Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266313827
Code sériel : 18103
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Le Parfum des citronniers

Anaïs Goacolou (traduit par)
Date de parution : 11/02/2021
2010, Majorque. Marina et Anna, deux sœurs qui ont passé des années sans se voir, sont réunies pour signer la vente d’un moulin dont elles viennent d’hériter d’une parfaite inconnue. Tout sépare les deux femmes. Marina vient de rentrer sur leur île natale après avoir couru le monde pour une... 2010, Majorque. Marina et Anna, deux sœurs qui ont passé des années sans se voir, sont réunies pour signer la vente d’un moulin dont elles viennent d’hériter d’une parfaite inconnue. Tout sépare les deux femmes. Marina vient de rentrer sur leur île natale après avoir couru le monde pour une ONG, tandis qu’Anna, mariée sans amour, n’a jamais quitté l’île.
Déterminées à percer le secret de ce mystérieux héritage, les deux jeunes femmes vont tenter de rattraper le temps perdu... car du temps, Anna n’en a plus beaucoup... Et peut-être trouveront-elles la force d’affronter leurs blessures anciennes et le courage de réaliser leurs souhaits
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266313827
Code sériel : 18103
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une histoire touchante, fondée sur les notions de famille, d’indépendance et de liberté. »
Biblioteca Magazine
« Une invitation au voyage où tous nos sens vont être mis en éveil. »
Mon Jardin littéraire (Wordpress)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sofyling Posté le 5 Janvier 2022
    J’ai beaucoup aimé suivre l’aventure de ces deux sœurs aux destins si différents et que tout oppose. Mais je me suis également fortement attachée à cette belle galerie de personnages, aussi intrigants les uns que les autres. C’est un roman qui mélange les cultures, les langues et les histoires tout en nous laissant découvrir un mystérieux héritage et forcément, des secrets de famille qui y sont liés. Un roman qui parle aussi des difficultés de l’adoption, des relations mère-fille parfois complexes et du couple. En somme, une belle histoire aux différentes saveurs où l’émotion bat son plein. Savoureux!
  • Cathy78 Posté le 15 Octobre 2021
    Une façon optimiste d’aborder des thèmes sérieux. Entre l’île de Majorque et l’Ethiopie, l’auteure nous sensibilisent aux problématiques de l’adoption et ses difficultés, l’indépendance des femmes, les relations familiales et l’importance du retour aux sources. Une écriture fluide et agréable à lire. J’ai savouré.
  • Flavaille Posté le 20 Septembre 2021
    J'ai découvert ce livre sur le compte de Charleston et j'avoue l'avoir d'abord choisi pour cette magnifique couverture qui attire l'oeil en format broché. Puis, j'avais envie de voyage et les terres espagnoles me tentaient bien. On suit Marina et Anna, deux sœurs, qui doivent vendre un héritage reçu d'une personne qu'elles ne connaissent pas. Finalement, l'un des sœurs va tomber d'amour pour ce bien et se refusera à le vendre. C'est l'histoire de deux sœurs que cet événement va rapprocher. De personnes très attachantes évoquées tout au long de l'histoire. Il est question de famille, de secrets, d'adoption, de MSF, de maladie, d'amour. J'ai trouvé le roman bien écrit, la description nous transportait, c'est une chouette histoire pour le beau temps. De plus, j'ai vraiment adoré ces petites recettes glissées ici et là.
  • unlivrealaplage Posté le 4 Septembre 2021
    J’ai passé un très bon moment en compagnie de ces deux sœurs, ayant chacune leur vie et ne s’étant pas vues depuis plus d’une dizaine d’années. Sous le soleil de Majorque, on assiste à leurs retrouvailles et on plonge dans leurs souvenirs. Marina revient sur les terres de son enfance puisque sa sœur et elle ont hérité d’un moulin de quelqu’un dont elles n’ont jamais entendu parler. Le livre nous raconte donc cette quête pour percer le secret de ce leg, mais c’est aussi une quête d’identité. J’ai beaucoup aimé le personnage de Marina, une femme forte et indépendante, des études brillantes et admirables qui l’ont conduite à silloner le monde aux côtés de Médecins sans frontières. J’ai beaucoup aimé tous les passages en Ethiopie où l'on nous raconte leur quotidien. Si le personnage d’Anna peut paraître faible et sans personnalité, face à son impuissance et sa totale soumission à son mari, je l’ai vue évoluer, se redécouvrir, ressentir des émotions, on assiste à un changement dans sa personnalité qui est appréciable. Elle peut paraître hautaine, ayant vécu dans le luxe et la haute société, mais la vie lui montrera qu’il y a bien plus important. Il y a des sujets très... J’ai passé un très bon moment en compagnie de ces deux sœurs, ayant chacune leur vie et ne s’étant pas vues depuis plus d’une dizaine d’années. Sous le soleil de Majorque, on assiste à leurs retrouvailles et on plonge dans leurs souvenirs. Marina revient sur les terres de son enfance puisque sa sœur et elle ont hérité d’un moulin de quelqu’un dont elles n’ont jamais entendu parler. Le livre nous raconte donc cette quête pour percer le secret de ce leg, mais c’est aussi une quête d’identité. J’ai beaucoup aimé le personnage de Marina, une femme forte et indépendante, des études brillantes et admirables qui l’ont conduite à silloner le monde aux côtés de Médecins sans frontières. J’ai beaucoup aimé tous les passages en Ethiopie où l'on nous raconte leur quotidien. Si le personnage d’Anna peut paraître faible et sans personnalité, face à son impuissance et sa totale soumission à son mari, je l’ai vue évoluer, se redécouvrir, ressentir des émotions, on assiste à un changement dans sa personnalité qui est appréciable. Elle peut paraître hautaine, ayant vécu dans le luxe et la haute société, mais la vie lui montrera qu’il y a bien plus important. Il y a des sujets très intéressants abordés dans ce livre, le sentiment de maternité, les conditions de vie dans d’autres pays, la découverte de soi, la quête d’identité, les relations familiales, et j’ai aussi aimé ce côté feel-good à la Jenny Colgan quand Marina reprend la boulangerie qu’on lui a légué et essaie de perpétuer les traditions.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ecureuilbleu Posté le 27 Août 2021
    Ce roman se déroule en 2010, en Ethiopie, pour le premier chapitre puis ensuite sur l'île de Majorque, aux Baléares. Marina rentre sur son ile natale qu'elle a quittée à 14 ans pour faire des études. Elle est médecin à Médecins sans frontières, en couple avec Mathias. Elle revient à Majorque pour signer la vente d'un moulin et d'une boulangerie reçus en héritage avec Anna, sa soeur, d'une inconnue. Anna est restée vivre sur l'île, s'est mariée avec Armando, sans amour, et a eu une fille, Anita. Les deux soeurs vont chercher qui était cette Lola qui leur a légué ses biens. Et Marina va tomber sous le charme du moulin, à Valdemossa, refuser de le vendre et s'y installer. Aidée d'une voisine, Ursula, et de Catalina, l'ancienne employée, elle va rouvrir la boulangerie et confectionner les pains bruns de Lola et le cake au citron et aux graines de coquelicot que préparait leur grand-mère, Néréa. De nombreux chapitres commencent par une recette de pain, donnant envie de les tester et les goûter, surtout le fameux cake au citron et graines de coquelicots.. Marina et Anna sont très différentes mais attachantes, de même que la plupart des personnages, amis ou habitants du village. L'auteur aborde... Ce roman se déroule en 2010, en Ethiopie, pour le premier chapitre puis ensuite sur l'île de Majorque, aux Baléares. Marina rentre sur son ile natale qu'elle a quittée à 14 ans pour faire des études. Elle est médecin à Médecins sans frontières, en couple avec Mathias. Elle revient à Majorque pour signer la vente d'un moulin et d'une boulangerie reçus en héritage avec Anna, sa soeur, d'une inconnue. Anna est restée vivre sur l'île, s'est mariée avec Armando, sans amour, et a eu une fille, Anita. Les deux soeurs vont chercher qui était cette Lola qui leur a légué ses biens. Et Marina va tomber sous le charme du moulin, à Valdemossa, refuser de le vendre et s'y installer. Aidée d'une voisine, Ursula, et de Catalina, l'ancienne employée, elle va rouvrir la boulangerie et confectionner les pains bruns de Lola et le cake au citron et aux graines de coquelicot que préparait leur grand-mère, Néréa. De nombreux chapitres commencent par une recette de pain, donnant envie de les tester et les goûter, surtout le fameux cake au citron et graines de coquelicots.. Marina et Anna sont très différentes mais attachantes, de même que la plupart des personnages, amis ou habitants du village. L'auteur aborde avec justesse, réalisme et délicatesse, de nombreux thèmes : la vie dans une ONG, la vieillesse, la maladie, les secrets de famille, le parcours difficile pour adopter... Les derniers chapitres m'ont émue.https://www.unebonnenouvelleparjour.com/2021/08/un-livre-coup-de-coeur-le-parfum-des-citronniers-de-cristina-campos.html
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.