qui vit ses derniers jours et qui accuse la confrérie des sorciers et autres nécromanciens de tous les mots : voici à quoi ressemble l'univers Vancien de la Terre Mourante. Dan Simmons en admirateur du grand Jack Vance, nous entraîne avec maestria dans ce monde fantastique. Les décors sont dignes du Seigneur des Anneaux. Les bâtiments d'apparence modeste sont aussi incroyablement immenses de l'intérieur comme dans la saga d'Harry Potter. Les modes de transport n'ont rien à envier au tapis volant popularisé par les contes populaires des Mille et une nuits et peuvent également rivaliser avec les navires volants de la flotte fréole qu'on retrouve dans la Horde du Contrevent. Le scénario de Dan Simmons nous narre l'histoire du sorcier Shrue qui apprenant la mort de son collègue Ulfänt Banderõz, gardien de la Bibliothèque Ultime, n'a de cesse de vouloir prendre à son tour possession de celle-ci et de tous les milliers ouvrages qu'elle contient. Nous assistons à cette épique tentative où accompagné de son « fidèle » serviteur KirdriK, il sera rejoint en route par la belle Derwe Coreme et ses fameuses Myrmazones (des guerrières aguerries). La prose de Dan Simmons est limpide et agréable à lire. Ses personnages nombreux sont bien vivants. On vibre avec eux tout au long des péripéties de leur aventure. L'histoire se tient, et malgré le format court, la conclusion a le mérite d'exister même si elle n'est pas aussi transcendante qu'on le souhaiterait. Une belle découverte que cette novella qui nous donne envie de prolonger notre aventure dans l'univers de la terre mourante de Jack Vance ou de la poursuivre avec les Cantos d'Hypérion de Dan Simmons. A vous de choisir la quête qui vous conviendra le mieux… Suite à une lecture commune entre @Fifrildi et @BazaR, j'ai voulu à mon tour les suivre dans un genre l'Heroic Fantasy qui sort un peu de mes sentiers battus. Ce bout de chemin avec mes amis babelionautes, m'a permis de découvrir Dan Simmons au travers d'une novella « le Nez-Boussole d'Ulfänt Banderõz ». L'auteur a voulu rendre un vibrant hommage à Jack Vance et à son univers dédié à la Fantasy. Une lune qui a quitté son orbite et un soleil déclinant, une magie qui s'est substituée à la science officielle, une humanité qui vit ses derniers jours et qui accuse la confrérie des sorciers et autres nécromanciens de tous les mots : voici à quoi ressemble l'univers Vancien de la Terre Mourante. Dan Simmons en admirateur du grand Jack Vance, nous entraîne avec maestria dans ce monde fantastique. Les décors sont dignes du Seigneur des Anneaux. Les bâtiments d'apparence modeste sont aussi incroyablement immenses de l'intérieur comme dans la saga d'Harry Potter. Les modes de transport n'ont rien à envier au tapis volant popularisé par les contes populaires des Mille et une nuits et peuvent également rivaliser avec les navires volants de la flotte fréole qu'on retrouve dans la Horde...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.